Ubuntu Zentyal 2.0 : un serveur Linux pour les PME

Posté par . Modéré par j.
Tags :
13
2
sept.
2010
Ubuntu
L'équipe de développement est fière de vous présenter Zentyal 2.0. Anciennement connu sous le nom d'Ebox-Plateform, Zentyal est un serveur Linux pour les PME qui peut servir de passerelle, de pare-feu, de groupware, de proxy, de gestionnaire réseau, ou bien de toutes ces possibilités combinées. Le développement de Zentyal a débuté en 2004 et continue depuis en devenant une société qui propose l'intégration de solution serveur Linux à travers plus de trente projets de gestion de réseau open source.

Principales nouveautés
  • Nouvelle distribution de base : Ubuntu 10.04 "Lucid Lynx". Ceci implique un changement majeur, tous les composant de Zentyal ont été mis à jour.
  • Amélioration de la gestion des logiciels. Le gestionnaire de logiciel a été complétement repensé. Il utilise une routine d'installation graphique et inclut des assistants de configuration.
  • Amélioration des performances : nous sommes passés de gconf à redis et la vitesse de Zentyal a globalement augmenté. Il y a eu d'autres améliorations afin de gagner en rapidité notamment dans la gestion des logs.
  • Environnement graphique plus sympathique en passant de blackbox à lxde. L'aspect de l'interface utilisateur de Zentyal s'en trouve amélioré.
  • Ajout d'un module Zarafa. Il procure un environnement groupware que tout Small Business Serveur requiert (calendrier, contacts, taches, ...) avec une interface similaire à celle de Microsoft Exchange. Il permet la synchronisation avec des périphériques mobiles.
  • Ajout d'un module FTP plébiscité par beaucoup de membre de la communauté. Il fournit une alternative au classique partage Samba.
  • Serveur Web avec support HTTPS. Vous pouvez maintenant déployer vos applications web (webmail, site web, Zarafa) de façon sécurisée avec l'autorité de Certification Zentyal.
  • Amélioration des certificats d'autorité : possibilité d'exporter et de télécharger des fichiers PKCS12.
  • Amélioration du firewall.
  • Modules réécrits : les imprimantes sont dorénavant gérées directement par l'interface Cups pour l'ajout et la découverte automatique des imprimantes. Jabber a aussi été complètement modifié, il est dorénavant basé sur ejabberd.
  • Gestion de PAM directement sur l'interface Zentyal.
  • Possibilité de s'authentifier avec plusieurs comptes administrateur sur l'interface Zentyal.
  • Taille de l'installeur diminué (il ne fait plus que 460 Mo)
Points importants

Mise à jour

Il faut bien prendre en compte qu'il s'agit d'une mise à jour majeure, basée entièrement sur une nouvelle version d'Ubuntu (10.04 au lieu de 8.04). Il se peut que la migration ne se passe pas comme prévu : soyez extrêmement vigilant lors de la migration d'un serveur en production.

Si vous mettez à jour un serveur en production, utilisez votre bon sens et agissez avec le plus d'attention possible. Faites en tout premier lieu une sauvegarde de votre système. Aussi nous vous encourageons à utiliser une machine virtuelle pour tester la migration de la version 1.4 vers la version 2.0. Vérifiez que tout fonctionne parfaitement puis faites migrer votre serveur de production.

Dépôts

Voici la ligne a ajouter dans votre sources.list pour Zentyal 2.0:

deb http://ppa.launchpad.net/zentyal/2.0/ubuntu lucid main

À propos de Zentyal

Le développement de Zentyal a débuté en 2004, elle se positionne pour le moment comme une alternative open-Source à Windows SBS. L'équipe de développement et Zentyal autorisent leurs partenaires à proposer une série de services d'abonnements tels que les mises à jours Quality Assured Software, de la formation, ou bien encore un appui technique.
  • # 5, 4, 3, 2, 1... troll !

    Posté par . Évalué à  10 .

    Ca ressemble à un troll mais c'est une vraie question:
    Faire un ensemble complexe comme Zentyal prouve que vous vous y connaissez pas mal. Alors pourquoi s'encombrer d'Ubuntu qui nécessite entre autres d'être extrêmement vigilant lors de la migration d'un serveur en production. ? La distribution "du dessus" est quasi-identique sans les énormes défauts qui cassent tout lors des mises à jour.

