Journal Nano SIM maxi pollution.

Posté par .
Tags :
16
24
sept.
2012

On a vu dernièrement les opérateurs se battre et faire preuve d'une ingéniosité débordante afin de réduire la taille et d'imposer leur format de carte à puce que l'on glisse dans nos téléphones.

C'est bien le progrès à ce niveau là, des composants plus petits, qui font la même chose ou plus que leurs équivalents anciens, dans des tailles toujours plus réduites.

Mais une chose me frappe, la carte qui contient et dont on extrait la nano/micro/pico/femto? SIM – elle – reste inchangée, et garde la même taille format "télécarte FT".

Ça n'est pas venu à l'idée des constructeurs de diminuer la taille de cette carte qui contient la SIM ? En diminuant, ne serait ce que de moitié la taille de cette carte, on réduirait d'autant les déchets plastiques, car de toute manière une fois la SIM extraite la télécarte finit quasi toujours à la poubelle, car souvent inutile ou presque (même si elle contient des données d'identification imprimée dessus). Et, sur des millions de cartes produites chaque année je pense que le gain est loin d'être négligeable.

On a une capacité à repousser les limites de la miniaturisation de nos composants électroniques inégalée, mais quand il s'agit de réduire les traces et polluants les solutions qui tombent sous le sens sont tout simplement écartées/niées.

FueL.

  • # dechets

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Et le plus "drole", c'est que cette carte est parfois contenue dans un boitier type DVD qui sert VRAIMENT a rien…
    Donc on se retrouve avec pas loin de 150g de plastique inutile pour moins de 1cm2 de SIM utile.

  • # Si on voulait limiter la pollution

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Faudrait déjà commencer par ne pas changer de téléphone tous les 6 mois. Puis accessoirement, ça permettrait de limiter la pollution sociale dans les bars/resto, les transport, et pendant la pause au boulot.

    • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Dans les boulangeries aussi.

      Excusez l'absence d'accents dans mes commentaires, j'habite en Allemagne et n'ai pas de clavier francais sous la main.

    • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

      Posté par . Évalué à 4.

      Et comment on sortirait de la crise si on arrête de consommer ? hein ??

    • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

      Posté par . Évalué à -8.

      C'est quoi ce commentaire réac' là ?! Quel est le rapport entre la fréquence de renouvellement du téléphone et la "pollution sociale" ? Et puis franchement t'as déjà été gêné par un type au téléphone dans un resto ? Franchement ? Combien de fois ? Une, deux, depuis 15 ans c'est ça ?

      Et dans un bar, toi tu te préoccupes des gens qui téléphonent ? Vraiment ? Et tu es gêné par ça ? Comment dire… t'as rien d'autre à faire ? T'es sûr que t'es rentré dans un bar ces dernières années ? Tu peux me dire combien de fois ça t'es arrivé précisémment stp ?

      • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        La "pollution sociale" dont il veut parler, à mon avis, ce sont les gens qui se retrouvent à une même table dans un restau ou un bar, et qui passent leur soirée sur leur portable au lieu de discuter. Je trouve que c'est comme dire "écoute, là je me fais chier, je préfère consacrer mon temps de cerveau disponible à quelqu'un d'autre".

        • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

          Posté par . Évalué à 7.

          La "pollution sociale" dont il veut parler, à mon avis, ce sont les gens qui se retrouvent à une même table dans un restau ou un bar

          Non, quand on dit "pollution" on parle d'un parasite qui nous empêche de profiter pleinement de quelque chose. Qu'il y ait des gens au téléphone ou pas dans un resto je ne vois pas ce qui te dérange, à part donc un bonne grosse pensée réac style "halala la communication c'était mieux avant".

          Et si effectivement y'a un monsieur qui te dérange parce qu'il parle trop fort et trop longtemps près de toi, je serais curieux de savoir la fréquence à laquelle ça t'arrive. Parce que personnellement je suis au resto quasiment tous les jours depuis des années et j'ai du mal à me souvenir de plus d'un ou deux comportements de ce type.

          Donc je demande au monsieur des chiffres, au lieu de balancer un gros lieu commun factuellement insignifiant.

          • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

            Posté par . Évalué à 10.

