Journal Le concours de popularité de Debian

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
12
18
oct.
2010
Une petite entrée dans mon journal pour parler des formes de participation facile au projet Debian.

Contrairement à ce que laisse entendre le titre, il ne s’agit pas ici d’élire le développeur Debian le plus populaire ni l’utilisateur ayant installé le plus grand nombre de machines sous Debian, mais bien de connaître les paquets les plus populaires du projet.

Il s’agit d’autoriser l'exécution d'un script qui apporte des informations de façon anonyme sur les paquets les plus utilisés de votre système. Ces statistiques, une fois traitée, sont présentées au public sur le site web popcon.debian.org.

Lors de l’installation de votre Debian, une question visant à activer votre participation vous est posée. Si vous répondez « oui », le programme popularity-contest enverra les informations récoltées une fois par semaine. Il envoie par défaut une requête HTTP vers le serveur popcon.debian.org. Utiliser un proxy HTTP est également configurable. Vous pouvez aussi envoyer un e-mail, ceci afin de s’adapter à votre infrastructure.

Si vous avez répondu « non » au moment de l’installation à la question de l’activation de votre participation au concours de popularité mais que vous changez d’avis et souhaitez maintenant y participer, il vous suffit d’installer le paquet popularity-contest.

Permettre au programme popularity-context de s’exécuter est une forme active de participation au projet Debian. Récolter des informations sur l’utilisation de nos paquets permet au projet de s’adapter à l’évolution des usages des utilisateurs. Pour le plus grand bien de la distribution à la spirale.
  • # disparition des derniers ?

    Posté par . Évalué à 10.

    ça ne risque pas d'avoir aussi pour conséquence de voir certains paquets abandonnés parce qu'utilisés par trop peu d'utilisateurs ?
    • [^] # Re: disparition des derniers ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Bouh, que t'es négatif.. Je pensais plutôt à la façon dont les paquets étaient rangés sur les CD et DVD Debian, afin de minimiser le nombre de médias nécessaires pour une installation "hors Internet" par le maximum d'utilisateurs.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: disparition des derniers ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        > Je pensais plutôt à la façon dont les paquets étaient rangés sur les CD et DVD Debian,

        C'est en effet l'une des premières utilisations des statistiques remontées par le concours de popularité. On peut ainsi savoir quoi mettre sur le premier CD.
    • [^] # Re: disparition des derniers ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est en effet possible. Chaque paquet dans Debian a un coût, dans le sens où il requière un effort de la part du responsable du paquet qui doit corriger les bugs qui sont remontés régulièrement et également le mettre à jour quand le projet amont sort une nouvelle version.

      Mais je te rassure, Debian n'a pas de politique du type "si un soft a moins de X utilisateurs, on le vire", ce sera plutôt un facteur d'informations supplémentaires pour l'enlever de l'archive officielle s'il est bourré de bugs, qu'il n'est plus développé activement, qu'il a été abandonné par son responsable, qu'aucun autre ne veut le prendre en charge et qu'enfin, on s'aperçoit sur sa valeur popcon que personne ne l'utilise.
    • [^] # Re: disparition des derniers ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et ça chagrinera qui ? ^^

      Tant que tu as la permission de compiler du code sur ta machine, je ne vois pas trop en quoi l'éventuel abandon des paquets peu utilisés devrait être un problème de préoccupation première.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: disparition des derniers ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Je pensais plutôt à la façon dont les paquets étaient rangés sur les CD et DVD Debian,

        Tout le monde n’a pas accès à une connexion au net en haut débit mais d’un autre côté pour ceux qui ont cette possibilité il est souvent plus pratique d’utiliser une image de type « net install » car les versions des paquets évoluent rapidement.

        Tant que tu as la permission de compiler du code sur ta machine, je ne vois pas trop en quoi l'éventuel abandon des paquets peu utilisés devrait être un problème de préoccupation première.

        L’intérêt de Debian est sans nul doute la grande quantité de paquets disponibles, de plus, maintenir à la main des applications indépendantes de la distribution devient à la longue une tâche non négligeable au niveau de l’administration et la cohésion du système.
    • [^] # Re: disparition des derniers ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Je ne crois pas non plus.

      Rappelons que les paquets sont faits par des développeurs pour beaucoup bénévoles, et quand ce n'est pas le cas, on ne les paie pas pour maintenir un petit outil qui sert à 3 pèlerins (qui pèlerinent dans leur garage?).

