Journal Google va-t-il sortir un système d'exploitation ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
9
10
déc.
2008
Bonjour à tous,

Je me demandais, au vu de l'actualité récente, si la grande question concernant Google, à savoir s'ils sont ou non en train de développer un système d'exploitation, allait bientôt avoir une réponse.

Je récapitule les dernières news à propos de Google :

- sortie du navigateur Chrome, dont l'une des principale nouveauté est le sandboxing, qui permet à chaque onglet d'être exécuté dans un processus distinct. Tant et si bien que Chrome inclut un "gestionnaire des tâches". L'analogie est surprenante...
- sortie de Native Client, un procédé permettant de faire tourner une application web en utilisant toutes les ressources de l'ordinateur, et non plus seulement celles allouées au navigateur [2]
- pour 1/3 des requêtes venant de Google, il n'y a pas d'identification du User Agent. C'est étonnant, même si selon moi Google est assez intelligent pour savoir qu'en faisant cela il alimente les rumeurs. Il aurait été plus intelligent de remplacer l'UA string par un UA existant. [3]

[2] : http://code.google.com/p/nativeclient/?tbbrand=GZEZ&utm_camp(...)
[3] : http://www.forbes.com/2008/12/05/google-operating-system-tec(...)

Je trouve que toutes ces nouveautés se rapprochent de plus en plus du lancement d'un système d'exploitation entièrement basé sur Internet :
- Google Document permet de faire de la bureautique
- Picasa permet de gérer ses images, même de manière privée depuis peu
- Gmail permet de gérer ses mails, même à partir d'autres comptes emails
- Youtube permet de gérer ses vidéos, et il est toujours possible de faire de la VOD pour ses DVD
- Native Client permet d'exécuter des applications avec les ressources de l'ordinateur
- Chrome ressemble furieusement à une base de lancement pour une véritable offre concurrente de Microsoft.
- Android permet à Google de s'entrainer sur un système d'exploitation nomade, ce qui serait un peu le principe de Google OS.

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous d'autres éléments qui vous font penser à cela ?

Je pronostique une annonce en ce sens avant 2 ans à partir d'aujourd'hui. Google va vite, très vite. Vu les pas de géant réalisés, Microsoft va avoir un sacré concurrent. Et vu la souplesse et l'intelligence de son concurrent, je pronostique déjà une victoire de Google sur Microsoft.
  • # Pas d'OS mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Google sait que la prochaine bataille se fera sur le mobile, d'où la pertinence de la sortie d'Android.

    Par contre, au delà d'Android, je ne pense pas que Google s'aventure à proposer un nouvel OS, le but étant plutôt de s'abstraire de l'OS avec un navigateur jouant finalement le rôle de machine virtuelle pour des applications en mode SaaS utilisables en mode déconnecté (cfr. Gears).
    • [^] # Re: Pas d'OS mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tout à fait, tu as tout à fait raison. Ce serait un OS d'un nouveau genre, et c'est justement là que Google ferait la différence et batterait à plate couture Microsoft.
      • [^] # Re: Pas d'OS mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Si Google sort un OS, c'est pour faire du CloudComputing : un OS pas pour la machine de monsieur tout le monde, mais un OS pour abstraire les ressources matériels de ses datacenters.
        Bref ils ont déjà sûrement plus ou moins ca en interne, on voit seulement les applis pour le moment, c'est pas encore ouvert sur l'extérieur mais ca va sûrement pas tarder, surtout que Amazon le fait déjà, Microsoft a annoncé la même chose avec tambour et trompette, IBM planche sur le sujet, bref c'est tout vu.
        Par contre je penses pas qu'on va voir quelque chose qui ressemble à un OS côté client : leur intérêt est juste d'exploiter à fond le naviguateur qui reste le dénominateur commun de tous les périphériques et sert donc de "client" idéal pour leurs applis.
        Après leur truc NativeClient, je vois pas très bien l'intérêt, c'est quand même très fortement couplé à un type particulier de machine (x86), et au final ca revient à sandboxer un ActiveX.
        A moins que leur idée ce soit de faire du cloudcomputing en se servant de l'univers comme datacenter :-D
        • [^] # Re: Pas d'OS mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Google a un projet en ligne de plate-forme d'exécution "universelle" pour le moment limitée au code Python.

