Sondage Je lis mes mails avec

Posté par .
Tags : aucun
15
4
mar.
2010
  • un client graphique en local (POP3...) :
    767
    (23.5 %)
  • un client graphique connecté (IMAP...) :
    1004
    (30.7 %)
  • un client texte en local (mutt...) :
    150
    (4.6 %)
  • un client texte connecté :
    50
    (1.5 %)
  • un webmail externe (Gmail, Hotmail...) :
    909
    (27.8 %)
  • un webmail personnel (Squirrelmail...) :
    82
    (2.5 %)
  • un téléphone :
    61
    (1.9 %)
  • précaution :
    154
    (4.7 %)
  • mes mails vont dans /dev/null :
    90
    (2.8 %)

Total : 3267 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # IMAP + webmail personnel

    Posté par . Évalué à 9.

    Depuis deux semaines j'ai abandonné Gmail pour un serveur de mail hébergé (OVH).

    J'utilise un client mail "lourd" en IMAP à la maison et sur mon téléphone. En déplacement, j'utilise un webmail (Roundcube principalement, mais aussi @mail).

    Je ne m'en porte pas plus mal, les friandises de Gmail ne me manquent pas tant que ça finalement.

    Ce que j'y gagne : la fin du mélange des genres par Google entre ma correspondance privée, mes allées et venues sur Internet (pistées par les cookies google) et mes déclarations publiques (blogs, articles partagés via Google Reader, Buzz, etc.).

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: IMAP + webmail personnel

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu y gagnes aussi que dans certaines boîtes les gmail, hotmail, yahoo, sont bloqués par les proxys, mais en général pas ton rouncube sur ton serveur perso \0/

      Tu y gagnes aussi de pouvoir faire des sauvegardes assez facilement (pour ne pas très dire très facilement) de tes emails.

      Et surtout, tu y gagnes de ne pas être dépendant du bon vouloir de l'hébergeur.

      Petites astuces persos :
      - pour palier l'absence de "tags" dans roundcubemail j'ai fait des filtres dans procmail qui m'envoient directement les emails dans des répertoires IMAP
      - pour chercher rapidement un email j'utilise mairix [1], mais j'aurai bien aimé qu'un truc du genre soit intégré dans roundcube

      [1] http://www.rc0.org.uk/mairix
      • [^] # Re: IMAP + webmail personnel

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour remplacer Procmail et son ignoble syntaxe, je vous conseille fdm http://fdm.sourceforge.net/ .
        • [^] # Re: IMAP + webmail personnel

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          remplacer Procmail et son ignoble syntaxe

          Il y a bien longtemps, j'ai dû me pencher une heure ou 2 sur la doc de procmail pour créer mon .procmailrc initial ; depuis, il m'arrive de temps à autre de le modifier, mais ce n'est généralement qu'une nouvelle règle par copier / coller d'une précédente, ou une condition à compléter... J'ai changé plusieurs fois de machines depuis ces temps héroïques, mais il me suit avec mon $HOME ; l'investissement de départ a donc été largement rentabilisé !
  • # Client mail connecté

    Posté par . Évalué à 1.

    ... sauf pour récupérer les mails de la boite, parce que exchange ne marche... que dans le bâtiment (d'où l'intérêt?!?).
    D'ailleurs, choisir exchange au départ...
    M'enfin, au pays où on se félicite de pirater, installer du gratuit qui marche, ça fait pas assez pro!
  • # Je suis pour le retour de Shift< ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    [] oui
    [] non
    [] RAF

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Les yeux

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    /o\

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Sylpheed 3.0

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    est sorti de la boite http://sylpheed.sraoss.jp/en/news.html

    Qui propose une dépêche http://linuxfr.org/submit.html ?
    • [^] # Re: Sylpheed 3.0

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Qui propose une dépêche ?

      Je suis volontaire, mais le temps me manque un peu... :-/

      J'essaye de faire ça ce week-end, sans aucune garantie.
  • # Choix multiples

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Qui n'accède à son courrier que par un seul moyen ?

    Perso., quand j'en ai la possibilité, que ce soit à distance ou en local, j'utilise mutt parce que je suis abonné à plusieurs listes à fort trafic ; mais mes boîtes sont également accessibles en IMAPs, soit par mon webmail IMP (pour quand SSH ne passe pas), soit par K9 depuis mon tél. (quand je ne lance pas mutt via une session sous ConnectBot...).
    • [^] # Re: Choix multiples

      Posté par . Évalué à 3.

      Par un seul moyen ? Pas mal de monde, l'air de rien : l'internaute lambda n'est pas si curieux.
  • # getmail + IMAP sur localhost + claws-mail

    Posté par . Évalué à 6.

