Journal Douce France, cher pays de mon errance

Posté par .
Tags : aucun
6
3
avr.
2009
Douce France, terre de toutes les libertés qui jamais ne les renie
Douce France, terre de toutes les fiertés que tous nous envient


Douce France, qui s'est trouvé un nouveau protecteur :
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/chine-france-l-humili(...)

Douce France, au point d'embrasser ses humeurs:
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2009/04/02/hadopi(...)

Douce France, affublée d'un fanfaron en guise d'empereur
http://www.lefigaro.fr/international/2009/04/03/01003-200904(...)
http://www.lexpress.fr/actualites/2/l-ocde-publie-de-nouvell(...)
http://www.lesechos.fr/patrimoine/impots/300340256-les-parad(...)

PS: Au fait, la main à la poche pour relance, c'est maintenant, mais les promesses de régulation, c'est pour la revoyure en septembre.

Dicton "chinois" du jour:
Même les pattes dans la merde, le coq chante
  • # On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Une loi à la con a été voté par une minorité de députés.

    Et alors ? cette loi est tellement con est inapplicable qu'elle ne risque pas de freiner la marche du progrès et la lente agonie des obsolètes industries du show business.

    Comme l'a rappelé Christine "anéfé" Albanel, piégé par l'opposition, tout l'argent que perd les majors est en réalité transvasé dans les spectacles vivants avec un total en augmentation.

    Les artistes eux-mêmes prennent conscience que les majors sont un frein a leur créativité et à la diffusion de leurs oeuvres. Internet est pour eux le meilleur moyen de toucher le public afin de remplir leur spectacle et d'être enfin rémunérer plus que convenablement. Pascal Nègre a récemment affirmé qu'un disque d'or ne rapportait que 4000 € à l'artiste, et les débats européens sur l'extension du droits d'auteurs de 50 à 95 ans ont mis en évidence que même après 50 ans d'exploitation des oeuvres après la mort de l'auteurs, les majors refusent de donner les royalties aux bénéficiaires légitimes sous pretexte de continuer a se rembourser les "frais engagés" dans la production de l'oeuvre !!!!

    Les plus gros artistes ont d'hors et déjà laché leur majors (Madonna) . Les artistes ayant mis leur albums en libre téléchargement sans aucune restriction, sont aussi n°1 des ventes sur le même album (NIN). Les artistes auraient tous déjà laché leurs majors s'ils n'avaient signé un pacte les inféodant. D'ailleurs lors des débats de l'HADOPI, a plusieurs reprises Anéfé n'apas souhaité valider les amendements de l'opposition revalorisant la rémunération des artistes sous pretexte de ne pas s'immiser dans la "relation contractuel" qui lie l'artiste à la majors... On sens bien là qui est l'éminence grise derrière cette fameuse loi...

    Les internautes ne sont pas responsables de la chute des revenus des majors, ou alors pas plus qu'ils ne sont responsables de la chute des ventes de voitures ou de l'immobilier ! L'HADOPI ne redonnera pas vie aux majors, pas plus qu'elle n'augmentara la rémunération des artistes. Cette loi n'est qu'un épouvantail parfaitement symbolisé par la ministre qui l'a portée !
    • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

      Posté par . Évalué à 4.

      Massilia Sound System en guerre contre la loi Hadopi
      http://www.laprovence.com/articles/2009/03/30/772758-Region-(...)
      "L’argent ? Avec Massilia Sound System, chaque fois qu’on vend un CD, je gagne 15 centimes d’euros...."

      "L'art est fait pour troubler. La science rassure" (Braque)

    • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

      Posté par . Évalué à 5.

      Oué, en attendant tu seras obligé d'installer un mouchard proprio et surement payant si tu ne veux pas risquer que ton adresse IP tombe au tirage du loto.
      • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Pas de problème... Je dois bien avoir un pc dans un coin qui ne me sert à rien sur lequel j'installerai le mouchard... Sinon, y aura il un logiciel certifié HADOPI à mettre sur mes stations SPARC et mon vieil iMac DV ?

        Un mouchard proprio peut il suivre l'évolution des mises à jour des distribs linux ? Qui va certifier, s'il existe, que je l'ai correctement installé.

        Celle loi est INNAPLICABLE.

