Journal ath5k : confessions intimes, astuce, et retours

Posté par .
Tags : aucun
8
12
sept.
2008
Howdy journal !

En ayant un peu marre de madwifi (ça, c'est pour la confession... honte à moi d'avoir utilisé un démon proprio) qui ne me faisait que des misères sur une Sid, j'ai décidé de tenter le coup avec ath5k (la Sid est repassée en Lenny depuis... c'est de toute façon le même kernel, pour l'heure... et puis j'en ai marre de faire tourner une Sid dans le salon, maintenant juste pour LCDproc... si jamais il était mis à jour pour Lenny, étant en exception de freeze [faut dire que c'est la même version, à une révision debianesque près, depuis Sarge... mon LCD/IR Imon ne demandant qu'un LCDproc 0.5, au moins], tant mieux... sinon, tant pis, ce sera sans... au pire, je me ferai moi-même le paquet, comme j'ai fait par le passé).




Au premier abord, si madwifi me donnait l'impression d'être très sensible au bruit ambiant (d'autant plus depuis que je suis passé au 2.6.26... je ne sais pourquoi), ath5k ne m'a pas enchanté plus que ça...

Le plus gros problème étant une variation cyclique de la vitesse de la connexion, de 1Mb/s à 54Mb/s et ainsi de suite, occasionnant moult coupures... ce qui est ballot, la bête (une AR2414 en PCI, de je ne sais plus quelle marque) étant dans mon HTPC, qui n'a bien évidemment pas besoin de ça...

... bref, un peu désappointant. Et c'est là que je me suis rappelé les heures de galère avec le chip broadcom des WRT54G (oui, oui... j'ai des orties dans mon jardin ; je me flagellerai avec... et puis, maintenant, c'est le seul, unique et dernier truc proprio qui tourne sur mes CPU - et je pense depuis un moment à m'en séparer), et les services que peut rendre iwconfig.

Un petit coup de "iwconfig wlan0 rate 24M" plus tard, afin de forcer la puce à se maintenir à un taux de transfert constant, là, c'est devenu le bonheur... j'ai expérimenté diverses valeurs, et ça donne à peu près ça :

24M --> ping -c 100 mon_routeur
1.034/1.348/4.182/0.495/0.495ms, avec aucun paquet perdu...
scp un_gros_truc.avi : 2,4Mio/s (!)

36M --> ping -c 100 mon_routeur
1.269/5.679/20.555/6.013ms, avec 93% de paquets perdus
scp un_gros_truc_2.avi : 300kio/s

Au-dessus, avec un taux fixe, je perds la connexion ("Destination host unreachable").

Sans rien toucher, j'avais entre 15 et 20% de paquets perdus, et le transfert via scp (ou fish, ou sshfs... je n'utilise que ça, pour transférer, gardant NFS pour la lecture seule) commençait fort, puis tendait vers zéro, avant de lamentablement bloquer, à moins que je ne fasse tourner le proc (par exemple, en mâtant une video, auquel cas, ça allait à ~1Mio/s... vraiment bizarre)...

Ca, c'était pour l'astuce (pas grand monde ne semble lire le forum, à ce que semble confirmer une récente dépêche [1] ... et puis bon, il y aussi de la confession... et puis du retour sur un module important ; de l'émotion fébrile, quoi ! En somme, c'est un journal... 'fin je crois ;) ).




Bref, en rajoutant un petit "post-up /sbin/iwconfig wlan0 rate 24M" dans mon /etc/network/interfaces, tout va bien, dans le meilleur des mondes... j'obtiens même, avec mes antennes +7dB, une qualité de signal de 100-110% (pas sûr que ce soit pertinent... pas plus que de ce que ça veut vraiment dire, ni en quelle unité c'est, s'il y en a une), là où avant, je peinais aux alentours des 50%.

Les miniatures des répertoires de MythVideo (chopées via NFS, sur le serveur de stockage) ont maintenant le poil brillant et apparaissent aussi vite que l'éclair (bon, j'exagère... disons que c'est quand même le jou[i]r et la nuit)...

Il faut toujours que je bufferise un peu avant de lire les videos via MPlayer (MythVideo ayant toujours autant de problèmes avec les MKV et le H.264, même dans le CVS de la 0.22, en fort joli QT4, que j'ai testé avant hier... je le réserve donc pour relire les MPEG-TS des enregistrements TNT, non indexés, et donc, assez peu maniables avec MPlayer... il est beaucoup plus pratique de les streamer du backend MythTV), mais beaucoup moins qu'avant (avant, je mettais un "cache=8192" dans le fichier de conf de MPlayer... maintenant, ça passe bien avec "cache=4096", voire "cache=2048"... et en plus, le transfert va beaucoup plus vite pendant la mise en cache).

