Journal ne peut accéder /etc/X11/xorg.conf: Aucun fichier ou dossier de ce type

Posté par .
Tags : aucun
2
13
fév.
2010
Dans le rubrique MaVie, je viens de découvrir que ceci fonctionne:

$ ls -l /etc/X11/xorg.conf
ls: ne peut accéder /etc/X11/xorg.conf: Aucun fichier ou dossier de ce type

ça fonctionne surement depuis très longtemps, j'ai découvert apt des années après, j'en étais resté à dselect (autentique).

J'ai eu un problème avec X, pour lequel mon clavier ne marchait plus du tout (debian testing autour). Le xorg.conf n'avais pas bougé depuis longtemps, et une rumeur m'était venue aux oreilles il y a longtemps: Xorg pouvait se passer de ce fichier.

un rm plus tard, après avoir fait glisser la définition du clavier dans /etc/default/keyboard, je confirme. Plus de xorg.conf et tout va bien.

Enfin, je suppose qu'un tablette type wacom ou un touchpad se règleraient quand même dans ce ficher, disparition seulement dans les cas simple probablement.

Quand je pense au temps qu'il fallait pour le créer, avant. Avant même qu'il s'appelle xorg. Sans regrets pour moi. bye bye xorg.conf.

(Et du coup DebianLive me laisse perplexe: pourquoi lancer une configuration automatique alors que ça marche sans? D'autant que chez moi sans configuration ni xorg.conf debianlive marche, avec la configuration automatique son Xorg se crashe comme un Windows en démonstration par Bill Gates.)
  • # Perdu!

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Enfin, je suppose qu'un tablette type wacom ou un touchpad se règleraient quand même dans ce ficher, disparition seulement dans les cas simple probablement.
    Ça marche quand même sans !
    (Suffit d'avoir une bonne config udev/hald)
    Y a que si on a vraiment une config très bizarre que ça marche pas
    • [^] # Re: Perdu!

      Posté par . Évalué à 3.

      Oui, il y a certaines configs qui ne marchent plus aussi simplement qu'avant. J'ai personellement deux claviers branchés sur mon PC, avec deux layouts différents (l'un en bépo, l'autre en azerty).

      Il y a quelques mois, ça marchait facilement en changeant juste un fichier dans /etc/hal/fdi/policy/. J'avais donc mes deux claviers sans soucis, et mes invités pouvaient utiliser mon PC sans m'obliger à changer le layout dans gnome ou xfce.

      Mais j'ai appris depuis quelques semaines que hal serait remplacé par udev, et effectivement, une mise à jour de Debian testing m'a cassé ma configuration. Je n'ai malheureusement pas encore compris comment tout s'associer ensemble: ça a l'air d'être de plus en plus une usine à gaz...
      • [^] # Re: Perdu!

        Posté par . Évalué à 10.

        ça a l'air d'être de plus en plus une usine à gaz...
        Yep, surtout a une époque lointaine X était portable sur plein d'unix. Avec des dépendances sur udev, la 3D qui dépend de gem, ttm, kms on est en train de faire un truc linux only.

        Et puis vu que ça change tout les 4 matins imposible de savoir ou il faut configurer le bousin si ca marche pas comme on veut.
    • [^] # Re: Perdu!

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ou pour ajouter des polices à X. Je suis peut-être vraiment mauvais, mais j'ai pas réussi à trouver comment faire sans ajouter une directive FontPath à mon xorg.conf et relancer le serveur X. Faut dire que j'ai pas cherché plus de dix minutes, la solution décrite ici ne prenant que le temps de se souvenir de la syntaxe de xorg.conf (et je n'étais pas dans l'humeur pour fouiller des fichiers de conf, XML sembe-t-il, du nouveau composant qui maintenant gère tout cela.
      • [^] # Re: Perdu!

        Posté par . Évalué à 3.

        Maintenant c'est fontconfig qui s'occupe de ça (mate les fichiers dans /etc/fonts). Personnellement ça fait longtemps que je n'ai plus de FontPath dans mon xorg.conf !

        Mais normalement y'a déjà tout de configuré (en tout cas sous Gentoo) :
        <!-- Font directory list -->
        /usr/share/fonts
        /usr/local/share/fonts
        ~/.fonts

        Ça inclu aussi les sous dossiers ! Et je ne voit pas de raison de mettre ses polices ailleurs.
  • # C'était mieux à vent.

