Journal Qu'est supposée être OpenMandriva ?

Posté par . Licence CC by-sa
13
2
déc.
2012

L'association loi de 1901 OpenMandriva va être à la base d'une distribution (peut-être éponyme, cela ne semble pas définitivement acté) :

  • n'ayant pour ainsi dire plus aucun rapport avec la distribution Mandriva historique
  • utilisant une base de développement cooker partagée et fusionnée avec ROSA Linux, ce développement utilisant le build system de ROSA Linux abf
  • n'ayant a priori plus vraiment de communauté

À partir de là, qu'est censée être OpenMandriva ? Si c'est une ROSA Linux avec le label "Mandriva", autant basculer intégralement sur ROSA il semble.

Blog de la communauté Mandrivalinux/OpenMandriva
Message sur la mailing list cooker sur l'état du développement de cooker/OpenMandriva

  • # C'est un sauvetage de face

    Posté par . Évalué à 10.

    Le but d'OpenMandriva est de sauver la face en prétendant avoir une distribution communautaire avec des objectifs et une ligne directrice.

    Le vrai but est de fusionner OpenMandriva et Mageia sans avouer que la seule chose que pourra récupérer Mageia dans cette fusion, c'est un peu de pub.

    Mais comme ça ils ne diront pas qu'ils sont revenus la queue entre les jambes, mais qu'ils ont discuté sérieusement de plusieurs points techniques afin de s'assurer que le développement de Mageia permette à Mandriva de se baser dessus pour construire une distribution professionnelle de haute qualité (points techniques tels que le placement des logos respectifs dans l'annonce, etc.).

    Ah zut! On n'est pas vendredi??

    • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Pour Mandriva SA, ça ne serait pas vraiment un sauvetage de face, car la plupart des gens au sein de Mandriva SA ne s'intéressent vraiment pas plus que ça à Cooker, mais ça serait plutôt un "service minimum" accordé à la communauté donnant le droit de réutiliser le nom Mandriva à la condition qu'il y ait "open" devant. Après il peut y avoir débat sur l'intérêt réel d'avoir le droit d'utiliser ce nom, pour ma part, bien que je le trouve un peu moche, et incohérent par rapport au fait que Mandriva a toujours été "open" d'un point de vue développement, je n'ai rien contre fondamentalement. Mais par contre, il ne s'agit pas de cacher leur intérêt pour Mageia. Pour Mandriva, La plupart des ressources étant tournées vers Mageia, seuls moi (Le CEO JM Croset a souhaité, à ma surprise, maintenir mon contrat d'admin du forum, même si en l'état je ne m'y attendais pas vu que toutes les ressources, y compris le forum, vont être abandonnées par Mandriva SA) et pcpa (qui est un vrai salarié côté brésilien) travaillons pour le projet. Pour ma part, j'y travaillerais même sans avoir de contrat chez Mandriva car j'aime bien l'équipe communautaire du pojet, et je pense qu'il en est de même pour Paulo Cesar :)

      Contrairement à ce que le nom laisse croire, c'est un projet quasiment auto-monté, avec très peu d'intervetion de Mandriva SA. Cette dernière a fourni quelques ressources et en quelque sorte "imposé" le nom et la forme de l'association (Pour être franc, je ne sais pas qui a choisi le nom, l'actionnaire principal de Rosa et Mandriva SA peut-être, mais au bout du compte, peu importe, par contre la forme associative, on la doit à Charles, car au début je crois que c'était parti pour une fondation de droit Maltais, et là ça aurait plutôt été merdique, et ça n'aurait vraisemblablement pas été accepté par la communauté, ce qui aurait sûrement amené à un désaccord ou à la mort du projet). Je vois très bien ce que tu veux dire par "sauvetage de face", mais je ne suis pas sûr que ça soit le meilleur terme. Comme le vrai sauvetage a été celui de l'entreprise, qui a enfin une gestion financière saine (du moins c'est l'impression que j'en ai), et le CEO n'a jamais caché son intention d'abandonner la distribution qui coûte cher, et ne rapporte rien depuis des années. Mandriva Linux, en tant que tel, il n'en a pas grand chose à faire, mais comme un certain nombre de personnes ont montré leur intérêt pour sauvegarder la distribution, il a convaincu les actionnaires principaux de fournir quelques ressources, dans les limites du raisonnable. Le choix du nom "OpenMandriva" c'est aussi, selon mon interprétation, une forme de communication disant "voilà, on a fait ce qu'on pouvait dans les limites de ce qu'on accepte et ce qu'on a les moyens de faire, maintenant à vous de voir si vous vous en sortez, bon courage et bonne chance".

