Journal geeker en faisant du sport

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
9
24
mar.
2016

Soir' Nal'

Je viens de tomber sur http://www.boursorama.com/actualites/a-paris-une-piscine-chauffee-grace-a-des-serveurs-informatiques-0c2b64983701e1d36d7c852d608e9b3d heureusement, j'étais sur mon lit je ne me suis pas fait mal :-) (pour rassurer certains ayant la répartie facile).

Cela m'a rappelé que la natation est un sport complet, qui a le mérite de permettre de prendre une douche pour se débarrasser du chlore souvent utilisé à outrance :

  • cela muscle tout le corps et notamment les muscles du dos pour ceux pratiquant le dos crawlé mais aussi les jambes (cuisses et mollets), les biceps, fait travailler les chevilles
  • cela rend la peau douce (même si le chlore est plutôt un nettoyant agressif), n'oubliez pas de protéger vos cheveux avec un bonnet correctement(*)

Bon, accessoirement, je placerais plutôt le datacenter au-dessus de la piscine qu'en dessous, mais c'est simplement que je me rappelle que notre DSI a perdu son datacenter suite à une inondation…
L'histoire ne dit pas si les plans seront proposés en « opendatacenter » mais je me permettrai une citation de l'article révélatrice du degré de geekitude :

Avec le poids du web sur nos vies respectives et sur l’économie, les data centers sont devenus indispensables, toujours plus nombreux pour faire face à la multiplication des données numériques et à l’explosion du «cloud». Rien qu’en région parisienne, on en compte 42, essentiellement situés en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris. Les friches industrielles d’Aubervilliers, Pantin, La Courneuve ou Saint-Denis, qui accueillaient auparavant les usines polluantes de verre, de métallurgie puis de chimie, sont maintenant le centre névralgique du traitement de données numériques.

OMG 42  !1!!!!11!! apparemment, ce n'est pas que du green-washing néanmoins. Si ça peut donner des idées, tant mieux !

(*) si certains ont des retours d'expériences des écouteur intra-auriculaires (qu'on met à l'intérieur de l'oreille hein) permettant d'écouter de la bonne zik' en même temps qu'on nage, ça m'intéresse : oui ce nourjal est à tiroirs :D

  • # Note de nageur

    Posté par . Évalué à 1.

    La pratique de la natation n'est pas spécialement bonne pour la peau, l'eau chlorée et la douche décapent et enlève la protection de la flore bactérienne. Au passage la douche pose aussi un problème écologique, beaucoup d'usagers de la piscine la consommant sans retenue…

    Concernant le lecteur mp3 pour la nage, on m'a offert un modèle sony ("walkman"), d'après la doc ça se gère depuis un logiciel privateur mais en le branchant sur mon pc j'y ai eu accès comme un périphérique de stockage usb standard. À noter qu'après un peu plus d'un an j'ai eu des soucis de dysfonctionnement aléatoire de la stéréo, mais cela ne semble pas être un problème fréquent, pas vu de plaintes à ce sujet sur le web.

    Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

    • [^] # Re: Note de nageur

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour les écouteurs intra-auriculaires,
      j’ai la version Decathlon. Je n’ai jamais réussi à avoir les écouteurs qui tiennent bien (j’ai essayé les différents embouts livrés). De plus ils me font mal aux oreilles assez vite (moins d’une demi-heure). En fait, je ne peux pratiquement pas m’en servir.

    • [^] # Re: Note de nageur

      Posté par . Évalué à 3.

      ce qui est genant dans la piscine, pour moi nageur, j'ai l'impression sur 1 a 2 heures de natation d'etre le seule a sortir pour faire pipi :). Bon c'est souvent mal étudié et cela arrête l'effort d'aller utiliser les toilettes qui se trouve proche des vestiaires plutôt que du bassin.

      • [^] # Re: Note de nageur

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Et à la plage les poissons ne sortent meme pas ces gros degueulasses.

      • [^] # Re: Note de nageur

        Posté par . Évalué à 10.

        Je confirme, c'est peu fréquent de sortir pour ça. J'étais tombé sur un article il y a un bout de temps dans je sais plus quel journal où ils interviewaient des nageurs professionnels et où les mecs disaient qu'effectivement, ils sortaient pas.

        Après faut en étudier les conséquences :
        - La pression de l'eau fait que le rein détecte une pression artérielle plus élevée et, en réponse, recapture moins d'eau (un peu de physiologie rénale : en temps normal, le rein produit 180 litres d'urine primitive par jour, il recapture ensuite la très grosse majorité de l'eau pour redescendre à 1-2 litres d'urine définitive sur une journée). La conséquence directe est qu'on urine plus souvent (la vessie se remplit plus vite) mais plus dilué (on urine en majorité de l'eau).
        - L'urine contient principalement : de l'eau, du sodium, du potassium, du chlorure qui assure l'électroneutralité, divers acides et bases et de l'urée. L'urine est stérile : elle ne contient pas de bactéries ni de virus, sauf infection urinaire.
        - Le sodium et le potassium sont tellement dilués qu'ils n'ont aucun effet. Quant au chlorure, on n'a jamais mis en évidence d'effet directement associé à cet ion. Les effets biologiques sont toujours liés au cation qui l'accompagne. Les acides et bases sont tout aussi dilués et ne modifient pas le pH de la piscine.
        - L'urée pose un problème. En effet, elle réagit avec le chlore de l'eau pour former des composés volatils, les chloramines. Ce sont elles qui sont responsables de l'"odeur de chlore" des piscines. Les chloramines sont surtout agressives sur le plan respiratoire.
        - L'urine étant stérile, elle ne transmet pas d'infections.

