Journal L'ère du pasclient?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
13
19
juil.
2013

Ah Nal,

Alors que certains se lancent dans des trolls débats sans fin pour savoir si l'avenir est aux clients légers, LOURDS, riches ou pauvres, je me suis rendu compte que j'utilise souvent des logiciels d'une catégorie encore mal définie et peu connue du grand public: faute de mieux je les nomme "pasclient".

Qu'est-ce qu'un pasclient?

C'est un logiciel qui sert à produire, travailler ou transformer du contenu à partir de données brutes, textes, binaires, images…

Pourquoi utiliser un pasclient?

Ces logiciels permettent d'être plus productifs, car:

  • les données brutes, surtout au format texte, se versionnent, se manipulent et s'échangent facilement.
  • les lignes de commande des pasclient permettent l'automatisation des tâches répétitives.
  • les imports/exports permettent souvent de travailler avec tout le monde: on n'impose pas son outil aux autres.

Quels pasclients utiliser après ce journal?

Voici une petite liste des pasclients que j'utilise régulièrement:

  • Taskjuggler: un gestionnaire de projet pour performer plus qu'un consultant MS Project sous acide.
  • Graphviz: un visualiseur de graphes pour ne plus faire des schémas à la main comme au moyen âge.
  • pandoc et https://code.google.com/p/wkhtmltopdf/ pour créer de la documentation et l'importer/exporter vers différents wiki, traitements de texte et formats papiers.
  • ImageMagick pour transformer des images.

Il y en a beaucoup d'autres, dont je n'ai pas encore eu besoin, mais qui me semble intéressant:

  • latex: le célèbre compositeur de document.
  • povray: un lanceur de rayons.
  • TextUML: un logiciel de modélisation.
  • gmic: un manipulateur d'images.
  • # Définition

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    C'est un logiciel qui sert à produire, travailler ou transformer du contenu à partir de données brutes, textes, binaires, images…

    Ah donc c'est un truc, qui transforme des données, en données.
    C'est pas à peu près la définition d'un logiciel par hasard ?

  • # Unix tout simplement

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est pas un peu l'esprit d'un programme UNIX tout simplement ?

    • [^] # Re: Unix tout simplement

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tu bluffes Martoni !

    • [^] # Re: Unix tout simplement

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      exactement. Ce sont des outils (= logiciels) simples. Les clients légers ou lourds ne permettent de travailler que s'ils sont connectés à un serveur (de données ou d'applications).

      pandoc et https://code.google.com/p/wkhtmltopdf/ pour créer de la documentation et l'importer/exporter vers différents wiki, traitements de texte et formats papiers.

      Pour ma part j'ai choisi http://txt2tags.org/ qui fait tout cela à la fois, et qui en plus permet d'utiliser sa syntaxe au sein des wiki que j'utilise sans avoir besoin de faire des conversions préalablement (pmwiki, dokuwiki, lionwiki etc), et si besoin je peux exporter directement au format LaTeX ensuite pour en faire un gros document.

      « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: Unix tout simplement

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        http://txt2tags.org/ qui fait tout cela à la fois […] et si besoin je peux exporter directement au format LaTeX ensuite pour en faire un gros document.

        Oui txt2tags fait presque tout ce que fait pandoc (qui fait tout cela à la fois et peut exporter directement au format LaTeX).

        qui en plus permet d'utiliser sa syntaxe au sein des wiki que j'utilise sans avoir besoin de faire des conversions préalablement (pmwiki, dokuwiki, lionwiki etc)

        Ce n'est pas une feature du pasclient txt2tags mais du langage de markup qu'il utilise. C'est d'ailleurs la différence fondamentale avec pandoc qui sait lire plein de langages différents (pas toujours complètement) et en faire tout ce que l'on veut. Incidemment, le langage de markup que pandoc préfère est aussi utilisable dans dokuwiki, pmwiki et plus important sans conversion sur linuxfr.

      • [^] # Re: Unix tout simplement

        Posté par . Évalué à 2.

        exactement. Ce sont des outils (= logiciels) simples. Les clients légers ou lourds ne permettent de travailler que s'ils sont connectés à un serveur (de données ou d'applications).

        Alors y'a un paquet de logiciels qui entrent dans cette définition. Word n'a pas besoin d'être connecté à un serveur Sharepoint pour être utilisé.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Unix tout simplement

          Posté par . Évalué à 2.

          Alors y'a un paquet de logiciels qui entrent dans cette définition. Word n'a pas besoin d'être connecté à un serveur Sharepoint pour être utilisé.

          Pas encore …. mais à mon avis on y arrivera (arme anti-piratag absolue : tu ne peux rien faire avec un soft standalone non connecté : le soft est gratit mais tu payes un abonnement pour te connecter au serveur).

  • # Gnuplot

    Posté par . Évalué à 10.

    Gnuplot pour tracer des courbes et effectuer des opérations à partir des différents champs de données. Il m'a donné l'occasion à plusieurs reprises d'observer longuement d'autres personnes voulant autant de flexibilité avec un tableur.

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

  • # Le 'pasclient' est en fait un client.

    Posté par . Évalué à 5.

    Le 'pasclient' tel que tu le décris est en fait un client, car il se connecte au serveur local (l'OS Linux par exemple) qui lui sert les fichiers, le bash, la mémoire, etc.

    Bref, on est toujours le client d'un autre.

  • # Pasclient pascompris

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Enfin, si, avec les exemples, je vois le style de logiciel dont tu parle mais ça manque d'une vraie bonne définition. C'est pas clair… les clients aussi servent à produire, transformer des données assez brut. Ajouter qu'ils passent beaucoup par la ligne de commande ? Je ne sais pas si c'est vrai pour tous. C'est vrai que ces petits logiciels sont super utiles et leur trouver une définition peut être intéressant.

    Et merci pour les liens !

    • [^] # Re: Pasclient pascompris

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Que dirais-tu de les appeler des « outils » ? Par oppositions aux « usines à gaz »…
      Avec une pareille dénomination plus besoin de définition, on comprend de quoi on parle ;)

      • [^] # Re: Pasclient pascompris

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 19/07/13 à 20:53.

        Il a cité LaTeX. Dans le genre usine à gaz, c'est pas mal…

  • # Librairie

    Posté par . Évalué à 3.

    Il y une autre catégorie que les "pasclient" qui me semble encore plus puissant(je n'ai pas réélement testé) c'est les "justelibrairies" exemple: scribble, slideshow.

    Ça ressemble à la philosophie unix, mais au lieu de manipuler des programmes avec bash, on manipule des fonctions/macros avec lisp.

    • [^] # Re: Librairie

      Posté par . Évalué à 5.

      justelibrairies

      justebibliothèque tu veux dire ?

      on manipule des fonctions/macros avec lisp.

      Ou avec tout autre langage de script (c'est moins drôle quand tu dois compiler manuellement). Python et Perl en ont pleins des comme ça.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.