        Au final, si mon IP est tiré au sort, et même si j'ai installé le mouchard qui "prouve" que je n'ai rien téléchargé , je serais condamné pour ne pas "avoir su sécuriser ma connexion Internet" et non pas pour téléchargement...

        Et cela me désole au plus haut point, car malgré l'étendue de mes compétences informatiques, j'ignore comment sécuriser ma connexion Internet, les failles sont si nombreuses ! d'autant plus que je n'ai pas la main sur l'élément qui diffuse mon IP sur le net, la box de mon FAI...

        D'ailleurs, ce soir, Riester, le rapporteur de l'HADOPI a eu l'audace de dire que le Wifi de sa mairie de Coulommiers était protégé... Je ne serais pas surpris d'entendre sous peu que la protection n'a pas tenu...
        • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

          Posté par . Évalué à 8.

          j'ignore comment sécuriser ma connexion Internet, les failles sont si nombreuses ! d'autant plus que je n'ai pas la main sur l'élément qui diffuse mon IP sur le net, la box de mon FAI...

          De la façon la plus simple qui soit : tu résilie ton abonnement internet. C'est automatiquement sécurisé :P

          N'empêche c'est une bonne incitation aux réseaux mesh/citoyens.
        • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

          Posté par . Évalué à 3.

          Au final, si mon IP est tiré au sort, et même si j'ai installé le mouchard qui "prouve" que je n'ai rien téléchargé , je serais condamné pour ne pas "avoir su sécuriser ma connexion Internet" et non pas pour téléchargement...

          En fait,le fait d'avoir installé le mouchard prouve ta bonne foi et le "fait" que tu ais "mis en oeuvre tous les moyens à ta disposition".
        • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > D'ailleurs, ce soir, Riester, le rapporteur de l'HADOPI a eu l'audace de dire que le Wifi de sa mairie de Coulommiers était protégé...
          >


          Si ça, ce n'est pas la preuve que lui est sa copine A'néfé'lbanel n'ont rien compris....

          Aujourd'hui, j'ai honte de vivre en France...
        • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

          Posté par . Évalué à 10.

          Celle loi est INNAPLICABLE.

          Sous Linux, t'as juste a installé OpenOffice, puisqu'il inclut un pare-feu.
        • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Sinon, y aura il un logiciel certifié HADOPI à mettre sur mes stations SPARC et mon vieil iMac DV ?

          Hier un député a déposé un amendement visant à exonérer les machines et les OS qui n'ont pas de logiciel de sécurisation certifié HADOPI. L'amendement a été rejeté…
          • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            ha, je n'ai pas entendu cet amendement.

            Le moins que l'on puisse dire c'est que la poignée de députés de l'opposition qui ont fait les amendements, ont pensé à tout. Félications à eux et aux personnes qui les ont conseillés.
            • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

              Posté par . Évalué à 2.

              À tout ?

              Non : pas à rappeler que cette loi n'a strictement aucune légitimité, puisque le P2P n'a aucun effet négatif sur les profits de l'industrie des ayant-droits, comme il a maintes fois été prouvé...

              ... et pourtant, c'était la première chose à rappeler, encore et encore. Même si leurs arguments sur les détails de cette loi abjecte étaient pertinents, ils ont "oublié" le principal...

              Et il faudrait les remercier de quoi que ce soit ? Ces sales traîtres n'ont rien fait de plus que de légitimer les débats sur cette loi, et donc cette loi. À mes yeux, ils ne valent pas un pet de mieux que Riester ou Albanel... peut-être même moins, d'ailleurs, en ayant l'audace de se poser en défenseurs des internautes, lors même que l'argument ultime, le _FAIT_ que le P2P ne nuise à personne en quoi que ce soit, ils ont bien sagement oublié de le brandir.

              La pertinence de leurs arguments sur les détails, elle ne fait que montrer qu'ils ne pouvaient ignorer toutes ces études : http://www.laquadrature.net/wiki/Documents ... ce qui ne fait que prouver qu'ils n'étaient là pour rien d'autre que pour faire croire qu'il y a au moins deux ou trois personnes au PS qui ont quelque chose à branler de cette affaire - tout en s'assurant que la loi passerait bel et bien...