          A ce niveau-là, de l'aveu même du management de Google, Amazon est au moins aussi avancé (si ce n'est plus).

          L'idée est de disposer d'une plate-forme permettant l'exécution de code et associée à un modèle de paiement à la consommation (l'informatique comme commodité, à l'instar de l'électricité ou de l'eau du robinet ^^).
  • # Google n'y croit pas, à l'OS

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Google a plusieurs fois déclaré que les OS étaient une chose lourde et ringuarde du passé.
    Ce qu'ils vont faire, c'est créer toute les briques dont on a besoin pour travailler, puis le navigateur pour faire la glue dans tout ça.
    Comment ça, ça existe déjà ?
    Oui, mais c'est pas encore fini, l'OS sous le navigateur prend encore trop de place. Nan, ce qui sera vraiment nouveau, c'est quand Chrome sera préinstallé en mémoire Flash des cartes-mères, sur un linux minimaliste, et qu'on démarrera dessus en cinq secondes. N'oublions pas qu'Asus s'aventure de plus en plus dans ce type d'expérience avec son Express Gate...
    Les années qui viennent vont être passionnantes ! :-)
    • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Tout à fait, je pense que c'est vers ce genre de choses que nous allons...
    • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

      Posté par . Évalué à 10.

      En résumé, longue vie au Minitel!
      • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui, c'est clair mais le retour des terminaux est déjà amorcé depuis longtemps : combien encore utilisent un client de messagerie lourd ?

        Autre chose : bientôt les supports physiques disparaîtront. Sans support physique, pas de stockage (plus de CD, DVD ou autre). Il suffit de voir : on achète la musique en ligne sans support, pour les films c'est la VOD, sans support également.
        Ce n'est que le début, bientôt on aura un compte chez un fournisseur (google?) qui permettra de stocker ses propres données (musique, films, mail, bureautique...) consultables et modifiables avec les logiciels (en ligne) de ce fournisseur et de n'importe où. Bienvenue dans le futur... Vu que ou que nous nous trouvions dans le monde (enfin presque) nous sommes capable de nous connecter au net (GSM, UMTS...) quel sera notre besoin de trimbaler des données ?
        • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui, c'est clair mais le retour des terminaux est déjà amorcé depuis longtemps : combien encore utilisent un client de messagerie lourd ?

          Les entreprises, les organisations, les particuliers ayant besoins de plusieurs comptes sans avoir à changer de logiciel dans la même interface (par exemple perso plus pro). Ceux voulant avoir une interface décente pour utiliser pgp. Ceux utilisant leur messagerie sur leur téléphone portable. Etc.
          En résumé beaucoup de monde.
    • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

      Posté par . Évalué à 2.

      Nan, ce qui sera vraiment nouveau, c'est quand Chrome sera préinstallé en mémoire Flash des cartes-mères, sur un linux minimaliste, et qu'on démarrera dessus en cinq secondes.

      Tiens, en pralant de çà...
      La firme qui développe l'OS gOS a sorti un nouvel OS pour netbooks appelé "gOS Cloud" et basé sur linux. Seulement les copies d'écran et très courte démo montre que l'OS charge directement un navigateur qui semble être Chrome. Je croyais que Chrome n'était pas dispo encore pour Linux.

      Quelqu'un a plus d'infos ou c'est une version de développement (mais ça serait osé de faire une démo avec une verso pas très stable --le 1er qui me parle d'une société qui en a fait sa spécialité........--)?
      • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

        Posté par . Évalué à 1.

        je crois bien qu'il sagit du portage effectué par codeweaver :
        http://www.codeweavers.com/services/ports/chromium/
      • [^] # Re: Google n'y croit pas, à l'OS

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mon opinion, c'est que les fameuses copies d'écran issues de cette mini-démo (c'est même pas une démo, c'est juste des captures qui s'enchaînent, si on parle bien de la petite présentation du site officiel) sont des montages vulgaires, histoire d'avoir qqchose à montrer.
        S'ils ont choisi la solution Wine, ça sera vraiment pas performant.
        Ou alors ils ont réussi à compiler leur propre Chromium, à partir des sources dispo de Chrome.
        Cloud sera officiellement dévoilà début janvier, au CES de Las Vegas. Peut-être que ça sera finalement un Firefox, qui sera intégré... On verra bien.
  • # Hummmm...