      Ce que je veux dire: si je devais faire un paquet Debian, je le ferais pour une appli que j'aime et que j'utilise. Tant que je l'aime et je l'utilise, je n'ai aucune raison de ne pas maintenir le paquet, même si ça intéresse seulement moi et ma mère.
      Et je ne parle pas des paquets maintenus par les développeurs d'une appli. Eux non plus ne risquent pas de laisser tomber le paquet, sauf s'ils laissent tomber l'appli avec, auquel cas, le problème n'est pas dans la distro.

      Bref, je ne vois pas d'inconvénient.

      Après, peut-être que des gens qui maintiennent le paquet "pour la communauté" et pas pour se faire plaisir vont laisser tomber. Mais y'a un peu de loi offre et demande aussi. Peut-être que quelques mails d'utilisateurs pour l'encourager, voire même une petite motivation financière le pousseront à continuer.

      En dernier recours... et bien tu peux tenter de trouver les autres utilisateurs et voir ce que vous pouvez faire ensembles!
    • [^] # Re: disparition des derniers ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non car celui qui maintient un paquet y a souvent un intérêt car il l'utilise par exemple.
      • [^] # Re: disparition des derniers ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il est même courant qu'un programme qui a été abandonné en amont soit maintenu dans Debian car le responsable associé l'utilise de façon régulière. Il assure alors une maintenance minimale voire inclut ses propres patches pour le faire évoluer.
  • # LOL, c'est quoi Debian?

    Posté par . Évalué à -5.

    Une dépêche, une ∂épêche!

    Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: LOL, c'est quoi Debian?

      Posté par . Évalué à 10.

      LOL, c'est quoi Debian?
      Je crois que c'est une distro obtenue en enlevant des bugs de Ubuntu.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: LOL, c'est quoi Debian?

      Posté par . Évalué à 10.

      c'est quoi Debian ?

      Une analogie pour comprendre : il y a Debian, et Debian par Ubuntu.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Autres distributions

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Sur Arch Linux, un paquet, pkgstats, semble similaire, envoyant avec un cron, la liste des paquets installés anonymement.

    Une news a été faite récemment, dont la traduction sur archlinux.fr peut être lu ici : http://archlinux.fr/news/pkgstats-le-retour-soumettez-et-aid(...)
    • [^] # Re: Autres distributions

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sur Arch Linux, un paquet, pkgstats, semble similaire, envoyant avec un cron, la liste des paquets installés anonymement.

      Il y a des paquets qui ne sont pas installé anonymement ? ArchLinux, c'est pire que Google.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Autres distributions

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Heu... J'ai envi de dire : c'est quoi ce troll à 3 sous ?
        As-tu des sources sur ce que tu avances ?
        • [^] # Re: Autres distributions

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce n'est pas moi qui le dit mais Nic0 qui écrit Sur Arch Linux, un paquet, pkgstats, semble similaire, envoyant avec un cron, la liste des paquets installés anonymement.

          Cela sous-entend qu'il y a des paquets installés de manière non-anonymes.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Autres distributions

            Posté par . Évalué à 5.

            Je pense que ce qu'il fallait lire c'est :

            « Sur Arch Linux, un paquet, pkgstats, semble similaire, envoyant avec un cron,
            la liste des paquets installés, ET CE ANONYMEMENT. »

            Maintenant j'aimerais que tu te rendes compte de quelque chose. Sur les miroirs
            Debian, les logs conservent les requêtes HTTP ou FTP qui ont été effectuées sur
            telle URL (donc des .deb) en provenance de telle adresse IP.
            • [^] # Re: Autres distributions

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              > Sur les miroirs
              Debian, les logs conservent les requêtes HTTP ou FTP qui ont été effectuées sur
              telle URL (donc des .deb) en provenance de telle adresse IP.

              Tout à fait. Lorsqu'on parle d'anonymat, il s'agit surtout du fait qu'aucune information à caractère privé n'est requise pour exécuter popularity-contest. Après Debian a bien conscience des limites de cet anonymat et tu peux trouver les informations relatives à ce sujet évoquées dans la FAQ du popularity contest : http://popcon.debian.org/FAQ
      • [^] # Explication grammaticale

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je pense que l'adverbe « anonymement » est ici complément circonstanciel de manière de la proposition principale « envoyant », et non adjoint à l'adjectif qualificatif « installés » épithète du nom « paquets ».

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.