L’Académie des sciences française prétend vouloir l’ouverture des publications scientifiques

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik, Pierre Jarillon et patrick_g. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
31
30
oct.
2014
Éducation

En France, l’Académie des sciences a, parmi ses missions, de conseiller les autorités gouvernementales dans le domaine des sciences. Dans le cadre de cette activité, un rapport a été publié le 24 octobre 2014 pour proposer d’améliorer le fonctionnement de l’édition scientifique.

Malgré cette volonté affichée d’ouverture, on peut se poser des questions sur ces améliorations. Découvrez la teneur du rapport en seconde partie.

Journal Les lectures de feynman

22
14
sept.
2014

Bonjour Tous,

Juste un petit bookmark pour vous informer que maintenant les lectures on physics de feynman sont disponibles en ligne dans leur intégralité.

PS : Thom vous a annoncé le premier volume maintenant tout est là. Je ne pense pas que la totalité a déjà été annoncée (En tout cas pas trouvé dans un moteur de recherche).
PS2 : personnellement, je préfère le papier, donc, j'ai commandé les trois en broché. 94,46 €, c'est raisonnable pour les tarifs (...)

So Data! Open Data et science : 2ème édition

17
6
mar.
2014
Open Data

Après le succès rencontré l'an passé, SO Data! reprend du service cette année ! Le principe reste le même : une journée de présentations et de discussions autour de l'Open Data dans le milieu scientifique. Les lieux et dates sont inchangées: c'est à l'IGN (Institut Géographique National, Saint-Mandé / Paris) le 14 Mars 2014, les présentations, elles, sont toutes neuves ! Le programme (toujours sujet à modifications) est disponible sur notre site sodata.org.

Logo So Data

L'accès est toujours libre et gratuit, nous vous demandons cependant de vous inscrire sur notre site. S'inscrire à la journée

NdM : l'IGN annonce sur son site poursuivre « sa démarche d'ouverture en diffusant gratuitement un nombre croissant de ses données sous licences Etalab ou APIE et en enrichissant les contenus des services en ligne utilisables gratuitement. » et « référence ses données sous Licence ouverte sur le site data.gouv.fr. » On a pu lire aussi des passes d'armes (1, 2, 3) et des rencontres entre OpenStreetMap France et l'IGN.

L'ouverture des données scientifiques : quid novi ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, palm123 et patrick_g. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
32
10
déc.
2013
Open Data

J'avais été conviée à la journée d'étude interdisciplinaire de l'ISCC intitulée « Ouverture des données massives scientifiques. Quels risques, quels bénéfices ? », le 6 décembre 2013. Un grand « merci » aux organisateurs et modérateurs de ces échanges, ce fut une journée très réussie et enrichissante. Je suis intervenue lors de la 2e table ronde qui traitait des avantages et dangers d'une telle ouverture ainsi que des nécessités en termes de politiques publiques pour que cette ouverture se fasse. Voici mes notes de préparation dont tous les points ont été abordés.

Lire la suite pour entendre parler des données scientifiques brutes, de non-reproductibilité, de timides avancées, de droit sui generis des bases de données et de licences Creative Commons v4.

Les journaux LinuxFr.org les mieux notés de l'été 2013

12
19
août
2013
LinuxFr.org

LinuxFr.org propose des dépêches et articles, soumis par tout un chacun, puis revus et corrigés par l'équipe de modération avant publication. C'est la partie la plus visible de LinuxFr.org, ce sont les dépêches qui sont le plus lues et suivies, sur le site, via Atom/RSS, ou bien via partage par messagerie instantanée, par courriel, ou encore via médias sociaux.

Ce que l’on sait moins, c’est que LinuxFr.org vous propose également à tous de tenir vos propres articles directement publiables, sans validation a priori des modérateurs. Ceux-ci s'appellent des journaux. Voici un florilège d'un dizaine de ces journaux parmi les mieux notés par les utilisateurs… qui notent. Lumière sur ceux du 1er juillet au 15 août, abusivement appelé été ici.

Journal Le tourbillon mystérieux des mondiaux de natation

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
38
4
août
2013

Une polémique assez étrange est en train de naître au sujet des performances des nageurs lors des mondiaux de natation qui se déroulent à Barcelone. Selon un article publié sur le blog sportif du Monde, un tourbillon créé par les turbines de filtrage procure un avantage à certaines lignes d'eau par rapport aux autres.

En effet certains observateurs attentifs se sont rendus compte que les temps des athlètes nageant dans les lignes d'eau 1, 2, et 3 étaient toujours (...)

Journal Opération Red Bull Stratos

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
14
oct.
2012

Vous n’êtes pas sans savoir que le record du monde du saut le plus haut détenu par Joseph Kittinger aurait été probablement battu par Felix Baumgartner .
Ce projet sponsorisé par Red Bull [1], qui a réuni Felix Baumgartner , Joseph Kittinger et des scientifiques à pour finalité entre autres que de battre le record est l'amélioration des combinaisons préssurisés utilisées dans le spatial par la collecte de données qui ont été effectués durant ce saut .
Pourtant ce projet (...)

TilEm2 : publication !

Posté par . Édité par baud123, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par baud123.
25
4
août
2012
Linux

TilEm est mort, vive TilEm2

Benjamin Moody (floppus maximus) et moi-même Thibault Duponchelle (contra-sh) sommes fiers de vous annoncer la publication de TilEm2.