    Posté par . Évalué à 1.

    La bataille du cloud computing est-elle lancée?
    Cette technique me laisse dubitatif... Mais sinon je pense que Google prépare bien quelque chose au vu de ces nouvelles...
    Hummmmmmm
    • [^] # Re: Hummmm...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Cette technique me laisse dubitatif...

      Moi aussi car j'ai du mal à cerner ce qui se cache derrière ce terme vaporeux.
      • [^] # Re: Hummmm...

        Posté par . Évalué à 1.

        Perso, entre ça et les gpu j’y vois comme un problème dans la loi de Moore (décentralisation des calculs parce qu’un seul processeur ne peut plus suivre).
      • [^] # Re: Hummmm...

        Posté par . Évalué à 10.

        Ne vous inquiétez pas, le cloud computing s'est arrêté à la frontière française.
      • [^] # Re: Hummmm...

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est très simple : la possibilité de posséder tes données sur leurs serveurs, et de n'offrir que des logiciels propriétaires pour y accéder.

        Il y a des gens qui se sont battus pour que les logiciels libres soient reconnus, on va pas foutre ça en l'air avec du cloud computing, si ?
  • # Google ne fera jamais un OS de masse

    Posté par . Évalué à 4.

    La seule chose que Google POURRAIT faire est une distrib Linux desktop.

    Mais ils sont totalement incapable de reecrire un OS de 0, ca demande une infrastructure enorme qu'ils n'ont pas, qui est tres chere, et dont la rentabilite est loin d'etre garantie vu l'etat du marche avec un mastodonte dur a deloger.

    Et a mon avis, ils n'en ont pas envie, tout ce qu'ils veulent c'est rendre leurs services accessible a un max de gens, raison pour laquelle ils ont fait Androide, raison pour laquelle ils ont fait Chrome (rendre le ouaibe plus mieux pour tout le monde histoire que tout le monde y aille et l'utilise pour faire le cafe), raison pour laquelle ils ont des softs en ligne (qui sux).

    Un OS c'est un ENORME investissement, j'ai du mal a voir ce qu'ils y gagneraient en retour vu qu'il font leur ble avec la pub.
    • [^] # Re: Google ne fera jamais un OS de masse

      Posté par . Évalué à 7.

      une distribution linux, c'est un OS, justement. Tu sais sans doute qu'un OS, c'est un noyau, mais aussi ce qu'il y a autour : bibliothèques, et services applicatifs.

      Il n'est pas dit que google va faire un noyau à partir de rien, surtout qu'il existe des noyaux performants qui existent déjà. Par contre le développement autour, libre ou pas, diffusé ou pas, cela peut faire la spécificité de ce nouvel OS google, à supposer qu'un nouvel OS sorte un jour.

      Mais je crains que l' "OS" de google, il existe déjà, et il n'existe qu'en ligne : un serveur, et des applications comme au temps du minitel (ce qui a déjà été évoqué plus haut), avec un navigateur pour y accéder à distance.

      Bah, tant que cela reste interropérable avec des formats ouverts que je peux utiliser sur mon bureau Unix, c'est toujours moins pire que les trucs sortis de chez Microsoft.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Google ne fera jamais un OS de masse

      Posté par . Évalué à 2.

      > ils ont des softs en ligne (qui sux).

      Perso je les trouve très bien moi les softs en ligne de google. J'utilise le webmail Gmail plutôt que de me palucher des configurations de client mail sur chaque machine capables de synchroniser correctement l'imap, ou Google Reader pour suivre l'activité des sites à flux RSS, ou les Google Bookmarks pour garder les bonnes adresses, au grand maximum je configure correctement firefox pour qu'il utilise directement ces services avec les liens mail / RSS ou qu'il enregistre les favoris sur bookmarks et je suis tranquille.

      Et aussi, il m'arrive d'utiliser Google Documents (la suite bureautique) dans mon cadre professionnel (pas ma faute, tout le bureau tourne avec dans ma boîte).

