Journal Point Godwin 2.0

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
6
21
déc.
2012

J'imagine que vous êtes au courant des tribulations du gros Gégé entre la France et la Belgique et des commentaires que cela provoque. Vous avez peut être entendu/lu celui de
Torreton et la réponse de Deneuve. Bref dans tout cela il y a une phrase rigolote de Deneuve, je cite :

Qu’auriez-vous fait en 1789, mon corps en tremble encore !

Un journaliste de rue89, à propos de cette citation, parle d'un "Point 1789". J'aime assez l'idée, même si je pense en fait que c'est une tentative (maladroite) pour éviter le Point Godwin. Si c'est le cas ne pourrait-on pas imaginer étendre la définition.

Je pense que (i) le sujet intrinsèquement trollogène (ii) nous sommes vendredi, je suis donc impatient de lire vos réactions.

ps1: L'article sur rue89

ps2: De toute manière Deneuve et Depardieu sont des nazis (comme ça c'est fait)

  • # 'Soir

    Posté par . Évalué à  9 .

    J'en dit que c'est un faux problème.

    En effet, la rattachement de la Belgique, pour partie à la France et pour partie à l'Allemagne, est prévu vers fin 2015 d'après le calendrier maya du nouveau cycle.

    Ce journal est criant d'un manque d'anticipation de la part de son auteur. Il faudrait voir à regarder un peu plus loin que le bout de son avis d'imposition avant de venir troller baffrage, fiscalité et vins de Bordeaux.

    • [^] # Re: 'Soir

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Mais qu'est-ce qu'on peut pas lire comme conneries ici!
      Faut arrêter la fumette les gars!

      L'autre partie de la Belgique sera rattachée à la Hollande, pas l'Allemagne!!
      --------> [ ]

      • [^] # Re: 'Soir

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Alors justement, à la Hollande, ou à Hollande ?

      • [^] # Re: 'Soir

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Je pense qu'il faudra passer sur le corps de nombreux flamands et hollandais avant que ça n'arrive.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

        • [^] # Re: 'Soir

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 . Dernière modification : le 22/12/12 à 17:45

          On trouvera certainement de nombreuses et de nombreux Françaises et Français pour se dévouer /o\ .

      • [^] # Re: 'Soir

        Posté par . Évalué à  2 .

        En fait, c'est les Pays-Bas qu'on dit, et pas la Hollande qui est une ancienne région des Pays-Bas.

  • # Qu’auriez-vous fait en 1789, mon corps en tremble encore !

    Posté par . Évalué à  4 .

    La dame serait-elle comme les cannes (femelle du canard, bien que dans le cas précis, on puisse parler de conards…) et capable de courir et trembler 1H après décapitation?

    A remarquer que nombre de nos têtes pensantes n'ont pas besoin de réfléchir avant de déblatérer des conneries, et d'utiliser OpenOffice.org comme firewall, alors peut-être que leur ôter le chef permettrait de consommer moins d'énergie (ben oui, la tête est bardée d'organes inutiles et qui consomment fatalement de l'énergie, quid de la taxe carbone?) et donc d'être plus écologiques…

    Appel au troll… et envie d'y répondre pour ma part :P

    PS: excusez le ton insultant, c'est plus le jeu de mot qui me faisait rire :]

  • # Une invention bourgeoise.

    Posté par . Évalué à  7 .

    C'est outrageant. Aujourd'hui même, des gens meurent de faim, galèrent pour bosser. Renoncent à se chauffer au dessus de 14°C. Il y a des innocents qui subissent des guerres inventées par des nantis pour leur profit seul.

    Autre temps, autre mœurs. Oui, ils ont raison ! Les exilés fiscaux sont des salauds, des parasites, les même que ceux que l'on raccourcissait à l'époque. Fort heureusement, la civilisation a évolué, aujourd'hui nous serions à même de rétablir un peu de justice sans faire couler de sang (encore faut il le vouloir et s'en donner les moyens).

    C'est indécent. Je crois que ses gens sont fous, tellement dans leur monde qu'ils ne comprennent ce qu'ils disent.

    Ça me met hors de moi… La révolution était belle, elle était juste. Je n'arrive pas à m'émouvoir des quelques morts tant ils sont peu nombreux à coté de ceux que l'autre camp, la vie d'un prolo a TOUJOURS été beaucoup plus dangereuse que celle d'un bourgeois. Il est inacceptable d'assimiler la terreur au nazisme, je dirais même que c'est l'exacte contraire.

    Please do not feed the trolls

    • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Euh…

      La révolution était belle

      Des morts sans procès, et pas sans douleurs, bof la beauté.

      elle était juste

      Non plus.

      L'histoire est surtout expliquée par les "vainqueurs"…

      Les exilés fiscaux sont des salauds, des parasites, les même que ceux que l'on raccourcissait à l'époque.

      Sauf qu'aujourd'hui le peuple entier peut voter, et le peuple n'est pas très motivé à empêcher ça (ce n'a pas l'air des plus important, un peu de "ho la c'est pas bien" et on passe à autre chose). Salaud de peuple! (celui qui tu loues, pas très logique).

      • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

        Posté par . Évalué à  8 .

        Une autre idée sur la question de ta part m'aurait estomaqué.

        C'était une révolution, on ne peut pas reprocher aux institution de ne pas avoir fait leur boulot, c'est précisément ce que font les révolutions : elles changent les institutions, alors entre le moment où on enlève les ancienne pour mettre les nouvelles, c'est le bordel. C'est normal, et c'est pas grave. D'autre part elles n'arrivent jamais quand tout va bien.

        L'histoire est surtout expliquée par les "vainqueurs"…

        L'histoire n'est pas expliquée, elle est découverte. Pas par les vainqueurs mais par les historiens.

        Sauf qu'aujourd'hui le peuple entier peut voter, et le peuple n'est pas très motivé à empêcher ça (ce n'a pas l'air des plus important, un peu de "ho la c'est pas bien" et on passe à autre chose). Salaud de peuple! (celui qui tu loues, pas très logique).

        Ta logique est déficiente et malhonnête. Je n'ai jamais loué quiconque. J'ai beaucoup de tendresse pour ceux qui ne se laissent pas faire. Un peu de pitié pour ceux qui subissent silencieusement, et un grand mépris ceux qui luttent contre leur intérêt.

        Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        La révolution française fut considérée comme "belle" en Europe de par les idéaux de justice qu'elle incarnée et l'avenir qui devait lui succéder:
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Révolution_française

        Elle fut à la base de la"démocratie" ( traduire les choses du peule, les dirigeants sont élus par le peuple).

        La "justice" en était l'essence avec "Les droits de l'Homme" notemment un passage connu
        "Tous les hommes naissent libres et égaux en droits"

        Et cette révolution inspire encore de nombreuses personnes et reste une lueur d'espoir dans de nombreuses nations.

        Après pour le rapport avec les exilés fiscaux, la fierté nationale ou le patriotisme… il s'agit davantage de convictions personnelles.

        • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

          Posté par (page perso) . Évalué à  -6 . Dernière modification : le 21/12/12 à 22:20

          "Tous les hommes naissent libres et égaux en droits"

          Yep, et ces mêmes gentilles personnes se sont empressées d'appliquer leur principe (par exemple les Hommes qui étaient de sexe féminin n'ont eu le droit de vote que 150 ans plus tard, ou les le statut des esclaves des colonies. C'était quoi déjà la phrase? égaux? Où ça égaux?)

          Le texte est beau, mais il ne faut pas oublier comment ça a été fait et que les gens qui l'ont écrit ne pensaient pas trop ce qu'ils écrivaient, c'était plus pour faire joli qu'autre chose, aujourd'hui encore la France est condamnée, et pas qu'un peu, pour ne pas respecter les droits de l'homme (600 condamnations en 50 ans quand même, et évitons de parler des droits des hommes en prison française).

          il s'agit davantage de convictions personnelles.

          Et de décision du peuple ;-). Ce qui m'a fait réagir est de traiter de salaud ou de parasite une personne qui respecte la loi et ne cherche même pas à la contourner, la loi lui autorise la chose. Bizarrement, ces mêmes personnes "critiques" seraient, qu'on me corrige si je me trompe, parmi les premières à hurler sur les personnes traitant les RSAistes de salauds et de parasites (chacun ses convictions hein, pas de raison que ce soit que certains qui soient insulté de cette manière).

          Bref, un peu de recul autant sur l'exil fiscal que sur la révolution française ne ferait pas de mal. Qu'on fasse plutôt remarquer à son député que ce genre de chose nous tient à coeur (sans verser dans l'insulte si on veut être convainquant).

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par . Évalué à  5 .

            les gens qui l'ont écrit ne pensaient pas trop ce qu'ils écrivaient, c'était plus pour faire joli qu'autre chose

            Qu'en sais-tu ? Certains s'impliquaient, prenaient leur responsabilités, dans leur écris…

            C'est vraiment pas sympa pour eux !

            La politique c'est vraiment un truc qui devrait être féminin, les hommes ont bien d'autres choses à foutre, sérieusement.

            • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

              Posté par . Évalué à  1 .

              La politique c'est vraiment un truc qui devrait être féminin, les hommes ont bien d'autres choses à foutre, sérieusement.

              Tiens d'ailleurs je rebondis sur cette dernière phrase.
              J'ai observé (sans participer) pas mal de journaux ces derniers mois qui partaient rapidement en vrille sur le sujet du machisme.

              Je pensais donc moi aussi créer un nouveau point, qu'on appellerait "le point [nom d'un macho célèbre]".

              Le premier grand macho m'étant venu à l'esprit étant Duke Nukem, je propose donc le "point Duke".

              Hail to the King Baby !

              *Sano*

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par . Évalué à  9 .

            Yep, et ces mêmes gentilles personnes se sont empressées d'appliquer leur principe

            Tu regardes le passé, 200 ans après et tu juges avec tout le recul que tu peux avoir, c’est beau.

            En fait, tu demandes au Révolutionnaire de 1789 d’avoir toute la sagesse qu’on peut avoir aujourd’hui mais avec 200 ans de d’avance sur tout le monde…

            Salaud de Révolutionnaire !

            aujourd'hui encore la France est condamnée, et pas qu'un peu, pour ne pas respecter les droits de l'homme

            Quel est le rapport avec la Révolution de 1789 ?

            Si la France ce fait condamner aujourd’hui, c’est parce que ces différents gouvernements n’ont pas su faire respecter les droits de l’Homme. Mais c’est surtout parce qu’on considère un texte écrit il y a 200 ans comme étant applicable et comme étant la base de toutes lois et le but à atteindre pour toute société. Tu devrai les remercier au lieu de les injurier.

            la loi lui autorise la chose

            La loi n’autorise rien, elle ne fait qu’interdire et tant qu’elle n’interdit pas, elle autorise.

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 22/12/12 à 13:19

            Le texte est beau, mais il ne faut pas oublier comment ça a été fait et que les gens qui l'ont écrit ne pensaient pas trop ce qu'ils écrivaient, c'était plus pour faire joli qu'autre chose,

            Le siècle des Lumières résumé par Zénitram: Rousseau, Voltaire, Montesquieu, Diderot ne pensaient donc pas ce qu'ils écrivaient o_O. Faut être assis pour lire une énormité pareille.

            Bienvenue dans le monde vu par Zénitram et son filtre de distorsion de la réalité.

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 . Dernière modification : le 22/12/12 à 13:28

            D'ailleurs, il y a une autre énormité qui est passée comme une lettre à la poste:

            le statut des esclaves des colonies. C'était quoi déjà la phrase? égaux? Où ça égaux?

            L'esclavage a bien évidemment été aboli à la Révolution. C'est Napoléon qui l'a réintroduit en 1802.

            Source sur wiki

        • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

          Posté par . Évalué à  0 .

          Toutes ces idées étaient déjà présentes dans la déclaration d'indépendance des États-Unis et plus tard dans sa constitution. Et ils n'ont pas eu à appliquer une Terreur pour mettre tout ça en place. Je pense pas que la révolution française soit belle, à part pour les écoliers français.

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par . Évalué à  7 .

            Bizarrement, quand j’ai tapé « Indépendance des États Unis d’Amérique » sur Wikipedia, j’ai été redirigé sur la page Guerre d'indépendance des États-Unis.

            • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

              Posté par . Évalué à  2 .

              La Terreur c'est un peu à part quand même. Il suffisait que le type de la guillotine juge que tu n'avais pas assez la ferveur révolutionnaire pour qu'on te tranche la tête. Ca me fait plus penser au totalitarisme soviétique qu'à une guerre civile ordinaire.

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par . Évalué à  7 .

            Il faudrait voir à ne pas mélanger des choux et des carottes et à un peu remettre les choses à leur place.

            Tu ne peux pas comparer ce qu'à fait un peuple soumis à la monarchie, sur son territoire, qui aspirait à plus de justice et de libertés d'un côté (la France), et une colonie lointaine qui en avait marre de se faire sucer la moelle par les taxes (les Etats-unis) de l'autre.
            D'un côté, on doit bouleverser la société en place et sa hiérarchie, de l'autre on dit au tuteur qui vit à plusieurs milliers de km qu'on ne veut plus de lui (je simplifie, mais c'est toi qui a commencé, Na!).

            Bref, la situation n'était pas la même, et il est normal qu'une révolution soit plus violente qu'une guerre d'indépendance.
            D'autre part, merci de ne pas faire comme si les lumières vivaient aux état-unis…
            La déclaration d'indépendance contient beaucoup d'idéaux propres aux philosophes de cette époque, tout comme la déclaration des droits de l'homme. Dire (ou sous entendre) que l'une s'est inspirée de l'autre n'est que foutaises.

      • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

        Posté par . Évalué à  10 .

        Des morts sans procès, et pas sans douleurs, bof la beauté.

        • La fin de l’Ancien Régime ;
        • L’instauration d’un embryon de démocratie et d’une République ;
        • La création des Droits de L’Homme ;
        • Les premiers débats sur l’abolition de l’esclavage ;
        • Les premiers débats sur l’abolition de la peine de mort ;
        • etc.

        Alors oui, il y a eu des morts, beaucoup, personne ne le nie. Par contre, il ne faut surtout pas oublier que la France était en guerre civil sur son sol et en guerre avec ces voisins qui ne pouvaient pas supporté de voir la fin de la monarchie.

        Une révolution ça devient très vite incontrôlable et je pense pas qu’une assemblé de 600 député, à Paris, aurait pu faire quoi que ce soit contre ça. Ils ont instauré un régime beaucoup plus juste que l’Ancien Régime, je trouve que c’est déjà une bonne chose.

        • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

          Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

          Les premiers débats sur l’abolition de l’esclavage ;

          L'esclavage a même été aboli avant d'avoir été rétabli par Napoléon.

          • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

            Le rétablissement de l'esclavage est intervenu par le fait que les pays fortement esclavagistes avant et « appartenant » à la France (comme Saint-Domingue), se sont détachés de la France en prenant la liberté qu'ils avaient maintenant accès. Cela remettait en cause l'autorité de la France dans ces pays là et une éventuelle conquête des Amériques.

            D'ailleurs, après le rétablissement de l'esclavage, Napoléon envoya des troupes pour y rétablir l'ordre, troupe qui s'est pris une belle défaite face aux locaux. Comme Napoléon ne pouvait être en Europe et Amérique pour conquérir tous les fronts, et que Saint-Domingue résiste fort malgré les moyens qu'ils avaient, il a jugé plus opportun de vendre la Louisiane aux États-Unis et mettre un terme aux ambitions qu'il avait pour la France là bas, notamment face aux anglais. Du coup le revers de Saint-Domingue (et l'abolition temporaire de l'esclavage), a peut être fait perdre à la France plus d'un tiers du territoire des États-Unis actuels.

        • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Ne pas oublier la suppression des lois interdisant l'homosexualité, lois rétablies plus tard pour être supprimées à nouveau en… 1981. On a parfois le sentiment de tourner un peu en boucle…

          « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Une invention bourgeoise.

      Posté par . Évalué à  2 .

      Tu sembles oublier que la revolution a surtout été instiguée par les bourgeois, et que c'est surtout les bourgeois qui en ont profité.

  • # Marianne

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    On pardonnera à Deneuve ses approximations: la Terreur, ce n'est pas 1789.

    Rappelons qu'il fut un temps où la révolution française n'effarouchait pas celle qui fut quand même le modèle du buste de Marianne.

    http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/000/169/273/378_001.jpg

    http://timbreposte.free.fr/mag-timbre/marianne/marianne/marianne_deneuve.jpg

    Il est pour le moins piquant qu'avec cette déclaration, elle se place implicitement du côté de la noblesse, contre la populace !

    C'est effectivement un point Godwin à l'envers: d'ordinaire, quand on écrit "qu'auriez vous fait en 1940", le sous-entendu n'est pas que le comportement juste est d'aider les soldats du Reich !

  • # Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

    Posté par . Évalué à  10 .

    Ben v'là-t-y pas que la grande Catherine se méfie des montagnards coupeurs de têtes (de …..).Qu'elle en voit partout. Ciel !

    J'adore ! vi ! Les coupeurs de têtes du jour d'hui, c'est un peu comme les « pirates » de chansons et de films, les privilégiés de grévistes qui prennent en « otage » les pov' villégiateurs exotiques et tout ces salauds d'pauvres qui z'ont même pas une Rolex à cinquante piges. Rien que des putains de chômeurs sans ambition !

    Ça les fait chier les riches qu'on ne reconnaisse pas qu'ils ne méritent pas tous ces sous qu'ils ont ! Croient qu'on ne reconnaît pas leur travail; Que nenni ! Sortez vous la tête de votre nombril (ou de votre cul). Juste on dit que PERSONNE ne mérite de gagner autant, ça paraît pourtant assez simple comme concept. Les pauvres pensent que la société est mal foutue de payer des gens autant pour pas foutre grand chose et si peu les autres pour tant de peines.

    Alors tout ce qui dépasse paf ! on prend. Comme disait le comique télévisuel G. Marchais il y a déjà bien longtemps au néanmoins toujours présent Elkabaffe (comme quoi c'est bien celui qui le dit qu'y est) : « au dessus de 30 000 (francs), j'prends tout »

    Ben nous pareil! Vi ! vi ! t'as bien compris mon Gérard, ma Catherine, ma Brigitte et tous les autres, artistes, journaleux, politiques et toussa nos élites.