Ce genre de soucis semble en outre être connu, comme en témoigne la page d'ath5k sur linuxwireless.org, où il est annoncé que le taux de transfert est censé chuter à 1MBps, par défaut, pour l'heure, et où il est précisé qu'on est censé pouvoir le fixer jusqu'à 11MBps...

... au final, avec mes 24MBps (réels, mais pas full-duplex, et en comptant l'overhead, étant en WPA2-PSK, de ce que j'en ai testé brièvement), je peux dire que ath5k, ça progresse, et que : "çaybonmangézan" !




[1] http://linuxfr.org/2008/09/08/24193.html
[2] http://linuxwireless.org/en/users/Drivers/ath5k
  • # Tiens...

    Posté par . Évalué à 3.

    ... un truc curieux, par contre...

    Autant le download par la carte wifi est patator (2Mio/s), autant l'upload est miséreux (200kio/s... 10x moins)...

    ... la carte n'a qu'une seule antenne (alors que le routeur 2... les antennes sont du même type : +7dB chacune), mais c'est bizarre, quand même... sachant que je compare en lançant un scp dans un sens, puis dans un autre...

    Encore un peu brut de décoffrage, mais l'un dans l'autre, de toute façon, c'est surtout le download du PC de salon sur le serveur qui m'intéresse le plus, pour cette machine...
    • [^] # Re: Tiens...

      Posté par . Évalué à 2.

      Bon, en trifouillant un peu, l'upload est maintenant normal (~1,5Mio/s)...

      ... déjà, j'ai remis une puissance d'émission qui me permet de respecter la loi (je ne sais plus pourquoi j'avais viré la ligne) ; bah oui, avec des antennes +7dB, 80mW, c'est beaucoup trop - avec 25mW, on revient dans les 100mW de PIRE autorisés par la loi française... et du coup, le signal est moins bruité, et meilleur. Encore merci, Alban, pour le "man wireless" ;)

      J'ai aussi viré le câble d'antenne que je gardais au cas où (au cas où quoi ? Ne me demandez pas, je n'en sais rien), puisque le PC dans lequel est la carte wifi est mon HTPC, qui est sous la TV... de toute façon, les seuls câbles d'antenne qui me servent sont sur le serveur de media (avec quelques Vservers, que je pense migrer ce weekend ou celui d'après en OpenVZ), dans une autre pièce, et dont l'un des conteneurs est dévolu à MythTV, pour enregistrer quelques rarissimes trucs qui m'intéressent à la boîte à conneries (quelques trucs sur Arte, Strip-Tease, et... euh... c'est à peu près tout)...

      J'ai aussi changé la distro de mon WRT54GS : exit OpenWRT Kamikaze (avec X-WRT, ou pas), vu que la gestion des chips Broadcom (soudé... arf) y est vraiment très très mauvaise... et pas de retour à la case WhiteRussian, puisqu'il n'est plus maintenu. "So long, old friend" - OpenWRT est dans le fond la distro qui m'a donné goût à la ligne de commande, il y a déjà à peu près 4 ans de cela... snif...

      Je suis donc passé à Tomato (je ne pense pas que l'interface web soit libre... d'un autre côté, avec un blob pour le wifi broadcom, OpenWRT ne l'est pas non plus ; et je considère cela comme un plus grand mal, de toute façon)... et là, ça marche nickel ; mais il est décidément grand temps de me débarasser de ces petites boîtes bleues, pour les remplacer par un routeur home-made ; on verra quand j'aurai le temps (et quand un peu plus de chips supporteront les points d'accès virtuels sous Linux... avec du 802.11n, tant qu'à faire).
      • [^] # Re: Tiens...

        Posté par . Évalué à 2.

        NB : quand je parle de câble d'antenne, c'est un câble d'antenne TV... qui ne me sert à rien, ne regardant pour ainsi dire pas la TV en direct, et le faisant via MythTV, par le réseau, de toute façon.
  • # T'a eu de la chance

    Posté par . Évalué à 5.

    T'a eu de la chance que ton chip atheros soit supporté par ath5k. le mien il lui faut encore madwifi ...
    • [^] # Re: T'a eu de la chance

      Posté par . Évalué à 4.

      En fait, je l'ai un peu pris pour pouvoir tester, quand j'ai monté cette machine en début d'année...

      ... sinon, il y a bien ath9k, mais je ne sais pas s'il a déjà rejoint les sources vanilla... et à voir comme ath5k est encore rugueux, j'imagine qu'il va falloir encore plus attendre pour exploiter les cartes plus récentes.
  • # Mandriva 2009

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je viens d'apprendre qu'ath5k serait inclus par défaut dans la prochaine Mandriva 2009 (dont la version RC1 vient de sortir).
    Ça promet de belles ralantes sur les forums, si tout le monde constate les même connexions pourries que toi...
    http://wiki.mandriva.com/en/2009.0_RC_1#ath5k_replaces_madwi(...)
    • [^] # Re: Mandriva 2009

      Posté par . Évalué à 1.