              Félicitations, mon cul ! La trahison passive ne vaut rien de mieux que quand elle est active - ça reste de la trahison, au mieux doublée de machiavélisme.
              • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

                Posté par . Évalué à 3.

                T'arrêtes pas de répéter ça, mais si on lit l'extrait du rapport de l'OCDE de 2005 cité dans ton lien de la quadrature, il est au contraire dit que les études se contredisaient, qu'elles étaient criticables, etc.

                Certe ça date un peu comme rapport, mais bon dans ces conditions affirmer des trucs comme tu le fait relèe du bourrage de crane et de l'autopersuasion, pour pas dire de la propagande.


                Si au moins tu mettais un peu de prudence dans tes propos ou si tu argumentais un peu plus qu'en citant des liens qui te contredisent ...
                • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Avant de voter une loi, on s'assure peut-être que son fondement est légitime, non ?

                  Le dernier rapport en date de cette page, commandé par le gouvernement néerlandais date de février 2009, bien plus tard que celui de l'OCDE... et d'ailleurs, si tu lis ce dernier, peu ou prou tout au long du texte, il ne cesse de relativiser l'influence du téléchargement sur les baisses de ventes de CD, par exemple, en évoquant notamment la diversification des postes de dépenses culturels. D'ailleurs, il faudra m'expliquer en quoi ce lien, par exemple, me contredit - page 88 du rapport, juste au-dessus de la citation de la Quadrature :

                  Il est très difficile d’établir une relation causale entre l’ampleur de la chute du chiffre d’affaires de l’industrie musicale (l’importance du manque à gagner lié au téléchargement) et l’augmentation du partage de fichiers (voir Conseil d’Analyse Économique, 2004). Une multitude de facteurs peuvent influencer les ventes de disques et il est difficile d’évaluer isolément l’impact du partage de fichiers. Beaucoup de facteurs jouent sur la demande et l’offre, lesquels déterminent le chiffre d’affaires de l’industrie musicale (Vogel 2004). L’industrie musicale elle-même reconnaît que l’impact du partage de fichier n’est pas directement quantifiable, notant que d’autres facteurs peuvent influencer les ventes, comme la qualité du travail des éditeurs (répertoire, marketing, promotion et distribution), le piratage commercial, la concurrence d’autres secteurs, l’état de l’économie dans son ensemble et la part du loisir dans les dépenses de consommation. D’autres facteurs sont invoqués : l’augmentation du piratage de CD physiques, le prix des produits, la concurrence accrue d’autres types de divertissements comme les jeux vidéo et les DVD, et la réduction de la diversité de la musique due aux concentrations dans le secteur de la radio.137

                  Dans le cas de la France, il était noté récemment que le poids croissant de la grande distribution dans la vente de musique avait contribué à la dégradation des ventes (l’effort de promotion étant concentré sur une gamme limitée de produits à gros succès que l’on peut aussi se procurer sur les réseaux P2P et via les services de musique en ligne payante138).

                  Ouais, c'est sûr, elle me contredit 'achement cette étude... avant de me reprocher de ne pas argumenter, tu ferais bien de commencer par aller voir le contexte de la citation sur laquelle tu t'appuies (un bien grand mot... surtout quand tu me reproches la paresse intellectuelle ; hôpital, charité, tout-ça...), dans le PDF - il est fait pour ça, le lien.



                  Sinon, un autre lien, foutré d'argumentation : http://fr.readwriteweb.com/2008/11/18/a-la-une/rapport-hadop(...)

                  ... qui évoque les travaux de Waelbroeck (pas mal de liens, hélas, seulement vers des abstracts - malheureusement pratique générale, dans la recherche - on a beau payer les études avec des fonds publics, le public n'y a pas accès, à moins de payer une souscription aux journaux de publication), de l'ENST, qui tendent aussi à démontrer l'innocuité _globale_ du téléchargement sur l'industrie des ayant-droits.