            Parce que personnellement je suis au resto quasiment tous les jours depuis des années et j'ai du mal à me souvenir de plus d'un ou deux comportements de ce type.

            Tu ne t'en rend pas compte parce que tu passes tout ton temps au téléphone :).

          • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

            Posté par . Évalué à 8.

            à part donc un bonne grosse pensée réac style "halala la communication c'était mieux avant".

            Il faut cependant avouer qu'on a de plus en plus de gens qui font des trucs sur leur téléphone alors qu'il sont accompagné (au même titre que les gens qui écoute de la musique).
            C'est une dérive qui m'ennuie un peu. J'ai du mal à m'imaginer sortir un bouquin dans un restaurant alors que je ne suis pas seul.

            Après, je suis sans doute déjà un vieux con.

            • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

              Posté par . Évalué à 8.

              Peut-être que les gens n'ont rien à se dire, non ? Quand tu vois des gens au resto se regarder dans le blanc des yeux pendant quasiment tout un repas, ça te fais quoi ? Tu qualifies ça de "dérive" ?! Il n'y a pas besoin d'un smartphone pour ne pas communiquer ! Mais par contre ça aide bien les sociologues de comptoir à sortir des analyses du micro-ondes.

              • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Se regarder sans parler, ça peut être une forme de communication ;)

              • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

                Posté par . Évalué à 7.

                Peut-être que les gens n'ont rien à se dire, non ?

                Je ne dis pas le contraire. Pour moi, c'est plus une question de savoir vivre.
                Les smartphones ne sont pas responsables mais on observe plus en plus de gens qui en font usage à des moments que je jugerais inopportun (comme dans une réunion).

                Ce qui est marrant, c'est que souvent on dit aux enfants de ne pas jouer à table car blabla … et que les mêmes adultes ne se privent pas pour jouer avec leur smartphones.

                Sinon, j'ai aucune prétention sociologique ;) Il m'arrive juste de trouver que l'attitude des gens n'est pas toujours très respectueuse de leur entourage.

              • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Se regarder dans le blanc des yeux sans rien dire au resto…
                c'est justement notre "petit plaisir" avec ma compagne !

                ça nous permet de nous marrer en écoutant les conversations de nos con-génères !

                ça commence toujours invariablement par quelqu'un qui parle trop fort sur la table d'a coté…
                et si il parle fort, c'est qu'il a quelque chose d'important a dire !
                donc il faut l'écouter

                et en général, ça vaut son pesant de cacahuète(s)…

          • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

            Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 24/09/12 à 17:25.

            Les gens ont une tendance naturelle à parler plus fort lorsqu'ils sont au téléphone. Je crois que pire qu'au restaurant c'est dans le train que c'est le plus perceptible.

            j'ai du mal à me souvenir de plus d'un ou deux comportements de ce type.

            Une autre tendance naturelle est de refouler les souvenirs douloureux ;)

            Marotte - Docteur ès psychologie de comptoir.

            • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

              Posté par . Évalué à 1.

              Je crois surtout que c'est insupportable car notre cerveau n'arrive pas à refaire en arrière-plan la conversation, et du coup n'arrive pas à s'empêcher d'écouter. Même quand quelqu'un chuchote, il est dérangeant de l'avoir à coté alors que ce n'est pas objectivement le niveau sonore qui est trop élevé.

      • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

        Posté par . Évalué à 8.

        de toute façon avec la crise on ne va plus au restaurant

    • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

      Posté par . Évalué à 0.

      Certes, mais moi je parlais d'une action simple, efficace, et qui peut apporter des bénéfices pour tout le monde.

      A l'heure actuelle la croissance à tout prix et ses conséquences (on vous sort un modèle qu'il est beaucoup mieux que celui sorti y'a même pas 1 an) est trop bien mis en place pour que les constructeurs le renient du jour au lendemain juste pour le "bien être de la planète".

      • [^] # Re: Si on voulait limiter la pollution

        Posté par . Évalué à 5.

        Certes, mais moi je parlais d'une action simple, efficace, et qui peut apporter des bénéfices pour tout le monde.

