Journal La fièvre humanitaire de Bill et Melinda Gate

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
25
août
2008
Lu au hasard de pérégrination web :

"Entre 2004 et 2005, l’association Family Health International (FHI) appuyée par le laboratoire américain Gilead Sciences dont les principaux donateurs sont le gouvernement américain et la Fondation Bill et Melinda Gates, a mené dans plusieurs pays africains, le Nigeria, le Cameroun, le Ghana, des essais cliniques du Tenofovir ®, un antiviral utilisé contre le sida sur des hordes de prostituées[1], encouragées à avoir des rapports sexuels non protégés. Dénoncés par des ONG locales comme celle du Réseau Etudes Droit et Sida (REDS)[2] et face à l’émoi des populations, ces essais ont été « officiellement » suspendus. L'Afrique représente par la « faiblesse des coûts et des contrôles », une véritable aubaine pour les groupes pharmaceutiques. Les dérives liées à l’absence d’une observation stricte des règles éthiques, qui prévalent pourtant en Occident, ont poussé ces groupes à voir en ce continent, plongé dans une sorte d’apocalypse, un paradis des expérimentations interdites. En 2005, révélé par la chaîne de télévision française France 2 dans l’émission Complément d’enquête, le scandale des prostituées de Douala éclatait au Cameroun[3]. Une sordide affaire de pots de vin et de contrats mal négociés qui autorisaient, sur fond de confusion et de démission, la branche locale de la FHI, Care and Health Program, à pousser ces « filles de joie » à multiplier les rapports sexuels sans protection afin de « tester » l’efficacité d’un produit maison de prévention contre le sida. Obnubilées par les avantages financiers (payées environ quatre euros par mois) et matériels de la proposition, bernées par l’accord du ministère de la Santé, les filles ne doutant pas de la « bienveillance » de ces « médecins » ont joué le morbide jeu. Les prostituées n’étant pas prise en charge en cas d’infection VIH par le groupe pharmaceutique[4], mais par les pouvoirs publics dont on connaît le zèle, se sont retrouvées rapidement malades et abandonnées à leur sort."


l'article complet ici :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=43571

En fait on le préfère quand même à s'occuper juste d'ordinateur, au moins cela ne tue pas....
  • # Rien à voir..

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je ne pense pas que Bill Gates soit mêlé de près ou de loin à tout ça, si ce n'est en temps que donneur à une association. Ton titre est donc trompeur et raccoleur.

    C'est pas bien de vouloir diaboliser des personnes, cela décrédibilise les discours quand on essaye de démontrer les faiblesses de Windows. (et on pourrait te reprocher qu'un des développeurs de Linux est un meurtrier avéré).
    • [^] # Re: Rien à voir..

      Posté par . Évalué à 10.

      Bonjour,

      Moi je pense le contraire. Bill Gates et sa femme sont tout à fait au courant de ce qu'ils font avec leur argent. Ils utilisent leur argent pour investir chez de grand groupes pétrochimiques qui sont parmi les premiers pollueurs de l'Afrique et souvent responsables des diverses maladies que soignent la Fondation Gates. (la source est un article du Los Angeles Times que je ne saurai retrouver mais il y a un mot dessus sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Bill_&_Melinda_Ga(...)

      Maintenant j'ignore quelles sont les raisons qui poussent B. Gates et Melinda Gates a investir chez les pollueurs et soigner les effets de ces pollueurs mais je ne pense pas qu'ils fassent ceci "l'insu de leur plein gré".
      • [^] # Re: Rien à voir..

        Posté par . Évalué à 7.

        Faut pas aller chercher de mystère bien loin, ils investissent juste en suivant une logique de maximisation des profits, et pas une logique éthique.

        Or ils se trouve que les compagnies pétrolière, en sachant à quel point nos sociétés sont dépendantes du pétroles, sont curieusement extrêmement rentables ...

        Ne pas chercher le diable quand il y a une explication rationnelle qui marche super bien par ailleurs ...
      • [^] # Re: Rien à voir..

        Posté par . Évalué à 1.

        Maintenant j'ignore quelles sont les raisons qui poussent B. Gates et Melinda Gates a investir chez les pollueurs et soigner les effets de ces pollueurs

        D'abord, Bill ≠ Melinda. Elle n'est peut-être qu'un prète-nom, mais je pense que c'est quand même sous son impulsion que Billou a commencé à faire de l'humanitaire. Ensuite, quand tu investis aujourd'hui, c'est moins souvent dans une cause ou dans une une « entreprise » dans le sens original du terme (des gens qui s'associent, s'engagent et impliquent des ressources humaines et financières pour faire sortir un projet de terre) que dans un simple « titre côté ». Le but final est toujours que ça te rapporte plus que ce que tu y as mis.

        Autant, la plupart des vrais spéculateurs se comportent effectivement comme çà, autant je trouve le raccourci Bill<->Pollueurs un peu rapide : si on examine le compte en banque de M. Toutlemonde, il y a des chances que l'on y trouve des économies placées dans des produits bancaires garantis, lesquelles économies sont ensuites investies par des professionnels dans des titres qui seront suffisamment efficaces pour leurs permettre d'atteindre les résultats qu'ils ont promis aux clients.

        Si on va par là, quiquonque utilise un objet en plastique cautionne à sa manière (y compris financièrement) un grand groupe pétrochimique.
        • [^] # Re: Rien à voir..

