Journal « perdre est amusant ! » Connaissez-vous Dwarf Fortress ?

Posté par . Licence CC by-sa
23
21
mai
2011

Dwarf Fortress (DF) est un jeu créé par Tarn Adams et son frère Zach. Bien qu'en ASCII, et faisant penser à un roguelike, il ne s'agit malheureusement pas d'un jeu libre (comme beaucoup de roguelike), mais d'un freeware.

http://www.bay12games.com/dwarves/

Le principe de jeu, bien que comportant également une partie roguelike, d'exploration de terrains et de combats, va bien au delà de ça : c'est une simulation de vie que propose DF, en permettant au joueur de créer sous terre une véritable forteresse, peuplée de nains qui se multiplient, et qu'il faut garder et protéger par tous les moyens possibles, notamment en créant du confort (par exemple des chambres individuelles), en fortifiant la cité contre les envahisseurs (pose de portes, de pièges), en développant le commerce (création d'objets, vente aux caravanes de passage...).

L'intérêt c'est que c'est l'inverse des roguelike, au lieu de suivre des couloirs prédéfinis ou aléatoirement générés, vous créez des galeries sur plusieurs niveaux pour développer votre cité.

Si vous souhaitez en savoir plus, l'article sur Wikipedia sera plus complet que ma description :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Slaves_to_Armok_II:_Dwarf_Fortress

Après avoir été pendant longtemps uniquement disponible sous Windows, et malgré tout joué par de nombreux linuxien via Wine, il a été porté sous Linux par Baughn il y a environ 2 ans, en utilisant une couche SDL à la place du mode console de windows (la partie SDL est open source).

Depuis, une importante activité s'est créé autour de ce projet, proposant des mods originaux (tuiles graphiques, visualisation 3D, gestion des nains depuis une interface en Qt), et parfois (souvent), sous une licence libre. Voir ici pour ce type de modules externes : http://df.magmawiki.com/index.php/40d:Utilities

Le développeur principal, Tarn, lorsqu'on lui parle de rendre libre son jeu, rétorque qu'il ne souhaite pas cela, car DF est apparemment sa source principale de revenus (bien que freeware), et il pense (à mon avis à tort), que des forks réduiraient les donations à son projets. Je pense au contraire que cela encouragerait les « Linuxiens », souvent plus généreux, à soutenir son projet d'autant plus, et peut-être que cela permettrait finalement de centraliser le développement des modules externes, qui partent parfois un peu dans tous les sens.

Quoi qu'il en soit, ce jeu est véritablement intéressant, bien qu'un peu difficile d'accès de prime abord, de part son interface austère.

Néanmoins, après quelques heures de jeux, le principe entre bien, et finalement le clavier, tout comme le bash sous Linux, se révèle très pratique d'utilisation, et sans doute plus rapide que si on devait cliquer dans des menus.

J'avais toujours souhaité jouer à DF, mais l'interface ascii me tuait un peu les yeux, aussi depuis qu'il existe des tuiles graphiques, je trouve cela plus confortable.

Si vous souhaitez partir à l'aventure, je vous conseille de suivre le wiki officiel cet excellent guide pas à pas qui explique comment démarrer :

http://df.magmawiki.com/index.php/DF2010:Quickstart_guide

Et la genèse de ce jeu étonnant et riche est expliquée ici : http://www.gamasutra.com/view/feature/3549/interview_the_making_of_dwarf_.php

Le slogan « perdre est amusant » vient du fait que même si on perd, cela contribue à l'aventure générale de DF, et qu'il est même possible de revenir sur les ruines de sa forteresse lors du mode aventure type roguelike.

Et si c'est uniquement du code libre qui vous intéresse, un autre projet, inspiré de DF, est sorti, il s'agit de Goblin Camp, utilisant la libtcod, un framework générique de développement de roguelike : http://www.goblincamp.com/

Une présentation des différences entre les 2 projets se trouve ici :
http://artscum.wordpress.com/2010/07/16/game-design-dialectic-dwarf-fortress-goblin-camp/

Je n'ai pas beaucoup exploré Goblin Camp, pour tout dire j'ai beaucoup moins accroché (semble n'être que sur un seul niveau), mais c'est sans doute un projet à suivre.

