Journal [Parution] R et Espace (géographie) -- collection Framabook

21
29
sept.
2014

Bonjour à tous,

La collection Framabook (projet Framasoft) ne s'arrête pas ! Cette fois, nous proposons un ouvrage d'initiation au logiciel libre R appliqué à l'analyse géographique.

Pourquoi un tel ouvrage ? D'abord parce que R est un logiciel libre (issu du projet GNU) possédant sans doute un des plus larges éventail de fonctionnalités tant ses contributeurs l'enrichissent depuis plus de 15 ans.

Le livre R et espace est une illustration des nombreux domaines dans lesquels R peut être appliqué.


ANNONCE DE PARUTION

Groupe ElementR

R et espace. Traitement de l'information géographique


Un irremplaçable support technique pour les utilisateurs de R appliqué à l'analyse de l'information géographique!


SORTIE : le 30 septembre 2014

Un manuel pour s'initier simultanément au traitement de données géographiques et à la programmation avec R. L’éclairage est celui de l’analyse spatiale, à savoir des méthodes mises en œuvre pour l’étude des organisations dans l’espace. Accompagné de jeux de données, il peut être utilisé comme support pédagogique.

Lien direct

  • ISBN: 979-10-92674-06-4
  • Prix: 15 EUR (version papier)
  • Format: A5, N et B
  • Pages: 244 + vi
  • Licence: Creative Commons By-Sa

Les auteurs

Le groupe ElementR s’est constitué en 2012 au sein de l’UMR Géographie-cités pour organiser des formations au logiciel R destinées aux géographes. Huit personnes y ont contribué qui étaient alors ingénieurs, doctorants ou anciens doctorants dans ce laboratoire :

  • Laurent Beauguitte, chargé de recherche CNRS (UMR IDEES),
  • Élodie Buard, ingénieure de recherche à l'IGN,
  • Hadrien Commenges, post-doctorant au LEESU,
  • Robin Cura, doctorant à Géographie-cités (UMR 8504),
  • Florent Le Néchet , maître de conférences à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée,
  • Marion Le Texier, post-doctorante à l'Institut universitaire européen de Florence,
  • Hélène Mathian, ingénieure de recherche CNRS (UMR EVS),
  • Sébastien Rey-Coyrehourcq, doctorant à Géographie-cités (UMR 8504).

Association Framasoft / Collection Framabook
http://framabook.org

Titre de l'image

  • # Epub

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je l'ai commandé en version papier, mais est-ce qu'il y aura une version epub ?

    parce que la conversion de fichier latex en HTML n'est pas encore super efficace.

  • # intéressant

    Posté par . Évalué à 3.

    Je l'ai parcouru en diagonale, le livre est très intéressant pour l'analyse spatiale statistique. En revanche, pour la partie liée à la cartographie c'est pour le moins sommaire et l'argument qui consiste à dire ça s'insère dans un flux est un cas très limité et surtout très rare d'autant quand on voit le résultat produit par la carto automatique.

    Tant qu'à inclure ce genre de chapitre, l'intégrer avec Postgis pour de la requête spatiale aurait été un plus je pense et aurait surtout permis de rajouter une partie requête spatiale (et pas simplement analyse statistique qui constitue la majorité du livre) qui aurait intéressé pas mal de monde.

    • [^] # Re: intéressant

      Posté par . Évalué à 1.

      Bonjour,

      à la fois d'accord et pas d'accord avec votre commentaire. Le manuel R et espace ne traite pas des requêtes spatiales, c'est avant tout un manuel d'analyse spatiale qui reprend les traitements les plus courants que nous utilisons et que nous enseignons. Mais vous avez tout à fait raison, les requêtes spatiales, l'interface avec QGIS et Postgis, sont des thèmes très importants et nous les traiterons dans un avenir proche. Ces nouveaux contenus seront téléchargeables sur notre tout nouveau blog : http://elementr.hypotheses.org

      Concernant la cartographie, R permet de faire de la cartographie automatique de grande qualité, respectant des contraintes éditoriales -web ou papier- fortes (voir par exemple le blog de J. Cheshire : http://spatial.ly). Concernant l'insertion de la carto dans le flux de travail, bien sûr tout dépend du flux de travail ! Dans notre flux de travail, ce n'est pas un cas rare, c'est le cas normal.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.