Journal Des nouvelles de Nokia et de Sailfish

Posté par . Licence CC by-sa
5
20
mai
2015

Je suis tombé sur un passage intéressant, ou du moins en rapport avec le logiciel libre, car tout l'article est relativement intéressant quand on s’intéresse à la géostratégie de la donnée, et de l'informatique dans le nuage comme il dirait l'autre.

Poutine, il trouve que le nuage, il est beaucoup trop centré aux USA, et il aime pas ca, alors …

Selon RBC, le ministre russe des « Télécoms et Communications de masse » (sic), Nikolai Nikiforov, s’est fixé comme objectif de réduire drastiquement dans les dix ans qui viennent cette part des OS (systèmes d’exploitation) « non-russes », de 95% à 50%. Comment ?

En concevant un logiciel idéalement conçu à 100% en Russie. Ou presque : pour cela, Moscou s’est tourné vers des voisins super calés en télécoms, avec lesquels le pays a toujours entretenu de bonnes relations de business, même au temps de la guerre froide : les Finlandais. C’est en effet avec des anciens de Nokia, qui ont monté la start-up Jolla, que le ministère russe discute. L’idée serait de partir du système d’exploitation mobile opensource Sailfish de Jolla pour construire cet OS russe.

Alors je me suis dit :
1- Nokia à vendu à Microsoft son activité téléphone portable.
2- Nokia va racheter Alcatel-Lucent qui construise, entre autre, des smartphones.(http://www.alcatelonetouch.com/fr/produits/smartphones.html)
3- Nokia, (ok des employés qui ont montés une start-up) trouve des russes pour payer le développement de leur OS.

Alors je me demande si Nokia survivra au naufrage de ses windows-phones par un tour de passe-passe assez énorme ?

L'article à l'adresse http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/19/guerre-froide-version-smartphone-259251

  • # Pas vraiment

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En fait, Alcatel One Touch n'a plus rien à voir avec Alcatel-Lucent, mais appartient complètement au chinois TCL : http://en.wikipedia.org/wiki/Alcatel_Mobile_Phones

  • # nokia != jolla

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    tu semble avoir oublié un truc important, Jolla c'est pas Nokia.

    C'est juste fait par des anciens de Nokia

    Sans compter que racheter alcatel-lucent pour acheter leurs smartphone, c'est comme si Oracle avait acheté Sun juste pour openofficce…

    • [^] # Et: nokia != windows phone

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Nokia ne fait plus de téléphone (pour le moment), les nouveaux windows phone sont Microsoft ou autres constructeurs.

      Le retour de Nokia sur le téléphone, à suivre, ils ont sortis une tablette sur les marchés émergents pour le moment

    • [^] # Re: nokia != jolla

      Posté par . Évalué à 2.

      D'autant plus que Alcatel-Lucent ne construit pas de téléphones. Ils se sont séparés de cette branche il y a longtemps. Le nom "Alcatel" est resté (mais pas "Alcatel-Lucent") mais les deux entreprises n'ont plus rien à voir.

      • [^] # Re: nokia != jolla

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En fait, ce qui restait à Nokia après son rachat de la branche smartphone par Nokia, c'est la branche équipement réseau, tout comme ce qui reste à Alcatel-Lucent.

        Sinon Nokia a un accord avec Microsoft pour ne plus faire de smartphones jusqu'en 2016 (je ne sais plus si c'est début ou fin).

        Opera le fait depuis 10 ans.

  • # Géopolitique

    Posté par . Évalué à 10.

    des voisins super calés en télécoms, avec lesquels le pays a toujours entretenu de bonnes relations de business, même au temps de la guerre froide

    C'est quand même un peu de la réécriture de l'histoire. Les Finlandais étant en première ligne à cause de leur frontière commune avec l'URSS, sans républiques "démocratiques et socialistes" pour faire tampon, ils ont été contraints à des concessions politiques majeures (le processus d'écrasement d'un État souverain par un voisin puissant a d'ailleurs été appelé "finlandisation"). C'est une forme d'annexion par la menace : si tu adhères à l'OTAN, on te pète la tronche, si tu ne fais pas de commerce avec nous, on te pète la tronche. Appeler ça des bonnes relations commerciales, ça équivaudrait à dire qu'une victime de viol a eu des bonnes relations avec son aggresseur parce qu'il n'a fait que la menacer avec une arme sans en faire usage…

    • [^] # Re: Géopolitique

      Posté par . Évalué à 0.

      oui enfin bon, tu semble aussi réécrire l'histoire :, voir la victoire militaire de la finlande sur la russie.
      ce serais plutot :

      on te pète la tronche a la récré, heu finalement non, et tu peux garder ton argent de poche. mais on prend juste ton gouter. Histoire de montrer qui est le plus fort.

      sinon pour la description Finlandisation ca me fait penser étrangement au relations que les EU ont avec plein d'autre petit pays qui n'ont même pas une frontière commune.