    Un script cron lance getmail toutes les 10 minutes.
    getmail télécharge tout dans un maildir.
    courier-imap expose le dossier en local via IMAP.
    claws-mail utilise ce dossier IMAP en appellant directement le programme de courier-imap via un tuyau UNIX (chouette fonctionnalité de claws-mail).
    Grace à ça:
    1) ça rame pas.
    2) j'ai tout en local sur mon disque dur
    3) Il m'est facile d'employer d'autres clients mail, sans avoir à faire des conversions entre les formats pourris comme mboxo et mboxcl.

    Enfin, exim pour envoyer les mail.
  • # imap

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    imap sur mes postes de travail du boulot et webmail sur le laptop, par simple flemme de configurer un client.
  • # Claws

    Posté par . Évalué à 1.

    Claws-mail qui tape sur le serveur imap de la boite.
    Plus de règle de filtrage local, tout est sur le serveur en sieve.

    Mutt j'ai essayé, mais je dois traiter de nombreux mails dans de nombreux dossiers (surveillances) et je n'arrive pas à aller aussi vite qu'avec claws.
  • # Gnus

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Yes.
    It's it.
  • # un client texte connecté

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et pas n'importe lequel, une pure merveille de logiciel: Heirloom mailx (anciennement nommé nail), qui mérite, à mon humble avis, d'être élogieusement cité ici:

    * Contrairement à mutt, il n'a pas besoin de MTA, ni de serveur de mail.
    * Connexion en pop3, imap, pop3s, imaps, smtp, smtps.
    * Sécurisation avec openssl, nss, starttls, smtp-auth, signature.
    * Contient un filtre de pourriels.
    * Scriptable à souhait: Il est possible d'importer des commandes du shell depuis nail, il fournit quelques commandes basiques pour affiner sa configuration (tests...), et bien sur, il s'utilise en script.
    * Tellement rapide que l'usage des autres clients mails me semble maintenant impossible.
    * La création du fichier de configuration demande de se pencher un peu dans son manuel, mais à l'usage, il est très intuitif.

    Bref, ce n'est pas un logiciel vers lequel on se tourne parce qu'on est un fanatique de la console, c'est au contraire un de ces logiciels qui font aimer la console.

    Son manuel est ici: http://heirloom.sourceforge.net/mailx/mailx.1.html
    • [^] # Re: un client texte connecté

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Non, mutt n'a pas besoin de MTA.

      Merci de lire la documentation.
      • [^] # Re: un client texte connecté

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Ah, je me suis trompé, recevez toutes mes excuses.

        Cela fait maintenant 5 ou 6 ans que j'ai essayé mutt. C'était justement au moment ou découvrant qu'il ne convenait pas à mes besoins, j'ai choisi nail.

        Dans mon souvenir c'était à cause du MTA, mais c'était peut-être autre chose...
        Ou alors j'étais trop niais pour trouver une documentation qui va bien.
    • [^] # Re: un client texte connecté

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Contrairement à mutt, il n'a pas besoin de MTA, ni de serveur de mail.

      C'est à dire : contrairement à Mutt qui utilise l'existant, il embarque un MTA. Anti-KISS.

      Contient un filtre de pourriels.

      C'est à dire : contrairement à Mutt qui utilise l'existant (intégrable avec Bogofilter, D-Spam, SpamAssassin et n'importe quoi d'autre), il embarque un anti-spam. Anti-KISS, encore une fois.

      Pas convaincu.
      • [^] # Re: un client texte connecté

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je répète pour être bien clair : mutt embarque un MTA. Pour de vrai. Sérieusement. Ça commence à faire un bout de temps d'ailleurs.
      • [^] # Re: un client texte connecté

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        * Pour le MTA: heirloom mailx peut utiliser l'existant, donc 1 partout.
        * Pour le filtre anti-spam: heirloom mailx peut aussi utiliser l'existant. Je ne crois pas que son filtre intégré en fasse une usine à gaz: il est certainement moins performant que ceux cités ci-dessus, mais aussi certainement plus léger. AMHA, l'adage «un programme - une tâche» n'est pas toujours synonyme de KISS. Je comprends cependant que la question du filtre de spams soit une raison de préférer un autre logiciel.

        Mais là n'est pas mon propos: Je m'étonne du fait que heirlooom mailx soit peu utilisé. Je ne suis pas convaincu que cela soit le fait d'un problème de conception du logiciel, bien qu'il ait certainement des défauts.