    Pas la peine de prétendre que Debian n'a que de vieilles versions. Il y a réellement tout ce qu'il faut dans les dépôts, comme n'importe quelle distribution d'envergure. Je viens même d'installer PowerDNS recursor via le paquet officiel... qui est plus récent que le deb du site officiel du logiciel.
    • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

      Posté par . Évalué à  5 .

      Je me permets d'appuyer la question vu que c'est effectivement le point qui me restait en tête à la fin de la lecture de l'article...

      Je pense que le but est de faire un serveur très graphique pour les admin-clic-clic (pas de critique, pas de troll) et que du coup Ubuntu a du paraitre plus naturel dans cette optique (Debian permet de faire pareil mais il y a effectivement une question d'image)

      Donc, or troll, j'aimerai savoir ce qui vous a motivé pour cette distrib...

      (en tout cas, Zentyal a l'air d'être un projet très intéressant)
      • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

        Posté par . Évalué à  6 .

        Je pense que le but est de faire un serveur très graphique pour les admin-clic-clic

        Si tu regardes bien tout est administré via un navigateur, donc à distance. L'interface physique se résume à un serveur X avec firefox ouvert sur l'interface d'administration (mais ça n'empêche pas la ligne de commande).

        Pour Ubuntu contre Debian, je n'ai jamais fait de mise à jour de serveur Ubuntu d'une LTS à la suivante. Quels sont les problèmes que vous promettez qu'on ne rencontrerait pas en utilisant Debian stable? (je précise que je ne suis pas développeur sur Zentyal)

        Enfin j'utilise Zentyal (enfin... actuellement ebox 1.2) au boulot depuis quelques temps pour gérer la répartition du traffic entre 3 box ADSL, et c'est vraiment simple! Pour l'instant c'est que ce j'utiliserais sans hésiter pour monter un nouveau petit réseau d'entreprise.
        • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

          Posté par . Évalué à  7 .

          Quels sont les problèmes que vous promettez qu'on ne rencontrerait pas en utilisant Debian stable?
          Je ne promets rien :-)
          L'expérience montre qu'Ubuntu pose régulièrement des problèmes car d'une version à l'autre il y a de gros changements. C'est peut-être au final bénéfique pour les utilisateurs, mais dans mon cas ça m'a rapidement pété les... la cafetière. Et pour de la production, c'est hors de question. Dans mon actuelle boîte nous gérons actuellement 75 serveurs Linux. Impossible de faire joujou avec des trucs qui te sautent à la figure lors des mises à jours importantes.

          Ubuntu étant très fortement basée sur Debian, je ne sais pas comment ils arrivent à ce résultat. Mais c'est un problème récurrent.

          Du côté de Debian, les mises à jours progressives ne posent pas de problèmes (sauf si le logiciel mis à jour comporte de gros changement, bien entendu). Et les sauts de version, je n'ai jamais vu de pépin non plus. Je précise que je n'ai pas d'environnement graphique, ça aide peut-être.
          Je crois que c'est pareil avec Red Hat. Et probablement avec d'autres.

          Cela dit les objectifs d'Ubuntu et de Debian sont différents. Raison de plus: Ubuntu n'est pas fait pour des serveurs. Même si ça marche.
          • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

            Posté par . Évalué à  2 .

            Pas mieux.

            Par contre,
            ça m'a rapidement pété les... la cafetière.
            je ne boirai pas de café chez toi :D
          • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Je ne suis pas fan d'ubuntu pour le serveur mais bon, au niveau des mises à jours, lorsque tu vas vers n+1, autant dans debian que dans ubuntu tu risque de casser.

            Le truc c'est que ubuntu c'est tout les 6 mois (si tu ne prend pas que les LTS ).
            • [^] # Re: 5, 4, 3, 2, 1... troll !

              Posté par . Évalué à  2 .

              autant dans debian que dans ubuntu tu risque de casser.
              C'est peut-être ton expérience. Pas la mienne.