        Au final, il est, à première vue, assez répugnant de se dire qu'on se baigne dans l'urine des autres. Cependant, il faut dépasser cette vision. L'urine est stérile : se baigner dans l'urine des autres ou dans la sienne propre ne fait donc aucune différence (pas de contamination croisée). Je rappelle qu'un fœtus, ça se baigne pendant 9 mois dans sa propre urine (les reins sont le principal pourvoyeur de liquide amniotique) et qu'on n'en subit pas les conséquences (c'est même le contraire. Le manque de liquide amniotique, ça se paie cash). L'urée est un problème, certes, mais l'urine n'est même pas le principal pourvoyeur de chloramines : c'est la transpiration qui en génère le plus. Or, s'il est facile de sortir pour aller aux toilettes, il est plus difficile de sortir transpirer :P.

        Une piscine publique pose certes de nombreux problèmes d'hygiène : agression chimique par les chloramines, risque de transmission virale des papillomavirus (qui causent des verrues. 10% des gens sont porteurs d'au moins une verrue, c'est énorme). Mais, si l'urine est un problème, ce n'est pas le plus gros (ce qui ne veut pas dire qu'on n'y peut rien : c'est au contraire un problème sur lequel il est facile d'agir).

        Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

        • [^] # Re: Note de nageur

          Posté par . Évalué à 3.

          merci pour cette explication, si j'arrive a sortir de l'eau pour faire pipi :) c'est que ce n'est pas impossible.

          Dans certaine piscine ou je suis régulièrement, a force de me voir sortir puis revenir, certain s'y sont mis :). Mais bon ca m’empêche pas de nager hein ! c'est plus facile de le faire détendu que dans l'effort … Et la tu te dis, mais pourquoi c'est si loin du bassin !!

        • [^] # Re: Note de nageur

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          « Contrairement à ce qui a longtemps été admis, l'urine n'est pas stérile » (Wikipédia, Sciences&Avenir)

          • [^] # Re: Note de nageur

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'allais le dire, justement. En fait, ça fait un petit moment que l'on sait que la stérilité est quelque-chose que l'on ne rencontre presque jamais dans la nature. Même le liquide céphalorachidien (LCR) dans lequel baigne le cerveau n'est pas exempt de particules virales (bon, certes, des bactéries, en principe, y'en a pas).
            Et c'est une bonne chose. Nous ne sommes jamais que des holobiontes, après tout !

            De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

      • [^] # Re: Note de nageur

        Posté par . Évalué à 6.

        Personnellement je ne sors jamais de l'eau pour utiliser les toilettes… parce que je n'ai tout simplement jamais envie d'y aller pendant la séance !

        J'y vais avant (systématiquement) et après (si j'ai envie mais ça n'est pas systématique), et ça suffit largement.

        Ça ne m'as jamais choqué que mes camarades ne sortent pas de l'eau, car je pensais que les autres faisaient pareil, se retenir. C'est si extraordinaire de ne pas avoir envie d'aller aux toilettes pendant 2h ? Dans une journée normale je dois y aller 4-5 fois grand max.

        • [^] # Re: Note de nageur

          Posté par . Évalué à 4.

          Idem sauf que je fais pas des séances de 2h (1h grand max) et que je me suis jamais vraiment intéressé à regarder les aller et venus dans le bassin.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Note de nageur

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est si extraordinaire de ne pas avoir envie d'aller aux toilettes pendant 2h ? Dans une journée normale je dois y aller 4-5 fois grand max.

          Comme je l'expliquais, on urine plus quand on est immergé. L'urine est aussi plus diluée. D'où l'envie d'aller aux toilettes qui est plus rapide à venir.

          Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

          • [^] # Re: Note de nageur

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            ça dépend peut être aussi de l'intensité de la nage.

            Par exemple en course à pied ou à vélo je n'ai jamais eut besoin d'uriner malgré des sorties de 4 à 8h.
            Pour la nourriture à partir d'une certaine intensité, l'estomac arrête de fonctionner (pour ça qu'on ne sais pas manger solide sur une course à pied, mais qu'un gel passe)

            D'après ce que j'avais lut, c'est le corps qui réutilise l'eau dans les urines pour l'utiliser sous forme de transpiration (d'où une urine avec des couleurs plus foncées), et ça serait aussi la même chose pour le liquide séminal

          • [^] # Re: Note de nageur

            Posté par . Évalué à 2.

            on urine plus quand on est immergé

            Tu as des sources pour ça ? Quand je fais du sport, y compris dans la piscine, donc immergé, je n'ai jamais envie d'uriner.

    • [^] # Re: Note de nageur

      Posté par . Évalué à 3.

      beaucoup de piscine n'ont plus recours au chlore pour traiter l'eau, il y a aussi l'ozone.

      • [^] # chlore ou ozone ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Intéressant

        l'ozone étant assez instable et se décomposant assez vite d'après ce que j'ai pu comprendre, je le voyais plutôt utilisé dans traitement de l'eau potable en entrée d'un circuit d'adduction par exemple, mais pas dans l'eau d'une piscine.

        sinon, quelqu'un a une solution pour un bon casque sous-marin ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.