Journal Iceweasel is dead!

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
36
24
fév.
2016

En 2006, Mike Connor de la Mozilla Corporation a révoqué au projet Debian l'autorisation d'utiliser le nom Mozilla Firefox en raison des patchs présents dans Firefox.

Debian a décidé de rebaptiser son navigateur Mozilla Firefox "Iceweasel," avec une nouvelle icône.

Le 17 Février, 2016, un rapport de bogue est apparu: "Le but de ce bug est de renommer Iceweasel en Firefox,", les deux parties ayant convenu de coopérer.

"Mozilla reconnaît que les correctifs appliqués à Iceweasel / Firefox n'ont pas d'impact sur la qualité du produit"
Du côté de Debian: "Le logo Firefox a été publié sous une licence libre de droits d'auteur qui correspond à la DFSG."

Il semble donc que la prochaine version de Debian va utiliser le nom "Mozilla Firefox" pour son navigateur, ainsi que le logo.

https://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=815006

  • # Et icedove ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Je suppose que pour Thunderbird alias Icedove la même chose va se produire non ?

    = About Icedove/Thunderbird =
    Similar discussions with the icedove maintainers have just started to do the same
    for this package.

  • # CONTRE

    Posté par . Évalué à -10.

    les renards de feu, ça pue et c'est con, vivement que cette fin de race s'éteigne, si possible à grands coups de pelles à clous (arrondis au bout, pour prolonger un peu l'agonie)

    vive les belettes des glaces, c'est mignon et c'est plus joli

    je dis non à la fin de cette particularité

    Envoyé depuis mon Firefox

  • # Mes doigts !

    Posté par . Évalué à -5.

    C'est dommage, chaque fois que je suis sous autre chose que Debian, mes doigts tapent iceweasel --no-remote tout seul. C'est moche.
    Quelqu'un sait s'il est prévu un paquet compatible pour conserver le nom de binaire et l'icône iceweasel ?

    • [^] # Re: Mes doigts !

      Posté par . Évalué à 10.

      Tu fais un alias ? Un lien symbolique ?

      Et pour l'icône, tu le mets « à la main » où il faut ?

    • [^] # Re: Mes doigts !

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Alors déjà, je pense qu'il y aura très certainement ce qu'il faut pour fournir une compatibilité, à savoir :

      • un paquet iceweasel, vide mais dépendant de firefox ;
      • un lien /usr/bin/iceweasel vers firefox.

      Fournir une entrée de menu et une icône redondantes avec celle de Firefox me semblerait un mauvaise idée, ceci dit.

  • # Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il y a eu ce billet sur le même sujet : http://linuxfr.org/users/jylog/journaux/debian-iceweasel-pourrait-redevenir-firefox tu voulais créer un journal pour confirmer la décision ?

    Personnellement je suis très heureux de la fin de iceweasel, je le déteste pour deux raisons :

    • Son icône est moins bien finie que celle de firefox (on dirait une icône d’un soft des années 90, alors qu’une autre était plus sympa à mon avis)

    Titre de l'image

    Titre de l'image

    • Et c’est moins subjectif, elle me pose problème sur les postes de stagiaires au boulot. Les stagiaires ont accès à des postes linux, ils sont très nombreux, je suis chaque fois obligé de leur expliqué que pour un navigateur il faut lancer iceweasel, c’est très pénible. Alors que lorsque firefox est disponible, c’est plus simple ! Déjà qu’utiliser Linux n’est pas toujours intuitif pour tout le monde, si en plus on complique avec des noms différents pour des softs identiques, c’est juste une horreur !
    • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Et c’est moins subjectif, elle me pose problème sur les postes de stagiaires au boulot. Les stagiaires ont accès à des postes linux, ils sont très nombreux, je suis chaque fois obligé de leur expliqué que pour un navigateur il faut lancer iceweasel, c’est très pénible. Alors que lorsque firefox est disponible, c’est plus simple ! Déjà qu’utiliser Linux n’est pas toujours intuitif pour tout le monde, si en plus on complique avec des noms différents pour des softs identiques, c’est juste une horreur !
      