                  Tiens, autre truc marrant, dans ce billet :

                  Car oui, les chiffres utilisés dans le Rapport Hadopi, à défaut d’être incontestables, sont incontestés, et l’on s’attend à ce que vous fassiez de même : leur provenance ne prête pas à discussion, jugez plutôt de l’impartialité des fournisseurs, et surtout, de leur contributions respectives, avec, par ordre d’apparition : Nielsen/Netrating (p9), le Ministère de la Culture (page 10), l’Observatoire de la Musique (pages 12 et 13), le SNEP (pages 14, 15, 16, 17, 18, 51 et 63), le CNC (pages 19, 23, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 34, 37, 42 et 43), l’IPI (page 20), l’ALPA (pages 23 et 35), Xerfi (pages 24, 26, 28, 42, 57 et 59), GfK (pages 29, 42 et 51 ), Mediametrie (pages 43), TF1 (page 43), M6 (page 43), France Télévision (page 43), Canal+ (page 43), la FNAC (pages 48 et 59) et le SNE (pages 54 et 59).

                  Seulement, on nous sert toujours la même connerie selon laquelle un téléchargement équivaut à une vente de moins. Ce n'est même pas discuté... personne n'a remis ça en cause à l'assemblée. Et j'en ai plus que ras le cul de ces accusations calomnieuses : je télécharge beaucoup, j'achète beaucoup, et je constate qu'autour de moi, la situation est analogue... Ceux que je vois le moins télécharger, ce sont ceux qui n'achetaient déjà, avant le P2P, et n'achètent, encore, que peu de produits dérivés de la culture...

                  Mais bien sûr, c'est moi qui fait du "bourrage de crane et de l'autopersuasion, pour pas dire de la propagande"... j'hallucine.
                  • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

                    Posté par . Évalué à 2.

                    puisque le P2P n'a aucun effet négatif sur les profits de l'industrie des ayant-droits, comme il a maintes fois été prouvé...

                    Rappel de ta citaction. Maintenant relis le commentaire que tu viens d'écrire, et dis moi exactement ce qui soutient ton affirmation.

                    Alors oui, le fameux rapport en question était peut être pourri, mais non, ça n'implique pas que le téléchargement n'a aucun impact. La non validité des arguments du camp d'en face n'implique pas la validité des siens, c'est un sophisme. Si vous n'avez pas raison, c'est moi qui ai raison (en oubliant que les deux peuvent avoir tort)
                    • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Tu veux jouer sur les mots ?

                      Très bien : _j'affirme_ dans ce que tu cites de moi que le P2P ne _nuit pas_ à l'industrie des ayant-droits. Or ce que je cite de cette étude, à défaut de soutenir cette affirmation (et encore... si ce rapport _n'affirme pas_ clairement que le P2P ne nuit pas à l'industrie des ayant-droits, il passe son temps à _nuancer cette affirmation saugrenue_), ne _l'infirme pas_ non plus ; je me permets de me citer : "c'est sûr, elle me _contredit_ 'achement cette étude"... Et tu m'accuses de sophisme... mais balaye devant ta porte, pour commencer : relis mon commentaire, et dis-moi exactement ce qui infirme explicitement mon affirmation, ne serait-ce que dans cette étude.

                      En outre, tant sur la page de documents de la Quadrature, ou du blog, que j'ai donnés, des études qui en arrivent à la conclusion que je défends, ça ne manque pas non plus, hein. Mais non, ce qui t'obsède, c'est qu'une étude de 2004 ne confirme pas explicitement mes propos, quand bien même au moins les deux plus récentes de la page de la Quadrature le font très explicitement. Et tu veux me donner des leçons d'objectivité ? Mais bien sûr - tu as montré être bien placé pour le faire, tiens...

                      Bref, tu n'es pas d'accord avec moi, tu fantasmes sur les mousquetaires du PS toutes les nuits dans tes rêves moites... très bien : tant mieux pour toi - va voter social-traître, va.
    • [^] # Et si on voyait le coté positif ?

      Posté par . Évalué à 5.

      F-O-R-M-I-D-A-B-L-E !
      C'est une grande avancée en fait !
      Les zombies et autres utilisateurs de windows verront enfin leur connexion coupée :) Pas de 'mouchard' car si les failles exploitées contournent les antivirus, elles pourront tout aussi tuer le process mouchard pour rendre les gens pleinement responsables.
      Ce serait applicable au niveau mondial on pourrait envisager la fin du spam et l'adoption globale de linux !