      Le nom OpenMandriva a été accepté pour l'association (avec quelques grognements d'un côté, et quelques contentenements de l'autre, mais on a réussi à éviter la sission :D ) Mais les produits qui seront développés par l'association n'ont pas encore de nom, OpenMandriva n'est pas vraiment apprécié comme nom de produit, c'est un truc qu'on choisira quand l'asso sera vraiment définitivement montée (si on n'a pas d'autres problèmes d'ici là, c'est jamais vraiment fini ce genre de trucs, il y a toujours des gens qui veulent imposer leur point de vue).

      Pour essayer de répondre en quelques mots, et c'est pas évident au questionnement technique sur la distribution : évidemment l'intérêt technique immédiat de Mandriva SA pour la distribution est largement moindre que celui de Rosa qui a un développement actif. Mais la relation entre les deux entreprises n'a jamais été au top, et il est vrai que Rosa avait commencé à travailler dans son coin, alors que Cooker continuait de l'autre (sur le SVN de mandriva SA).

      Mais lors de la réunion de Juin, entre des membres de la communauté, et Mandriva SA et Rosa, nous nous sommes mis d'accord sur le fait de mettre en commun nos ressources, et d'utiliser une version unique upstream et communautaire. En plus de ça, le choix a été fait d'utiliser la plateforme ABF qui est développée par Rosa et qui s'appuie sur Git (la plateforme est libre, si vous avez besoin des sources, je les rechercherai)

      Rosa Linux est elle même basée sur Cooker, mais certains dév russes ont réparé un nombre importants de paquets cassés. Rosa 2012.2 n'est pas aussi polishée que la série Mandriva 2010.x (donc pas autant que Mageia qui en est issue), mais c'est clairement la meilleure version de Mandriva/Cooker depuis le basculement technologique (notamment RPM5) Par contre, un bon paquet de… paquets (tels l'installeur, ou d'autres paquets maintenus par quelques irréductibles) sont exclusivement sur cooker. C'est pourquoi a été initié un travail de fusion des deux environnements, et aussi pour importer tout l'historique SVN dans Git, ce qui a amené d'ailleurs à quelques désaccord. Mais c'était un travail de longue halène, qui a véritablement commencé avec la venue de Matthew Dawkins de Unity Linux à Paris fin octobre à mi novembre et qui devrait se finir en fin d'année, car Rosa Linux est elle même en période de pré-release.

      Donc on a du faire un gros travail de rassemblement des forces, et c'est pas évident car on est vraiment éclatés sur le globe, et sur une trentaine de personnes on doit être trois français.

      On ne sait même pas si on pourra objectivement faire le quart de ce qu'a fait Mageia, ni même aussi bien, mais les objectifs sont un peu différents, on souhaite plus reprendre l'architecture de Unity (développement d'un coeur solide, mais outils pour recréer facilement des respin communautaires ou commerciaux (dont Rosa Linux) et développer activement ABF.

