Journal Ben non rien ne change sur cette terre

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
-12
23
mar.
2017

Journal bookmark mais bon pour les personnes qui pensent que avec Balmer plus la les tactiques d'enc…. de Microsoft ait changées.

when they change their browser's user-agent string—a snippet of text the browser sends to websites describing itself—to Internet Explorer or Edge, magically their OneDrive access speeds up to normal on their non-Windows PCs. In other words, Microsoft's OneDrive web app slows down seemingly deliberately when it appears you're using Linux or some other Windows rival.

  • # Coommentaire bookmark

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    B'soir,

    et si on utilise Firefox sur Windows, est ce qu'il y a aussi ce ralentissement volontaire de OneDrive?

  • # Et si on creusait un peu...

    Posté par . Évalué à 10.

    On trouve sur https://www.reddit.com/r/linux/comments/60nj67/office_365_onedrive_looks_at_useragent_to/df7wnk1/ un commentaire plus raisonnable, qui dit en gros que non, Windows ne s'en prend pas personnellement à Linux, qu'ils détectent juste très mal les capacités des navigateurs, en se basant essentiellement sur le User Agent.

    Mieux encore, on trouve sur https://news.ycombinator.com/item?id=13932226 un dev de OneDrive qui a corrigé le problème, visiblement assez vite après avoir été notifié. Alors oui, les devs OneDrive n'utilisent pas Linux/pas Firefox, et cette configuration n'est pas bien optimisée.
    C'est toujours la plateforme utilisée par les développeurs qui est la mieux gérées, même dans le monde linux.

    J'avais déjà eu un problème similaire avec feu Hotmail. Impossible de composer un email avec un user Agent Linux+Firefox. J'ai changé de fournisseur depuis. Voilà.
    Officiellement, OneDrive ne supporte pas Linux. Ditto.

    • [^] # Re: Et si on creusait un peu...

      Posté par . Évalué à 10.

      J'aime bien cette phrase qui a l'air de s'appliquer plutôt bien ici :

      Ne pas mettre sur le compte de la malhonnêteté ce qui peut être expliqué par de l'incompétence.

      Ps: marche également avec un thème qu'on rencontre souvent de nos jours, la soit disant "obsolescence programmée" (et hop, troll lancé !)

      • [^] # Re: Et si on creusait un peu...

        Posté par . Évalué à 6.

        Ne pas mettre sur le compte de la malhonnêteté ce qui peut être expliqué par de l'incompétence.

        Devise qui peut même s'appliquer à l'auteur du journal ici posté ;-)

    • [^] # Re: Et si on creusait un peu...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Candeur et ingénuité ne nous font-elles pas paraître le monde si beau qu'il en devient utopique ?

      Parfois les développeurs MS sont l'élite de la crème du sommet du panier :-) ; et puis occasionnellement ils deviennent des bidouilleurs monomaniaques à la petite semaine. En fonction des nécessités de l'apologétique mirosoftienne du moment semble-t-il.

      Coucou naïfs. Souvent un délinquant récidiviste surpris en flagrant délit prend ses jambes à son cou, pour mieux préparer un nouveau coup. Ça vaut le coût, car ça évite celui des coups de la justice au coupable.

  • # Je suis sceptique

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 24/03/17 à 08:44.

    C'est peut-être volontaire mais dans ce cas ça me paraît assez idiot :un utilisateur d'OS concurrent va plutôt penser "OneDrive c'est pas super, voyons voir un autre service" avant d'imaginer que c'est parce qu'il n'est pas sous Windows. Pour que ça puisse, éventuellement, inciter cet utilisateur à passer à Windows, il faudrait que Microsoft affiche clairement la couleur, ce qui n'est pas le cas ici (et il faudrait aussi que OneDrive soit tellement supérieur à la concurrence que ça vaille le coup de changer d'OS).

    Bref, à mon avis, si c'est volontaire c'est le fait d'une équipe technique qui va se faire taper sur les doigts par une équipe marketing/commerciale.

    • [^] # Re: Je suis sceptique

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est pas faux, et il est possible que les développeurs aient juste négligé quelque chose. Linux peut ne pas être une plate-forme privilégiée à cause de son nombre d'utilisateurs par exemple…

      Mais pour ce qui de la stratégie de Microsoft ça peut aussi assez largement être "retenir les utilisateurs de Windows", qui font une comparaison entre Windows (et en fait un système intégré incluant le stockage en ligne et d'autres services, activité vers laquelle se tourne Microsoft) et une tentative de passage à Linux avec une Ubuntu en parallèle par exemple. Historiquement, que ses produits/services se favorisent les uns les autres est tout à fait dans la ligne de Microsoft et ça nuisait déjà à une migration vers ses services : c'est vrai que ces services n'étaient pas payants, mais la stratégie de Microsoft est aussi une stratégie d'acteur dominant (retenir des clients plutôt qu'en acquérir).

      Pour ce cas je ne sais pas, l'explication est plausible et ils supportent plein d'autres plate-formes donc ils n'ont pas l'air d'essayer de fermer le service. C'est juste que l'historique de Microsoft ne plaide pas en leur faveur et que c'est sans doute assez facile de ne pas tester ceci ou cela, la limite entre "il n'y a pas assez de parts de marché" et "tant mieux si ça ne marche pas sous Linux" est toujours un peu floue.

    • [^] # Pas impossible...

      Posté par . Évalué à 4.

      Il faut dire qu'il y a des antécédents. À l'époque du MS-DOS, Microsoft avait implémenté une fonction qui ralentissait le tableur Lotus, concurrent d'Excel
      (source : James Wallace (1993), Hard Drive: Bill Gates and the Making of the Microsoft Empire).

  • # Google n'est pas en reste

    Posté par . Évalué à 9.

    Il y a quelques temps j'avais lu un article qui montrait que maps faisait plus ou moins la même chose avec FF et qu'en changeant le «user agent» les perf étaient comparable.
    Je ne sais pas si c'est toujours d'actualité et si c'était bien de la malhonnêté ou non mais ce que tu remonte n'est pas un cas unique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.