      Sinon en dehors de rêver:
      Est-ce que le mouchard, qui saura voir si je télécharge illégalement, va automatiser le remboursement des taxes sorecop, qui ne sont plus légitimes du fait ?
      Ce serait intéressant de proposer un amendement dans ce sens !
      • [^] # Re: Et si on voyait le coté positif ?

        Posté par . Évalué à 4.

        La taxe sur la copie privée, c'est une taxe sur la copie privée. Pas sur le téléchargement illégal.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Et si on voyait le coté positif ?

          Posté par . Évalué à 6.

          les taxes sur la copie privée ont été, jusqu'à très récemment (et encore, c'est en procés), basé sur le téléchargement illégal. C'est pas si idiot comme question.

          quand c'est les majors qui percoivent trop d'argent de façon malhonnête, le conseil d'état statue qu'il ne faut pas qu'ils remboursent, juste qu'ils ne prennent plus en compte les cas illicites.
          Quand c'est un particulier, on le nomme escroc (à juste titre), et il passe au pénal...
    • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >>> Pascal Nègre a récemment affirmé qu'un disque d'or ne rapportait que 4000 € à l'artiste

      Tu a un lien vers cette déclaration ? Cela me semble complètement incroyable qu'un disque d'or (100 000 albums) ne rapporte que 4 000 euros à un artiste car ça voudrait dire que l'artiste ne touche que 4 centimes par album.
    • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Les plus gros artistes ont d'hors et déjà laché leur majors (Madonna)
      A mon humble avis, tu prends un exemple et tu le transformes en généralité.

      Les artistes ayant mis leur albums en libre téléchargement sans aucune restriction, sont aussi n°1 des ventes sur le même album (NIN).
      Mais comme c'est le seul exemple frappant, rien ne dit que ce n'est pas juste dû au buzz, et que ça marcherait si les trois quarts des artistes utilisaient cette stratégie.
      • [^] # Re: On n'arrête pas l'inéluctabilité du progrés

        Posté par . Évalué à 2.

        Les plus gros artistes ont d'hors et déjà laché leur majors (Madonna)
        A mon humble avis, tu prends un exemple et tu le transformes en généralité.

        C'est entre l'exemple et la généralité.
        Il n'y a pas que Madonna, il y a radiohead, nine inch tails, ...

        Enfin un certain nombre de "gros" artistes ont décidés , de façon temporaire ou permanente, de continuer sans leur majors.
        Ensuite malheureusement ce n'est pas encore la majorité.
  • # Hé oui !

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ils préparent juste le terrain pour la futur République Populaire de France. Même si cette loi ne va pas plus loin, je la trouve tellement liberticide (immiscions dans la vie privé des gens via un mouchard) et inégale (non interopérable et payant) que je suis écœuré qu'elle ai pu aller jusque là....

    Liberté, et pourtant le premier mot de la devise Française.
    • [^] # Re: Hé oui !

      Posté par . Évalué à 8.

      je la trouve tellement liberticide (immiscions dans la vie privé des gens via un mouchard)
      C'est pas (seulement) ça que je trouve liberticide moi
      c'est
      - administration qui décide d'une sanction, applicable immédiatement sans contestation possible autre que par une procédure judiciaire(pas d'AR indiquant la sanction, pas de données sur les motifs de la sanction, obligation de passer par le juge judiciaire pour s'opposer à une sanction) (même la procédure d'exception du FISC, l'Avis à Tiers Détendeur, à un AR envoyé pour la mise en place de la sanction, un délai de 2 mois de contestation, et ne peut fonctionner QUE dans certains cas précis (impots, et pas amendes de police par exemples).
      ).
      - non respect de la défense (impossible de se défendre. Non installer un mouchard n'est pas respecter le droit de la défense et à une instruction contradictoire). => non respect de l'article 10 ET 11 de la DUDH (si on subodore que le non respect du droit d'auteur c'est du pénal).
      - non respect de l'indépendance de la justice. Les agents relevants les infractions sont ceux qui ont INTÉRÊTS à les relever. L'instruction s'effectue à charge. Et c'est la même entité qui fait l'instruction et qui condamne.
      - non respect de l'égalité face au droit, vu que les logiciels de sécurisations ne seront pas gratuit (refus des amendements). Ca veut donc dire contraire à l'article 7 de la DUDH.
      Le fait que toutes les machines/os ne sont pas respecté, cela entraine aussi un non respect de l'article 7 de la DUDH (tous sont égaux devant la loi et ont droit sans aucune distinction à une égale protection de la loi).
      - non respect des preuves. Une IP n'est PAS une preuve. Contradiction donc avec l'esprit de l'article 9 de la DUDH (il parle juste de l'arrestation, la détention, l'exil mais pas d'autres sanctions).
      - et enfin comme tu le dis, non respect de la vie privée. Contradiction avec l'article 12 de la DUDH.