      Mais qu'est-ce que tu racontes? Si tu tapes firefox sur un shell ou une invite de démarrage sur une debian il te lance automatiquement iceweasel. Idem dans la recherche des gros bureaux comme gnome ou KDE.

      • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Par définition un stagiaire a moins de 25 ans et est né avec une souris dans la main, voire un écran tactile.. :-p

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Dans ce cas là je ne vois pas trop ce qu'il compte faire avec un navigateur sans clavier ni autre périphérique de saisie textuelle.

          Du coup, problème réglé.

          • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            il doit faire une biblio, utiliser matlab et libreoffice, il n’ouvrira surement jamais un terminal, est habitué à windows, ne s’intéresse pas à linux, il ne sait d’ailleurs pas quel navigateur est installé par défaut, il pourrait très bien vouloir lancer chrome, il va donc très logiquement dans les menus. C’est le stagiaire moyen.

        • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Par définition un stagiaire a moins de 25 ans et est né avec une souris dans la main, voire un écran tactile.. :-p

          Pour manger son yaourt, c'est quand même moins pratique qu'une cuiller en argent.

      • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

        Posté par . Évalué à -1.

        5 ans de Debian. Je viens d'apprendre ça.

        Merde. :(

    • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      stagiaires […] très nombreux

      Tellement nombreux que c'est un problème de leur expliquer un truc aussi simple ? Tu trouves le temps comment de leur expliquer le reste alors ? Car un stagiaire ça prend un max de temps, pas juste 10 secondes pour expliquer où se trouvent « Word et Google ».

      Donc en gros le problème n'est pas celui que tu as énoncé.

      Ta boîte utilise des stagiaires pour produire du travail. C'est interdit. Du genre vraiment interdit, avec l'URSSAF qui réclame des sommes sympas et des recalifications sous forme de CDI (je crois). Mais bon, il faut qu'un stagiaire ouvre se bouche et se paye un avocat, pas trop de risques.

      • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Hmm, c'est censé faire quoi un stagiaire du coup, du tourisme dans l'entreprise ?

      • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ta boîte utilise des stagiaires pour produire du travail.

        Qu'est-ce qu'est sensé faire un stagiaire? Pourrais-tu être plus précis sur le sens de “produire du travail” c'est certainement là que se trouve la réponse à ma question.

        Veux-tu dire qu'un stagiaire ne doit pas être la seule ressource affectée à un projet client? Ou quelque chose de ce genre?

        • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Je pense qu'il s'agit de ça. En gros, la loi prévoit des contraintes pour que les stages restent avant tout des périodes de formation du stagiaire avec de façon secondaire un intérêt pour l'employeur, et pour empêcher qu'ils soient au contraire un moyen de contourner le code du travail en utilisant des stagiaires au lieu d'embaucher.

          Par exemple, faire tourner un service donné de l'entreprise avec en permanence un ou deux stagiaires pour des tâches courantes et normales du fonctionnement de ce service, c'est interdit, il faut à la place embaucher un employé.

      • [^] # Re: Quoi de neuf depuis le 17.02.2016 ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Ton commentaire est juste ridicule. Ma boite n’en est pas une, déjà. Ensuite mon employeur n’utilise pas de stagiaires pour produire, sur quoi te fonde tu pour dire de telles conneries ? Je ne suis pas le maitre de stage des ses stagiaires, juste celui qui gère les machines. Je ne devrais même pas à avoir à interagir avec le stagiaire.

  • # Ceci n'est pas un troll !

    Posté par . Évalué à 9.

    Pourquoi la "part de marché" de Firefox chute-t-elle ? Ça n'est pas du trollage de ma part (mercredi).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Parts_de_march%C3%A9_des_navigateurs_web

    J'avais testé Chrome un temps, mais Firefox me convient bien. Le premier est-il vraiment plus réactif ?