      • [^] # Re: Géopolitique

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        sinon pour la description Finlandisation ca me fait penser étrangement au relations que les EU ont avec plein d'autre petit pays qui n'ont même pas une frontière commune.

        Donne des exemples, qu'on rigole (vu que la politique de l'UE est plutôt de faire des partenariats de plus en plus approfondis, et que l'UE n'a pas d'armée propre donc pour péter la tronche… Après, si tu considères que de ne pas donner de l'argent est "péter la tronche" comme c'est actuellement considéré par la Grèce pour le dernier exemple en date de ré-écriture de l'histoire, on aura sans doute un désaccord sur la définition de "péter la tronche").

        Bref, UE-bashing gratuit.

        • [^] # Re: Géopolitique

          Posté par . Évalué à 2.

          Donne des exemples, qu'on rigole (vu que la politique de l'UE est plutôt de faire des partenariats de plus en plus approfondis, et que l'UE n'a pas d'armée propre donc pour péter la tronche… Après, si tu considères que de ne pas donner de l'argent est "péter la tronche" comme c'est actuellement considéré par la Grèce pour le dernier exemple en date de ré-écriture de l'histoire, on aura sans doute un désaccord sur la définition de "péter la tronche").

          Bref, UE-bashing gratuit.

          C'était EU comme dans États-Unis, non ?

      • [^] # Re: Géopolitique

        Posté par . Évalué à 7.

        ca me fait penser étrangement au relations que les EU ont avec plein d'autre petit pays qui n'ont même pas une frontière commune.

        "Plein" ne me semble pas être un exemple crédible. Quelques exemples seraient de bon aloi. La finlandisation, ça n'est pas seulement une forme de dépendance économique, c'est une forme d'annexion de facto : perte de souveraineté, perte d'indépendance militaire, perte de la liberté d'expression, etc. En Finlande, les programmes scolaires étaient censurés, les livres et les films étaient censurés, les journaux étaient censurés, etc. Honnêtement, ça me fait plus penser aux relations que la Russie a actuellement avec certains États de l'ex-URSS. Les États-Unis ont une politique de domination militaire et économique, mais 1) ils n'ont pas de politique d'expansion territoriale (et ne menacent personne d'annexion ; je n'ai jamais entendu un responsable américain prétendre que l'Irak ou l'Afghanistan étaient des territoires US), 2) ils n'exercent pas d'occupation militaire de leurs "alliés" (les chars US ne se balladent pas dans Londres), 3) en général, la liberté d'expression est préservée (la France est alliée des US et tu as le droit de raconter ce que tu veux sur les américains sans trop rien risquer). On peut accuser les US de pas mal de choses, mais c'est mal comprendre ce qu'on appelle la "finlandisation" que de la comparer avec la politique internationale des US.

        • [^] # Re: Géopolitique

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          2) ils n'exercent pas d'occupation militaire de leurs "alliés"

          En caricaturant, l'OTAN est une forme de mise sous tutelle de l'armée locale par l'armée américaine. D'autre part, les écoutes de la NSA à l'étranger, qui visaient en premier l'Europe, est une atteinte aux libertés des alliés.

          • [^] # Re: Géopolitique

            Posté par . Évalué à 1.

            En caricaturant, l'OTAN est une forme de mise sous tutelle de l'armée locale par l'armée américaine

            Tu sais très bien que c'est faux. L'OTAN est une alliance, on y entre ou on y sort (la preuve, la France n'y était pas, et ça posait un problème politique, pas militaire). Depuis sont entrée dans l'OTAN, je n'ai pas l'impression que la France a perdu une quelconque souveraineté militaire.

            les écoutes de la NSA à l'étranger, qui visaient en premier l'Europe, est une atteinte aux libertés des alliés.

            Je l'interprète comme le fait que les USA considèrent leurs alliés comme des ennemis potentiels. C'est moche, mais c'est de la politique internationale. À ma connaissance, on ne sait même pas si les gouvernements européens étaient au courant, s'ils ont essayé de faciliter ou d'empêcher cet espionnage ; quel rapport avec une mise sous tutelle?