      Par contre, oui, je comprends que google n'ai pas envie de faire un OS, il y a des gens qui font ça très bien (et d'autres qui font ça moins bien, et qui en plus le vendent). Pourquoi mettre beaucoup d'argent pour développer quelque chose qui va être en doublon avec beaucoup d'autres projets qui marchent déjà très bien, et qui sont compatibles avec les standards qu'utilise google pour échanger l'information ?
  • # Cloud versus Ambiant ?

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est marrant ce truc du cloud computing dont on n'arrete pas d'entendre parler ces derniers temps.

    Arretez-moi si je me trompe, mais en gros on met tout sur le web et on y accède à travers des "navigateurs" (ou équivalent).

    Il y a un autre truc qui se developpe pas mal (au moins dans le monde de la recherche ...) et dont on parle de plus en plus, c'est l'ambiant computing (ou ubiquitous computing) dérivé en ambiant intelligence quand on y rajoute un peu de "magie" au niveau de l'(auto-)gestion du système et au niveau des appareils.

    Pour ceux qui ne connaissent pas : une informatique ambiante/distribuée/invisible/personnalisée/... qui s'auto-gère et propose des services "intelligents" aux utilisateur dans le monde réel.
    Très mise en avant (depuis 2001 à peu près) par l'organisme européen de prospection dans les technologies (ISTAG).

    Capable de personnaliser les services, d'anticiper les besoins, etc, mettez ici ce dont vous revez le plus, avec des IHMs de folie dignent des meilleurs films de science fiction, etc...

    Donc en gros on a le cloud computing qui est très présent sur le web, avec des services genre minitel 2.0 (là j'exagère peut-être un peu) d'un coté, et l'intelligence ambiante de l'autre où tout est distribué, interoperable, avec laquelle on peut faire ce qu'on veut, créer de nouveaux services à la volée même pas prévue au départ qui répondent aux besoins des utilisateurs (là aussi j'exagère mais dans l'autre sens :), le tout dans la vraie vie, etc ...

    L'un n'est pas le contraire de l'autre, peut-être qu'on peut dire qu'ils sont transversaux, mais je tenais quand même à en parler :)

    Si il y a des trucs faux ou mal dits, n'hesitez pas :)
    • [^] # Re: Cloud versus Ambiant ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Une grosse différence, c'est que le cloudcomputing a un modèle commercial derrière :)
      Sinon à mon avis faut qu'on lutte contre tout ca, parcque ca va centraliser le contrôle de l'information sur quelques acteurs du marché, et ca c'est dangeureux.
      • [^] # Re: Cloud versus Ambiant ?

        Posté par . Évalué à 5.

        >>Sinon à mon avis faut qu'on lutte contre tout ca, parcque ca va centraliser le contrôle de l'information sur quelques acteurs du marché, et ca c'est dangeureux.

        Je me demande si nos ancêtres n'avaient pas le même genres d'inquiétudes quand on leur a dit d'abandonner les bas de laine pour les banques...
    • [^] # Re: Cloud versus Ambiant ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Non non t'es dans le vrai kaouete! cela dit, le cloud computing est vraiment une vraie plaie ce qui me pousse à poser une question, qui me semble existentielle, ou du moins majeure: qu'en est-il (ou q'en sera-t-il !) de la protection des données???

      Mettre nos données "perso" ou "pro" aux mains de personnes et/ou entreprises inconnues me parait quand même assez dangereux...
  • # Mouais

    Posté par . Évalué à 7.

    C'est bien beau, mais si on compare à Microsoft :
    Chrome
    Internet explorer
    - Google Document permet de faire de la bureautique
    Microsoft office
    - Picasa permet de gérer ses images, même de manière privée depuis peu
    Microsoft photo éditor
    - Gmail permet de gérer ses mails, même à partir d'autres comptes emails
    hotmail, outlook
    - Youtube permet de gérer ses vidéos, et il est toujours possible de faire de la VOD pour ses DVD
    WMP
    - Native Client permet d'exécuter des applications avec les ressources de l'ordinateur
    Euh...
    - Android permet à Google de s'entrainer sur un système d'exploitation nomade, ce qui serait un peu le principe de Google OS.
    Windows CE


    Et pourtant, Microsoft ne fait pas d'OS...