    En revanche c'est vrai, il faudrait faire du ménage parmi les greffons, trop de doublons, de description floue, c'est pénible pour choisir.

    • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

      Posté par . Évalué à 1.

      PS Pardon si je suis un peu hors sujet.

    • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ceci n'est pas un troll !

      euh… Un peu quand même ;-)

      Pourquoi la "part de marché" de Firefox chute-t-elle ?

      Pour ne pas complètement répéter, un lien : Firefox OS, l'amertume de la communauté, avec notamment cette réaction d'un "ancien" (donc subjectif, mais ça donne une idée). J'ai aussi "Mozilla est-il en train de devenir un Google junior?" en stock. Le nombre de casseroles n'est plus possible à compter (refus d'H264 mais en fait acceptation pas longtemps après, refus de tracking mais bon fait chier de lâcher le tracking sur son propre site donc on malmène la définition, Persona lancée mais en fait non puis on le flingue en disant que ça ne prenait pas, recherche de se débarrasser de Thunderbird, et dernièrement flinguage de Firefox OS dans le dos bien méchamment après très peu de temps etc… Il t'en faut encore?)

      Pour résumer trollesquement : hold-up de personnes s’intéressant plus à l'argent qu'au long terme, et donc schisme entre la direction de Mozilla d'un côté et ses employés et sa communauté qui a été très malmenée de l'autre, les deux derniers se barrant donc.

      • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

        Posté par . Évalué à 3.

        Intéressant… j'avais glissé sur toutes ces péripéties. D'un autre côté, je trouve que Google devient vraiment omniprésent, même si c'est vrai qu'ils font de très bons produits. Mais je n'aimerais pas voir un jour Chrome à 90 % de part de marché, je pense que c'est rarement bon d'avoir des quasi monopoles de fait.

        • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          j'avais glissé sur toutes ces péripéties.

          Tu devais bien dormir ;-)

          Bon, puisque je tombe dessus avant d'aller dormir (ou je suis en retard de 2 semaines), encore une péripétie Mozillène :
          Pwn2Own 2016 Won't Attack Firefox (Because It's Too Easy)

          Rappel : un des arguments pour utiliser FF plutôt que IE était que IE était une passoire et qu'utiliser IE revenait à te balader à poil au pole nord. Qu'en reste-t-il? A priori, on doit maintenant inverser IE et FF dans la phrase précédente vu que Microsoft est sélectionné, lui, pour la compétition sur la sécurité.
          La honte, non?

          (non, la, sérieux, ça commence à devenir le point de non retour… Je me demande comment les défenseurs de Mozilla vont pouvoir encore réussir à tourner leur phrase pour dire que tout va bien)

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 3.

            Incompréhensible, plutôt que disperser des ressources dans des projets fumeux, ils devraient se concentrer sur la sécurité de fF, c'est tout de même centrale comme question !

            • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

              Posté par . Évalué à 1.

              Pour ça qu'ils ont stoppé thunderbird

              • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

                Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 25/02/16 à 08:37.

                Traiter Thunderbird de projet fumeux, ouch…
                Non, lui, c'était juste "beaucoup d'utilisateurs, un symbole, mais on n'a pas trouvé comment faire de la thune avec donc on le maintien au minimum de vie pour que la communauté râle mais pas trop non plus", légèrement différent.

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 7.

            Dans l'article je vois qu'effectivement Mozilla n'est pas un des navigateurs testés, mais en remontant à l'article source (eweek) je ne vois nulle part écrit 'because it's too easy'. Juste qu'il n'y a pas eu d'évolution significative coté sécurité.

            Quelqu'un a une autre source pour confirmer la motivation derrière la décision des organisateurs ?

            Sinon, on parle beaucoup d'IE dans les commentaires de ce journal mais ce dernier n'est plus testé non plus c'est désormais Edge qui retient l'attention.

            • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

              Posté par . Évalué à 4.

              http://www.macg.co/logiciels/2016/02/pwn2own-2016-attaquera-tous-les-navigateurs-sauf-firefox-92991

              En gros Mozilla ne serait pas très réactif en ce qui concerne la prise en charge des problèmes de sécurité. Parfois plusieurs dizaines de jours avant une prise en charge

            • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              je ne vois nulle part écrit 'because it's too easy'

              Exact. C'est juste une analyse, avec une conclusion.

              Juste qu'il n'y a pas eu d'évolution significative coté sécurité.

              Ajoute que FF se fait trouer parfois plus souvent que les autres et que Mozilla semble avoir d'autres priorités que la sécurité et que bon publiquement on ne va pas non plus trop défoncer donc on vire FF mais sans dire pourquoi et que les autres ont fait des évolutions (ce n'est pas pour rien hein, le monde a changé entre 2004 et 2016), tu ne ferais pas la même conclusion?
              Perso, je fais la même conclusion.

              Et dans des commentaires, il est dit que Pwn2own a pour but d'augmenter la sécurité, et que virer FF de la liste est aujourd'hui pour eux la méthode la moins chère et la plus efficace pour dire que FF a un gros problème de sécurité.
              Pwn2own c'est un symbole, mais voila, c'est un gros symbole. Quand les crackers ne mettent plus un $ dans des exploits pour ton logiciel, tu devrais quand même te dire qu'il y a un gros soucis. On parlais de communauté tout à l'heure, ben voila, des symboles…
              (note qu'en symbole, j'avais oublié la nomination controversée d'un CEO dans ma liste des casseroles, symbole négatif + symbole négatif + … = "parlez de moi en bien ou en mal mais parlez de moi" a une limite où ça casse)

              Sinon, on parle beaucoup d'IE dans les commentaires de ce journal mais ce dernier n'est plus testé non plus c'est désormais Edge qui retient l'attention.

              La flemme de changer le nom ("IE" étant encore à certains endroits même dans Win10), mais il est évident qu'on parle de Edge avec "IE" comme acronyme.

              • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Pwn2own est un mauvais indicateur. Avoir une faille sur un navigateur, c'est potentiellement pouvoir accéder à la fois au poste de bureau et aux téléphones. Hors, Firefox est minoritaire sur ces deux segments.

                En contrepartie, une faille sur Chrome ou Safari représente des milliards de périphériques (et particulièrement ceux de dirigeants hauts placés). Donc ça se monnaye en centaine de milliers de dollars, ce qui est ridicule par rapport aux récompenses de Pwn2own.

                Au Pwn2own, il y a les "amateurs" qui font ça pour le plaisir et la gloire, puis les sociétés qui sont là pour se faire de la pub en lâchant quelques failles plus ou moins connues/triviales, mais certainement pas pour faire avancer le domaine de la sécurité.

                • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Firefox est minoritaire sur ces deux segments.

                  Wut? Non, il est en train de devenir minoritaire. Une faille firefox, elle est en plus multiplateforme (Win, Mac, Linux, etc..)

                  En contrepartie, une faille sur Chrome ou Safari représente des milliards de périphériques

                  bah non., regarde les stats des navigateurs.

                  Et comme le dit très bien l'article, Firefox ne s'intéresse actuellement qu'aux changements cosmétiques. La sécurité est laissée en second plan. Il n'y a plus vraiment de challenge.

                  On peut lire ça différemment: Firefox met tellement de temps à corriger les failles qui lui sont remontées, et s'en fout tellement de la sécu que la majorité des boites qui font de l'exploit en ont un paquet sous le coude.
                  Donc faire un chall ça n'amène rien si ce n'est perdre du fric dans des failles qui seront corrigées dans, oulala, longtemps, après avoir pris 8 versions pour modifier la couleur de l'icone d'un sous-sous menu et pété la gestion des menus.

                  Just my 2 cents

      • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

        Posté par . Évalué à 8.