          Posté par . Évalué à 10.

          Effectivement si on se place d'un stricte point de vu pollution et écologie il y a probablement d'autres action de très loin plus néfaste de la part de la compagnie de Bill. Par exemple les pays utilisés comme décharge public pour le matériel informatique décidé obsolète à cause de besoins logiciels injustifiés, ou la surconsommation et la piètre optimisation de leurs logiciels, etc. En somme le modèle économique développé par l'industrie du logiciel propriétaire et entretenue (entre autre) par Microsoft.
          • [^] # Re: Rien à voir..

            Posté par . Évalué à 3.

            Mouais, et le logiciel libre fait bien entendu des miracles de ce côté là ...


            Ce qu'il faut changer de ce côté là, c'est les raisonnements et les pratiques de sociétés tout entière, une révolution des mentalités. Pas seulement dans l'informatique, d'ailleurs.

            Et de ces modes de raisonnements, non, Bill Gates n'est pas plus responsable qu'un autre, même si c'est un symbole.



            Ne pas se tromper de combat encore une fois. Le combat pour l'écologie ne se gagnera pas contre les industriels. Mais avec eux.
            • [^] # Re: Rien à voir..

              Posté par . Évalué à 10.

              Oui le logiciel libre peut aider. Tien par exemple, ce week end je me suis résolu à racheter une nouvelle carte graphique simplement parce que mon ancienne Geforce 4 n'est plus supporté que en Legacy par Nvidia (version plus maintenue depuis mai 2007 pour cette carte) et qu'il m'est impossible d'utiliser le Xorg le plus récent et le ainsi que le kernel 2.6.26. Ce genre de désagrément serait limité avec un code libre.
              Bref j'ai créé un déchet alors que mon matériel était toujours fonctionnel et convenais parfaitement.

              Je ne suis pas contre les industriels, mais pour le développement d'une économie ayant simplement un minimum d'éthique, ce qui serai profitable pour tout le monde à long terme.
              • [^] # Re: Rien à voir..

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Sauf que normalement, à partir de 18/20 ans, on n'est plus un gamin. Et dans ce cas, les cartes vidéos surpuissantes n'ont aucun intérêt :-)
                Je tente un -10 en un minimum de temps :-)

                La seule et uniquement carte vidéo non intégrée que j'ai eu... Une Tseng Lab ET4000 (ah.... je me fais vraiment vieux...). Ah si, en fait j'ai eu ma première-première carte: une compatible Hercule (même pas monochrome, juste pixels allumés ou éteinds).

                Sans parler spécifiquement de cartes vidéos, c'est pareil pour la taille de la mémoire et la puissance du processeur. Mon AMD 850 Mhz avec 256 Mo de mémoire fonctionne toujours très bien pour ce que j'en fais à la maison (email, web, email, web, et un peu de web aussi). Mon AMD 1 et quelques Ghz perso me sert à regarder des vidéos, no problemo. Si j'avais un Windows dessus, ça fonctionnerait aussi. Par contre je ne pourrais pas profiter de beaucoup de choses que le libre m'apporte. Comme j'ai des Linux sur ces machines, je n'ai aucun problème de mise à jour des derniers codecs, de la dernière version de mon lecteur audio, etc. Avec Windows, ce n'est pas gagné, donc carte-mère + processeur + mémoire = poubelle. Juste pour pouvoir faire fonctionner correctement l'OS qui me donnerait accès aux logiciels désirés.
                • [^] # Re: Rien à voir..

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Heu, une Geforce 4 dont je parlais c'est loin d'être surpuissant. La seule utilisation que j'ai de ma carte est pour compiz, cette geforce était un parfait compromis avec le matériel que j'avais sous la main. J'aurais à choisir une machine aujourd'hui ce serait avec un chip intel pour son pilote libre et la consommation électrique.
                  Par ailleurs, je ne peux que te plussoyer sur le fait de reconnaître qu'une machine récente n'a que peu d'intérêt, d'ailleurs cette carte avait pour destination un ordinateur de bureau de plus de 6 ans qui fonctionne à merveille et que je ne changerais qu'en cas de gros problème matériel (et encore l'occasion/récupération convient également).
              • [^] # Re: Rien à voir..

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Je ne suis pas contre les industriels, mais pour le développement d'une économie ayant simplement un minimum d'éthique, ce qui serai profitable pour tout le monde à long terme.

                Bon aller, chez moi, c'est tous les jours vendredi, alors je me lance dans une petite experience!

                soit une population d'entrepreneurs, au nombre de x. Ces X entrepreneurs sont répartient en 2 catégories de tailles égales :
                ->Les gentils, qui payent énormements leurs employés, qui ne délocalisent jamais, qui utilisent du logiciel libre, qui polluent le moins possibles, et qui vendent un produit donnée à un prix donnée.
                ->Les méchants, les gros pollueurs, qui n'hésitent pas à exploiter les enfants d'Afrique, qui utilisent Ubuntu, et qui vendent le même produit que la première catégorie à un prix 2 fois moindre.

                Simple sélection naturel : les méchants survivent et les gentils meurt de faim, parce que les clients ont majoritairement décidés qu'il était plus important de payer moins chère que de ne pas faire travailler les enfants et de ne pas polluer.