        Très souvent, quand quelqu'un a une idée d'action "simple, efficace et qui peut apporter des bénéfices pour tout le monde", c'est soit :
        - pas aussi simple que ça n'en a l'air au premier abord
        - pas aussi efficace qu'on pourrait le penser (voire contre-productif)
        - ça a des effets secondaires négatifs auquel on n'a pas pensé

        Dans ce cas, je pense que tu sous-estimes fortement la complexité du changement de taille de carte (voir le commentaire de Philippe Fremy au-dessous)

  • # Taille standardisé

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai une théorie à ce sujet : le format carte de crédit est tellement courant que si on veut un format plus petit, il faudrait soit utiliser des lignes de production différentes (et donc plus chères), soit découper la carte après coup (donc plus cher aussi, et ça ne réduit pas la quantité de plastique utilisée). Pour les opérateurs, le cout de production doit être un critère plus important que le volume de déchets, donc on en reste à la bonne vieille taille standard.

    Maintenant, ça n'empêche pas certains opérateurs de proposer quand même des cartes plus petites (Orange Suisse, par exemple), ce qui prouve que c'est faisable.

    • [^] # Re: Taille standardisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il y a au moins trois tailles standard pour les cartes à puce : le format carte bancaire, le format mini-SIM, et le format micro-SIM.

      Ce dernier format a été introduit pour des raisons complètement fallacieuses, à savoir : économiser quelques millimètres cubes sur des téléphones que de toute façon on ne cherche plus à miniaturiser puisqu'ils ne font que grandir depuis quelques années.

      Je doute qu'il existe encore beaucoup d'appareils mobiles utilisant le format carte bancaire, mais qui sait…

      • [^] # Re: Taille standardisé

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Et maintenant, il y a aussi la nano-SIM.

        Quant au format carte bancaire, plus aucun téléphone portable n'en utilise de nos jours, mais je pense que certains appareils (alarmes, télémesures, etc) doivent encore utiliser ce format de même qu'il sert encore dans les décodeurs satellite par exemple.

      • [^] # Re: Taille standardisé

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        le format carte bancaire, le format mini-SIM, et le format micro-SIM.

        Tu as un train de retard.

        Ce dernier format a été introduit pour des raisons complètement fallacieuses, à savoir : économiser quelques millimètres cubes sur des téléphones que de toute façon on ne cherche plus à miniaturiser puisqu'ils ne font que grandir depuis quelques années.

        Cette phrase est fallacieuse : si il n'y avait pas cette économie, le téléphone serait encore plus gros pour les mêmes fonctionnalités (faut bien tout mettre dans le bordel, et le faire moins épais par exemple). Un téléphone est en 3D ce n'est pas parce que 2 dimensions sur 3 grandissent qu'on ne veut pas que la 3ème dimension réduise.

        • [^] # Re: Taille standardisé

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Cette phrase est fallacieuse : si il n'y avait pas cette économie, le téléphone serait encore plus gros pour les mêmes fonctionnalités (faut bien tout mettre dans le bordel, et le faire moins épais par exemple).

          On parle de millimètres cubes, là. La différence entre mini-SIM, micro-SIM et nano-SIM est ridicule, on ferait plus d'économies de volume en mettant une couche de peinture de moins sur un téléphone.

        • [^] # Re: Taille standardisé

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Un téléphone est en 3D ce n'est pas parce que 2 dimensions sur 3 grandissent qu'on ne veut pas que la 3ème dimension réduise.

          Il y a cinq ans, j'utilisais un téléphone qui était moins long, moins large et moins était que ce qui se fait ajourd'hui. Et il utilisait les formats mini-SIM et mini-USB, même pas du micro ou du nano.

          • [^] # Re: Taille standardisé

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Oui, et bien sûr, il faisait exactement la même chose que les produits d'aujourd'hui… Faudrait arrêter le délire la.
            Non, les gens ne veulent pas d'un téléphone qui ne fait que téléphoner, certains constructeurs souffrent aujourd'hui de ne pas avoir vu venir la chose.
            Ma phrase était évidement à fonctionnalités équivalentes : je peux te faire un produit (qui ne téléphone pas, mais tu te fous des fonctionnalité donc pas grave) d'1 mm3 si tu veux.

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par . Évalué à 2.