        Le nombre de casseroles n'est plus possible à compter

        Pour compléter la liste tu as aussi l'intégration forcée et obligatoire d'un service propriétaire (Pocket) pour faire la même chose qu'avant en moins bien.

        • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je l'avais oubliée celle-la, alors qu'elle est énorme en terme de non respect de la communauté libriste (le coup de "le serveur n'est pas libre mais comme on aime, on ne va pas parler sous hein, on en a rien à foutre de ton libre même si il y a l'équivalent libre à côté", c'était une communication géniale face à la communauté libriste).

          Ca confirme mon "plus possible à compter".

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 7.

            Oui la façon de faire était assez violente. Je me souviens d'avoir benoîtement cliqué sur les étapes de configuration, puis pris d'un doute de m'être rendu sur le site de Pocket pour m'apercevoir que je venais de donner mon adresse mail à un service privé alors que rien ne le laissait croire. J'en ai énormément voulu à Mozilla.

    • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Ca dépend. Si tu bloques la pub et les trackers, le web est bien plus rapide.
      Je doute que Google te laisse t'amuser à faire ça encore longtemps.

      • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

        Posté par . Évalué à 2.

        Yep ! il faut bloquer google-analytics, ça ralentit trop firefox. À croire que c'est fait exprès.

    • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

      Posté par . Évalué à 10.

      Une autre piste pour les parts de marché de firefox : chrome a (eu ?) une grosse politique d'installation type crapware, avec option squat : navigateur par défaut « et hop, c'est moi le navigateur par défaut ». Y'a plein de gens qui l'utilisent sans s'en rendre compte.

      • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

        Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 25/02/16 à 09:29.

        Effectivement, dans beaucoup de logiciels « phares » sous windows (genre ccleaner), chrome était installé et paramétré par défaut (avec une case parfois de plus en plus petite pour le décocher). Je vois chrome installé chez beaucoup de gens qui sont loin d'être technophile ni même utilisateurs avertis.

        Titre de l'image

        • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il ne faut pas oublier deux autres facteurs également :

          • Google fait la publicité de Chrome sur l'ensemble de ses sites Web, qui sont parmi les plus visités du monde. Cela peut attirer les gens.
          • Android est également un bon tremplin, Chrome étant disponible par défaut dessus, les gens sont attirés par la possibilité de tout synchroniser rapidement entre le téléphone et l'ordinateur.

          Après bien entendu, Chrome avait pendant un an ou deux un avantage en terme de performances et de techniques sur la concurrence. Cette réputation l'a beaucoup servi.

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            pendant un an ou deux un avantage en terme de performances et de techniques sur la concurrence

            Euh… que pendant un an ou deux?
            La critique 2016 (je répète, je ne sais pas si c'est factuel, pas assez creusé) de sécurité et par exemple le mono-process et le manque de sandbox, qui fait qu'une faille unique te donne accès à tout, ce qui n'est pas le cas des autres (il faut plusieurs failles pour prendre le contrôle de la machine), d'où le "We wanted to focus on the browsers that have made serious security improvements in the last year" par exemple.

            contradicteurs de cette affirmation, manifestez-vous.

            • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Je parle des aspects visibles du programme, les gens se préoccupent rarement de la sécurité derrière une application.

              Et sur cet aspect visible, pendant un temps Chrome avait un net avantage c'est indéniable. Aujourd'hui c'est plus discutable.

              • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Je parle des aspects visibles du programme, les gens se préoccupent rarement de la sécurité derrière une application.

                Mais les prescripteurs (ceux qui disent "vas-y, il te faut FF") si, c'est de mon point de vue un gros problème de Mozilla : il a négligé la communauté de prescripteurs en pensant qu'à l'utilisateur final, qui s'est barrée. Problème : Mozilla n'a pas la force de frappe de Google, et donc sans prescripteurs, c'est plus dur de rentrer dans les chaumières, il a bossé pour faire plaisir aux utilisateurs sans plus penser aux intermédiaires, et la chaine a été rompue.