                Moralités de l'expérience :
                -On a les entreprises qu'on mérite
                -Et finalement, heureusement que les entreprises sont là pour tout se prendre sur le dos : on peut tranquilement faire des choix non assumés et mettre les conséquences sur le dos du grand méchant PDG, qui a son tour met les conséquences de ses choix sur le dos des "pressions économiques"(qui n'est qu'une façon déguisée de mettre ça sur le dos du marché, donc du client).
              • [^] # Re: Rien à voir..

                Posté par . Évalué à 1.

                Bref j'ai créé un déchet alors que mon matériel était toujours fonctionnel et convenais parfaitement.

                Les DEEE sont globalement recyclable, par contre l'énergie (=pétrole) pour les construire ne reviendra pas...

                cf: https://linuxfr.org//~boa13/10200.html
      • [^] # Re: Rien à voir..

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Hop, l'article du New York times à ce sujet:
        http://www.latimes.com/news/nationworld/nation/la-na-gatesx0(...)

        De rien ;-)
  • # Des hordes

    Posté par . Évalué à 3.

    des hordes de prostituées

    Je pense que ce n'est même pas la peine de discuter du scandale que cela peut être si ça s'est réellement déroulé comme ça, ça frise le crime contre l'humanité.

    Donc, pour discuter de la forme de l'article, je trouve les mots « hordes de prostituées » assez déplacés. Mais ce n'est que mon avis.
    • [^] # Re: Des hordes

      Posté par . Évalué à 2.

      Je te rejoins, c'est un peu le travers d'agoravox et de rue89 par exemple, ils prennent un ton résolument engagé très visible et très agaçant en général.

      Bref, si t'es déjà méfiant vis à vis de ce genre de "médias"*, il faut faire un effort pour ne pas fuir et aller au bout de l'article ... (enfin, ce n'est que mon sentiment)


      * Pour ceux qui n'aimeraient pas les guillemets, je ne fais qu'utiliser un des artifices vu récemment sur Rue89, juste retour de bâton.
  • # Pitoyable ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Je trouve pitoyable d'attaquer une personne ou une fondation par ce biais.

    C'est comme si tu attaquais les personnes qui ont donné de l'argent à l'Arc (Affaire Crozemarie pour ceux qui auraient oublié) en les accusant de corruption.
    Dénoncer cette affaire est indipensable. Y associer le nom Gates beaucoup moins.

    Je rappelle que les critiques justifiées contre cette personne ne manquent vraiment pas.
    Vraiment, vraiment pas !!!
    • [^] # Re: Pitoyable ...

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est comme si tu attaquais les personnes qui ont donné de l'argent à l'Arc (Affaire Crozemarie pour ceux qui auraient oublié) en les accusant de corruption.
      La comparaison est un peu bancale.

      Ce n'est pas la même chose d'avoir quelques millions de personnes qui donnent un euro et une personne qui donne quelques millions d'euros.

      Dans le premier cas, chaque personne ne représente rien et on s'en tape qu'elle menace de ne pas donner la prochaine fois. Dans le second, si la personne cesse de donner, c'est la fin de l'asso...

      Sans compter que la (ex) plus grosse fortune mondiale et le gouvernement du pays le plus riche du monde ont largement les moyens de savoir dans quoi il "investissent".


      Pour moi les Gates (et le gouvernement US) sont parfaitement au courant de ce qui se passe, il ne faut pas être naïf. Il faut bien comprendre que pour eux, l'éthique, ce n'est pas ce qui passe au premier plan. Dans le cas de Bill, ce n'est pas la première fois, et cela prouve bien qu'il n'a pas tellement changé depuis sa lettre aux hobbyists.
    • [^] # Re: Pitoyable ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Oh oui, le pôôôôvre Bill Gate qui est blanc comme neige. Celui qui donne à l'ARC, c'est limité à quelques euros. On ne choisi pas ce qui va en être fait. Lorsque tu t'appèle Gate et que tu fais un chèque de 15 millions de dollars, crois moi que celui qui empoche ça il écoute bien attentivement les directives que Gate lui donne.

      Il donne^Wplace son pognon dans les industrie rentables sous couvert de charité, il fait en sorte d'équiper "gratuitement" des centaines d'écoles avec des ordinateurs (sous un OS que je te laisse deviner, et avec les contrats gouvernementaux qui vont bien, t'en fais pas pour lui), et en plus il arrive à te faire croire qu'il fait tout ça généreusement.

      Tu vas bientôt nous sortir que Bush a sauvé les irakiens "pour la liberté", et que la conquète de l'espace a été faite "pour la beauté de la science".

      Le top du top je trouve, c'est qu'en général on détruit la vie des plus faibles (souvent les pauvres et les noirs en gros, et si possible pauvres ET noirs en même temps). Mais là, top de chez top, parmis les plus à la ramasse sur terre, ils sont allé voir les prostituées (pour ceux qui croient que c'est une vocation et qu'elles sont putes de leur plein gré, grandissez un peu), qui sont plus bas que terre dans leurs conditions de vie. Ils sont donc allé voir les pires derniers de la liste parmis ceux qui sont déjà en fin de liste.

      Quand on a autant de fric que Gate, il n'est pas interdit de se zénifier un peu et de devenir moins prédateur. Ca lui fait quoi d'empocher x millions de plus ? Il en a besoin pour bander ? Je pense qu'il a ça dans le sang et qu'il utilisera ses méthodes destructrices jusqu'à ce que gazelle-mémère le rattrape.
  • # Morale flexible

    Posté par . Évalué à 10.