    Nous au-dessus d'une certaine somme on prend tout, voilà ! Ça rétablit l'équilibre et diminue les injustices. Comment vous l'avez gagné c't'argent?

    Ben non vous SAVEZ PERTINEMMENT que non, comme les financiers et autres capitalistes le savent aussi. Ce sont justes des primes pour faire se perpétuer le système qui vous rends gros et gras ou fins et sportifs selon vos atavismes.

    Nous ce système-là on ne l'aime pas, on veut le mettre sur le cul, alors on vous prend vos primes injustement perçues au détriment de la vie d'autres humains. Parce que vous le savez bien, là, tout au fond, que tout ce fric qu'on vous donne en plus il va manquer à d'autres. Hein ? Que vous le savez ? Parce que sans ça pourquoi venir soutenir de votre notoriété les restos du cœurs, les sans-abris ou les chômeurs ?

    Alors les riches (et les cons) y trouvent ça brutal. Ben tiens ! Et perdre son boulot (et donc tout le reste) à 45 ou 50 balais pour ne jamais en retrouver (parce que t'es trop vieux disent les mêmes qui réclament le recul de l'âge de la retraite) et finir au RSA c'est pas brutal peut-être ?

    Les âââârtistes aujourd'hui ils continuent de se vivre comme les descendants des Molières et tziganes, qui crevèrent la dalle et qu'on ne pouvait enterrer que nuitamment, excommuniés.

    Ou ils se la jouent façon Rimbaud : «Je m'en allais les mains dans mes poches crevées… Mon auberge était à la Grande Ourse… Muse et j'étais ton féal… les élastiques de mes souliers blessés, un pied contre mon cœur ».

    Il font une apparition aux « restos du cœur », au côté des sans logis et c'est bien. Bonne conscience. B.A.

    Nos œuvres disait-on autrefois. Fermez le ban. J'ai donné.

    « Pour faire une bonne dame patronnesse
    Il faut être bonne mais ans faiblesse.
    Ainsi j'ai dû rayer de ma liste…
    Et un point à l'envers …»
    Écrivait le grand Jacques.

    Mais Mâ'me Catherine et les autres, de « gauche » ou de « droite » z'avez pas légèrement l'impression que votre mode de vie ressemble plus à celui de la duchesse et de ses bonnes œuvres qu'à celle du jeune Molière d'un aède ou d'un trouvère ? Aux grandes bourgeoises plutôt qu' aux pétroleuses ?

    Et les nouveaux aristocrates, z'en feriez pas partie des fois ? Très peu de travail, beaucoup d'argent dont une bonne partie venant de différents prélèvement sur la masse pour soutenir le « création » (ça fait un moment que je ne l'ai pas vue celle-là d'ailleurs !) et puis des taxes sur les supports numériques et autres calembredaines et finalement des lois scélérates pour protéger le tout. Ça a quand même une sacré gueule de taille, d'aides, de gabelle et de traite tout ça non ?

    La boucle est bouclée et la Deneuve (et les autres) ont finalement raison de se référer à 1789 (hormis l'erreur de date, mais bon on ne peut pas être artiste créateur et attaché à de vulgaires détails de cet acabit) et au comité de salut public parce qu'il n'est pas impossible qu'alors certaines de ces (grosses) têtes fussent tombées dans la sciure. Catherine a donc raison d'avoir les jetons, Gégé de se tirer et les autres de commenter.

    Moi perso en tant que pauvre je m'en tamponne le coquillard de leurs exiles dorés, de leur états d'âme coupables, de leur fric et de la plupart de leurs « œuvres ».

    Qu'ils se barrent donc et qu'ils pleurnichent (sont tellement malheureux), mais surtout et par pitié, messieurs les artistes, les politiques, et les journalistes, nos élites quoi ! tous et toujours en représentation, juste une requête : FERMEZ VOS GRANDES GUEULES, FOUTEZ-NOUS LA PAIX ET PUISQUE NOUS DEVONS MARNER, LAISSER NOUS AU MOINS MARNER DANS LE CALME. ÉCRASEZ !

    Vous ne risquez rien : le temps des révolutions, des biens confisqués et des têtes que tombent est bien fini. Les révolutionnaires ont failli. Et vous le savez bien, alors au moins arrêtez de chialer, ça devient pénible !

    Allez, un peu de tenue que diable !

    Tiens au fait le fisc belge se demande s'il ne va pas dénoncer B. Arnault au fisc français parce qu'il semblerait que les « investissements » du milliardaire ne soient que des « boites aux lettres »

    Putains de Montagnards ces fonctionnaires Belges.

    • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

      Posté par . Évalué à  7 .

      Clap clap !

      En voila un d'artiste. Un vrai pamphlet digne de Voltaire. Écris a Libe. Torreton n'a aucun talent en effet.

      Au plaisir de te relire … en CC-BY-SA

    • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Y'a des fois où j'aimerai "pertinenter", même si c'est déjà à 10

    • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Ça les fait chier les riches qu'on ne reconnaisse pas qu'ils ne méritent pas tous ces sous qu'ils ont ! Croient qu'on ne reconnaît pas leur travail; Que nenni ! Sortez vous la tête de votre nombril (ou de votre cul). Juste on dit que PERSONNE ne mérite de gagner autant, ça paraît pourtant assez simple comme concept. Les pauvres pensent que la société est mal foutue de payer des gens autant pour pas foutre grand chose et si peu les autres pour tant de peines.

      Nous au-dessus d'une certaine somme on prend tout, voilà ! Ça rétablit l'équilibre et diminue les injustices. Comment vous l'avez gagné c't'argent?

      Ben non vous SAVEZ PERTINEMMENT que non, comme les financiers et autres capitalistes le savent aussi. Ce sont justes des primes pour faire se perpétuer le système qui vous rends gros et gras ou fins et sportifs selon vos atavismes.

      Nous ce système-là on ne l'aime pas, on veut le mettre sur le cul, alors on vous prend vos primes injustement perçues au détriment de la vie d'autres humains. Parce que vous le savez bien, là, tout au fond, que tout ce fric qu'on vous donne en plus il va manquer à d'autres. Hein ? Que vous le savez ? Parce que sans ça pourquoi venir soutenir de votre notoriété les restos du cœurs, les sans-abris ou les chômeurs ?