                Et sur cet aspect visible, pendant un temps Chrome avait un net avantage c'est indéniable. Aujourd'hui c'est plus discutable.

                Firefox a pris la réputation d'être une copie de l'interface de Chrome et ne plus être force de proposition, aujourd'hui cette réputation lui colle encore à la peau, et être suiveur n'est pas sexy pour les prescripteurs qui veulent être "in", pas être "suiveur".

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 10.

            • La confusion des utilisateurs, et la célébrité de la marque « Google ».

            Chez les non technophiles, lorsqu'on leur demande le navigateur qu'ils utilisent, la plupart répondent… Google !
            Du coup, quand ils voient Google Chrome, ben ils s'imaginent que c'est ce qu'ils ont toujours utilisé.

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 3.

            Chrome étant disponible par défaut dessus

            Non. Android a son propre navigateur et tu peux installer Chrome dessus, il existe peut être des constructeurs et des revendeurs qui le font pour toi, mais ce n'est pas de base dans Android.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

          Posté par . Évalué à -10.

          Stef a mal aux yeux, merci de ne pas le poluer de screen windaub

          • [^] # Ha la pré-adolescence...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 25/02/16 à 12:52.

            windaub

            Tiens les pré-ados sont de retour sur LinuxFr…

            • [^] # Re: Ha la pré-adolescence...

              Posté par . Évalué à 10.

              Oui, ça fait mal de voir que les gens ne savent plus écrire « daube », du coup l'orthographe correcte est « windaube » (ou WinDaube si on préfère le CamelToe CamelCase).

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par . Évalué à 3.

            Allez, on va ressortir tous les gros mots des années 90 / 2000 :

            Micromou
            Windaube
            MicroShaft WinBlows
            M$
            WinDOS
            Internet Explozer
            Windows Mistake Edition
            Blue Screen of Death
            Gil Bates
            Xbouse
            Windows Viruses Infections Spyware Trojans Adware

            Bonus :
            XP comme eXPiré
            Steve Bat'l'beurre
            Windows NToy

            Voilàààà. J'espère que maintenant on va pouvoir de nouveau utiliser un vocabulaire normal.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce genre de pratique n'est pas illégale ? Il n'y avait pas eu des procès avec Microsoft qui installait d'office Internet Explorer et cachait la possibilité de changer de navigateur avec Windows ?

          • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non.
            Ce qui a été reproché à Microsoft, c'est d'utiliser sa position dominante sur le marché des OS pour concevoir un marché dominant sur les navigateurs Web.
            C'est tout.

            Les captures d'écran ci-dessus montrent clairement que l'installation n'est que suggérée (et pas forcée ou d'office). Sans compter que ce n'est pas un produit Google qui fait cette proposition.

            Est-ce que le cas Chrome avec Android est menacé comme IE avec Windows à une époque ? Pas vraiment.
            Déjà, Chrome n'a pas le statut de monopole (qui s'estime à environ 75% d'un marché donné). Du coup on ne peut pas dire que la force d'Android ait détruit le marché. Pas encore du moins. D'autant que dans certains pays comme la France, Android n'arrive pas à avoir ce statut également.

            En plus, Samsung propose toujours, du moins sur ses modèles les plus vendus, un navigateur alternatif "maison" (sorte de Chrome très allégée) en plus de Chrome. Donc on ne peut pas dire que les alternatifs ne sont pas accessibles sur le marché. Et Samsung pèse beaucoup dans les parts de marché d'Android.

            Pour toutes ces raisons, j'émettrais un gros doute sur un tel procès envers Google sur ce sujet. Du moins à moyen terme.

    • [^] # Re: Ceci n'est pas un troll !

      Posté par . Évalué à 5.