    Et c'est pas la première fois que les actions étranges de cette fondation "humanitaire" sont mises à jour :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Bill_&_Melinda_Ga(...)

    Comme beaucoup de groupes humanitaires (eh oui, même si c'est triste à dire), la fondation utilise une majorité de leurs revenus pour des placements financiers, boursiers entre autres (en 2006, 9 milliards de $ dépensés, contre 29 milliards d'actifs).

    Cet article de Wikipedia rappelle entre autres l'histoire du Delta du Niger : la fondation B&M G lutte contre la polio et la rougeole, mais les habitants du coin sont aussi confrontés à des maladies respiratoires, dues à la pollution des industries pétrolières, lesquelles sont bien présentes dans le portefeuille d'actions de la fondation ! On pourra rétorquer que ce n'est qu'un investissement parmi tant d'autres (même pas un demi-milliard de $, une paille !)

    Vraie bonne intention ? Ou juste un moyen de faire baisser ses impôts et redorer son image ?
    • [^] # Re: Morale flexible

      Posté par . Évalué à 4.

      Vraie bonne intention ? Ou juste un moyen de faire baisser ses impôts et redorer son image ?

      Réponse facile: il paierait plus en impots que ce qu'il donne en humanitaire ?

      redorer son image

      Parce qu'il est si impopulaire que ça ? Il me semblait qu'à part chez les libristes il avait pas une si mauvaise image.


      Cet article de Wikipedia rappelle entre autres l'histoire du Delta du Niger : la fondation B&M G lutte contre la polio et la rougeole, mais les habitants du coin sont aussi confrontés à des maladies respiratoires, dues à la pollution des industries pétrolières, lesquelles sont bien présentes dans le portefeuille d'actions de la fondation ! On pourra rétorquer que ce n'est qu'un investissement parmi tant d'autres (même pas un demi-milliard de $, une paille !)


      Prendre les problèmes les uns après les autres et pas tout attaquer en même temps, c'est pas forcément une mauvaise stratégie. Il vaut mieux juste avoir de problèmes respiratoires dans un premier temps que d'avoir des problèmes respiratoires ET la polio, je dirai.


      Après effectivement ça n'empêche pas une certaine éthique des industriels et une vigilance dans les investissement. Mais si il ne faisait rien, ça ne rendrait pas la situation meilleure pour autant. Il aurait seulement son argent placé. Est-ce mieux ?
      • [^] # Re: Morale flexible

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais si il ne faisait rien, ça ne rendrait pas la situation meilleure pour autant.

        En l'occurence, l'action de la Fondation Gates a fait empirer la situation sanitaire locale de manière dramatique.
        • [^] # Re: Morale flexible

          Posté par . Évalué à 2.

          En l'occurence, l'action de la Fondation Gates a fait empirer la situation sanitaire locale de manière dramatique.

          Avec ce genre de raccourcis, n'importe qui a bossé dans sa vie dans une boîte qui a bossé pour Total, ou tiens d'ailleurs qui a déja fait le plein dans une station service est aussi responsable. En à peine plus raccourcis.
          • [^] # Re: Morale flexible

            Posté par . Évalué à 5.

            Avec ce genre de raccourcis, n'importe qui a bossé dans sa vie dans une boîte qui a bossé pour Total, ou tiens d'ailleurs qui a déja fait le plein dans une station service est aussi responsable. En à peine plus raccourcis.

            Mettre sur le même plan de responsabilité un client ou un employé avec l'investisseur majoritaire ou l'actionnaire principal d'une entreprise est une erreur de perspective et d'appréciation.
            • [^] # Re: Morale flexible

              Posté par . Évalué à -4.

              A toi de montrer que la fondation Gates est actionnaire principal ou majoritaire d'un grand groupe petrolier.

              Je t'aide, tu n'y arriveras pas.

              Mais je trouves ca bien moi ces critiques.

              Si tout ce que vous trouvez pour taper sur Gates(et donc indirectement MS) est des attaques de ce genre, c'est que MS s'est sacrement ameliore. Ca doit sentir le roussi chez vous.
              • [^] # Re: Morale flexible

                Posté par . Évalué à 1.

                A toi de montrer que la fondation Gates est actionnaire principal ou majoritaire d'un grand groupe petrolier.

                Je t'aide, tu n'y arriveras pas.


                Personne n'a dit que Microsoft était actionnaire d'une compagnie pétrolière. Le sujet c'est les actions "humanitaires" que Gates a financé en Afrique.
                • [^] # Re: Morale flexible

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je te relis :

                  Mettre sur le même plan de responsabilité un client ou un employé avec l'investisseur majoritaire ou l'actionnaire principal d'une entreprise est une erreur de perspective et d'appréciation.

                  Donc est-ce que la fondation Gates est investisseur principal / majoritaire d'un de ces groupes petroliers ? La reponse est non. Bref, si j'en crois ta phrase, elle n'a pas du tout la meme responsabilite que les gros actionnaires de Total, Exxon, ... vis-a-vis des actions de ces societes.

                  Quand a MS, on sait tous pourquoi vous vous interessez a ce que la fondation Gates fait, ca aurait ete la fondation Duchmol, pas un mot n'aurait ete dit sur ses actions sur linuxfr.org
                  • [^] # Re: Morale flexible

                    Posté par . Évalué à 3.