Également en code libre, mais plus conventionnel, il existe Tome4 et le t-engine, tout codé en Lua :
http://te4.org/
L'interface est attractive, même si le fait de ne plus pouvoir jouer dans un vrai terminal m'a un peu déçu au début (mais comme j'ai dit en général ça me tue un peu les yeux, alors l'interface graphique m'ira bien). T-engine est prévu dès le départ pour supporter les modules externes, donc si vous rêvez de créer votre roguelike, c'est sans doute fait pour vous. À noter, l'interface actuelle est beaucoup plus belle que sur les copies d'écran, car elle utilise maintenant les tuiles créées par Shockbolt [http://shockbolt.deviantart.com/]

Si par ailleurs vous voulez en profiter pour parler dans ce fil de Minecraft, le jeu qui fait du buzz en ce moment, ne vous gênez pas, ça semble pas mal mais ça me donne trop mal au coeur du peu que j'ai vu :)

  • # Dons

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le développeur principal, Tarn, lorsqu'on lui parle de rendre libre son jeu, rétorque qu'il ne souhaite pas cela, car DF est apparemment sa source principale de revenus (bien que freeware), et il pense (à mon avis à tort), que des forks réduiraient les donations à son projets. Je pense au contraire que cela encouragerait les « Linuxiens », souvent plus généreux, à soutenir son projet d'autant plus, et peut-être que cela permettrait finalement de centraliser le développement des modules externes, qui partent parfois un peu dans tous les sens.

    Alors ça existe vraiment des dév qui ne vivent que par les dons ! Moi qui croyait à une vieille légende ayant survécu aux siècles.
    T'as pas des infos par hasard ? Genre une note où il dirait avec combien il arrive à vivre, si les dons sont réguliers, etc.
    Vous connaissez d'autres projets (autre que Wikipédia ;) ) qui ne vivent que grâce aux dons ?

    • [^] # Re: Dons

      Posté par . Évalué à 10.

      http://www.reddit.com/r/IAmA/comments/cuvnl/tarn_adams_creator_of_dwarf_fortress_his_response/

      "Donations for Dwarf Fortress are my sole source of income, and there's no reason to think that would continue to work out if I released the code. Asking me to take such a risk is unreasonable."

      http://www.computerandvideogames.com/246893/blog/freeware-dwarf-fortress-actually-makes-money/?site=pcg

      ici on a les chiffres de fin 2009-2010 :

      December Donations: $4762.98
      January Donations: $2291.50
      February Donations: $1452.57
      March Donations: $4387.99
      April Donations: $16104.49

      en 2008 :
      http://www.bay12forums.com/smf/index.php?topic=25621.0

      September: $1695.48
      August: $3101.50
      July: $5543.99
      June: $1531.09
      May: $1943.71
      April: $3757.64
      March: $1749.50
      February: $2844.93
      January: $1697.73

      Ça doit lui permettre de vivre correctement (pour le moment), les fans se cotisant apparemment pour lui permettre de travailler à plein temps sur DF.

      Il y a un autre développeur qui vit avec les dons, c'est Jason Rohrer, la plupart de ses jeux sortent en licence libre :
      http://hcsoftware.sourceforge.net/jason-rohrer/supportMyWork.php

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Dons

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui j'ai failli le citer dans mon premier commentaire Jason Rohrer, mais d'une il vit avec très peu (14 500 $ américains par an pour une famille de 4, d'après Wikipédia), et de deux il vend aussi des applications pour Imachin.

        Merci pour les infos, les dons sont assez impressionnants ! Son jeu doit avoir pas mal de succès.

        • [^] # Re: Dons

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Hello,

          je ne me fais pas trop de soucis pour Jason: son dernier jeu (enfin l'avant dernier) nommé sleep is death s'est vraiment bien vendu ! Si le prix était fixe au début, il est maintenant libre avec un plancher à moins de $2 (pour avoir un peu plus que les frais bancaires). Pour l'ensemble du jeu, Jason a touché $43000...

          A noter que Jason indique que Sleepisdeath est "opensource". Le code est disponible dans le téléchargement. Toutefois, je ne connais pas la licence du jeu et je n'ai pas eu l'occasion de voir le code source publié...

          Dans tous les cas, il est donc possible de vivre du développement de jeux sur GNU/Linux (et les autres OS aussi).

          • [^] # Re: Dons

            Posté par . Évalué à 3.

