Sortie de Rubinius 2.0

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, patrick_g, Nÿco et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
34
7
oct.
2013
Ruby

La version 2.0 de Rubinius vient de sortir ! Pour rappel, Rubinius est une alternative à l'interpréteur du langage Ruby de référence nommé MRI (de l'anglais Matz's Ruby Interpreter). Rubinius est une machine virtuelle qui s'appuie sur LLVM pour compiler dynamiquement du code Ruby en code machine natif. Les nouveautés de cette nouvelle version sont profondes :

  • compatibilité avec Ruby 2.1 (qui n'est pas encore sorti), en plus des versions 1.8 et 1.9 ;
  • transformations de plusieurs couches de Rubinius en gems pour simplifier les mises à jour : compilateur, parser, débogueur, bibliothèque standard Ruby, etc. (tout ça est écrit en Ruby !) ;
  • amélioration des performances et de la stabilité dans le but avoué de rester compétitif face à des langages tels que Go, Clojure, ou encore Node ;
  • traditionnelles corrections de bugs.

Vous pouvez tester cette nouvelle version de Rubinius dès maintenant grâce à RVM, rbenv ou chruby !

Quelques nouvelles de l'écosystème Ruby

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Pierre Jarillon, NeoX et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
22
16
avr.
2012
Ruby

Le 12 avril 2012, l'ISO (International Organization for Standardization) a publié le standard ISO/IEC 30170 qui spécifie la syntaxe et la sémantique du langage Ruby. Ce projet, en gestation depuis 2008, a pu aboutir grâce au groupe de travail mené par Ikuo Nakata, professeur à l'université de Tsukuba. La standardisation du langage était une étape sine qua non pour son utilisation au sein de l'administration japonaise.

Le 26 mars 2012, la Free Software Foundation a attribué le FSF award (trophée du libre) 2011 à Yukihiro Matsumoto, le créateur du langage Ruby, pour son travail sur le projet GNU et Ruby durant ces 20 dernières années. Pour rappel, cette récompense est attribuée aux personnalités ayant apporté une grande contribution au progrès et au développement du logiciel libre.

Alors que de nombreuses personnes attendent toujours la sortie de la version 2 de Rubinius (interpréteur Ruby basé sur LLVM), l'initiateur du projet, Evan Phoenix, a indiqué qu'il quittait Engine Yard pour LivingSocial. Sachant que son ancien employeur le mettait à disposition à temps plein sur le sujet avec un autre ingénieur, on devine facilement les craintes de la communauté vis-à-vis de l'avenir du projet.

Nouvel installateur pour ArchLinux

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
40
22
août
2011
Arch Linux

La communauté ArchLinux vient de sortir son tout dernier média d'installation pour cette distribution qui se veut simple (selon le principe KISS) et constamment à jour grâce à son approche en rolling release.

L'installateur 2011.08.19 présente, entre autres, ces nouveautés :

  • le chargeur d'amorçage syslinux est maintenant proposé par défaut ;
  • prise en charge expérimentale des systèmes de fichiers brtfs et nilfs2 ;
  • le fichier rc.conf a été remis au goût du jour pour coller aux dernières évolutions ;
  • la sélection des sources est plus flexible ;
  • l'image inclut le kernel 3.0.3-1, pacman 3.5.4-3, glibc 2.14-4, mkinitcpio 0.7.2-1, initscripts 2011.07.3-1 et netcfg 2.6.7-1.

Sortie de Shoes 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
14
25
août
2010
Ruby
La version 3.0 de Shoes (nom de code Policeman) vient de sortir ! Pour ceux qui ne la connaissent pas, Shoes est une bibliothèque multiplateforme Ruby qui permet de créer des applications graphiques de manière simple et intuitive.

Là où d'autres boîtes à outils populaires (wxWidgets, Qt, Fox Toolkit, etc.) se contentent de reprendre les composants graphiques des applications modernes, Shoes s'inspire directement du Web et ne propose qu'un jeu restreint d'éléments classiques (bouton, zone de texte, barre de progression, etc.) mais offre la capacité de personnaliser au maximum son interface graphique.

Pour ne rien gâcher au plaisir, Shoes est publié sous licence MIT. La version de 3.0 de Shoes offre des nouveautés suivantes :
  • Compatibilité avec Ruby 1.9.1 ;
  • Stabilité améliorée ;
  • Mise à jour des dépendances (notamment Cairo et Pango) ;
  • Utilisation de Cocoa pour Mac OS X ;
  • Fonctionne désormais avec Windows Vista et Windows 7.

Ces trois lignes de code montrent comment construire une fenêtre avec un bouton affichant une alerte :Shoes.app do
button("Click me!") { alert("linuxfr rules !") }
end

Journal Faites un don aux transporteurs

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
14
mar.
2006
Cher journal,

Ce matin, je me suis réveillé avec une envie d'avoir un beau T-Shirt Firefox afin de l'exhiber et faire un peu de pub autour de moi.
En arrivant sur le site de la fondation, je m'exclame "chouette 15,71¤ c'est pas trop cher !" et je dégaine donc tout naturellement ma CB.
Mais quelle ne fût pas ma surprise en voyant le prix du transport !! 4,79¤ c'est le prix pour le Royaume Uni (ça va) mais dès qu'on (...)

Journal Christian Casteyde fait payer son "Méga Cours de C++ 2.0.0"

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
27
sept.
2005
Beaucoup de gens connaissent le fameux "Méga Cours de C++" de Christian Casteyde comme étant LA référence des cours de C++.
Jusqu'à la version 1.40.6, sortie le 16/05/2004, ce cours était (et est toujours) distribué gratuitement sous licence GNU FDL.
Aujourd'hui cette version n'est plus maintenue même si elle représente toujours une véritable mine d'or pour nombre de gens.

Le 03 juillet dernier, Christian Casteyde a décidé de sortir la version 2.0.0 de son cours de C++ et comme il (...)

Journal Enfin je tiens ma distrib' !!

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
7
sept.
2004
Ça va faire 2 ans que j'ai sauté dans le monde Linux et comme pas mal de monde j'ai cherché LA distribution, celle qui correspondait le mieux à mes attentes.
J'en ai testé pas mal : Mandrake, Slackware, Nasgaïa (oui, je sais...), (re)Mandrake, Knoppix, Gnoppix... J'étais jamais vraiment satisfait... J'ai même pensé un moment à migrer vers FreeBSD mais ça ne sait pas fait car j'ai eu la joie de croiser la route de la Debian ! Et j'y suis (...)