      Bon je l'accord, j'ai peut etre eu la main un peu "lourde" avec la DUDH, mais je suis pas si sur que tout ce que je dis soit bon à jeter ;)
      • [^] # Re: Hé oui !

        Posté par . Évalué à 6.

        Bon je l'accord, j'ai peut etre eu la main un peu "lourde" avec la DUDH, mais je suis pas si sur que tout ce que je dis soit bon à jeter ;)

        D'un point de vue juridique si. La DUDH n'a pas de valeur contraignante. Ça fait 42 fois que je l'ai dit ici, c'est marqué en tout début de l'article de wikipedia en plus donc même les non-juristes n'ont plus droit à l'erreur.

        Donc tu peux trouver ça utile de te référer à la DUDH mais ça n'a aucun intérêt. Ceci étant dit, courage ! : il existe également le "bloc de constitutionnalité", le droit communautaire, le droit européen des libertés publiques & droits fondamentaux (hint : CEDH) et le droit international en colonel pour trouver des fondements plus adéquats.

        J'aimerais bien t'aider mais pour cela j'aurais besoin d'un +10 comme note au lieu de ce minable et profondément injuste -2 (je dois l'avouer, je manque d'amour). Oui c'est du chantage mais les chinois eux ils arrivent à leurs fins avec alors moi aussi je chinoise.

        TCHANG !
        • [^] # Re: Hé oui !

          Posté par . Évalué à 2.

          D'un point de vue juridique si. La DUDH n'a pas de valeur contraignante.

          le problème n'est pas de savoir si on va envoyer le GIGN pour emprisonner albanel et les députés de l'UMP hein.
          C'est de savoir est ce que ca constitue une atteinte aux libertés, et la DUDH est un bon point de départ amha.

          Ça fait 42 fois que je l'ai dit ici,
          Ca ne veut pas dire que tu as réussi à couvrir tout linuxfr, même si tu as le nombre magique.

          c'est marqué en tout début de l'article de wikipedia
          j'ai pas utilisé wikipedia pour la DUDH donc... :P

          même les non-juristes n'ont plus droit à l'erreur.
          Tes propos ne sont pas contraignants non plus, donc si j'ai le droit à l'erreur :P



          Donc tu peux trouver ça utile de te référer à la DUDH mais ça n'a aucun intérêt.
          Mon intérêt n'est pas de leur envoyer le GIGN (dommage d'ailleurs), mais comme je le disais, plus montrer toutes les atteintes à la liberté qu'ils font sous prétexte de "la liberté de créer".
          • [^] # Re: Hé oui !

            Posté par . Évalué à -1.

            Mouais, enfin la DUDH, même l'URSS de Staline l'a voté : ça veut tout dire sur sa "valeur"..
  • # L'art et la manière

    Posté par . Évalué à 8.

    15 députés votant sur injonction du secrétaire d'Etat ... Je déteste les expressions grandiloquentes mais on peut bien parler de parodie de démocratie.
  • # Sur la Chine

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est vrai que s'aligner sur la Chine, ce n'est pas glorieux.

    Mais la Chine sera bientôt devant les USA, c'est un fait. Fait qui devrait du reste réjouir tous nos anti-américains, soit dit en passant.

    Et par exemple, la Chine se lance dans la construction de portes avions. Bientôt une flotte Chinoise voguera en Méditerranée, dans la Manche, l'Atlantique.. C'est aussi un fait.

    Autre exemple : visiblement, la Chine veut concurrencer les Université Japonaises puis Américaine, et devenir une super puissance de l'Education (marché colossal déjà actuellement). Il est probable que dans 20 ans, toute l'élite de l'Asie voir d'une parti du reste du monde, aura fait ses études en Chine.