                    On s'en fous que ce soit majoritaire ou non. Effectivement ça semblerait assez curieux étant donné les milliards que pèsent des compagnies de ce genre, il semble être irréaliste de devenir majoritaire même avec une fortune personnelle telle que celle de Gates. Mais le fait est qu'ils ont effectivement investi dans des compagnies à l'éthique assez discutable et tu ne peux pas le nier. Que ce soit peu ou beaucoup ne change rien à l'état d'esprit. Soit on a des actes en rapports avec nos convictions et on s'arrange pour assumer et le faire sérieusement soit on fait autre chose.
                    • [^] # Re: Morale flexible

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je viens de lire ça [1] (en me renseignant sur "le monde des non(A)" et comme ce qui est relativement nouveau, je vais le voir à toute les sauces.

                      En particulier je viens d'apprendre que ton "soit" "soit", et pas d'autre possibilité, c'est une conception directement héritée d'une pensée issue de l'antiquité, en l'occurrence d'Aristote, et que ça a façonné et que ça façonne toujours le monde.

                      Plus prosaïquement, si ils n'investissaient pas, d'autres le feraient. Ça ne changerait pas la face du monde. Selon ton, donc, ils ne devraient pas faire d'humanitaire parce que c'est bien, mais en fait non, c'est pas bien ?

                      [1] http://semantiquegenerale.free.fr/Articles/evol_occ.htm - lisez si vous connaissez pas, c'est excellent pour la culture générale, on apprends des trucs, et ça explique pleins de choses ...
                    • [^] # Re: Morale flexible

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ils ont vraisemblablement de l'argent investi a travers des fonds mutuels ou autres dans des societes a l'ethique soi-disant discutables.

                      Maintenant, j'aimerais comprendre en quoi cela n'est pas en rapport avec les convictions de la fondation.

                      Ces actes sont certainement sans rapport avec TES convictions, mais le truc est qu'il n'y a pas une table des dix commandements qui affirme que les convictions de suJeSeIS sont parfaites, doivent etre suivie par tout le monde et toute personne qui ferait autrement est diabolique.

                      Acheter des actions d'une societe ca ne veut pas dire aider cette societe, ca veut dire dans la plupart des cas recevoir une partie des benefices de la societe(dividendes) et parier sur le fait que son cours va monter.

                      Bref, rien de criminel ou de non-ethique la dedans. Si la fondation Gates n'achete pas des actions Total(ou Exxon ou ...) ca ne fera pas changer le cours de l'action, ne fera pas changer de pratiques Total, Exxon, ...

                      Bref, c'est une tempete dans un verre d'eau, parce qu'il vous faut bien trouver qqe chose a critiquer, apres tout, c'est Bill Gates, il a certainement tort et est machiavelique.
                      • [^] # Re: Morale flexible

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        Euh... sans vouloir t'offenser, pour recadrer un peu la chose, le but premier du journal était de regarder les actions de la fondation dans l'humanitaire, pas le portefeuille boursier du quidam.

                        Or il apparait que certaines de ses actions sont pas jolies jolies. point. Maintenant tu peux relativiser total ou truc muche ou autre : c'est un crime contre l'humanité de participer à un programme dont l'objectif est de regarder la résistances de 400 putes à se faire contaminer par le sida (et les X mille clients en plus) en 'testant' grandeur nature, en plein champ, la chose puis les laisser crever tranquillement lorsqu'elles sont contaminées.

                        Alors oui probablement que s'il ne l'avait pas fait eu, d'autre l'auront fait et qu'en fait c'est de notre faute on n'a qu'a pas acheter de leurs produits, les confortant par la même dans leurs choix non éthique. OK je veux bien recevoir l'argument, maintenant je pensais que nous déléguions à une 'justice' le pouvoir de faire respecter les lois et règlements (et ces actions en violent plein). Hors il semble que cette justice est très très sélectives sur les choses qu'il faut respecter suivant que vous êtes puissant ou misérables. point.
                        • [^] # Re: Morale flexible

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Or il apparait que certaines de ses actions sont pas jolies jolies. point. Maintenant tu peux relativiser total ou truc muche ou autre : c'est un crime contre l'humanité de participer à un programme dont l'objectif est de regarder la résistances de 400 putes à se faire contaminer par le sida (et les X mille clients en plus) en 'testant' grandeur nature, en plein champ, la chose puis les laisser crever tranquillement lorsqu'elles sont contaminées.

                          Non, le gros probleme avec ton journal tres tendancieux, c'est que tu inputes a la fondation Gates qqe chose dont elle n'est pas responsable tout en exagerant la chose.

                          Un autre article sur le meme sujet : http://www.jeuneafrique.com/jeune_afrique/article_jeune_afri(...)