              De ce que j'ai vu en ouvrant des smartphone, la taille est surtout déterminée par la taille de l'écran (contraintes fortes d'ergonomie), et de la batterie (la miniaturisation progresse moins vite que pour l'électronique).

              Autrement, sans ces deux contraintes, on saurait mettre toute l'électronique d'un téléphone dans un volume encore plus petit.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Taille standardisé

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Le format nano-sim est une « invention » de Apple qui a du lutter contre Nokia pour imposer ce format. En effet, Nokia était favorable à un modèle plus proche d'une carte microSD, cependant de nombreuses autres entreprises ont brandis des menaces envers Nokia avec des brevets sur une telle réalisation. Du coup Apple a gagné.

                Pourquoi est-il intéressant pour Apple de faire un tel système ? Apple produit des téléphones qui ne s'ouvrent pas, pas d'accès à la batterie et du coup pour insérer la carte SIM il faut utiliser une fente sur le côté du téléphone. Plus tu réduis la taille de la carte sim à intégrer, plus la fente est petite et discrète (car soyons honnêtes, un tel système est moche et gâche la ligne des produit). Et la mode de Apple à ce niveau est suivi également par d'autres constructeurs dont HTC qui avec le One X adopte une solution similaire.

                La carte SIM de petite taille est donc intéressante pour les constructeurs au niveau du design, mais pas à cause du manque de place sous le capot mais de l'insertion de la carte SIM qui nécessite de revoir le design externe du produit…

          • [^] # Re: Taille standardisé

            Posté par . Évalué à 6.

            Il y a cinq ans, j'utilisais un téléphone qui était moins long, moins large et moins était que ce qui se fait ajourd'hui.

            Ça c'est toi qui l'a voulu, ils existent encore ces téléphones Samsung en a une série qui a pas mal de succès avec les « Solid », les Nokia 112 et 113 ou le Asha, etc. Tu en a des brouettes et ils coûtent rien (au regard d'un smartphone). Si tu a acheté un téléphone plus grand c'est que tu l'a choisi, ne viens pas faire le nostalgique des vieux téléphones qui étaient « mieux » (ce qui reste a démontrer).

            Et il utilisait les formats mini-SIM et mini-USB, même pas du micro ou du nano.

            Et ? Ton ancien téléphone avait suffisamment de place restante pour le giroscope, la 3G, le GPS, une CPU plus musclé, de l'espace disque à en revendre, etc ? En quoi c'est gênant d'avoir des formats plus petits ? Le changement n'est pas si rapide que ça pour que ce soit de la volonté de forcer à acheter de nouveaux formats (les cartes microSD, miniSD et SD en sont le bon exemple, d'ailleurs le format miniSD me semble disparaître et c'est tant mieux ça simplifie les gammes).

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              d'ailleurs le format miniSD me semble disparaître et c'est tant mieux ça simplifie les gammes

              En fait tous les "mini" sont en train de disparaître : mini-USB, mini-HDMI, mini-SD… de moins en moins! Et c'est tant mieux pour la compatibilité! C'était juste des formats de transition. Pour faire chier, il y a quand même le micro-USB3 qui vient au contraire grossir et est moins micro que son nom, faut vivre avec il parait…

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ça c'est toi qui l'a voulu, ils existent encore ces téléphones Samsung en a une série qui a pas mal de succès avec les « Solid », les Nokia 112 et 113 ou le Asha, etc. Tu en a des brouettes et ils coûtent rien (au regard d'un smartphone). Si tu a acheté un téléphone plus grand c'est que tu l'a choisi, ne viens pas faire le nostalgique des vieux téléphones qui étaient « mieux » (ce qui reste a démontrer).

              Je l'ai changé, mais pas pour un gros téléphone à tout faire, pour un téléphone à téléphoner, d'un volume semblable, moins large, moins long et plus épais. Je prenais seulement l'ancien en exemple parce qu'il était strictement inférieur, par toutes ses dimensions, à ce qui se fait comme gros machins aujourd'hui.

    • [^] # Re: Taille standardisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Travaillant dans le domaine de la carte à puce, je te confirme que c'est une question de production.

      Pour te donner une idée ta carte a d'abord été une puce, fabriquée par un fondeur de puce, collée et soudée à un module (la partie qui fait la connexion électrique). Ca, c'est avant la partie plastique.