            La licence c'est le domaine public. Par contre il faut peut être l'acheter pour avoir les sources (mais au moins après on peut le distribuer comme on le veut).

  • # Ce journal pète !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'connaissais pas Dwarf Fortress ni Goblin Camp, ça m'a donné envie d'm'y essayer tellement ça a l'air kiffant :D

    À part ça, pour ne pas tomber sous le coup des lois anti-flood, j'vais quand même filer un lien intéressant : pour celles/ceux qui kiffent le mode aventure de DF, les roguelikes, mon favori est Dungeon Crawl Stone Soup. C'est un roguelike libre, pas trop difficile ni compliqué (par rapport à nethack ou slash'em), plutôt user-friendly, avec un wiki très très complet.

    Il est vraiment extrêmement riche, et comporte par exemple un nombre effrayant de races et classes disponibles au début du jeu, offrant toutes un gameplay différent : un-e guerrier-re orc se battant à coup de baramines, un-e nécromant-e qui ne se bat que par morts-vivants interposés, un-e lanceur-euse de potions qui passe son temps à cultiver des champignons sur les cadavres, etc…

    Bref, si Dwarf Fortress vous semble trop complexe, Dungeon Crawl Stone Soup devrait vous plaire :D

  • # can't see shit, captain

    Posté par . Évalué à 2.

    j'aime bien les Angband_(jeu_vidéo) que je pratique depuis presque 20 ans mais là j'ai vraiment du mal, je vois rien. ça semble beaucoup trop riche, confus. presque trop décoré, même si ce n'est que de l'ASCII en couleur. rien que pour le sol, on a l'impression qu'il y a 36 variations pour de l'herbe toute bête.

    c'est peut-être plus joli mais ça colle mal avec un jeu qui ressemblera plus à SimCity qu'autre chose. peut-être qu'avec des tuiles en bitmap ça serait moins lourd. enfin bref, pour l'instant j'essaie pas parce que je vois rien

    au passage je mentionne ceci qui donne un bon aperçu du jeu, enfin de son vécu :

    http://lparchive.org/Dwarf-Fortress-Boatmurdered/Introduction/

    des joueurs se succédaient pour jouer au fur et à mesure, et ça m'a bien fait rire en plus d'une occasion. on aperçoit quelques défauts ou particularités du jeu, comme les oeuvres d'art fabriquées par les nains, qui se révèlent toutes plus grotesques les unes que les autres

  • # Le libre et les jeux

    Posté par . Évalué à 4.

    Le journal vend bien le jeux, ça donne envie d'essayer en effet :)
    Mais je ne le ferai pas pour une simple raison : je n'ai pas de machine x86 chez moi (choix personnel, je pense qu'Intel n'a pas besoin de mon argent plus d'autre raisons, mais trolldi est encore trop loin pour en «discuter»). Donc pas pour moi, dommage. Mais c'est un des premier inconvénient du non-libre, à savoir la restriction de l'utilisateur de faire tourner le programme sur la machine de son choix. Après ça reste simplement une constatation, loin de moi l'idée de vouloir imposer un choix de licence à un programmeur, pour un programme créé from scratch. Il est heureusement libre de ses choix :)
    Simplement, à l'heure de l'arrivée de quelques machines ARM dans les mains du grand public, c'est aussi peut être dommage.

    Un autre plan sur lequel ça peut poser problème, c'est l'internationalisation du programme. Je n'ai pas trouvé de lien pour d'autres langue que l'anglais (mais je n'ai pas beaucoup cherché j'avoue). Ça ne me pose aucun problème, mais pour mon père (exemple au hasard), aucune chance même si lui a un PC-x86. La traduction est un des domaine ou les communautés libres sont très efficaces, et j'espère qu'il trouvera le moyen d'en tirer parti d'une façon ou d'une autre, même s'il ne souhaite pas changer la licence du moteur de son jeu.

    • [^] # Re: Le libre et les jeux

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pense effectivement que le fait qu'il ne soit pas libre apporte plus de désavantages que d'avantages, et je suis presque sûr qu'en terme pécuniaire il s'y retrouverait, du fait de sa base de fans fidèles. Si ça t'intéresse vraiment, tu peux proposer de compiler une version ARM et devenir le mainteneur de cela, ça doit être envisageable.