    Posté par . Évalué à -1.

    C'est la première fois que je vois quelqu'un se réjouir de la disparition progressive du bon vieux xorg.conf

    Ce fichier avait l'avantage de "fixer" la configuration, et de permettre des bidouilles dessus. Depuis sa réduction à un strict minimum syndical, c'est devenu plus difficile de faire des configurations un peu spéciales..
    Entre ça, et la disparition du bon vieux raccourci "Ctrl + Alt + Backspace", Xorg a pas mal régressé au niveau de la bidouillabilité. C'est juste dommage.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: C'était mieux à vent.

      Posté par . Évalué à 4.

      Ah ça marche plus? J'ai ça dans mon /etc/default/keyboard
      XKBOPTIONS="lv3:win_switch,terminate:ctrl_alt_bksp"

      De mémoire ça me donne satisfaction (je teste pas à la minute, j'ai un terminal avec une génération d'iso en cours).
    • [^] # Re: C'était mieux à vent.

      Posté par . Évalué à 3.

      disparition du bon vieux raccourci "Ctrl + Alt + Backspace",

      cf. la page suivante pour le rétablir si ça marche plus chez toi.

      https://wiki.ubuntu.com/X/Config/DontZap
      • [^] # Re: C'était mieux à vent.

        Posté par . Évalué à 3.

        "Ça marchait, maintenant c'est cassé, voici comment réparer."

        Ouais, ç'aurait été mieux de pas casser, AMHA.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: C'était mieux à vent.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ce n'est pas cassé, c'est juste le mode par défaut qui a changé.
          Ce qui, d'après moi, n'est pas idiot : avoir une combinaison de touche qui, sans avertissement, te fais perdre tout ce que tu es en train de faire en mode graphique, c'est pas forcément une excellente idée.

          Le choix a été fait de déplacer ça vers le système de gestion du clavier plutôt que de laisser ça dans le coeur du serveur X (je simplifie un peu). Mais dans tous les cas, il est possible de l'activer.

          voir notamment là pour les différents arguments :
          http://lists.freedesktop.org/archives/xorg/2008-September/03(...)
          http://lists.freedesktop.org/archives/xorg-devel/2009-March/(...)
          • [^] # Re: C'était mieux à vent.

            Posté par . Évalué à 7.

            avoir une combinaison de touche qui, sans avertissement, te fais perdre tout ce que tu es en train de faire en mode graphique, c'est pas forcément une excellente idée.
            Oui, d'ailleurs on va bientôt supprimer:
            - l'arrêt du système lors d'un appui long sur le bouton ON/OFF,
            - le tuage brutal de processus en pressant Ctrl + \,
            - la fermeture d'onglet en pressant Ctrl + W,

            tous ces méchants raccourci qu'on risque d'activer en tapant au hasard sur le clavier, et qui risquent de faire perdre des informations.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: C'était mieux à vent.

              Posté par . Évalué à 5.

              Et on va aussi enlever le secteur sur les PC...

              Faut arrêter les conneries.

              Ctrl + \ ne fait pas de tuage brutal de processus (il faut un SIGQUIT, pas un SIGKILL).
              Ctrl + W est évidemment récupéré par le processus.
              Quand tu killes X11, tous les programmes se vautrent.
    • [^] # Re: C'était mieux à vent.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      "Xorg -configure" te produira un xorg.conf à personnaliser sinon.
      • [^] # Re: C'était mieux à vent.

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        À propos de Xorg -configure, j'ai eu récemment de mauvaises surprises. Alors si les relater peut aider quelqu'un...
        Donc lorsque Xorg -configure a achevé son travail il vous préscrit l'usage d'une ligne de commande pour tester la configuration :
        X -configure ./xorg.conf.new.
        Mais à partir de la version 7.4 de l'un des composant (Xorg lui-même si j'ai bonne mémoire) cette commande n'affiche plus une interface X mais juste un écran noir sans pointeur... De quoi vous amener à essayer de corriger un fichier de configuration qui fonctionne. Pour tester réellement le fichier de configuration il faut ajouter la petite option qui va bien : X -configure ./xorg.conf.new -retro.
        Option qui n'est que mentionnée dans la page de manuel et ne fait pas partie de la liste des options.
        • [^] # Re: C'était mieux à vent.

          Posté par . Évalué à 3.