      Ensuite, pour le plastique, tu as des machine qui tournent depuis à peu près 25 ans sur un format carte plastique standard carte de crédit, qui vont amener une carte plastique avec un trou, déposer de la colle puis le module, appuyer bien fort pour que ca colle, passer ca 10 minutes dans un four, puis ressortir la carte, faire des tests électrique dessus, la pousser dans une machine qui va la coller sur une feuille de papier, plier la feuille et la glisser dans une envelope, etc etc.

      Imagine le nombre de machines différentes qui sont entrées en jeu (et je te parle pas de l'impression double-face, engravage pour les cartes bancaires, hologramme, etc), qui sont toutes calées sur le format carte de crédit (ou télécarte).

      Changer le format de manipulation de la carte veut dire mettre à jour des équipement de plusieurs millions d'euros, avec des tests à réaliser derrière qui coûteraient pratiquement autant.

      Qui plus est, le format microsim est peu pratique à manipuler par des machines ou des humains. Difficile de pincer la carte sans recouvrir le module, risque de faire tomber la carte, etc etc.

      Lors de l'introduction de la production de carte sans-contact type pass Navigo, la principale problématique de l'industrie a été de savoir comment intégrer la sans-contact dans tout ce processus. Ca s'est à peu près bien passé. Par contre, si on parle de porte-clé sans-contact avec la même puce dedans, les coûts de productions explosent parce qu'on ne peut plus utiliser le processus existant de fabrication.

      Sachant que le plastique, c'est vraiment la partie qui coûte pas cher sur ce produit, l'industrie est pas prêt de changer de format. Au mieux, elle finira par utiliser des plastiques moins polluant.

      • [^] # Re: Taille standardisé

        Posté par . Évalué à 2.

        des plastiques moins polluant

        Et pourquoi pas carrément des plastiques bio-dégradables à base de maïs ? Pour une carte de crédit qui a une durée de vie de un an, serait-ce viable ?

        • [^] # Re: Taille standardisé

          Posté par . Évalué à 7.

          C'est vrai que cultiver du Maïs c'est quelque chose de pas polluant…

          Attention au raccourcis, il faut vraiment faire le bilan de toute la chaîne de production. Je ne suis pas persuadé que l'impact environnemental du Bio-plastique est si intéressant que ça (voir le retour en arrière sur le Bio-carburant qui était sensé nous sauver il y a quelques années).

          • [^] # Re: Taille standardisé

            Posté par . Évalué à 3.

            Cultiver du maïs ça consomme surtout de l'eau. On est pas obligé de cultiver de l'OGM à grand renfort de Roundup.

            Tu as raison sur le fait qu'il faut bien calculer tous les coûts environnementaux et que les bio-carburants actuels favorisent une monoculture problématique dans de nombreux pays, mais du bio-plastique relâché dans la nature c'est non polluant (comprendre non biocide).

            Pour le bio-carburant, si on arrive à en fabriquer en pleine mer à base d'algues ça pourrait le faire ! D'ici là il n'y aura de toute façon plus de poissons que ça pourrait déranger ;)

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par . Évalué à 8.

              Cultiver du maïs ça consomme surtout de l'eau.

              Ça consomme aussi beaucoup d'espace. Si c'est économiquement rentable, ça peut conduire à une déforestation massive.

              • [^] # Re: Taille standardisé

                Posté par . Évalué à 4.

                Par contre ça permet aussi d'avoir à manger. Si je ne m'abuse c'est l'intérieur de l'épi de maïs (la rafle ?) que l'on utilise pour faire du plastique, c'est donc un déchet qui ne sert à rien sinon. À part le brûler pour récupérer de l'énergie, ce qui n'est pas top, rapport à l'effet de serre.

                • [^] # Re: Taille standardisé

                  Posté par . Évalué à 3.

                  C'est un cycle court, donc ce n'est pas considéré comme polluant dans la mesure où le maïs de l'année suivante va emprisonner la même quantité de CO2. C'est le même raisonnement qui est appliqué quand on dit que les pellets de bois ne sont pas polluants par opposition au mazout (qui est un cycle très long): tu ne libères pas du nouveau carbone dans l'atmosphère.