                          a) On n'y voit NULLE PART que les prostituees ont ete encouragees a avoir des relations non-protegees, ils leur donnaient meme des preservatifs.
                          b) Le reproche principal fait par REDS etait la non prise en charge des prostituees atteintes du SIDA par FHI mais par les programmes publiques comme tout le monde, on notera qu'elles l'attrapent d'elle meme, c'est pas FHI qui leur innocule le virus hein, elles l'auraient probablement attrape sans placebo ou autre medicament. Partant de la, leur offrire un support supplementaire aurait ete sympathique c'est sur, mais ce n'est en rien une obligation ethique, ils n'ont rien fait pour les pousser a choper le virus.
                          c) Marrant, on n'y voit nulle part les mots "hordes de prostituees", a croire que cet article n'est pas tendancieux et est credible.
                          d) La fondation Gates a aide FHI, comme elle aide des centaines d'autres groupes chaque annee, elle est sensee avoir des gens sur le terrain partout pour savoir ce qui se passe ? Non bien sur, ca ne t'empeche pourtant pas de leur inputer le blame.
                          • [^] # Re: Morale flexible

                            Posté par . Évalué à 2.

                            d) La fondation Gates a aide FHI, comme elle aide des centaines d'autres groupes chaque annee, elle est sensee avoir des gens sur le terrain partout pour savoir ce qui se passe ? Non bien sur, ca ne t'empeche pourtant pas de leur inputer le blame.

                            Quand on finance des essais pharmaceutiques en prenant des gens sans défense pour cobaye, on est responsable et on doit en assumer moralement, à défaut de juridiquement, les conséquences. Avec les africains c'est en effet pratique : ça se plaint pas, on a accès aux veines de centaines de cobayes volontaires, le tout sans aucun risque juridique en cas de catastrophe, c'est pas comme aux USA ou en Europe...L'humanitaire est décidément un alibi formidable.
                            • [^] # Re: Morale flexible

                              Posté par . Évalué à 0.

                              A) La fondation n'a pas finance des essais prenant des gens sans defense pour cobaye, elle a finance des essais, point. L'entite qui a choisi les gens, c'est FHI.

                              b) Sans defense ? Dis moi donc, qu'est ce qui leur a ete fait d'illegal ou d'immoral a ces gens ? Ah oui, RIEN. Personne ne les a pousse a avoir des relations non protegees, au contraire on leur a donne des preservatifs et des tests medicaux qu'ils n'auraient pas pu se payer, personnne ne leur a file un medicament non teste (ce medicament etait deja en vente en Europe et aux USA), etc...
                              • [^] # Re: Morale flexible

                                Posté par . Évalué à 1.

                                A) La fondation n'a pas finance des essais prenant des gens sans defense pour cobaye, elle a finance des essais, point. L'entite qui a choisi les gens, c'est FHI.

                                La fondation Gates a financé les essais du FHI en Afrique, par conséquent elles savaient que les tests allaient se faire sur des africains et pas des américains ni des européens.


                                b) Sans defense ? Dis moi donc, qu'est ce qui leur a ete fait d'illegal ou d'immoral a ces gens ? Ah oui, RIEN.


                                Les cobayes ont subis des essais de médicaments expérimentaux sur des personnes qui n'avaient pas les moyens intellectuels d'en évaluer la dangerosité. De plus, ces personnes ont été choisies pour cette raison. C'est immoral.

                                Personne ne les a pousse a avoir des relations non protegees, au contraire on leur a donne des preservatifs et des tests medicaux qu'ils n'auraient pas pu se payer, personnne ne leur a file un medicament non teste (ce medicament etait deja en vente en Europe et aux USA), etc...

                                Mais oui, bien sûr...il suffit de savoir comment se passent les tests en France pour imaginer tout l'intérêt économique et juriqique de les faire en Afrique.
                                • [^] # Re: Morale flexible

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Ah ben oui tiens, juste parce que tu es africain tu es automatiquement stupide et sans defense, sympa ta vision des africains.

                                  Les cobayes ont subis des essais de médicaments expérimentaux sur des personnes qui n'avaient pas les moyens intellectuels d'en évaluer la dangerosité. De plus, ces personnes ont été choisies pour cette raison. C'est immoral.

                                  Ca serait sympa d'eviter de raconter n'importe quoi.

                                  Le medicament etait Tenofovir : http://en.wikipedia.org/wiki/Tenofovir

                                  Approuve par la FDA pour le traitement du SIDA en 2001, l'ONG a fait son etude en 2004, 3 ans apres que ce medicament ait ete mis en vente aux USA. Ces cobayes ont recu un medicament utilise depuis plus de 3 ans par la population americaine pour traiter le HIV.

                                  Mais oui, bien sûr...il suffit de savoir comment se passent les tests en France pour imaginer tout l'intérêt économique et juriqique de les faire en Afrique.

                                  C'est vrai tiens, interet economique et juridique... Mince t'as oublie qu'on parlait d'une ONG etablie depuis plus de 20 ans et specialisee sur le SIDA .

                                  En passant, l'Afrique est le continent de tres loin le plus touche par le SIDA(qui a differentes variantes, comme la grippe), qu'une ONG fasse une etude sur les gens les plus touches, tu trouves ca bizarre ? Moi non, mais c'est tellement plus facile d'appeler les gens des pourris hein....
                                  • [^] # Re: Morale flexible

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Ah ben oui tiens, juste parce que tu es africain tu es automatiquement stupide et sans defense, sympa ta vision des africains.

                                    Je n'ai pas voulu dire que les victimes étaient stupides, j'ai voulu dire qu'elles n'avaient pas le niveau d'éducation suffisant pour évaluer la dangerosité du traitement qu'on leur a fait subir. Figure-toi que les moyens intellectuels sont apportés par l'éducation et qu'il est rare de rencontrer des prostituées ayant des compétences en biochimie ou en médecine.