      Il y a je pense une explication assez simple si on regarde l'évolution sur les deux courbes de ton lien wikipedia. La chute commence en gros vers 2009-2010. Simultanément, on voit la montée de chrome (et la chute continue de IE, mais pas de changement depuis une éternité).

      Mais il y a aussi et surtout une énorme évolution: c'est sur cette même période que l'on a la bascule mobile/desktop (en gros nulle en 2009, et 35% en 2015). Il se pourrait donc qu'il y ait moins de gens sur firefox non pas tant pour une bascule vers un autre logiciel logiciel, mais simplement parce que de plus en plus de gens vont sur internet avec leur mobile, où firefox est peu présent (et ou il n'y a pas de IE préinstallé, donc pas besoin d'installer autre chose que le browser par défaut).

  • # Google translate

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 25/02/16 à 00:35.

    "The goal of this bug is to rename Iceweasel in Firefox" devrait être traduit par "L'objectif de de bug est de renommer Iceweasel en Firefox", sinon, la phrase n'a pas trop de sens.

    Je trouve que le journal manque quelque peu de clarté. Si j'ai tout compris, les patchs incriminés sont ceux présents dans la version Debian de Firefox/Iceweasel car le cycle de sorties des versions de Debian contraint les développeurs à intégrer leurs propres patchs de sécurité. C'est bien ça ?

  • # Bronsonisé ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Autre question de traduction: Iceweasel est-il dead ou bronsonisé ?

  • # Et avec les extensions tierces ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Bien, très bien. Mais cela tiendra-t-il ?

    En effet, Mozilla envisage d'introduire un DRM logiciel, restreignant la possibilité d'installer des extensions à celles qui proviennent de leur dépôt et on été signées par eux. Je doute que ce genre de DRM soit apprécié par les debianistes, donc la version de Firefox dans Debian pourrait bien inclure un patch retirant ce verrou. Ce genre de modification sera-t-elle toujours aussi bien vue par Mozilla ?

    • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 25/02/16 à 10:54.

      En quoi est-ce une DRM ?

      Cela va empêcher de mettre Firefox sur plusieurs postes ? Non.

      Cela va lier une copie de Firefox à un compte ? Non.

      Cela va rendre une connexion permanente à Internet nécessaire pour lancer Firefox ? Non.

      Cela va empêcher le "piratage" des œuvres ? Non.

      Cela va chiffrer le binaire de Firefox ou une partie de ses données ? Non.

      Merci de ne pas galvauder le sens des mots.

      Une vérification de signature n'est en rien une DRM.

      Le premier intérêt est que ça va rendre les extensions plus sûres.

      Bref :
      - Mozilla ne s'occupe pas de la sécurité : booohh !
      - Mozilla s'occupe de la sécurité : booooh !

      Y'a aucun moyen de gagner…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        Le premier intérêt est que ça va rendre les extensions plus sûres.

        Rien à voir (la signature par défaut n'est pas critiquée)

        • Mozilla ne s'occupe pas de la sécurité : booohh !
        • Mozilla s'occupe de la sécurité : booooh !

        D'habitude, c'est moi qui sort ça.
        Mais tu te plantes complet : ce qui est critiqué n'a absolument rien à voir avec la sécurité.
        (c'était encore plus visible sur FFOS, ou Google laissait l'option quand FFOS te dit "va te faire voir")

        Y'a aucun moyen de gagner…

        si.

        • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 25/02/16 à 11:49.

          Y'a aucun moyen de gagner…

          si.

          En effet. Protéger les utilisateurs en fournissant un dépôt contrôlé et sécurisé, tout en les laissant libres d'installer ce qu'ils veulent s'ils y tiennent, c'est bien gentil mais ça peut très bien se faire. C'est ce qui se fait dans Debian depuis des années.

          Mozilla rattrape seulement son retard ici, mais en ajoutant au passage une restriction qui empêche franchement d'installer des extensions qu'ils n'ont pas approuvés, suivant ainsi non l'exemple de Debian, mais celui d'Apple pour les logiciels sous iOS. C'est cela qui est reproché, pas le dépôt central, la vérification et la signature des extensions, qui est une excellente chose.

