Journal Groklaw sur la limitation des brevets, les vœeux de MicroSoft

Posté par .
Tags : aucun
5
12
nov.
2008
Groklaw continue sa série d'articles sur la récente décision concernant les brevets US, et présente aujourd'hui la position conjointe de MS, Dell et Symantec, dans ce qui a été leur demande à la cour: ils ont, semble-t-il encouragé la cour à invalider le brevet en cause, tout en essayant d'obtenir que la décision n'interdise pas purement et simplement les brevets sur les logiciels.

http://www.groklaw.net/article.php?story=20081112034806294

So, their argument in essence is that Bilski isn't tied to a particular machine, and it doesn't transform any physical thing, so it's merely mental steps, abstract ideas, and that's not patentable. So far, the court agreed with them.

Des idées abstraites ne sont pas brevetables, mais par contre ça serait bien si un prgramme d'ordinateur l'était. Comment régler cette incohérence? Facile.

Un ordinateur n'est pas dans le même état physique suivant le programme qui est en train de tourner.

Bon le brevet qui a donné lieu a ce jugement n'est pas un brevet logiciel, on peut donc parier que ce genre d'argument va revenir sur le devant de la scène.

Comme dit l'article:
The problem is this: Microsoft wants to patent the software, not the combination of software and hardware.
  • # Y'aurait pas un admin ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour corriger la faute dans le titre? Il faut lire les vœux, pas les vœeux ni les vieux.
  • # Ah ah !

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Un ordinateur n'est pas dans le même état physique suivant le programme qui est en train de tourner.

    Dans ce cas, leurs brevets ne devraient marcher que sur une machine bien précise en décrivant le changement d'état de cette machine, et ne devrait pas s'appliquer aux autres machines. Sinon cela veut dire qu'ils utilisent une abstraction de l'ordinateur, et donc ce n'est plus l'effet sur la machine qui compte... ça n'a pas beaucoup de sens. On peut même modéliser une même machine avec différentes abstractions équivalentes, donc que veulent-ils dire ?
    • [^] # Re: Ah ah !

      Posté par . Évalué à 3.

      Faudrait leur demander de définir l'état exact, à l'électron près, de la machine avant et après changement d'état...
      :-D
  • # ?

    Posté par . Évalué à 3.

    The problem is this: Microsoft wants to patent the software, not the combination of software and hardware.

    C'est pourtant l'inverse qui est le + légitime !

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui mais bon, MS ne fait pas de hardware, alors ça les intéresse pas.

      On demande à Apple et Sun ce qu'ils en pensent?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.