Journal Du moutonimse ...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
23
sept.
2010
Cher nourjal,

Ayant été victime du moutonimse de grossiers lecteurs de linusqfr, je viens chercher du réconfort auprès de toi.

Anéfé, je me suis fais violemment moinssé sans raison, pour avoir écrit le commentaire suivant :
« {{reference needed}}

Pour moi il n'y aucune autre raison que celle de froisser les annonceurs qui financent le tout venant.
» en réponse à l'affirmation fautive qui précédait : « A la TV on ne peut pas trop citer des marques pour ne pas se faire accuser de publicité clandestine. »
https://linuxfr.org/comments/1141295,1.html

L'instinct grégaire des indélicats qui m'ont moinssé à fait effet ; avec pour tout argument : « si tu veux une référence va voir le site du CSA ».

Soit. Je ferai fit de l'ignorance massive de mon disclaimer « Pour moi, » qui avait pour objet de montrer que je n'étais pas sûr de moi, donc dont on aurait pu inférer que j'étais en attente de précision sur le sujet, plutôt qu'en attente de RTFM. Mais je prends mon courage à deux mains, et va brièvement rechercher de l'info. Le soucis est alors qu'en allant sur le site du CSA, je ne trouve rien qui infirme mes dires, et je trouve plutôt en première approximation des éléments qui les confirmeraient. Mais comme je t'aime bien, nourjal, je te donne la référence : http://www.csa.fr/infos/textes/textes_detail.php?id=5934 :
« Article 9
La publicité clandestine est interdite.
Pour l'application du présent décret, constitue une publicité clandestine la présentation verbale ou visuelle de marchandises, de services, du nom, de la marque ou des activités d'un producteur de marchandises ou d'un prestataire de services dans des programmes, lorsque cette présentation est faite dans un but publicitaire.
»
Or, dans le contexte de mon intervention, il n'était pas question de « présentation faite dans un but publicitaire », puisqu'il s'agissait de critiques. Par ailleurs, mon commentaire était l'appréciation libre d'une vieille information que je tenais d'UFC, mais dont je ne saurais retrouver de référence.

Alors j'ose, je dénonce, je balance, je récidive, même. Amha il n'y aucune autre raison que celle de froisser les annonceurs qui financent le tout venant.

Bref. Cher journal, merci pour cette catharsis. Et toi, as tu un avis éclairé sur la façon dont les médias sont aux ordres des pêcheurs de tanches[1] ?

[1] En référence à De la gratuité, par Jean-Louis Sagot-Duvauroux, lisible par tous les non-anti-marximstes à l'adresse : http://www.lyber-eclat.net/lyber/sagot1/gratuite1.html :

« Dans une pièce écrite en 2005 avec Alioune Ifra Ndiaye et créée par la compagnie bamakoise BlonBa, le personnage principal, une directrice d’association énergique et décidée, prépare un dîner pour séduire un important financeur. À son mari qui s’inquiète des frais engagés, elle répond: «Quand tu jettes ta ligne dans le marigot, le poisson que tu veux prendre, tu ne lui demandes pas de financer l’asticot.» Elle a raison. L’asticot est généralement gratuit pour les tanches. Les émissions enfantines du mercredi matin, les journaux gratuits, l’espace public colonisé par la pub ou encore le feu d’artifice des macarons jaunes fluo constellant d’invocations à la gratuité les rayons d’hypermarchés sont des opérations commerciales. Comme dans toute opération commerciale, un fournisseur et un client se marchandent un produit qui doit passer de l’un à l’autre. Le client, baptisé annonceur, est le plus souvent une firme industrielle ou commerciale. Le fournisseur est une société de service dont le savoir-faire consiste à conditionner les cerveaux. Le produit, c’est du conditionnement de cerveau.

En bref, le client veut de la tanche. Le fournisseur sait ferrer la tanche. La tanche, c’est nous. Pour ferrer la tanche, il faut un asticot. L’asticot n’est pas gratuit. Il est 100% facturé par le fournisseur à son client. Mais la tanche ne le sait pas. La tanche, c’est-à-dire nous, se croit la cliente d’un asticot gratuit. La gratuité de l’asticot électrise son désir. «Bonne affaire, l’asticot!» pense la tanche. Elle se fait prendre. Elle se laisse prendre. Elle se donne. Elle donne même ses enfants. La tanche, c’est nous.
»
  • # Pas de référence

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    une vieille information que je tenais d'UFC, mais dont je ne saurais retrouver de référence.

    Je n'ai pas de référence non plus, mais je confirme avoir vu la même chose. Une femme de l'UFC expliquait cela.
  • # panurgisme

    Posté par . Évalué à 8.