        Je crois simplement que s'il est peu utilisé, c'est parce qu'il est peu renommé. D'où son éloge - maladroit il est vrai - ci-dessus.
        • [^] # Re: un client texte connecté

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Bon, ça m'intriguait, alors j'ai été voir. Et je comprends maintenant pourquoi, par rapport à Mutt, il est grosso modo inconnu :
          – il semble n'y avoir aucune espèce de documentation hormis la page de manuel ;
          – il semble n'y avoir aucune communauté, aucune page personnelle enthousiaste, aucun partage de fichier de configuration chouettes ;
          – il n'y a aucune capture d'écran – oui, même pour un logiciel en console, c'est pertinent –.
          • [^] # Re: un client texte connecté

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Du coup, moi aussi je me suis intéressé d'un peu plus près à la suite de logiciels "heirloom".

            Gunnar Ritter, le développeur et mainteneur de ces logiciels fait un travail étonnant: Il conserve les algorythmes de logiciels ancestraux, mais les adapte aux normes actuelles (UTF-8...).

            Son projet semble être plus esthétique qu'utilitaire, mais jusqu'en 2008 mailx faisait l'objet de nouvelles versions régulières. Que ce logiciel convienne aux besoins de certaines personnes semble être accidentel.

            Probablement que mailx souffre de cette équivoque: Ni un logiciel destiné aux vitrines des musées, ni un logiciel destiné à un usage quotidien.
    • [^] # Re: un client texte connecté

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Heu ... tu utilises vraiment ça pour lire tes mails ?
      Pour l'avoir installé et lancé rapidement sur ma debian, ça m'a plus semblé s'apparenter à un super wrapper d'un telnet serverDeMail 143 qu'à un vrai client mail...
      • [^] # Re: un client texte connecté

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, j'utilise ça pour lire mes mails.

        Et depuis que j'utilise ça, je ne supporte plus les autres clients (du moins les clients graphiques, vu qu'il semble que je sois passé à côté des fonctionnalités de mutt).

        J'apprécie la vélocité du logiciel, qui n'a rien de comparable avec les clients graphiques: lister le contenu de ma boite mail est instantané.

        J'apprécie son ergonomie, qui repose sur le principe de la ligne de commandes:
        * t7 affiche le mail 7.
        * d 1 3 5 7-12: supprime les mails 1, 3, 5 et les mails 7 à 12.
        * w enregistre le mail courant sur le disque dur.
        * q quitte.
        Je crois que la vélocité de mailx est liée à cet usage de la ligne de commande.

        J'apprécie sa souplesse: je l'interface avec vim et w3m. Il doit être possible d'ouvrir les pièces jointes directement avec son gestionnaire de fichiers. Je fais une copie dans /tmp/ des mails html pour pouvoir les ouvrir avec mon navigateur si les images sont nécessaires.

        Je l'appelle depuis certains programmes:
        * pour envoyer des logs: si la connection au net est close, il dépose le mail dans un fichier local.
        * depuis conky pour dénombrer mes nouveaux mail, en profittant de starttls.

        J'ai posté un exemple de fichier de configuration ici: http://www.souffles.eu/index.cgi?file=Nail
        • [^] # Re: un client texte connecté

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Au moins, quand on te demande si tu lis ton courrier en ligne de commande, tu peux répondre oui. Moi, on me le demande souvent, et je dois répondre que non, Mutt c'est en console mais pas en ligne de commande.
  • # Duo

    Posté par . Évalué à 2.

    Voire même trio : un bon Thunderbird sur le poste, mais un Gmail en plus (pour son interface WAP, plus connue sous le nom de « accès de secours »), puisque l'IMP Horde de base est un peu vieillotte, et les interfaces AJAX (une Horde, un Zimbra, un RoundCube) ne sont pas terribles.
  • # local ou dans le nuage?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis sidéré que les deux tiers des votants ne soient pas «en local», donc n'ont probablement pas leur courrier sur une machine qui leur appartienne et qu'ils contrôlent, mais «ailleurs», dans un nuage quelconque.

    Je le faisais aussi à une époque où je n'avais pas le choix (pas de portable, pas de connexion à Internet chez moi), mais c'était à la fois pénible et gênant, puisque même un bon webmail ne vaut pas un MUA moyen, et qu'en cas de mot de passe perdu ou volé, ou de compte supprimé, je perdais mes archives voire mon intimité.
    • [^] # Re: local ou dans le nuage?

      Posté par . Évalué à 4.

      Ca n'a pas de sens ce que tu dis ... Les questions portent sur le client mail, pas sur le serveur.

      Pour ma part j'utilise un client graphique de chez moi, un webmail en déplacement, mais le serveur est un serveur hébergé chez un ami (personne de confiance).
      • [^] # Re: local ou dans le nuage?