                                    Ces cobayes ont recu un medicament utilise depuis plus de 3 ans par la population americaine pour traiter le HIV.

                                    Je cite l'article de jeuneafrique : «D'après FHI, l'essai consistait à administrer à des prostituées un comprimé de tenofovir (nom commercial Viread®) afin de vérifier « son éventuelle efficacité dans la prévention contre la contamination par le VIH ».

                                    Il s'agissait donc d'administrer un médicament dangereux à des personnes saines afin de savoir si ce médicament pouvait avoir des effets préventifs sur le SIDA. C'est un peu comme si on administrait une chimiothérapie à des personnes saines dans le but de savoir si la chimiothérapie avait ou non un effet préventif sur le cancer. Il n'y a que dans les pays sous-développés qu'on trouve des volontaires inconscients du danger pour accepter de tels traitements.

                                    C'est vrai tiens, interet economique et juridique... Mince t'as oublie qu'on parlait d'une ONG etablie depuis plus de 20 ans et specialisee sur le SIDA .


                                    Le médicament est produit et commercialisé sous le nom de Viread® par la société pharmaceutique Gilead. Les intérêts économiques de ces tests pour cette firme sont évidents. Tu t'imagines vraiment que les essais thérapeutiques ont été réalisés sans que cette firme, qui en est la principale bénéficiaire, y soit à l'origine ?

                                    Quant au terme d'ONG de manière générale, je ne résiste pas à la tentation de soumettre à ta réflexion la question suivante : Peut-on honnêtement qualifier d'Organisation Non Gouvernementale, c'est-à-dire littéralement «organisation indépendante du gouvernement», une association type loi 1901 ou une fondation privée qui reçoit des subsides de ce même gouvernement ?
                                    • [^] # Re: Morale flexible

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Figure-toi que les moyens intellectuels sont apportés par l'éducation et qu'il est rare de rencontrer des prostituées ayant des compétences en biochimie ou en médecine.

                                      Aaaaah, et les prostituees francaises/suisses/americaines elles ont des competences en biochimie et en medecine ? Et toi tu en as ? Moi non.

                                      Je cite l'article de jeuneafrique : «D'après FHI, l'essai consistait à administrer à des prostituées un comprimé de tenofovir (nom commercial Viread®) afin de vérifier « son éventuelle efficacité dans la prévention contre la contamination par le VIH ».

                                      100% correct

                                      Il s'agissait donc d'administrer un médicament dangereux à des personnes saines afin de savoir si ce médicament pouvait avoir des effets préventifs sur le SIDA. C'est un peu comme si on administrait une chimiothérapie à des personnes saines dans le but de savoir si la chimiothérapie avait ou non un effet préventif sur le cancer. Il n'y a que dans les pays sous-développés qu'on trouve des volontaires inconscients du danger pour accepter de tels traitements.

                                      Grosse connerie.
                                      a) Ce genre d'etudes est courant en Europe et aux USA, t'as jamais entendu parler d'expertises cliniques ?
                                      b) Ce medicament n'a RIEN de dangereux, il etait deja utilise pour cette maladie aux USA depuis 3 ans
                                      c) Ils ne traitaient aucun malade, ces gens n'etaient pas HIV-positifs au debut de l'etude
                                      d) Inconscient ? T'iras expliquer cela aux milliers de gens dans les pays de l'ouest qui participent a des etudes medicales mon cher

                                      Visiblement tu ne sais absolument pas de quoi tu parles.

                                      Le médicament est produit et commercialisé sous le nom de Viread® par la société pharmaceutique Gilead. Les intérêts économiques de ces tests pour cette firme sont évidents. Tu t'imagines vraiment que les essais thérapeutiques ont été réalisés sans que cette firme, qui en est la principale bénéficiaire, y soit à l'origine ?

                                      C'est quoi les interets economiques mon cher ? Allez dis-moi ?
                                      Avoir un medicament qui marche contre le SIDA ? Mais c'est deja le cas, il est deja en vente comme medicament contre le SIDA. L'ONG veut savoir si ce medicament marche pour les variantes du virus en Afrique.
                                      Maintenant, si tu as un methode magique pour avoir la reponse sans faire d'etudes sur des africains, tu m'avertis.

                                      Peut-on honnêtement qualifier d'Organisation Non Gouvernementale, c'est-à-dire littéralement «organisation indépendante du gouvernement», une association type loi 1901 ou une fondation privée qui reçoit des subsides de ce même gouvernement ?

                                      Oui, tant que les fonds ne sont pas essentiels au fonctionnement de l'organisation, et que je sache c'est le cas, le gouvernement ne leur donne pas 80% de leur budget.
                                      • [^] # Re: Morale flexible

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Aaaaah, et les prostituees francaises/suisses/americaines elles ont des competences en biochimie et en medecine ? Et toi tu en as ? Moi non.

                                        Les africaines n'ont pas le niveau d'éducation que l'on a en Europe. Parmi ces africains, les prostituées forment sans doute un des groupes les moins éduqués et donc un des plus manipulables. Des cobayes parfaits en somme. Ça vaut bien le voyage en Afrique.

                                        J'ai des compétences en biochimie, oui.

                                        Grosse connerie.
                                        a) Ce genre d'etudes est courant en Europe et aux USA, t'as jamais entendu parler d'expertises cliniques ?