      En même temps, madwifi avec les derniers noyaux, ça merdouille au moins autant, de ce que j'en ai testé avec cette carte...

      ... la moindre bagnole qui passe dans la rue, et j'ai droit à quelques secondes de brouillard...

      Alors tant qu'à faire, autant que ce soit libre, non ? ;) ... et puis, au moins, ath5k, il a des chances de progresser.
  • # Idem

    Posté par . Évalué à 5.

    Tiens j'aurai pu ecrire exactement le meme journal que toi, avec les memes problemes (madwifi & ath5k) ...

    T as de la chance tu peux avoir un rate de 24M, mon maximum etant 18M, mais ca marche bien alors je m en contente...

    petite remarque: j ai rajoute "wireless-rate 18M" dans /etc/network/interfaces, cela me semble plus approprie meme si c est equivalent!
    • [^] # Re: Idem

      Posté par . Évalué à 2.

      Tiens, je ne savais pas que c'était faisable... j'ai toujours galéré pour trouver comment rendre permanents les réglages de iwconfig...

      ... d'où l'approche probablement un poil bourrine (mais "qui marche chez moi"©) ;)
      • [^] # Re: Idem

        Posté par . Évalué à 2.

        man wireless ;)
  • # oui, mais avec network manager

    Posté par . Évalué à 3.

    Ça marche comment ?

    Le fait de devoir régler à la main la vitese de transfert rend il network manager inutilisable avec ath5k ou il y a une astuce pour configurer la dite vitesse au démarrage puis passer la main a NM ?

    Non parce que iwconfig, et wpasupplicant, c'est sympa, mais sur un portable, network manager, c'est quand même plus agréable.
    • [^] # Re: oui, mais avec network manager

      Posté par . Évalué à 2.

      Aucune idée... j'attends la 0.7 de NM pour m'en servir... le manque de gestion d'IP fixe étant éliminatoire, vis à vis de tambouille home-made à base de ifplugd, guessnet et cie, pour ce qui est de l'usage que j'en ai (chez moi, au moins)...

      ... par contre, il me semble que pour les interfaces déclarées dans le "interfaces", du moment que c'est en "auto", NM peut les gérer (de mémoire, pour le peu que j'y ai touché)... au fond, mon "post-up", c'est juste une ligne dans la déclaration de l'interface ("man interfaces"), pour exécuter une commande une fois qu'un "ifup" de la carte a abouti...

      Après, autant le faible upload ne me gêne en rien sur du frontend de salon, autant sur un laptop, ça m'ennuierait un poil plus... faudra peut-être attendre que tout ça se stabilise - à voir selon les usages.
  • # Ce qui change rien au fait…

    Posté par . Évalué à 1.

    …que dans l'absolu, le wifi, c'est de la me***. À moins d'y être forcé comme en cité U. Ce fut mon cas pendant 1 an et demi, maintenant que je peux revenir en filiaire c'est vraiment le bonheur.

    Faut vraiment être une feignasse finie, pour volontairement transformé son réseau perso en quelque chose d'aussi fiable qu'une liaison filiaire avec l'Australie. Même sans parler des risques potentiels pour la santé.
    • [^] # Re: Ce qui change rien au fait…

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ou habiter dans une maison, avec des etages, sans en etre proprietaire et donc sans pouvoir se permettre des travaux pour mettre des cables partout dans les murs. Et oui, nous ne sommes pas tous etudiants et certains habitent dans plus de 35m².
    • [^] # Re: Ce qui change rien au fait…

      Posté par . Évalué à 3.

      avis très péremptoire.

      Tu as percé tous tes murs et câblé tout ton appart avec de la fibre optique ou de l'ethernet ?

      Tu aimes avoir un câble qui pendouille de ton canapé ou de ton lit quand tu utilises ton pc dessus ?

      Le filaire, c'est bien pour des pc desktop, mais quand tu utilises un laptop et que tu aimes l'utiliser un peu n'importe ou dans la maison, de la cave au balcon, le wifi reste bien pratique.

      Quand à la sécurité, c'est un argument assez bidon :
      -si ton signal ne balaye pas toute la rue, tu n'as à te protéger que des quelques voisins et leurs visiteurs.
      -pour casser une clé wpa assez longue et imbitable, il faut avoir l'envie d'y passer le temps. A part dans le cas d'espionnage industriel ou l'attaquant sait déjà vaguement ce qu'il cherche, je ne vois pas qui aurait la patience de s'y attaquer pour une bête connection (c'est pas comme si mon traffic était intéressant).
      -tu peux toujours faire l'oignon et rajouter un vpn par dessus.