Vous ne connaissez probablement pas TilEm "1" qui est un vieil émulateur qui a été écrit par Julien Solignac "x1cygnus" puis amélioré et maintenu par Benjamin Moody.
TilEm est un émulateur de calculatrices z80 (de TI73 à TI86 en incluant la TI81).
Tout comme les autres émulateurs, il est nécessaire de se procurer une "ROM" évidemment.
La version 1 de TilEm était disponible pour Linux, Windows et Mac.

TilEm2 est d'ores et déjà disponible pour Linux et Windows (et devrait fonctionner sur Mac OS X mais il n'a pas été testé).

Have fun with TilEm2 !!!

Journal VGER near to be out, stay tuned

Posté par . Licence CC by-sa
71
23
mar.
2012

Un petit journal à propos de V`GER. Parce que, ça y est, Voyager 1 est à 18 milliards de kilomètres de chez nous (soit ~6.7UA, soit ~0.0001AL). C'est la première fois qu'une réalisation humaine atteint cette frontière. Résumé des évènements :

  • lancement le 5 septembre 1977
  • 1979, passe aux alentours de Jupiter, et nous dévoile cette tumultueuse, et les volcans d'une de ses lunes, Io.
  • 1980, elle s'approche de Saturne, on lui fait faire quelques pas de danse imprévus (...)

Version 1.0 de Julia

Posté par (page perso) . Édité par reno, Nÿco, Brndan, Xavier Teyssier, olivierweb et Bruno Michel. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
40
4
mar.
2012
Technologie

Julia, un langage de programmation peu connu, a atteint la version 1.0 (disponible uniquement sur Linux et Mac OS X actuellement). Le langage a été créé par des scientifiques et se veut donc optimisé pour leurs besoins : le calcul scientifique, l'apprentissage automatique (machine learning en anglais), la fouille de données (data mining), le calcul algébrique linéaire à grande échelle et le calcul distribué et parallèle.

Ils veulent un langage :

  • Très simple à apprendre, mais qui puisse aussi convenir aux « hackeurs sérieux » : Julia a une syntaxe facile à apprendre pour les utilisateurs de Matlab, tout en étant homoiconique avec des vrais macros comme le Lisp.
  • Aussi utilisable pour la programmation « normale » que Python, aussi simple pour les statistiques que R, aussi naturel pour le traitement de texte que Perl (Julia supporte les PCRE), aussi puissant pour l'algèbre linéaire que Matlab et aussi bon pour lier des programmes ensemble que le shell.

Avec une implémentation :

  • Open source avec une licence peu contraignante : Julia est sous licence MIT.
  • Aussi performante que le C tout en ayant la dynamicité de Ruby : quelques benchmarks sont sur la page d'accueil de Julia qui est dynamiquement typé avec annotation optionnelle de type (et dispatch multiple).
  • Fournissant un mode interactif et compilé.

Bref, ils sont ambitieux ! Leur manuel de référence est assez bien fait : à vous de juger…

NdA : Merci à Nÿco, olivierweb, Brndan et particulièrement à reno pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Journal L'open source, un gage de reproductibilité en science

Posté par . Licence CC by-sa
47
26
fév.
2012

Un article publié dans la revue Nature par des chercheurs britanniques explique pourquoi les programmes écrits par les scientifiques pour obtenir leurs résultats devraient toujours être open source et facilement accessibles. Comme l'article est long, je vais en faire un résumé.

Les physiciens, biologistes et autres climatologues écrivent couramment des programmes informatiques pour traiter et analyser automatiquement leurs données ou calculer les prédictions de leurs modèles théoriques. Dans le domaine de la biologie, je ferais remonter ça au moins à (...)

Journal Le site Floss4Science.com

8
14
jan.
2012

Je souhaite partager avec vous le site floss4science.com qui publie des interviews, articles et des ressources pour les utilisateurs de logiciels libres en science et en ingénierie. Il y a de nombreux entretiens avec des blogueurs, des entrepreneurs et des développeurs de projets.

Vous pouvez visiter le site ici (Anglais): http://www.floss4science.com
Twitter: @floss4science

Journal Erwin Schrödinger vivant et bronsonisé à la fois

12
4
jan.
2012

Après Elvis, Ben Laden, Claude François, c'est aujourd'hui l'anniversaire de la mort (mais en même temps vivant, tant qu'on ne regarde pas dans la boite) : Erwin Schrödinger, mort le 4 janvier 1961.

Par contre, on n'a pas de nouvelles de son chat !

La particule « boson de Higgs » en vue

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, baud123, Malicia, Bruno Michel et tankey. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
41
26
déc.
2011
Science

En physique des particules, le modèle standard décrit les différentes particules existantes et leurs interactions (forte, faible et électromagnétique). Wikipédia nous rappelle que :

  • la force électromagnétique s'exerce sur les particules de matière électriquement chargées ;
  • la force nucléaire faible concerne seulement certains quarks et leptons ;
  • la force forte s'exerce entre les quarks et assure la cohérence du noyau. Il existe des particules supports de ces forces et appelées bosons.

Le boson de Higgs est une particule hypothétique, sur laquelle repose la cohérence de ce modèle standard, et notamment le mécanisme de brisure de symétrie de l'interaction électrofaible.