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est pour ça que j'avais mis le mot «probablement». Les personnes dans ton cas doivent être rares, tout comme celles qui utilisent un serveur IMAP sur la même machine (utilisé comme cache).
        Ma remarque serait toujours valable même en ne considérant que le tiers de « webmail externe».
    • [^] # Re: local ou dans le nuage?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Toute ma correspondance des premiers émois et premiers échanges amoureux avec ma compagne était sur Hotmail.
      J’aimais savoir là tous ces messages tendres, passionnés et lumineux, une belle période de notre vie. J’aimais de temps en temps pouvoir aller les relire.
      Et puis, un jour après des vacances un peu longues, mon passage à Gmail et autres hasards de la vie, je ne me suis pas connecté à mon compte Hotmail pendant plus de 5 ou 6 mois – je ne sais plus exactement.
      Et paf, c’est arrivé : Hotmail a considéré, comme dit dans les Conditions d’utilisation, que mon compte était en veille, il a TOUT effacé et suspendu le compte… À l’époque, il se donnait le droit de faire ça, je ne sais pas si c’est encore toujours dans les conditions d’utilisation.
      Depuis j’ai réactivé le compte, mais pour rien : j’ai perdu, définitivement, cette intimité, cette part de ma vie. Ou peut-être qu’elle se cache encore quelque part, dans une sombre archive d’un serveur Dieu sait où, qui sait ce que fait VRAIMENT Hotmail avec nos données ? Je sais – enfin, je suppose… — que ma compagne en a l’autre pendant sur son Yahoo à elle, qu’elle continue d’utiliser quotidiennement. Maigre consolation.
      Moralité : maintenant, j’utilise Gmail, je sais qu’il est mon ami et que jamais il ne me fera un coup pareil !
      • [^] # Re: local ou dans le nuage?

        Posté par . Évalué à 3.

        Elle est triste ton histoire.

        "J'ai fait une confiance aveugle à machin, j'ai tout perdu, je suis parti chez truc en ayant exactement la même confiance aveugle et la même absence de backups en local."

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: local ou dans le nuage?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est beau de promouvoir la liberté, mais puis-je me permettre de rappeler que la liberté ne s'impose pas? Elle s'acquiert!

          L'esprit du libre c'est aussi la tolérance et la liberté d'utilisation. Avec le respect du choix.

          Je pense qu'avec cette anecdote, Zorro a compris ce qu'il risquait. Il continue, c'est son choix. Il sait ce qu'il peut arriver, tout comme il sait qu'il existe des alternatives (avec des risques elles aussi rappelons le).
        • [^] # Re: local ou dans le nuage?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je sais, c’est ironique…
          Mais en même temps, j’ai plus souvent perdu des données que je backupais moi-même (DVD devenu illisible ET disque externe qui ne marchait plus, la double poisse, ça arrive toujours un jour ou l’autre) que des données hébergées à distance. Surtout chez Google, qui a intérêt à conserver le plus de données possible.
          Alors voilà… conserver des données est un métier, ça demande une attention constante, des vérifications régulières, des doublons, voire des triplets… Bref, c’est un métier, pas le mien, alors je le laisse faire à ceux qui le font mieux que moi.
  • # Tuffmail

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Mails hébergé chez Tuffmail, hébergeur payant mais top: http://www.tuffmail.com
    Lu depuis Thunderbird en IMAP plus webmail de temps en temps.
    • [^] # Re: Tuffmail

      Posté par . Évalué à 2.

      A l'époque ou je cherchai une solution mail sans pub et sans robot qui scanne tes mails, j'avais regardé les solutions payantes genre tuffmail, mais je vois pas l'intérêt par rapport à un hébergement web.
      J'ai pris un hébergement chez ovh, avec nom de domaine.
      Je peux créer plusieurs adresses mails de plusieurs Go chacune pour moins cher que tuffmail ou autre.
      Ils proposent l'imap, le ssl, et plusieurs clients web (horde etc...)

      Et j'ai en plus un site perso pour le coup.
      • [^] # Re: Tuffmail

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        C'est pas bête comme idée, j'y avais pas pensé. Chez Tuffmail j'ai quelques fonctions qui ne sont peut être pas disponible chez un hébergeur web. Je pense notamment à :
        - collecte d'emails depuis d'autres serveurs pop
        - filtre côté serveurs
        - auto-purge des dossiers (effacer les messages plus vieux de x jours)
        - redirection dans un dossier en fonction de l'email (si mon mail est toto@titi.com et qu'on m'écrit en utilisant l'adresse toto-foo@titi.com, ça arrive dans le dossier foo/, pratique pour les sites webs).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.