      Pour la traduction, ça semble possible, d'ailleurs j'avais vu des copies d'écran en français :
      http://www.dwarffortress.fr/wiki/index.php?title=Traduction

      Beaucoup des aspects de ce jeux semblent « modables », même sans recompilation.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Dwarf Fortress, le seul jeu Turing-Complet

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    DF est effectivement un jeu passionnant ou on peut créer toute sortes de mécanismes.
    Un type en a fait un microprocesseur : http://www.bay12forums.com/smf/index.php?topic=49641.0

    Fou, non ?

    « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Dwarf Fortress, le seul jeu Turing-Complet

      Posté par . Évalué à 7.

      Je me demande si on peut faire aussi fun qu'avec Minecraft, comme un Large Chicken Collider : https://www.youtube.com/watch?v=E0XN00Wy7Rs

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Dwarf Fortress, le seul jeu Turing-Complet

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Je connais bien Minecraft, j'y ai joué des mois et des mois et quand je l'ai découvert, j'étais enthousiaste comme un môme devant le sapin de noël en imaginant les possibilités offertes en terme de construction et de gameplay qui promettaient d'être infinies.
        Depuis la sortie de ce journal, je lis des articles, je regarde des vidéos et je me documente sur Dwarf Fortress et ce que je vois semble placer Minecraft très très TRES loin derrière DF en matière de gameplay. Bon, les jeux ne sont pas vraiment les mêmes, sans parler du visuel (3D cubique VS ASCII 2D) ; dans Minecraft, on ne dirige qu'une personne en faisant soit-même les actions élémentaires (couper du bois, creuser la roche, etc) alors que DF nous fait jouer le rôle d'une sorte de divinité sans nous donner pour autant la possibilité de donner des ordres directs aux nains. Tout cela rend déjà les deux jeux assez distincts.
        Mais bon sang, cette variété monstrueuse de possibilités, des dizaines de roches différentes, d'arbres différents, de crafting, une demi-douzaine de techniques différentes pour l'agriculture, l'irrigation, la technique des pièges, devoir gérer le bien être des nains en leur construisant des chambres avec lits et commodes, parfois des chambres plus grandes pour les nobles, les chiens, les arbalétriers, le commerce, la gestion des déchets, les sièges, etc etc, je ne viens juste que de décrire la surface là ;-)
        C'est bien simple, là où Minecraft m'a peu à peu déçu par son gameplay qui n'évolue pas et me fait penser à un bac à sable pour enfants (*), Dwarf Fortress propose une profondeur de jeu véritablement démentielle.
        Bon, du coup, les courbes d'apprentissage ne sont bien sûr pas les mêmes :)
        Et du coup, bin, PAS merci Farvardin pour ce journal : le peu de vie sociale qu'il me restait vient de partir en fumée..

        (*) j'avais trouvé un article qui expliquait très bien la frustration qu'on pouvait éprouver au sujet de Minecraft au bout d'un certain temps : pourquoi aussi peu d'ennemis différents ? pourquoi suffit-il de s'entourer de 3 blocs de terre pour résister à n'importe quoi ? Pourquoi pas des ennemis qui inciteraient à construire sa maison d'abord en bois, puis en pierres, puis en briques, puis ensuite faire des douves remplies d'eaux, devoir bâtir des murs assez hauts pour arrêter les flèches, etc etc

        • [^] # Re: Dwarf Fortress, le seul jeu Turing-Complet

          Posté par . Évalué à 2.

          merci d'avoir pris le temps de publier ton témoignage malgré ton addiction naissante, je suis heureux d'avoir fait connaître un jeu riche et amusant, même si ça a des conséquences néfastes pour ton temps libre :)

          Sans y avoir joué (à part un peu à la version alpha monojoueur), j'avais un peu la même impression pour Minecraft.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Pas le seul, non

      Posté par . Évalué à 3.

      Un mec l'a fait dans Minecraft aussi, il semble.

  • # Tutoriel vidéo

    Posté par . Évalué à 3.

    Et pour ceux qui n’ont pas peur de l’anglais, et de YouTube, une série de tutoriels en vidéo:
    http://www.rockpapershotgun.com/2009/01/08/losing-is-fun-learning-is-better-dwarf-fortress-tutorials/

    Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Tutoriel video français

    Posté par . Évalué à 4.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.