              J'ai fait 2 upgrades Ubuntu. Deux fois ça m'a fichu plein de choses en l'air.
              Je l'ai fait sur une Mint également. Ca n'a rien fichu en l'air puisque ça a carrément refusé. Je ne sais plus pourquoi, mais c'est là que j'ai compris qu'il y a "amateurs" et "amateurs".

              J'ai fait plus de 150 upgrades Debian, presque toutes à distance. Jamais aucun problème suite à l'upgrade. Par contre c'est arrivé que le redémarrage de sécurité avant la mise à jour foire pour cause de travail mal fait (genre une modif faite 2 mois avant sans redémarrer pour vérifier).
  • # Précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Zentyal est un serveur Linux pour les PME

    Non, Zentyal est une distribution pour serveur de PME.

    L'équipe de développement et Zentyal autorisent leurs partenaires à proposer une série de services d'abonnements tels que les mises à jours Quality Assured Software, de la formation, ou bien encore un appui technique.

    Ben évidemment qu'ils l'autorisent : toute licence libre autorise cela, sinon ce n'est pas libre. Pourquoi préciser une telle évidence ?
    • [^] # Re: Précisions

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      ça va sans dire ;-) ça va mieux en le disant si ça se trouve (et ça permet de rassurer àmha, tous les OEM n'étant pas forcément à l'aise avec le libre :/).
  • # SME serveur

    Posté par . Évalué à  3 .

    Bonjour,
    Pourquoi être parti d'ubuntu, alors que vous auriez pu apporter votre savoir faire a un projet comme SME server ?

    http://wiki.contribs.org/Main_Page
    • [^] # Re: SME serveur

      Posté par . Évalué à  1 .

      parce qu'ils preferaient partir d'une feuille blanche ?
      Parce qu'ils ont commencé tout petit, puis ont grandit ?
      Parce qu'ils voulaient avoir une distribution basé sur une racine debian ? (et la, je rejoins le premier commentaire)

      Bref, pourquoi ne l'auraient-il pas fait, pour avoir quelque chose qui leur corresponde, plutot que d'adapter l'existant ?
  • # Les relecteurs sont encore en vacances ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    — Il inclut ;
    — nous sommes passés ;
    — a globalement augmenté (sans e ; mumf, le e (barré) ne diffère pas du e) ;
    — modules réécrits ;
    — open source (et pourquoi ce terme, c’est différent de « libre » ?).
    • [^] # Re: Les relecteurs sont encore en vacances ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      open source (et pourquoi ce terme, c’est différent de « libre » ?).

      Oui, «open source» est différent de «libre» au sens de la FSF, par exemple à cause de licences restrictives sur la re-distribution du code ou de clauses de confidentialité...
      • [^] # Re: Les relecteurs sont encore en vacances ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  -3 .

        Non. Open Source, c'est très, très proche de libre selon la FSF. Pour être précis, Open Source c'est qui respecte la définition de l'Open Source Initiative, alias principes du logiciel libre selon Debian.
      • [^] # Re: Les relecteurs sont encore en vacances ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Mon propos portait surtout sur l’orthographe : c’était écrit « open-Source ».

        Ensuite, la FSF n’a pas l’exclusivité du mot « libre ». « Logiciel libre », surtout dans le contexte d’une promotion article de vingt lignes, recouvre à la fois « libre au sens de la FSF » (je te ferai d’ailleurs remarquer que tu t’es senti obligé d’ajouter « au sens de la FSF ») et « libre au sens de l’OSI ». La différence entre l’OSI et la FSF ne sont pas suffisantes pour ne pas dire « logiciel libre ».

        De plus, « open source » n’est pas moins flou puisqu’il recouvre à la fois « open source au sens de l’OSI » et « open source, tu regardes mais tu touches pas ».

        Donc, d’un côté, il faut ajouter « au sens de la FSF » pour restreindre « libre » et, de l’autre, il faut ajouter « au sens de l’OSI » pour restreindre « open source ». C’est kif-kif. Parlons français.
  • # En effet

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Debian_Free_Software_Guidelines

    vs. http://en.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Definition

    "There's no such thing as can't. You always have a choice." - Ken Gor

    • [^] # Re: En effet

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      C'est de notoriété publique, ça. Bien sûr que ce sont les mêmes, puisque l'OSD vient des DFSG.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.