          Même si c'est très décevant, ce n'est pas dramatique, des versions déplombées circuleront très probablement, ce sera même beaucoup plus simple que pour iOS, puisque Firefox est un logiciel libre.

      • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Au temps pour moi, j'ai utilisé un terme ambigu. Je pensais DRM dans son sens stallmanien, pour digital restriction management, en français MTP pour mesure technique de privation.

        Il s'agit en fait de l'application des mêmes techniques de verrouillage aux logiciels, non pour n'accepter de lire que des flims ou morceaux de musique approuvés, mais pour ne lancer que des logiciels approuvés. Le terme consacré à ces techniques est l'informatique « de confiance », également nommée « informatique déloyale » dans la mesure où l'éditeur de la plate-forme a choisi de ne pas faire confiance à l'utilisateur.

        Ces mesures techniques sont proches de la tivoïsation, qui en est en fait une application particulière. Si je me souviens bien, ce genre de système a été prévu au départ par Microsoft et Intel, qui ont fait marche arrière sous le tollé. Cela a ensuite été massivement introduit par Apple dans iOS, et Mozilla compte donc s'y mettre à son tour.

    • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Si je comprend bien le ticket, il s'agit des extensions disponibles dans le repo Debian, ce qui n'aurait rien à voir avec les extensions voulues par l'utilisateur par le système d'extension "classique" (donc pas dans le repo Debian).

        Qu'en est-il de la possibilité d'installer des extensions non signées et pas dans le repo Debian (bref, un pote veut me faire tester sa dernière version d'un plugin, qu'il n'a pas signé car c'est du développement, est-ce que je peux tester avec FF Debian car moi je ne suis pas développeur mais testeur donc j'ai FF pas développeur)?

        • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

          Posté par . Évalué à 1.

          De ce que je comprends tu pourras tester l'extension non signée de ton ami.
          Le rapport qui clos le bug précise :

          toolkit/mozapps/extensions/internal/XPIProvider.jsm: Allow unsigned addons in /usr/{lib,share}/mozilla/extensions.

          Bon, il faut avoir les droits root (sur ta machine je suppose que tu les as ;-) et placer l'extension dans les répertoires système.

          Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

          • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            C'est ignoble comme façon d'installer des extensions, d'aller les mettre dans un répertoire censé être géré par le système d'exploitation.

            • [^] # Re: Et avec les extensions tierces ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Je ne dis pas le contraire, les mainteneurs aurait pu rajouter les répertoire dans /usr/local, mais ils ne l'ont pas fait. Mais cela permet, sinon, de rajouter des dépôts dans le sources.list sans qu'ils soient signés par Mozilla ou Debian.

              C'est du hack crade, je l'accorde, mais ma réponse avait pour objectif de montrer que ce n'était pas limité aux paquets issus des dépôts Debian. Quoique le rapport qui clos le bug précise que l'on peut le rouvrir si la solution apportée n'est pas jugée convenable. ;-)

              Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

  • # ou l'inverse?

    Posté par . Évalué à -9.

    J'aurai une préférence pour le model inverse :
    Firefox devient iceweasel

    et dans la meme ocasion : FirefoxOS devient IceweaselOS

  • # C'est moi ou bien...?

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Bonjour,

    il semblerait que l'on ne puisse plus empêcher la désactivation du clic-droit par les sites.
    Avant, on pouvait choisir ce qui était désactivable… et là je ne trouve plus, même pas dans about:config.

    Mozilla gagne combien sur ce coup?

    • [^] # Re: C'est moi ou bien...?

      Posté par . Évalué à 1.

      Quand j'avais affaire avec ce genre de problème, il y a longtemps, le clic droit était désactivé par Javascript. Désactiver tout ou partie du javascript permettait alors de récupérer le clic droit. Tu as essayé NoScript ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.