    Pour impressionner la Chine, il faudrait être puissant, c'est à dire avoir une économie puissante. Car entre Etats, il n'y a que deux type de rapport possible : la force ou la violence. La violence, on l'oubli, bien sur. Or, c'est évident, l'économie française, ca fait rire, rien de plus (ex http://www.lefigaro.fr/impots/2009/04/02/05003-20090402ARTFI(...) ). Voila pourquoi la Chine nous tire dessus dés que Merkel ou Brown parlent pour la critiquer ! (et du reste bien plus rudement que nous. Nous servons à la Chine de putching ball, à montrer ses muscles)..

    La Chine à besoin des machine outils allemandes, besoin de la City, mais elle n'a pas besoin de la France.

    Par contre nous, nous avons besoin de la Chine, et nous en auront de plus en plus besoin. N'oublions pas que les taux de change mentent. Un ouvrier chinois, quoique mal payé, ne gagne "que" trois fois moins qu'un ouvrier français actuel. C'est à dire qu'il à le salaire d'un ouvrier français des 30 glorieuses. De même, il existe en Chine environ 300 millions de personne ayant le pouvoir d'achat moyen d'un cadre moyen européen. Dans 20 ans, où en seront ils, si ont extrapole leur progrès immense en seulement 20 ans ? C'est une réalité avec laquelle il faut compter, si nous voulons survivre.


    Mon sentiment est que dés le début la position anti Chinoise était intenable.
    On n'aurait mieux fait de ne pas se lancer là dedans. Avec notre déclin, nous ne sommes plus de taille. Mieux vaut éviter de se prendre des coup pour rien du tout, pour des parlotes. Je sais bien que c'est triste, ce que j'écris, mais il faut être réaliste. Nous ne sommes pas là pour être des martyres !


    Et puis les Droits de l'Homme c'est bien, mais c'est tout de même un truc très très particulier culturellement (Christianisme). Car toute les cultures sont différentes, et les hommes ne voient (au sens physique, presque) pas le monde d'une même façon. On sait bien qu'il n'y a pas d'universaux de culture (cette histoire d'inceste n'est qu'un mythe. Il y a des peuples qui pratiquent l'inceste sans problème).


    Surtout que même en France, les gens en général ne semblent pas particulièrement imprégnés des droits naturel. Il suffit de voir le nombre d'agression en tous genre contre la propriété, agression aussi bien physique, verbal que légal..
    Là aussi, c'est bien triste. Pour bien de nos concitoyens, la Déclaration du 26 août reste un texte purement extérieur, qui n'a pas pénétré en profondeur leur conscience, si même ils l'ont jamais lu !

    Evidement, il faudrait faire apprendre par coeur aux enfants les 17 articles de la déclaration. C'est du reste si bien écrit !

    http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionne(...)

    Seulement, j'imagine que le fait que les citoyens connaissent d'instinct, comme une seconde nature, leur droits et devoir (devoir, car ils doivent respecter les droits des autres citoyens) ca risque de ne pas plaire à certains..

    Désolé d'être si pessimiste.
    Mon seul espoir, c'est qu'avec la hausse de leur niveau de vie, les Chinois réclament de plus en plus de liberté, ne serait-ce que parce qu'elle est nécessaire dans une économie de la connaissance et de la créativité.
    • [^] # Re: Sur la Chine

      Posté par . Évalué à 2.

      Je me demande s'il est très sérieux l'article du Figaro que tu donnes :

      Sur les 50 pays du monde présents dans le classement, la France arrive donc en tête avec un impôt sur les sociétés qui atteint 34,4%, l'impôt sur le revenu 52,1%, les charges patronales 45%, les charges salariales 14% et la TVA 19,6%.

      52,1 % d'IR ? On est déjà passé à 50% maximum avec le bouclier fiscal, et atteindre un tel pourcentage est rare, surtout avec des niches fiscales dans tous les sens. Ensuite, les charges salariales sont un salaire différé, je suis pas sûr qu'on puisse compter ça comme impôt... Il me semblait que des pays comme les pays nordiques avaient une fiscalité plus élevée (c'est une vraie question), et surtout plus juste. Je connais aussi des gens qui bossent en Belgique, vivent en France, et préfèrent payer leurs impôts en France parce que justement, c'est moins cher...