          Je confirme, c'est exactement ce qui 'est arrivé. Je m'en suis rendu compte ne testant avec xinit: sur le même écran noir on a le fenêtre du xterm, ce qui montre que ça marche.
    • [^] # Re: C'était mieux à vent.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il n'a jamais été prévu de faire disparaître xorg.conf. Le fait qu'on puisse lancer X sans lui, est plus ou moins un effet de bord de l'autoconfiguration.

      D'ailleurs la version 1.8 du serveur X inclus (enfin) la possibilité d'utiliser un dossier xorg.conf.d pour la configuration en plus ou en remplacement de xorg.conf, ce qui facilitera la vie aux outils de configuration.
      La version 1.8 inclus aussi la possibilité de configurer l'intégralité des périphériques d'entrées dans ce fichier, y compris les « quirks » (pas trouvé de mot français adapté) pour faire marcher les périphériques moins courants, qu'on devait absolument mettre dans hal (lequel est d'ailleurs en bonne voie d'obsolescence).
      • [^] # Re: C'était mieux à vent.

        Posté par . Évalué à 2.

        L'idée est tout de même de se passer de xorg.conf dans la majorité des cas.
        • [^] # Re: C'était mieux à vent.

          Posté par . Évalué à 3.

          Vous avez quoi contre ce fichier, bon sang? :o

          C'est une vraie question.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: C'était mieux à vent.

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Rien, c'est même pour ça qu'il est possible de laisser et qu'il soit pris en compte (au détriment et c'est heureux de l'auto-configuration).

            Maintenant, je (vous) retourne la question c'est "Vous avez quoi contre un mécanisme qui permet à 95% des gens de ne plus avoir besoin d'une configuration figée dans un obscure fichier texte ?" (ou plus tard dans le dossier de configuration, dans plusieurs fichiers texte).
          • [^] # Re: C'était mieux à vent.

            Posté par . Évalué à 5.

            Quelques paquets d'heures passées à le bidouiller à la main pour avoir un X fonctionnel? Sérieusement le problème n'est pas le fichier de config, mais le fait qu'avant X était incapable de fonctionner sans qu'un fichier correct lui ait été fourni, d'une façon ou d'une autre. Ce n'est pas seulement la faute à X, le système dcc qui permet à l'écran de fournir ses modelines n'est peut-être pas très vieux.

            L'ordinateur sur lequel j'écris a été acheté en 2002. C'est un powermac avec un écran plat Apple 15'. Et bien j'ai du faire une recherche sur le net pour trouver le bon modeline à passer dans le xfree.conf. L'ordinateur précédent (un 486DX2 66 acheté en 1994) a eu un X fonctionnel plus rapidement, gràce à vesa. Mais l'écran n'a été correctement configuré qu'après utilisation d'un utilitaire qui testait et permettait de valider les valeur du modeline par essai/erreur. Une vraie galère. Sans parler du clavier, qui ne se gérait pas de la même façon en console et sous X.

            Un X capable de s'autoconfigurer correctement (driver/carte graphique), et d'utiliser le même clavier que la console, et bien c'est un certain progrès. Cela dit il faut que la bidouille reste possible (réglage touchpad/tablette/écrans double/etc...); mais c'est mieux quand déjà au départ ça fonctionne sans bidouille.
  • # magic keys + xorg.conf effectivement encore utile

    Posté par . Évalué à 4.

    Pour moi j'ai remplacé le ctrl+alt+backspace trop facilement accessible par le alt+impr.ecr-syst+k (magic key kill vt), qui marche très bien. D'ailleurs dans l'optique ou l'on doit redémarrer brusquement l'interface graphique (parfois a cause d'une application severmeent plantée et qui accapare le fullscreen, dans mon cas lorsque j'ai tenté le triple écran geforce+radeon, je ne pouvais parfois meme plus revenir en terminal), se documenter sur les magic keys, ca permet d'etre plus tranquille avec son disque dur!


    Quand a la disparition du Xorg.conf, pas toujours... J'ai toujours besoin de renseigner quelques lignes pour mon dual screen twinview en DVI partout. D'ailleurs meme sans twinview c'est un peu la galère, il faut tout de meme faire son xorg.conf pour les positionements d'écrans, je n'ai pas encore réussi avec l'interface kde.

    Pire, avec un dual screen dvi+vga (écrans vga-only 19" identiques), je dois rajouter une modeline pour qu'xrandr puisse mettre la résolution normale sur l'écran sur adaptateur dvi vers vga (l'autre étant bien détecté)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.