      Les risques potentiels pour la santé, je crois que celles engendrées par le wifi sont de toute façon assez dérisoire comparé au reste subit en milieu urbain (téléphonie mobile, antennes en tout genre, pollution, etc). De toute façon tu ne contrôle pas les ondes que tes voisins t'envoient, donc quite à en subir les conséquence, autant en récolter les avantages.

      (oui j'ai plongé dedans)
    • [^] # Re: Ce qui change rien au fait…

      Posté par . Évalué à 2.

      Si je pouvais, clairement, je ferais en filaire :

      - fiabilité ;
      - moins casse-couille en cas de reinstall (la beta 2 du CD de Lenny, par exemple, ne supporte toujours pas le WPA2 PSK) ;
      - débit (vivement le Wifi-N libre... parce que même si, en réception, les 2,4Mio/s que j'ai avec ath5k en WPA2 PSK sont ce que j'ai vu de mieux, ça reste très lent) ;
      - pollution électromagnétique (m'enfin, de toute façon, même en câblant la maison, je n'ai pas envie d'acheter un kit ethernet pour la wii... et en effet, pour mon laptop, je suis une feignasse - tant que je peux, je cache les câbles, et je n'ai pas envie de déplacer les meubles à chaque fois que je veux faire du réseau avec lui ; et puis, restent les invités, pour lesquels avoir le wifi est moins chiant que de devoir gérer quelles prises je leur laisse, ne voulant pas plus que ça les voir traîner sur mon réseau local) ;
      - ...


      ... mais comme il t'a été répondu, on peut être locataire, et habiter dans plus grand qu'un appart : ce qui est mon cas.

      Ce faisant, le wifi c'est de la merde, comparé au bon vieil ethernet : indubitablement... mais ça peut tout à fait rendre service - au moins.
      • [^] # Re: Ce qui change rien au fait…

        Posté par . Évalué à 2.

        > mais comme il t'a été répondu, on peut être locataire, et habiter dans plus grand qu'un appart : ce qui est mon cas.

        Et le CPL, il pue du bec ? ;-)
        • [^] # Re: Ce qui change rien au fait…

          Posté par . Évalué à 3.

          Ça ne sent pas nécessairement meilleur que le wifi...

          Niveau débit, ça ne casse pas des briques non plus, de ce que j'en ai vu...

          Itout pour la fiabilité...

          Niveau sécurité, les adaptateurs que j'ai vus utilisent du DES, 56 ou 128 bits... c'est faible, très faible ; et comme ça rayonne "sa-race", ça me chaut assez peu (même si je veux bien reconnaître que le tipiakage de câbles qui rayonnent n'est sûrement pas à la portée de tout le monde ; d'autant plus que j'imagine que c'est surtout pour de l'écoute, et non de l'intrusion... mais bon, je n'utilise déjà jamais de clavier sans fil pour taper un mot de passe ; il est vrai que je suis du genre un peu parano : et je préfère un truc que tout le monde peut écouter mais qu'il est hautement improbable qu'il puisse être déchiffré, plutôt que l'inverse); pour ce qui est de la ségrégation, c'est comme le wifi : c'est un hub - tout ce qui est branché est susceptible de tout recevoir... sauf qu'avec le wifi, on a plusieurs bandes de fréquences, et, même en restant sur la même bande (et éventuellement, la même radio, avec les VAP, à la Atheros ou Intel), on peut utiliser des chiffrement distincts.

          En outre, ça passe mal les disjoncteurs différentiels (et là, c'est dommage, j'en aurais peut-être mis un dans ma salle de bain, pour envoyer le son de la squeezebox dont je me sers comme radio-réveil, via la sortie RCA, pour continuer à en profiter sous la douche... mais non, ça ne passe pas...).

          Et puis, il y a déjà des choses qui peuvent se servir des câbles électriques... je pense notamment à la domotique X10, dont je pense à m'équiper depuis un moment (au moins pour faire varier les lumières du salon)... or, X10 comme le CPL n'aimant pas trop se mêler à autre chose, il faut choisir.

          Bref, il y a des avantages aussi au CPL, mais également des tas d'inconvénients. À choisir, sur le fond, je préfère personnellement le wifi pour le réseau, et le courant porteur pour la domotique (d'autant plus pour mon laptop et les invités : je considère justement que le principal avantage du wifi dans ce cas est de ne rien avoir à brancher)... et puis, après tout, chacun fait comme il veut, hein : pourquoi une solution devrait-elle chasser l'autre ? Ça fait un moment que je vois mon habitat comme un PC géant, dont je suis le principal bug - le fait de pouvoir utiliser conjointement les deux solutions, quand bien même je deviendrais propriétaire (pour ce qui est de la domotique) n'est en rien pour me déplaire ;)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.