Les nouveautés dans Emacs 23

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
15
1
avr.
2009
GNU
GNU Emacs est un éditeur de texte souple, extensible, personnalisable et auto-documenté. Il est disponible sur toutes les plate-formes courantes (GNU/Linux, *BSD, Unix, Mac OS, MS DOS, MS Windows...). Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, GNU Emacs est une des briques logicielle historique du projet GNU offrant une plate-forme très complète d'édition de texte en tout genre (code source, rapport, notes, mails, ...). Cependant la conception d'Emacs permet d'étendre ses fonctionnalités en de véritables applications à part entière. Une des plus connues est sûrement le lecteur de news & mails Gnus.

La version 22, qui est en réalité une version 1.22, est sortie le 2 juin 2007. Cette version était très attendue et à connue depuis deux nouvelles révisions (le 28 mars et le 5 septembre 2008) dont des détails sont donnés en seconde partie de la dépêche.

Chong Yidong, mainteneur avec Stefan Monnier depuis le 22 février 2008, a également annoncé le troisième pretest 23.0.92. Cette prochaine version majeure contient des modifications importantes avec notamment une nouvelle gestion des polices de caractères et le mode multi-tty décrit en seconde partie.

Une réserve numérique

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
1
avr.
2006
Justice
EUCD.INFO annonce dans un communiqué de presse la création d'une réserve numérique pour les Logiciels Libres victimes du projet de loi DADVSI. En effet, par crainte de poursuite due au doute juridique de l'amendement VU/Sarkozy/Mariani/Vanneste, l'hébergeur français OVH annonçait dans un courrier à ses clients qu'il interrompait sa diffusion du Logiciel Libre P2P eMule, inaugurant un régime de « terreur ».

Un accès libre et gratuit à cette réserve est proposé à tous les citoyens français, qui peuvent ainsi utiliser ces logiciels, les étudier, les modifier et les redistribuer conformément aux souhaits de leurs auteurs. Ces derniers « fournissant actuellement des logiciels de transfert d'information sur internet en France sont invités à demander asile à EUCD.INFO plutôt que de recourir à l'effacement. »

La FSF France seconde cette initiative par un soutien juridique face à quiconque souhaiterait, sur les fondements de l'amendement, fermer cette réserve.