      J'ai mis en gras les passages qui me semblaient un peu gênants, si ce n'est faux…
      Non pas que je suis contre l'imposition plus forte de riches, je ne pense pas qu'il faut tomber dans l’excessif pour justifier cela. Déjà mélanger la méthode de gain de vie d'un artiste et d'un financier c'est maladroit tellement que cela fonctionne différemment. Et dire qu'un artiste qui gagne beaucoup de sous l'a volé (ou eu au détriment d'autres personnes), c'est un peu du foutage de gueule aussi. L'argent que les artistes perçoit gagne son argent que parce qu'il y a un public derrière qui le donne. N'aller pas voir les films, n'écoutez pas de musique, etc. et ils ne gagneront plus rien du tout. Il ne faut blâmer que ceux qui les payent. ;)

      Affirmer également qu'un artiste ne glande rien contrairement aux ouvriers me semble là aussi réducteur, la vie d'artiste n'est pas forcément simple et le travail à réaliser est difficilement mesurable et il est loin d'être aussi négligeable qu'on pourrait le prétendre. Après on peut s'amuser à dire qu'ils sont payés pour pas grand chose mais ça parait un peu simpliste. De même qu'il y a des métiers mal payés mais que ne demandent pas de grands efforts non plus. Le monde n'est pas blanc ou noir, il faut nuancer.

      Actuellement le salaire est défini suivant le ratio offre-demande, plus il est facile de trouver une personne apte à réaliser un travail, moins il coût cher et à l'inverse, plus c'est rare, plus cela coût cher. Un acteur, sportif ou autre artiste qui sont capables de mouvoir des millions de personnes à travers le monde pour voir quelque chose c'est rare et cela se paye du coup cher pour avoir leurs prestations et le public du coup derrière. Au contraire de la tâches des ouvriers où hélas les compétences demandées ne sont pas très rares et du coup le salaire chute malgré la pénibilité derrière (car on sait que si l'ouvrier part ou n'accepte pas son salaire, on pourra trouver ailleurs une personne apte à réaliser le travail pour ce salaire). Dans le cas des artistes, si on veut qu'ils gagnent moins, il suffit de ne pas voir ce qu'ils font et ça chutera tout seul, le consommateur est en réalité responsable de cet état de fait et non l'artiste qui n'a forcé personne.

      • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

        Posté par . Évalué à  5 .

        J'ai mis en gras les passages qui me semblaient un peu gênants, si ce n'est faux…
        Non pas que je suis contre l'imposition plus forte de riches, je ne pense pas qu'il faut tomber dans l’excessif pour justifier cela. Déjà mélanger la méthode de gain de vie d'un artiste et d'un financier c'est maladroit tellement que cela fonctionne différemment. Et dire qu'un artiste qui gagne beaucoup de sous l'a volé ( ou eu au détriment d'autres personnes ), c'est un peu du foutage de gueule aussi. L'argent que les artistes perçoit gagne son argent que parce qu'il y a un public derrière qui le donne. N'aller pas voir les films, n'écoutez pas de musique, etc. et ils ne gagneront plus rien du tout. Il ne faut blâmer que ceux qui les payent. ;)

        Actuellement le salaire est défini suivant le ratio offre-demande, plus il est facile de trouver une personne apte à réaliser un travail, moins il coût cher et à l'inverse, plus c'est rare, plus cela coût cher. Au contraire de la tâches des ouvriers où hélas les compétences demandées ne sont pas très rares et du coup le salaire chute malgré la pénibilité derrière (car on sait que si l'ouvrier part ou n'accepte pas son salaire, on pourra trouver ailleurs une personne apte à réaliser le travail pour ce salaire). Dans le cas des artistes, si on veut qu'ils gagnent moins, il suffit de ne pas voir ce qu'ils font et ça chutera tout seul, le consommateur est en réalité responsable de cet état de fait et non l'artiste qui n'a forcé personne.

        Moi aussi, j'ai mis en gras ce qui me semblait faux…

        Déjà, lorsque l'on gagne de l'argent, c'est forcément au détriment de quelqu'un d'autre: il faut toujours que quelqu'un se défasse d'une somme.

        Pour le salaire qui est définit suivant le ratio… pas tous, franchement. Trouver des gens qualifiés pour faire un mur droit, ou installer correctement l'électricité, ce n'est pas si évident.
        Et pourtant, c'est pas super payé. On préfère recruter des incompétents payés au SMIC qui salopent le boulot, avec un bon avocat derrière pour assurer les plaintes des clients, qui râlent parce que le boulot ne respecte pas le contrat.
        On critique souvent les projets informatiques pour être incapables d'être finis à l'heure, mais ce ne sont pas les seuls, dans le bâtiment aussi, c'est rarement livré à l'heure, et souvent parce qu'un entreprise merde.
        Au passage, on a d'ailleurs de la chance, il y a le SMIC, qui permet d'avoir au moins de quoi survivre (plus ou moins facilement) quand on travaille 35H par semaine.
        Donc le coup de l'offre et de la demande… bof bof. Si c'était vrai, certains ouvriers auraient de bonnes payes, sans forcément faire d'heures sup ou bosser la nuit/les week-end, et quant à la compétence des actionnaires, j'aimerai qu'elle soit réelle et pas supposée, le monde n'aurait pas connu de crise économique depuis longtemps si c'était le cas.

        Quant au "il suffit […] ça chutera tout seul" c'est vrai, mais dans une certaine mesure seulement. De mémoire, j'ai une taxe quand j'achète un disque dur pour financer ces pôvres gens et lutter contre les ravages du piratage du vol de la contrefaçon.

        • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Déjà, lorsque l'on gagne de l'argent, c'est forcément au détriment de quelqu'un d'autre: il faut toujours que quelqu'un se défasse d'une somme.

          Ouais, enfin, quand tu payes un artiste pour voir sa prestation, personne ne t'a forcé à y aller et le payer, tu le fais par envie du coup ce n'est pas au détriment de ton argent (quia pour moi à un sens péjoratif dans ce contexte).