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à 3.

      Et pourtant, Microsoft ne fait pas d'OS...

      Ça les a jamais empêchés pas d’en vendre…
  • # Native Client?

    Posté par . Évalué à 2.

    - Native Client permet d'exécuter des applications avec les ressources de l'ordinateur

    Marrant, j'arrive pas à croire que je sois passé à côté de ça. Pourtant, j'essaye de me tenir informé. Enfin bref.

    J'ai un peu regardé leur affaire, et même si c'est encore un peu flou pour moi, je trouve ta description très réductrice. Le principal avantage de leur truc (et reste à savoir si ça va réellement servir à quelque-chose), c'est d'exécuter du code x86 quelle que soit la plateforme (logicielle, il faut quand même un processeur compatible, non mais). Donc effectivement, on _pourrait_ imaginer qu'Adobe base son plugin Flash sur NC, et du même coup n'en développe qu'un seul par type de CPU.

    Et effectivement, si la sauce prend, ça risque de changer violemment le paysage informatique : avec la possibilité de distribuer des applications "natives" aussi facilement que du contenu Web et tout aussi indépendamment de l'OS, ça pourrait faire mal.
    • [^] # Re: Native Client?

      Posté par . Évalué à 2.


      Et effectivement, si la sauce prend, ça risque de changer violemment le paysage informatique : avec la possibilité de distribuer des applications "natives" aussi facilement que du contenu Web et tout aussi indépendamment de l'OS, ça pourrait faire mal.


      Un peu comme avec Java, python, c# ou tout autre langage à VM qui tourne sur les grands OS du marché ?
      • [^] # Re: Native Client?

        Posté par . Évalué à 3.

        Théoriquement, oui. Enfin un peu. Java, si on le veut dans le navigateur, il est responsable d'un peu tout. Notamment de l'affichage. Faut aimer AWT et Swing. C#, c'est un peu pareil sauf qu'on passe par Silverlight, qui est de conception un peu plus récente et moderne (je suppose, je n'ai jamais touché). Python, on aurait aimé l'avoir dans le navigateur (aux côtés de Javascript?), mais ça n'a jamais été (sauf expérimentations confidentielles comme Grail).

        Qui plus est, ces trois langages sont interprétés d'une manière ou d'une autre. Ce que propose NC, c'est du code natif exécuté nativement. Dans un "bac à sable" théoriquement inexpugnable (c'est d'ailleurs une des limites du système : ce bac à sable est conceptuellement incompatible avec le x86_64). Mais à vitesse "réelle".
    • [^] # Re: Native Client?

      Posté par . Évalué à 3.

      Miam, avec les mêmes risques de sécurité que les contrôles activeX...

      Les virus, c'est bon, mangez-en.
      • [^] # Re: Native Client?

        Posté par . Évalué à 2.

        Justement, non, si on en croit le papier. Là où les ActiveX ne se protège que via signature du code (sachant qu'un utilisateur _peut_ outrepasser une absence de signature, et que l'habitude aidant tout le monde le fait depuis longtemps), NaCl pose des contraintes assez fortes sur le code exécuté, pour lui permettre d'être efficacement isolé du reste de la machine (un peu à la manière du bac-à-sable des applets Java, si ce n'est qu'il utilise du code natif x86 au lieu du bytecode Java).
  • # .

    Posté par . Évalué à 3.

    >système d'exploitation entièrement basé sur Internet

    Je t'invites à te renseigner sur ce qu'est un système d'exploitation ; Google Document, Picasa, Gmail, Youtube, Native Client & Chrome ne sont pas des composants d'un OS. Et Android, c'est une plateforme qui s'appuie sur un os qui n'a pas été développé par Google :D
    • [^] # Re: .

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je sais bien ce qu'est un OS... Tu as raison cependant sur les termes, j'aurais du utiliser ceux utilisés plus haut. C'est plus un environnement qu'un OS. Il n'en reste pas moins que les innnovations de Google conduisent à donner moins d'importance à l'OS.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.