Suivi - Rédaction Aide typographique

#484 Posté par . État de l'entrée : corrigée
Tags : aucun
4
24
mai
2011

Quelques idées pour l’aide à la rédaction et relecture d’un point de vue typographique :

  • la liste des « Caractères spéciaux à copier/coller » (le terme officiel est « copier‐coller »), devrait toujours être accessible (la position de cette liste en bas de page la rend inutilisable lorsque l’on corrige les news noyau, par exemple). Pour ce faire, son contenu gagnerait à être isolé dans un « div » avec une position « fixed » ;
  • il manque à cette liste les espaces insécables quart‐cadratin [ ] (espace fine) et demi‐cadratin [ ], ainsi que la vraie apostrophe (’) et le vrai trait d’union (‐) ;
  • lesdits espaces insécables étant par nature invisibles, il faudrait s’assurer de leur présence avant publication en les affichant dans un « span » avec un « background-color » différent du fond de page (avec une couleur spécifique pour l’espace fine) ;
  • enfin, la fonction ultime serait un bouton permettant une correction automatique des erreurs typographiques les plus courantes (pour tout ou seulement un paragraphe donné, notamment en raison des parties contenant du code source ou de l’anglais). Par exemple, pour remplacer les espaces sécables par des insécables selon les règles typographiques françaises (et plein d’autres cas, que je ne détaillerai pas ici…). Ce dernier point, nécessite que le problème du nouveau markdown soit réglé auparavant.
  • # Pour les espaces insécables

    Posté par . Évalué à  5 (+0/-0) .

    Une petite moulinette qui remplacerai, au moment de la publication, les espaces devant les ponctuations doubles (: ; ? ! « » ) par des espaces insécables ne doit pas être d’une complexité extrême.

    • [^] # Re: Pour les espaces insécables

      Posté par . Évalué à  2 (+0/-0) .

      Oui, mais pour bien faire, il faudrait en rajouter quand il en manque ; et là, ça se complique :

      • il ne faut pas toucher les passages contenant du code, ce qui est très faisable à partir du moment où le code est systématiquement entre « backquotes » (simples ou triples). Encore faut‐il que tout le monde respecte ce principe ;
      • il ne faut pas toucher les passages en anglais (et quid des autres langues ?), car les règles typographiques sont différentes, et en l’occurrence, en anglais, il n’y a jamais d’espace devant une ponctuation.

      De même, on pourrait remplacer le guillemet simple droit (') par une véritable apostrophe (’) dans toutes les langues, mais pas dans les passages contenant du code avec « ' » comme délimiteur de chaîne de caractères…

      En revanche, pour les points de suspension, il ne me paraît pas risqué de faire un remplacement global, du genre replace("/[ ,]*(\.\.(\.)+|…)/g", "…"), c’est‐à‐dire : remplacer toute suite d’au moins trois points d’affilée (ou de vrais points de suspension), précédés ou non d’une virgule ou d’espaces, par les vrais points de suspension « … » sans rien devant. Et encore, il y aura toujours un relou pour oublier l’espace derrière, ou bien y coller une ponctuation.

      • [^] # Re: Pour les espaces insécables

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 (+0/-0) .

        Déjà moi j'utilise un raccourci clavier dans Gedit pour insérer des « ».
        Le code snippet est le suivant:

        « ${2:$GEDIT_SELECTED_TEXT} »

        Est-ce qu'il est possible de le modifier pour que cela insère des espaces insécables au lieu des espaces classiques ?

        • [^] # Re: Pour les espaces insécables

          Posté par . Évalué à  2 (+0/-0) .

          Pour Gedit, il te suffit d’essayer pour en avoir le cœur net. Ton snippet aurait dès lors un réel intérêt, parce que sinon, avec une disposition clavier AZERTY standard d’aujourd’hui, les guillemets français s’obtiennent respectivement avec [Alt Gr][z] et [Alt Gr][x] (on le retient très vite quand on le pratique tous les jours). De plus, avec l’espace insécable configurée en [Alt Gr][espace], tu maintiens ta touche [Alt Gr] et tu appuies successivement sur [z] et espace pour obtenir le guillemet français ouvrant suivi de son indispensable espace insécable.

          Concernant l’utilisation d’un éditeur externe, cela peut répondre au grand rédacteur que tu es, mais sûrement pas au correcteur que je suis, dans la mesure ou chaque titre ou paragraphe doit être édité indépendamment des autres, rendant toute automatisation externe impossible. Je te laisse imaginer le travail que représente la correction typographique (entre autres) d’une dépêche noyau, par exemple ;-).

    • [^] # Re: Pour les espaces insécables

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 (+0/-0) .

  • # Tant qu'à faire

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 (+0/-0) .

    rajouter un rappel :
    « On écrit :
    "avoir tort", "au temps pour moi, je ne le savais pas", "− Je prendrai cinq cent grammes de moules. − Autant pour moi !" »
    et tous les habituels…

    • [^] # Re: Tant qu'à faire

      Posté par . Évalué à  3 (+0/-0) .

      Il y aurait tant à rappeler !
      Par exemple, on écrit « cinq cent un grammes », mais « cinq cents grammes », alors que c’est presqu’autant… :-P

  • # Copier-coller inutile

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 (+0/-0) .

    Les vrais n'ont pas besoin de caractères spéciaux à copier-coller, car ils utilisent une bonne carte clavier. Blague à part, c'est une bonne idée pour les autres, et surtout la coloration des espaces insécables et la correction automatique seraient un vrai plus.

  • # Couleur des espaces insécables

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 (+0/-0) .

    lesdits espaces insécables étant par nature invisibles, il faudrait s’assurer de leur présence avant publication en les affichant dans un « span » avec un « background-color » différent du fond de page (avec une couleur spécifique pour l’espace fine) ;

    C'est vrai que ce serait bien pratique, sinon, c'est très difficile à corriger.

    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.