Journal [vidéo pas sérieuse] EULA for friends

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
11
23
mar.
2009
EULA for friends est le titre d'un sketch vidéo qui s'amuse à plonger les CLUF (Contrats de Licence Utilisateur Final) dans la vraie vie.

Lien direct vers la vidéo sous-titrée au format Ogg, 38 Mo, 4 min :
http://blip.tv/file/get/Framasoft-EULAForFriends431.ogv

En streaming flash sur le Framablog :
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/03/21/contrat-d(...)

Prenez garde la prochaine fois que vous serez invité chez l'un de vos proches...

(PS : Dites-moi que ce n'est que de la science-fiction !)
  • # Video

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai vu ça il y a quelques jours, j'ai adoré la vidéo, super bien faite !
  • # Ben quoi ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Moi je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans ce film.
    Je fais la même chose quand il y a quelqu'un chez moi qui ose approcher ses doigts sales de la reliure d'un de mes chers livres.
    Avant d'avoir l'immense honneur de le frôler il doit d'abord signer avec son sang et me promettre une servitude éternelle en cas de dégradation.
    Quand à lui prêter mon livre n'en parlons même pas....
    • [^] # Re: Ben quoi ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Moi je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans ce film.

      Il ose dire qu'il va prendre Ken comme perso à Street Fighter IV.
      C'est un outrage! Il faut bien sur utiliser Ryu.
      • [^] # Re: Ben quoi ?

        Posté par . Évalué à 5.

        Jamais de la vie, c'est Chun-li qu'il faut choisir !

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Et nulle part...

    Posté par . Évalué à 9.

    Et nulle part un lien vers http://www.loadingreadyrun.com, le site des étudiants qui ont réalisé (et réalisent) depuis des années des courts-métrages vidéos hilarants... Qui participent et organisent des projets comme le Desert Bus for Hope... qui nous font marrer tous les lundi (soir, très tard, leur vidéo sort le lundi après-midi au Canada) !
    D'ailleurs, y a-t-il des loadingreadyrunners français ? (ça c'est pour ceux qui connaissent déjà le groupe de Victoria, BC)
  • # Grosse ficelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je trouve la ficelle un peu grosse: en entrant dans mon appartement tu as implicitement accepté... rien du tout. Implicitement ? Sous quel prétexte ?

    A ce compte là je pourrais dire: en venant au monde vous acceptez implicitement de porter un chapeau melon vert lorsque vous prenez une douche. Ben non, ça ne prends pas.
    • [^] # Re: Grosse ficelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ça sort du même principe que si tu prend le train, tu acceptes le règlement (qui stipule notamment que tu dois avoir un billet) ou quand tu vas faire des course, tu ne peut pas faire du vélo dans le magasin, pourtant tu n'as rien signé.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Grosse ficelle

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Le billet de train, c'est un ensemble de lois concernant les titres de transport.

        Faire de la bicyclette dans un magasin n'est pas "interdit". Si tu casses tout à cause de ta bêtise, éventuellement la justice _pourrait_ te condamner, mais le fait d'utiliser une bicyclette, des patins à roulettes ou je ne sais quoi n'est pas interdit.

        Les seuls "contrats" tacites qui existent sont relatifs aux lois, décrets et compagnie. Par exemple si tu es sur le territoire d'une commune, tu es censé appliquer les décisions officielles du conseil municipal.
        Un cas célèbre est la commune de Douai où il est interdit de stationner des véhicules de location sur la voie publique. C'est stupide mais si tu déménages et que tu ne le sais pas, tu es un dangeureux terroriste.
        Une autre commune des environs dont j'ai oublié le nom a décidé d'inverser les périodes pair/impair pour le stationnement. Facile d'être en infraction aussi.

        En dehors des lois et décrets, il n'y a jamais rien qu'on puisse sortir d'un chapeau en prétendant que c'est tacite.
        • [^] # Re: Grosse ficelle

          Posté par . Évalué à 2.

          "Une autre commune des environs dont j'ai oublié le nom a décidé d'inverser les périodes pair/impair pour le stationnement. Facile d'être en infraction aussi."
          Dans ce cas, ne doit-elle pas modifier en conséquence les panneaux de signalisation ?
          • [^] # Re: Grosse ficelle

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Justement, le problème est que cette règle appliquée à 35.999 communes permet de ne pas avoir de panneaux dans les rues "normales". Si pas de panneau, alors la règle pair/impair habituelle s'applique. Pour la 36.000ième commune c'est pareil... sauf que la règle est inversée sans que la personne de passage ne puisse le deviner :-)

            C'est le même principe pour les priorités à droite qui ne sont pas signalées (une horreur, certes): si intersection sans panneau, alors priorité à droite.
            Imagine qu'une commune décide de mettre en place les priorités à gauche... sans panneau. Arghhh. L'automobiliste de passage se prends obligatoirement un carton. Et il est en tort.
            • [^] # Re: Grosse ficelle

              Posté par . Évalué à 3.

              Est-ce légal ?
              Car cela signifierait que les arrêtés municipaux sont supérieurs en droit au code de la route (qui fait partie du Droit).

              Et pour pousse ma question un peu plus loin : jusqu'où le droit des communes peut-il aller à l'encontre du droit national ?
              • [^] # Re: Grosse ficelle

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La légalité de la chose est parfois remise en question (pour Douai par exemple, il y a eu procès, dont je ne connais pas l'issue).

                Quelles sont les limite ? Mystère.
                Pour moi, le stationnement des automobiles fait partie du code de la route, donc de quelque chose de "national". Je ne saisi pas comment une commune peut modifier cela. Pourtant ça existe.
                A ce compte, une comune pourrait modifier le côté de circulation, modifier les règles de sécurité (ceinture, casque), enfin bref, quelles sont les limites ? Aucune idée :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.