    Je suppose que panurgisme est un mot plus juste que moutonisme !

    C'est marrant, mais Google me propose « communisme » comme correction :). C'est bientôt vendredi ! \o/


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~>[]
  • # tldr

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    > Anéfé, je me suis fais violemment moinssé sans raison, pour avoir écrit le
    > commentaire suivant :
    > « {{reference needed}}
    >
    > Pour moi il n'y aucune autre raison que celle de froisser les annonceurs qui
    > financent le tout venant. » en réponse à l'affirmation fautive qui précédait :
    > « A la TV on ne peut pas trop citer des marques pour ne pas se faire accuser
    > de publicité clandestine. »

    Ton commentaire était trop long (comme ton journal). Si tu avais laissé juste l'essentiel tu aurais fait un +4 : https://linuxfr.org/2010/08/06/27217.html#1150363 (ok c'est sans doute plus facile quand ça parle de cul^Wseins)

    pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

  • # Wow, un journal qui dénonce grave

    Posté par . Évalué à -1.

    Donc je résume pour ce ux qui ont la flemme de lire :

    Il y a un gus qui dit : "on a l'habitude de pas citer les marques à la télé",

    et un autre répond : "c'est un complot des capitalistes".

    Sur ce il se fait moinsser (on ne va pas dire qu'il a tort mais plutôt qu'il ne connait rien au sujet), et vient se plaindre. S'en suit un pur moment de révolte contre la société de l'abrutissement par la consommation digne d'une rédaction de lycéen raté.

    FIN
  • # Forum ? Blog ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Personnellement, que ton argumentaire soit bien fondé ou non m'importe moins que le fait qu'il n'a rien à faire en journal...
    my 2 cts.
    • [^] # Re: Forum ? Blog ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Ca faisait longtemps que je ne l'avais pas sorti, merci de me le permettre ;)

      Les journaux sont destinés à des informations qui ne sont pas suffisamment intéressantes pour être validées en dépêche (sinon n'hésitez pas à proposer votre information en dépêche), qui sont sans rapport avec Linux ou le libre, ou simplement pour donner votre avis. Si vous désirez poser une question, merci d'utiliser les forums.
      • [^] # Re: Forum ? Blog ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Franchement, ouvrir un journal pour demander au monde entier s'il s'est fait moinser à raison ou à tort? Vraiment c'est l'esprit des journaux ?

        Si vous désirez poser une question, merci d'utiliser les forums.

        or tout ca pour :

        Bref. Cher journal, merci pour cette catharsis. Et toi, as tu un avis éclairé sur la façon dont les médias sont aux ordres des pêcheurs de tanches[1] ?

        Donc direction forum, quoi que confiner ça dans les commentaires du journal en question m'aurait paru pertinent...

        mon troisème et quatrième centimes... ça commence à faire beaucoup ;)
  • # Barème des notations

    Posté par . Évalué à 9.

    Afin que tu sois moins déçu la prochaine fois, voici un petit barème indicatif des notations dans le coin :
    - quintessence de la pertinence : « prout» (célèbre réplique du navet Oui-Oui et le coussin péteur que 45% des moules ont vu 6 fois et pensent être le meilleur film du monde)
    - extrêmement pertinent : jugement de valeur lié au libre du style « Stallman est un demi Dieu / Steve Jobs est l'antéchrist » avec justification (pour l'opposé, voir beaucoup plus bas)
    - plutôt pertinent : comme au dessus, mais uniquement la conclusion sans la justification
    - bof : commentaire technique du genre utile, qui concerne un logiciel libre (à l'exception de la dépèche de sortie du kernel, qui fait l'unanimité à juste titre)
    - limite : commentaire technique qui concerne un logiciel proprio
    - totalement inutile : jugement de valeur lié au libre du style « Steve Jobs est un demi Dieu / Stallman est l'antéchrist » avec justification.
    - suppression du compte et DDOS sur l'IP source : comme au dessus, mais sans justification.

    Effectivement ça n'a rien à voir avec la pertinence ou l'inutilité ; en fait, un peu comme les sondages du figaro, ces choix ne correspondent pas du tout à ce que la moule veut exprimer. Ça avait été modifié il y a quelque temps, on pourrait encore le changer en « Demain il fera beau ou pluvieux », mais ça ne trompe personne. Peut être qu'une solution serait de proposer un premier choix du style « T'as raison, bravo », et « Pas du tout, connard » qui permettrait à la moule de se défouler, et ensuite proposer le « pertinent » pour pouvoir trier les commentaires intéressants.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.