          Pour le salaire qui est définit suivant le ratio… pas tous, franchement. Trouver des gens qualifiés pour faire un mur droit, ou installer correctement l'électricité, ce n'est pas si évident.
          Et pourtant, c'est pas super payé. On préfère recruter des incompétents payés au SMIC qui salopent le boulot, avec un bon avocat derrière pour assurer les plaintes des clients, qui râlent parce que le boulot ne respecte pas le contrat.
          On critique souvent les projets informatiques pour être incapables d'être finis à l'heure, mais ce ne sont pas les seuls, dans le bâtiment aussi, c'est rarement livré à l'heure, et souvent parce qu'un entreprise merde.

          Tu le dis toi même, faire des murs pas droits ne coûtent pas chers car c'est assez facile à faire => ils sont pas payés chers. J'ai déjà vu des entreprises du BTP qui sont payés assez chers et je pense que c'est lié au fait qu'ils font du bon boulot et que c'est du coup très demandé et qu'ils peuvent se permettre une paye plus élevée car il y a de la demande derrière.

          Au passage, on a d'ailleurs de la chance, il y a le SMIC, qui permet d'avoir au moins de quoi survivre (plus ou moins facilement) quand on travaille 35H par semaine.

          Le SMIC permet de vivre, et non survivre uniquement. J'ai rarement vu des gens au SMIC qui n'avaient pas le moyen de se loger, se nourrir et se chauffer (ce sont pourtant les seuls besoins primaires qu'on a besoin pour survivre, le reste est dispensable). Après si tu veux vivre à Paris et avoir un écran plat neuf chaque année, le SMIC ne suffit pas c'est évident.

          Donc le coup de l'offre et de la demande… bof bof. Si c'était vrai, certains ouvriers auraient de bonnes payes, sans forcément faire d'heures sup ou bosser la nuit/les week-end, et quant à la compétence des actionnaires, j'aimerai qu'elle soit réelle et pas supposée, le monde n'aurait pas connu de crise économique depuis longtemps si c'était le cas.

          Actionnaire n'est pas en soit un métier, je pense qu'il serait temps de comprendre ce qu'est un actionnaire. Un actionnaire investit son argent dans une entreprise (ou plusieurs) car ces entreprises en ont besoin. Comme tout investissement, il y a besoin d'une rentabilité derrière pour les investisseurs (principe d'un investissement). Donc qu'un actionnaire qui gagne de l'argent cela n'est pas un problème et d'ailleurs, tout le monde peut l'être même les employés de leur propre boîte !

          Le problème de l'actionnariat moderne (mais tous ne répondront pas à cette problématique et heureusement), ils spéculent sur la valeur des entreprises, veulent une rentabilité à très court terme, n'investissent plus vraiment (quand tu achète une action pour la revendre quelques jours après, ce n'est pas de l'investissement) et tout ceci a des conséquences néfastes sur la gestion des entreprises je l'admets. Mais là encore, il ne faut pas tous les mettre dans le même paniers, ils sont nombreux à investir correctement.
          D'autant plus que les crises économiques ne sont pas tous liés au monde financier et ses dérapages (je t'invite à relire l'histoire).

          Quant au "il suffit […] ça chutera tout seul" c'est vrai, mais dans une certaine mesure seulement. De mémoire, j'ai une taxe quand j'achète un disque dur pour financer ces pôvres gens et lutter contre les ravages du piratage du vol de la contrefaçon.

          Ouais enfin, 90% des artistes (nombre tiré de mon chapeau mais qui doit être proche de la réalité), ne vivent pas de leur métier car ils ne gagnent pas assez (ou pas assez régulièrement) malgré ces taxes censés les aidés tout simplement car il n'y a pas assez de sous à tirer de cette taxe (et que les majors en prennent un gros morceau aussi). Si personne n'allait voir Gérard Dépardieu depuis le début de sa carrière, il aurait fini pauvre ou presque à moins qu'il n'ait changé de métier comme tout les autres… ce n'est pas une si petite taxe qui aurait changé la face du monde.
          Son salaire il le doit au public qui l'a suivi (et peut être de façon infime via la taxe gouvernementale).

          • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Tu ne crois pas qu'il y a un rapport entre le fait que 90% des acteurs ne gagnent pas très bien leur vie et le fait que Depardieu gagne des sommes colossales ?

            Depardieu est peut être un bon acteur, mais je ne pense absolument pas que la différence de revenus avec d'autres acteurs (pour ne pas compliquer le débat) soit en rapport avec le travail ou même le talent.

            Le cinéma a besoin de s'inventer des acteurs vedettes, quand je dis le cinéma, je pense autant à l'industrie du cinéma qu'au public. Ceux qui accèdent à ce rang ne sont sans doute pas les plus nuls, mais il y a une bonne part de chance dans ce processus de sélection.
            Une fois que le statut de "monstre sacré du cinéma" est acquis, on peut sans problème enquiller les navets.

            Le jeu de l'offre et de la demande ne peut réguler n'importe quel marché: pour que ce jeu opère, il faut que la concurrence ait facilement accès au client et que les mises de départ pour rentrer sur le marché ne soient pas trop élevées: tout le contraire du cinéma.

            • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

              Posté par (page perso) . Évalué à  0 .

              Tu ne crois pas qu'il y a un rapport entre le fait que 90% des acteurs ne gagnent pas très bien leur vie et le fait que Depardieu gagne des sommes colossales ?

              Depardieu est le genre d'acteur qui est capable de faire venir un nombre important de visiteurs rien que par le fait que son nom soit à l'affiche, la plupart des acteurs n'en sont pas capables. C'est pour ça que le cinéma le paie cher, l'avoir à l'affiche fait venir les gens et comme ils sont nombreux à le vouloir pour ça, il peut faire monter les prix.
              C'est pareil pour les footballeurs d'ailleurs, ou n'importe quel domaine où une personne peut influer le comportement des gens.

              Le cinéma a besoin de s'inventer des acteurs vedettes, quand je dis le cinéma, je pense autant à l'industrie du cinéma qu'au public. Ceux qui accèdent à ce rang ne sont sans doute pas les plus nuls, mais il y a une bonne part de chance dans ce processus de sélection.