            Quant à choisir des exemples, prend des cas où la coopération ne semble pas vraiment bilatérale. Par exemple, le traité TAFTA, qui, il me semble, pose une vraie question sur l'intéret de l'Europe à se plier aux pratiques commerciales US qui ne correspondent pas à notre modèle de société. L'OMC me semble aussi douteuse (disons que l'idéologie sous-jacente favorise les économies pseudo-libérales*). Mais globalement, nous avons peut-être une relation de dominant à dominé avec les US, mais certainement pas de maître à esclave.

            (* Je n'ai jamais compris ce qu'il y avait de libéral dans l'édification de carcans juridiques sclérosants autour de la propriété intellectuelle et indistrielle, par exemple. L'économie US est totalement capitaliste et optimise le rendement du capital, mais elle dépend lourdement d'un cadre juridique très strict destiné à préserver les profits.)

            • [^] # Re: Géopolitique

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              À ma connaissance, on ne sait même pas si les gouvernements européens étaient au courant, s'ils ont essayé de faciliter ou d'empêcher cet espionnage ; quel rapport avec une mise sous tutelle?

              Les médias français ne parlent pas de cela? En Allemagne les services de renseignement ont pratiquement travaillé pour la NSA et des enquêtes sont actuellement en cours pour déterminer les diverses responsabilités, notamment au sein du gouvernement. Le CCC de son côté a participé à l'élaboration d'une plainte contre le gouvernement – particulièrement visés sont la Chancelière, le Ministre de l'intérieur et les chef des renseignements. C'est le gros “BND-NSA Skandal” qui défraie la chronique depuis deux semaines.

            • [^] # Re: Géopolitique

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              la preuve, la France n'y était pas, et ça posait un problème politique, pas militaire

              La France a toujours été dans l'OTAN (qui est une organisation militaire) : c'est même un des pays fondateurs ! Simplement, de 1966 à 2009, la France s'était retiré du commandement intégré, ce qui lui laissait le choix de financer ou pas les opérations de l'organisation.

              Depuis sont entrée dans l'OTAN, je n'ai pas l'impression que la France a perdu une quelconque souveraineté militaire.

              Dans l'OTAN, tu as une obligation de coopération entre les pays et tu dois respecter certaines règles. Par exemple, impossible d'attaquer un pays de l'alliance (logique), ou impossible d'entreprendre une action militaire à laquelle serait opposée les Etats-Unis, qui dominent l'alliance. De plus, les Etats-Unis ont des bases de l'OTAN et des missiles nucléaires américains en Europe, même si ce n'est pas (encore ?) en France. Donc clairement, tout pays qui adhère à l'OTAN, à part les Etats-Unis, perd de la souveraineté militaire et politique.

              À ma connaissance, on ne sait même pas si les gouvernements européens étaient au courant, s'ils ont essayé de faciliter ou d'empêcher cet espionnage ; quel rapport avec une mise sous tutelle?

              Les états européens ont contribué à cet espionnage, en particulier l'Allemagne, la France et le Royaume-Uni.

              Mais globalement, nous avons peut-être une relation de dominant à dominé avec les US, mais certainement pas de maître à esclave.

              La frontière entre les deux est étroite. Brevets logiciels, ACTA, TAFTA, tout cela va dans le même sens. C'est moins direct, c'est moins féodal, mais c'est toujours une vassalisation.

  • # Paroles, paroles, paroles

    Posté par . Évalué à 10.

    C'est la combientième fois que l'on ressort l'OS fait maison en "Open Source" ou "basé sous Linux" ou bien "OS souverain" ?? À quand le "élevé à 100% en circuit local sans pesticides" ??
    À-t-on vu en Russie une explosion de ces larrons sur les indicateurs d'utilisation ??

    En 2010, on a déjà eu droit à de belles annonces (Android n'avait que 5 ans):
    http://www.linformaticien.com/actualites/id/9948/le-gouvernement-russe-passera-sous-linux-d-ici-2015.aspx
    http://www.developpez.com/actu/26563/La-Russie-abandonne-les-logiciels-proprietaires-pour-Linux-et-equipera-ses-organismes-de-solutions-libres/
    http://www.tomshardware.fr/articles/mandriva-russie,1-765.html

    Même chose en 2007:
    http://archive09.linux.com/feature/119106
    http://experiencelinuxienne.blogspot.fr/2007/10/mandriva-certifie-en-russie.html

    Voir 2009:
    http://www.tomshardware.fr/articles/russie-linux-national-fedora,1-8566.html

    Je vous laisse creuser plus loin.

    On peux remplacer la Russie, par Cuba, le Vietnam, la Chine ou … la France

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.