      Sans oublier le fait qu'une pression fiscale forte n'a rien à voir avec une économie florissante...
      • [^] # Re: Sur la Chine

        Posté par . Évalué à 0.

        Tu as raison. Ce n'est pas d'impôt sur le revenu dont le journaliste aurait dû parler, mais d'impôt sur les sociétés (ou, autrement dit, sur les revenus capital. Encore qu'il soit à nouveau taxé après, de 26% si j'ai bonne mémoire).


        "Ensuite, les charges salariales sont un salaire différé, je suis pas sûr qu'on puisse compter ça comme impôt..."

        C'est considéré comme un impôt parce que tous les prélèvements obligatoires (PO) sont considérés comme tels.

        Certes, c'est théoriquement un salaire différé. Mais en fait c'est un vrai impôt puisque c'est dépensé immédiatement par d'autre, et que rien ne te garanti ce "salaire différé" (Contrairement à un fond de pension ou assurance vie, l'Etat ne s'engage envers toi sur RIEN). Ailleurs cette somme est versé directement au salarié.
        Par ailleurs certains comme le RDS rembourse une dette, comme le nom l'indique. Ce n'est donc pas du salaire différé par def !


        "Il me semblait que des pays comme les pays nordiques avaient une fiscalité plus élevée (c'est une vraie question), et surtout plus juste. "

        Oui, mais justement, alors que eux baissent leur PO depuis des années, nous nous les augmentons, d'où l'inévitable : la France passe devant.


        "Je connais aussi des gens qui bossent en Belgique, vivent en France, et préfèrent payer leurs impôts en France parce que justement, c'est moins cher..."

        L'impôt sur le revenu est effectivement assez bas en France, surtout du fait que la moitié de la population en est exempté pour des raisons purement électoraliste. Mais cet impôt, qui n'est qu'un impôt parmi des dizaines, est indifférent pour une entreprise. Elle paye 1500 euro par smicard, et que ça parte en salaire, impôts, taxe, cotisation, elle s'en fiche totalement.
        Il faut faire des comparaisons global, sur ce qui est payé vraiment, qq soit le nom.
        Car évidement, si un impôt sur le revenu est très fort, mais qu'il n'y a pas de cotisation social ou de taxe local, ca peut changer totalement le résultat final et réel pour les acteurs économiques.

        "Sans oublier le fait qu'une pression fiscale forte n'a rien à voir avec une économie florissante..."

        Certes, ni du reste avec un budget de l'Etat florissant, et c'est la courbe de laffert (trop d'impôt tue l'impôt, et les baisser rapporte plus à l'Etat que de maintenir un taux élevé).


        J'ajoute que les 50%, ce n'est pas si rare. J'ai lu que plus ou moins 13,000 RMiste/Rmiste l'avaient demandé en Guadeloupe. Sans doute des propriétaires au revenu insuffisant pour faire face au coût du capital ?
  • # Frankie goes to Coulommiers

    Posté par . Évalué à 3.

    Hier j'apprends que Frankie est maire de Coulommiers mais aussi PDG d'une entreprise en plus d'être député. Alors je me demande comment il a le temps d'avoir trois activités. Un rapide coup d'oeil sur wikipédia m'apprends qu'il vends des Peugeots.

    Donc, là, on comprends mieux, pourquoi il a du temps libre en ce moment pour rejeter amendement sur amendement.

    Sur l'amendement visant à ne pas couper la connexion internet d'une personne morale, Frankie nous rejette ça en argumentant que des associations vont se créer dans le but de télécharger.

    Alors je me demande, ce que fera l'hadopi si le wifi de sa concession automobile ou celui de sa mairie sont utilisés à l'insu de son plein gré. Vont-il couper la connexion de Frankie ?
    • [^] # Re: Frankie goes to Coulommiers

      Posté par . Évalué à 2.

      > Vont-il couper la connexion de Frankie ?

      Tu crois vraiment qu'un jeu de contact privé, pour faire se taire l'autorité, quand ça concerne les fidèles amis du Fouquet's, ça va faire peur à cette bande de margoulins ? Après toutes leurs infamies ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.