              Le monde entier est basé sur de la chance tu sais. Le fait qu'une invention A fonctionne au temps X et pas à Y c'est de la chance. L'Histoire regorge de chance, on pourrait te citer plein d'inventions, découvertes ou entreprises qui ont échoué car trop en avance sur son temps, pas les bonne technologie disponible à l'époque, etc. Le cinéma et les artistes, c'est le même problème, tu as un film qui peut marcher une année mais si c'était l'année d'avant ça aurait échoué. Pareil pour les acteurs, parfois ils tombent sur an film qui fait un tabac par surprise et d'autres qui sont du même genre et qui ne décolleront jamais (et leurs acteurs non plus).

              On ne peut blâmer cela, la chance est partie inhérente de notre monde, réguler le cinéma pour ça me semble inapproprié car il faudrait le faire partout dans ce cas…
              Et là aussi, on retombe dans le cas où c'est le public qui choisit et qui crée les vedettes, si tout le monde se foutait de l'acteur, la notion de vedette n'existerait pas. D'ailleurs le fait que l'actualité, la politique, les médias et le public s'emparent de l'évasion fiscale de Depardieu est le sommet du ridicule, si on veut minimiser l'importance de Depardieu dans notre monde, qu'il ailleurs en Belgique ne devrait gêner personne.

              Une fois que le statut de "monstre sacré du cinéma" est acquis, on peut sans problème enquiller les navets.

              Bof car le salaire diminue après et les bons films qui leurs sont proposés s'amenuisent. Regarde Nicole Kidman qui n'arrête pas de chuter dans le milieu après un n-ième navet.
              Les artistes une fois consacrée ont le droit à l'erreur, mais cela n'est pas éternel. Au bout d'un moment ton nom est rejeté ou ignoré tout comme le salaire et les propositions. On pourrait citer de nombreux artistes qui chutent malgré un succès reconnu.

              • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

                Posté par . Évalué à  4 .

                Regarde Nicole Kidman qui n'arrête pas de chuter dans le milieu après un n-ième navet.

                Le fait qu'elle ait perdu le soutien de quelques personnes influentes n'a absolument rien à voir avec le fait qu'on ne lui propose plus que des navets, bien sur…

                PS : je n'ai pas parlé de scientologues. Ah merde, ca y est, je viens de le faire. Effacez ce PS, par pitié !

            • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Le jeu de l'offre et de la demande ne peut réguler n'importe quel marché: pour que ce jeu opère, il faut que la concurrence ait facilement accès au client et que les mises de départ pour rentrer sur le marché ne soient pas trop élevées: tout le contraire du cinéma.

              Il faut différencier le marché des films et le marché des acteurs.

              Pour le marché des films, un navet* comme Bienvenue chez les Chtis peut cartonner au box office. Il "suffit" de quelques millions et de quelques mois pour faire un film, pas de milliards ni d'années. Tu aurais parlé d'infrastructures, peut-être, mais le cinéma n'est pas un bon exemple d'industrie à tendances monopolistiques.

              Pour le marché des acteurs, c'est un jeu avec beaucoup de prétendants et peu d'élus. Comme les sportifs, les médias ou les hommes politiques. Ce n'est pas artificiel, au sens où personne n'a décidé que ce serait comme ça. On pourrait diminuer les salaires, via une impositions supplémentaire. Si c'était fait au niveau mondial, cela aurait peu d'influence sur l'activité des acteurs actuels. Par contre cela en aurait une énorme au niveau de la prochaine génération, qui au moment du choix de carrière préféreraient peut-être quelque chose de moins risqué, maintenant qu'ils n'ont plus d'espoirs de richesses s'ils réussissent. Ce n'est pas forcément ni juste, ni efficace de punir certains d'avoir réussi.

              *: avis perso et subjectif

          • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

            Posté par . Évalué à  3 .

            Le SMIC permet de vivre, et non survivre uniquement. J'ai rarement vu des gens au SMIC qui n'avaient pas le moyen de se loger, se nourrir et se chauffer (ce sont pourtant les seuls besoins primaires qu'on a besoin pour survivre, le reste est dispensable).

            Justement. N'avoir que de quoi se payer ce qui est indispensable à la survie, j'appelle ca survivre…

            Ouais enfin, 90% des artistes (nombre tiré de mon chapeau mais qui doit être proche de la réalité), ne vivent pas de leur métier car ils ne gagnent pas assez (ou pas assez régulièrement) malgré ces taxes censés les aidés tout simplement car il n'y a pas assez de sous à tirer de cette taxe (et que les majors en prennent un gros morceau aussi).

            Cette taxe passerait mieux si, justement, elle donnait plus aux "petits" artites, et moins aux gros. Pour moi cette taxe devrait être répartie à l'inverse de ce qu'elle est : moins tu vends, plus on te donne. Parce que moins tu vends, plus t'en as besoin. Depardieu n'a pas besoin d'un seul centime de cette taxe, et pourtant il doit bien en toucher quelques milliers d'euros (milliers d'euros qu'il ne sent meme pas, pour lui c'est rien).

            • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Avec le SMIC, ie 1118€/mois, pour une personne, on ne survit pas, on vit. Compte par mois 500€ de loyer, 200€ de nourriture, 50€ de télécom (dont achat), 50€ de transport en commun, 50€ d'impôts et taxes, 20€ d'habillements, 30€ de divers, il te reste 218€/mois d'épargne. La survie, certains la vivent, tu ne la vois peut-être pas, mais ce n'est surement pas les célibataires en CDI avec un SMIC qui ont ce problème. À appeler n'importe quoi survie, tu fais perdre son sens à ce mot.

              • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

                Posté par . Évalué à  7 .

                50€ de transport en commun

                Ah bon sang… ça a l'air intéressant d'habiter là ou les transports en commun sont légion, et de pas travailler loin…
                Parce que moi, c'est 700€ d'assurance voiture à l'an (plus ou moins 50€, je suis pas à ça près), 60-70€ le plein, qui fait 500 bornes (ça tiens en général 2-3 semaines, je fait super gaffe vues mes finances actuelles), et je raque 150€/mois pour le train. Statut étudiant, j'ai du bol, ceux qui font moins de route (40min de moins) payent du 400€ /mois.
                Même en prenant en compte le fait que la moitié de ces frais de train est remboursée par l'employeur, le budget transport s'élève plutôt à un truc genre 300€ /mois, soit 250€ d'écart.
                Tu disais, il reste 218€/mois? Oups… 218 - 250 = -32.