                  Du reste, si ton maïs passe par une phase "plastique" à courte durée de vie, il finira de toute façon dans l'incinérateur avec les autres déchets. Mais effectivement c'est un cycle court donc c'est moins polluant que du plastique à base de pétrole.

                  • [^] # Re: Taille standardisé

                    Posté par . Évalué à 2.

                    le maïs de l'année suivante va emprisonner la même quantité de CO2

                    Si on peut, à la place, absorber du CO2 produit par d'autres sources grâce au maïs de l'année suivante c'est intéressant.

                    il finira de toute façon dans l'incinérateur avec les autres déchets.

                    S'il est bio-dégradable il pourra aussi « redevenir poussière ».

                    • [^] # Re: Taille standardisé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Sauf que biodégradable ou non il va finir dans la poubelle, et donc dans l'incinérateur. Je doute que quiconque ne mette les plastiques biodégradables dans leur compost.

      • [^] # Re: Taille standardisé

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour les infos, ça confirme assez bien l'image que j'avais du problème.

        Sachant que le plastique, c'est vraiment la partie qui coûte pas cher sur ce produit, l'industrie est pas prêt de changer de format. Au mieux, elle finira par utiliser des plastiques moins polluant.

        Une autre piste pourrait aussi être l'amélioration des filières de recyclage.

        • [^] # Re: Taille standardisé

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ou alors une réduction des déchets… En ne changeant pas de téléphone 2 fois par an…

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

          • [^] # Re: Taille standardisé

            Posté par . Évalué à 1.

            On ne change pas de carte sim quand on change de téléphone.

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par . Évalué à 4.

              Et inversement d'ailleurs.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par . Évalué à 4.

              Sauf si le nouveau téléphone utilise un nouveau format de carte SIM.

            • [^] # Re: Taille standardisé

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Si quand on a un iPhone. Et comme les autres constructeurs suivent le mouvement…

              Le seul avantage d'une carte micro/nano SIM : on a encore plus d'occasions de la perdre.

              « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

              • [^] # Re: Taille standardisé

                Posté par . Évalué à 0.

                Quoi? Tu peux expliquer comment une boîte qui sort un téléphone par an, et dont la gueule ne change que tous les deux ans, pousse les autres fabricants a sortir je ne sais pas combien de modèles par an.
                Surtout que c'est une pratique qu'ils (les fabricants de mobiles) avaient bien avant la mode des smartphones?
                Nokia, grosso modo:
                1997: 13 modèles
                1998: 15
                1999: 9
                2000: 10
                2001: 14
                http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Nokia_products#1000.E2.80.939000_series

                Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Taille standardisé

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Bonjour monsieur, hey monsieur lire le commentaire auquel je réponds c'est pas mal pour comprendre de quoi je parle hein monsieur parce que sinon on va pas s'en sortir d'accord monsieur ?

                  Donc je reprends :

                  On ne change pas de carte sim quand on change de téléphone.

                  Si quand on a un iPhone. Et comme les autres constructeurs suivent le mouvement…

                  Je n'ai jamais parlé de la prolifération de modèles, ça n'a absolument rien à voir.

                  « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

              • [^] # Re: Taille standardisé

                Posté par . Évalué à 2.

                Le seul avantage d'une carte micro/nano SIM : on a encore plus d'occasions de la perdre.

                Je suis d'accord. Même si dans le cas d'une carte SIM, vu qu'on ne la sort que rarement du téléphone ça n'est pas réellement un argument, pour toutes les autres cartes (bancaire, vitale, fidélité, etc…) ça prend tout son sens.

                Ce format standard il vient bien de la carte bancaire à la base ? J'aurais bien aimé connaître les débats interminables qui ont mené à ce format de 85 mm × 54 mm :) Pourquoi pas plus petit, pourquoi pas plus grand ?

      • [^] # Re: Taille standardisé

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Sachant que le plastique, c'est vraiment la partie qui coûte pas cher sur ce produit,

        C'est bien la le problème : tant qu'il n'y aura pas une réelle volonté écologique de la part des gens (qui se dépêchent d'hurler à leur pouvoir d'achat dès que le prix du pétrole augmente plutôt que de changer de façon de se comporter pour consommer moins de polluant), ce bout de plastique c'est peanuts (et pour les gens, et pour l'écologie vu tout ce qui est fait à côté).