      Après on ne fait pas beaucoup de pub ni de comm externe, c'est vrai. Il y a toujours le risque que ça ne marche pas, le résultat est toujours incertain, on n'a pas encore de véritable infrastructure, même si ça ne devrait pas tarder, mais j'ai bon espoir que ça donnera naissance à quelque chose de sympa. Mais bon la communication externe amènerait certainement plus à de la raillerie, donc autant que les gens croient que le projet est mort, tant qu'il a une chance de survie, en plus au sein de l'équipe, on se marre avec ça, on se trouve des noms de distributions ou de release du genre "Graveyard Cough" :D D'ailleurs si vous avez des idées de jeux de mots (surtout en anglais), je suis preneur

      Si ça intéresse quelques investigateurs, les principaux meetings, logs, feuilles de route depuis octobre sont ici https://wiki.mandrivalinux.org/index.php/Main_Page

      • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

        Posté par . Évalué à 4.

        Mandriva Linux, en tant que tel, il n'en a pas grand chose à faire, mais comme un certain nombre de personnes ont montré leur intérêt pour sauvegarder la distribution

        Je ne vois pas très bien en quoi il y a sauvegarde, vu que pour ainsi dire quasiment rien de la distribution n'est conservé et qu'il semble que même les drakxtools soient condamnés.

        Sinon je te remercie pour toutes ces précisions, mais ça ne répond toujours pas à ma question :( : qu'est censée être OpenMandriva ? Une simple ROSA Linux rebadgée ou y-a-t-il un projet original et distinct ?

        • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Tout est conservé, au contraire, même l'historique SVN de Cooker, au travers du "merge" SVN/Git. Pour ce qui est des drakxtools, c'est pour l'instant quelque chose qui est propre à Rosa, et qui est discuté pour savoir si en upstream on va en effet essayer d'avoir un centre de contrôle unifié à tous les environnemnets (le mcc traditionnel) ou, comme le fera rosa pour sa propre distribution, appeler ces outils au travers de l'outil de configuration propre à chaque environnement (ce que fait Ubuntu par ex). Rosa misant tout sur KDE, elle s'occupe donc de faire que ces outils (drakx truc) soient appelables non plus depuis le mcc, mais depuis le systemsettings de KDE (pour éviter le doublon "configurer votre ordinateur" et "configurer votre bureau"). Les outils en soi restent, ce sont les icônes qui appelle les drakxtools qui est déplacés.

          Et enfin Rosa est cooker, ou plutôt une cooker stabilisée (mais qui n'a pas conservé tous les paquets et l'historique). Une cooker avec quelques développements spécifiques, tels klook, ROMP, simplewelcome etc.

          Est-ce que Rosa sera une cooker rebadgée? En quelque sorte, vu que leur développement sera fait en upstream. Ça n'enlèvera pas le mérite de leur contribution.

          En résumé, et sur le papier (après faut arriver à mettre ça en pratique, c'est une autre paire de manche) : l'association est en train de mettre en place et maintiendra ABF et cooker (l'environnement de développement upstream), auquel vont particper la communauté, Rosa, d'autres communautés ou sociétés (on verra si ça prend ou pas, c'est une autre histoire), et peut-être Mandriva SA. OpenMandriva maintiendra donc : la plateforme de développement, les dépôts communautaires et en premier lieu une distribution de type "Core" (CLI ou WM très léger) "respinable" (avec les outils pour), et peut-être en fonction des forces en présences, des distributions plus complètes ou spécifiques (Desktop/Server…) Mais je ne m'avance pas trop sur ces dernières.

          Il faut en quelque sorte comparer ABF à OBS.