                C'est balo, comme on dit ici…

                Et, effectivement, ajoutons une famille et c'est mort, sans magouille… quoique, si il n'y a qu'un conjoint qui bosse, même smicard aussi, c'est plus simple: les frais de logement sont partagés, et la bouffe coûte moins cher quand on peut prendre de plus grandes quantités.
                Le souci, c'est qu'a notre époque, ce n'est pas garantit que le compagnon(ne) ait du travail également…

              • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

                Posté par . Évalué à  5 .

                Avec le SMIC, ie 1118€/mois, pour une personne

                « Le Salaire minimum interprofessionnel de croissance, […] est, en France, le salaire minimum horaire en dessous duquel aucun salarié ne peut être payé. » — https://fr.wikipedia.org/wiki/Salaire_minimum_interprofessionnel_de_croissance

                Le SMIC est un taux horaires et des gens qui ne travaille pas 35 h, ça courre les rues. Des gens qui ne savent pas s'ils auront du travail d'une semaine sur l'autre, pareil.

                • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Je répondais à

                  Le SMIC permet de vivre, et non survivre uniquement. J'ai rarement vu des gens au SMIC qui n'avaient pas le moyen de se loger, se nourrir et se chauffer (ce sont pourtant les seuls besoins primaires qu'on a besoin pour survivre, le reste est dispensable).

                  Justement. N'avoir que de quoi se payer ce qui est indispensable à la survie, j'appelle ca survivre…

                  C'était, en l'absence de précision, sous-entendu un SMIC, à temps plein, pour une personne seule, sans soucis de santé ni labrador à nourrir. Bref des hypothèses a minima. L'absence de visibilité et le mi-temps forcé sont d'autres problèmes, qui peuvent se cumuler, et qui ont tendance à frapper les mêmes, mais ce n'est pas de cela que l'on parlait.

              • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                c'est beau, de raisonner du point de vue du célibataire sans enfant, comme s'il était le seul cas possible…

                /!\ ne pas écrire a cette adresse : potdemiel@400iso.net

        • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

          Posté par . Évalué à  2 .

          Déjà, lorsque l'on gagne de l'argent, c'est forcément au détriment de quelqu'un d'autre: il faut toujours que quelqu'un se défasse d'une somme.

          Faux, faux, faux et faux. Quand j'achète mon pain, la boulangère ne gagne pas de l'argent à mon détriment : je préfère son pain à ma pièce, qui n'est guère appétissante, et elle préfère la pièce à son pain, car elle en a d'autres et peut en refaire, grâce à cette pièce. Quand j'achète une pièce de théâtre, je préfère la pièce à mon billet, qui n'est guère amusant. Le comédien, c'est le contraire. Cette vision mortifère du travail et du commerce est fausse et dangereuse. Dans le cas général, quand quelqu'un gagne de l'argent, c'est en étant utile à quelqu'un d'autre, et non au détriment d'autres personnes. Des exceptions existent, il faut les éviter et les punir quand on le peut, mais cela reste des exceptions. Non le cas général. Donc prouve moi que Depardieu, ou un autre très riche, ne mérite pas son argent, au lieu de prendre cela comme une évidence.

          • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Et dire que je pensais que tout le monde verrait le côté humoristique dans cette phrase (surtout avec le lien sur "merci patron" à côté :D) … on dirais que j'ai fait un échec critique sur mon jet d'humour pour le coup. A moins que certains ici n'aient un gros malus pour la détection des traits d'humour…

            C'est évident que quand on se paye quelque chose, la plupart du temps on en a pour son argent, et qu'on ne nous mets pas le couteau sous la gorge non plus.
            De même quand je demande à un type de réparer ma voiture, c'est aussi pour m'épargner de le faire moi-même, ce qui me permet d'économiser un temps fou, parce que ce qu'un pro avec ses outils fera en 1/4H, moi dans ma cour, il me faudra peut-être 2H… et vue la région, 2H sous la flotte, ça risque aussi d'engendrer des dépenses de santé :D

          • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

            Posté par . Évalué à  6 . Dernière modification : le 25/12/12 à 02:22

            Quand j'achète mon pain, la boulangère ne gagne pas de l'argent à mon détriment : je préfère son pain à ma pièce

            Ce n'est pas un jeu à deux acteurs : Il y a toi, la boulangère, et le reste du monde.
            Ta boulangère gagne de l'argent au détriment de ceux à qui tu ne donne pas la dite pièce. La quantité de pièce dont tu dispose est limitée non, tu dois choisir.

            Comme il y a le producteur de film, Depardieu, et le public + tout les acteurs qui n'ont pas été embauchés.

            Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Ah ! Ça ira...Ça ira...La grande Catherine à la Lanterne...

        Posté par . Évalué à  10 .

        Les artistes gagnent beaucoup car ils ont un immense talent. les patrons gagnent beaucoup car il travaillent beaucoup. en plus ils créent de l'emploi, ils innovent. c'est pas des assistés eux.

        On devrait leur écrire pour les remercier d'oeuvrer pour le bien de l'humanité (en n'oubliant pas de leur glisser un petit chèque dans l'enveloppe).

        Et puis on devrait complètement les exhonérer d'impôts car ils contribuent déjà tellement à la société.

        moi je travaille seulement 35h par semaine, c'est vrai j'ai un peu honte. Mais bon il y a pire, il y a des salauds de pauvres qui sont au chômage, en plus ils ne cherchent même pas d'emploi, ils se contentent du RSA, payé par les impôts de ce bon M. Afflelou. Et en plus ils puent la pisse.

        En plus ils n'ont rien compris à la théorie du ruissellement, si les riches gagnent beaucoup, c'est pour le bien des pauvres. Ils sont vraiment cons, ils comprennent rien alors qu'on leur récite le catéchisme libéral en continu sur BFM TV.

        Il a raison ce bon M. Afflelou, il vaut mieux se barrer de ce pays d'ingrats coupeurs de têtes.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.