        Le jour où l'éco-taxe sera vraiment un critère sur le prix, ça changera. Mais on en est très loin (combien d'éco-taxe pour le mobile? pour la carte? Rien).

  • # [-]

    Posté par . Évalué à 3.

    Ma carte SIM doit avoir pas loin de 10 ans, change ta manière de consommer. Et quand je l'ai reçue, elle était prédécoupée dans un bout de plastique format carte de crédit contenant mes informations de compte.

    Bref, côté pollution, on a vu pire.

    • [^] # Re: [-]

      Posté par . Évalué à 1.

      Si tu fais 10 ans sans changer d'opérateur et sans passer à un téléphone qui nécessite un nouveau format de carte SIM, tu es l'exception plus que la règle.

      • [^] # Re: [-]

        Posté par . Évalué à 4.

        En même temps si tu essaie de comprendre ce qu'il dit, tu peux peut être imaginer qu'avec nos modes de consommation actuels c'est pas 20g de plastique par personne tout les 2 à 5 ans qui va changer quelque chose.

      • [^] # Re: [-]

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je l'ai fait aussi (même si j'ai changé récemment) et mon smartphone actuel acceptait sans bronché une carte sim de 10 ans d'âge.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: [-]

        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 25/09/12 à 09:25.

        En 10 ans, j'ai changé 5 fois de téléphones, pour passer à un smartphone android récemment… et c'est toujours le même format de SIM (mini)…

        Je dois toujours voir un tel avec un autre format de SIM que ça.

        A part l'iphone et le dernier S3, y a quoi d'autre ?

        Surtout quel est le vrai gain du micro/mini ?

        • [^] # Re: [-]

          Posté par . Évalué à 0.

          A part l'iphone et le dernier S3, y a quoi d'autre ?

          Voir ici

          Surtout quel est le vrai gain du micro/mini ?

          Gain de place, rien d'autre, vu que la seule différence entre ces formats, c'est au niveau de la taille du plastique et des contacts qui entourent la puce.

          • [^] # Re: [-]

            Posté par . Évalué à 2.

            Gain de place, rien d'autre, vu que la seule différence entre ces formats, c'est au niveau de la taille du plastique et des contacts qui entourent la puce.

            Et encore, au niveau des contacts, bien que visuellement ça n'a pas l'air identique, en pratique une ancienne SIM découpée de manière à rentrer dans l'adaptateur fonctionne très bien. Je l'ai testé moi même, aillant la flemme d'en demander une nouvelle à mon opérateur. Bref je ne vois pas trop l’intérêt de ce format.

            • [^] # Re: [-]

              Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 25/09/12 à 10:57.

              Oui, ma phrase était ambiguë : je voulais dire que la différence était au niveau de la taille du plastique et de la taille des contacts.

              On retrouve effectivement les mêmes contacts disposés de la même manière (c'est ce qui permet d'avoir des adaptateurs qui ne sont que de simples supports).

    • [^] # Re: [-]

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai gardé ma 1ère SIM de 1997 à 2012 (j'ai du la faire remplacer une fois, car défaut et plus reconnu par mon téléphone). Mais j'ai changé d'opérateur récemment. Donc tu vois ce n'est pas un problème de consommation mais de suremballage. Et la tendance montre que de plus en plus de clients changent d'opérateurs, et ça ne se compte pas en milliers mais plutôt en millions.

      "Bref, côté pollution, on a vu pire."

      Evidemment si on raisonne de cette manière là on trouvera toujours pire, manière de s'acheter sa bonne conscience.

      • [^] # Re: [-]

        Posté par . Évalué à 4.

        Evidemment si on raisonne de cette manière là on trouvera toujours pire, manière de s'acheter sa bonne conscience.

        Non manière de faire des actions qui servent à quelque chose. Les millions de personnes qui changent d'opérateur une fois tout les X ans, génèrent plus de déchets que ta carte SIM à chaque repas qu'ils prennent… Mais on peut faire un journal sur chaque objet et dire qu'on pourrait faire mieux ! Je propose le stick à lèvre ou on peut gratter au moins 10% de matière en supprimant les parties vides !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.