          Après le futur dira si c'est viable ou pas , un risque (on n'est pas dupe) est de n'avoir aucun poids face à Rosa, ou sans Rosa (si la communauté ne grandis pas assez ou si Rosa ne joue pas le jeu), et de voir cette dernière essayer de nous forcer à prendre des décisions, ou se servir de la communauté OpenMandriva comme paravent. J'essaie donc de mon côté d'éviter celà et d'assurer une chance de survie au projet, sans le compromettre en l'attachant pied et poing à Rosa, au lieu de Mandriva SA. C'est donc pas mal de diplomatie, de rencontres avec des juristes, et beaucoup de préparation, discussions, déplacements et meetings à des heures invraisemblables pour trouver des horaires qui conviennent à tout le monde (on a du GMT-7, du GMT+13…) et aussi souvent beaucoup d'incompréhensions entre cultures parfois différentes :p Heureusement, il y a des gens vraiment bien et motivées dans le projet, tant dans les différentes communautés que chez MDV ou Rosa, sinon j'aurais déjà lâché

        • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          qu'est censée être OpenMandriva ?

          Une assoce, avec 2 à 3 ans de retard sur ce que Mageia a fait, ( et que Mageia a fait dans la continuité des 4/5 ans de travail en vue d'avoir une communauté indépendante d'un sponsor unique commercial au finance pas très saine à l'époque ).

      • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

        Posté par . Évalué à 5.

        au début je crois que c'était parti pour une fondation de droit Maltais, et là ça aurait plutôt été merdique, et ça n'aurait vraisemblablement pas été accepté par la communauté

        Parce qu'il y a encore une communauté ?

      • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

        Posté par . Évalué à 1.

        Mandriva SA a fourni quelques ressources et en quelque sorte "imposé" le nom et la forme de l'association (Pour être franc, je ne sais pas qui a choisi le nom, l'actionnaire principal de Rosa et Mandriva SA peut-être, mais au bout du compte, peu importe, […]

        Même si OpenMandriva était le choix de Mandriva SA, il faut préciser qu'il y a eu un sondage où la communauté a pu valider ce choix.

    • [^] # Re: C'est un sauvetage de face

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le vrai but est de fusionner OpenMandriva et Mageia sans avouer que la seule chose que pourra récupérer
      Mageia dans cette fusion, c'est un peu de pub.

      Non, c'est 2 entités séparés. De plus, mageia a déjà récupéré le support de 2 packageurs, oden erikson et Nicolas Lecureil ( en plus d'avoir de la crédibilité de part l'annonce de Mandriva de se baser dessus ).

  • # historique

    Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 03/12/12 à 00:03.

    Pour ceux qui voudraient suivre et comprendre le contexte, le blog de mandriva propose quelques éléments, en voici une lecture (partiale*) :

    S'ensuit un dialogue effectif avec la communauté (ce qu'il en reste, il y a quelques irréductibles) :

    (*) partiale, au sens où, depuis 2002, j'ai oscillé entre les communautés utilisateurs et cooker, oui, il y avait une scission historiquement entre les forums et l'irc/ML, c'est compliqué :-) (bon, je peux élaborer, c'est surtout Adam Williamson qui a le plus contribué à rassembler les deux mondes et ennael qui fédérait bienveillemment tout cela).
    (**) je suis aussi passé côté Mageia en tant qu'utilisateur, comme beaucoup, persuadé qu'il fallait donner sa chance à chacun de trouver sa voie, les échanges communauté avec Mandriva étant toujours un peu compliqués (à titre personnel très faciles, à titre influence globale et compréhension des tenants et aboutissants cela étant toujours très flou). Pour moi, il n'y a pas de comparaison/évaluation entre les deux modèles, hormis au niveau de cooker où il est très similaire.
    (***) DrakeLinux aurait été ma préférence (ou OpenDrake, voire LibreDrake), permettant d'éviter de retomber sur les débats de juriste sur la gestion de la marque et faisant allusion à une histoire commune (et peu de risque de retomber en procès avec Hearst), mais bon.

    • [^] # Re: historique

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci de dés-obscurcir un peu les choses car bien que je sois utilisateur de Mandrake/driva depuis toujours et de Mageia depuis un an, j'ai un peu de mal à comprendre ce qui se passe et de savoir à quel sein me vouer…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.