                                        Les volontaires sont informés des risques et rémunérés pour ces tests en fonction des risques encourus. C'est une source de revenu notamment pour certains chômeurs et étudiants sans le sou. Cela n'a rien à voir avec ce qui a été fait en Afrique.


                                        b) Ce medicament n'a RIEN de dangereux, il etait deja utilise pour cette maladie aux USA depuis 3 ans


                                        Tout médicament EST dangereux par nature, lis la liste des effets indésirables sur n''importe quelle boîte de médicaments pour t'en convaincre ou demande à ton médecin. S'il te dit que tu peux absorber un anti-viral de manière préventive alors que tu n'est pas infecté, je te conseille de changer de docteur.


                                        c) Ils ne traitaient aucun malade, ces gens n'etaient pas HIV-positifs au debut de l'etude


                                        C'est le principe des essais cliniques. Ça permet de découvrir les effets indésirables des médicaments.

                                        d) Inconscient ? T'iras expliquer cela aux milliers de gens dans les pays de l'ouest qui participent a des etudes medicales mon cher

                                        Je ne me gênerais pas pour le leur dire et je ne conseille à personne de tenter l'expérience.


                                        C'est quoi les interets economiques mon cher ? Allez dis-moi ?
                                        Avoir un medicament qui marche contre le SIDA ? Mais c'est deja le cas, il est deja en vente comme medicament contre le SIDA. L'ONG veut savoir si ce medicament marche pour les variantes du virus en Afrique.


                                        Tu as répondu toi-même à ta question. Le marché pour un traitement préventif du SIDA est énorme.

                                        Maintenant, si tu as un methode magique pour avoir la reponse sans faire d'etudes sur des africains, tu m'avertis.

                                        Je ne vois pas en quoi l'utilisation d'africains serait nécessaire, à part dans une logique purement comptable et immorale bien sûr...

                                        Peut-on honnêtement qualifier d'Organisation Non Gouvernementale, c'est-à-dire littéralement «organisation indépendante du gouvernement», une association type loi 1901 ou une fondation privée qui reçoit des subsides de ce même gouvernement ?

                                        Oui, tant que les fonds ne sont pas essentiels au fonctionnement de l'organisation, et que je sache c'est le cas, le gouvernement ne leur donne pas 80% de leur budget.


                                        Je pense pour ma part que les ONG n'existent pas dans la réalité, car elles ont obligatoirement des comptes à rendre aux gouvernements qui les financent.
                    • [^] # Re: Morale flexible

                      Posté par . Évalué à 1.

                      "Que ce soit peu ou beaucoup ne change rien à l'état d'esprit. Soit on a des actes en rapports avec nos convictions et on s'arrange pour assumer et le faire sérieusement soit on fait autre chose."

                      Que ce soit peu ou beaucoup........
                      On est bien d'accord. Tu es donc aussi responsable que BG (ou que n'importe qui) : en étant client, tu finances les actions de ses grands groupes pétroliers. Que ce soit peu ou beaucoup.

                      Soit on a des actes en rapport avec nos convictions et on s'arrange pour assumer et le faire sérieusement (donc on ne consomme plus rien, on se retire elever des chevres en ardeche) soit on fait autre chose (troller sur linuxfr ?)
                  • [^] # Re: Morale flexible

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je te relis :

                    Mettre sur le même plan de responsabilité un client ou un employé avec l'investisseur majoritaire ou l'actionnaire principal d'une entreprise est une erreur de perspective et d'appréciation.

                    Donc est-ce que la fondation Gates est investisseur principal / majoritaire d'un de ces groupes petroliers ? La reponse est non. Bref, si j'en crois ta phrase, elle n'a pas du tout la meme responsabilite que les gros actionnaires de Total, Exxon, ... vis-a-vis des actions de ces societes.


                    Qui a parlé de groupe pétrolier ? Pas moi en tout cas. On parle de la fondation Gates et des actions désastreuses qu'elle finance à l'étranger.
            • [^] # Re: Morale flexible

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour l'employé, non bien sur, il n'est pas responsable : il a besoin d'argent pour vivre, il en trouve dans le travail qu'on veut bien lui proposer.
              Par contre, pour le client, même le plus petit, OUI il est responsable ! Bien entendu !
              Bien au dessus du PDG, bien au dessus des actionnaires, le consommateur est l'ultime décideur, qu'il en ait conscience ou non !
              Le jour où nous boycotterons les entreprises les plus amorales, elles cesseront leurs activités répréhensibles.
              La preuve en est que les entreprises qui se comporte de la pire façon sont celles qui savent qu'on ne pourra pas se passer d'elles (les pétroliers, par exemple - La pharmaceutique est un autre exemple).
      • [^] # Re: Morale flexible

        Posté par . Évalué à 4.

        Réponse facile: il paierait plus en impots que ce qu'il donne en humanitaire ?
        Compte pas sur moi pour recalculer ses impôts ! Le fisc américain a déjà assez de mal à le faire... Mais c'est effectivement possible

        Parce qu'il est si impopulaire que ça ? Il me semblait qu'à part chez les libristes il avait pas une si mauvaise image.
        Y'a pas que les libristes, y'a aussi la presse informatique professionnelle, les investisseurs... Faire ça, c'est se prémunir d'être diabolisé (Vista est bon pour vous ! Bill l'a fait avec tout son amour en suivant les bonnes recettes d'antan)


        Après effectivement ça n'empêche pas une certaine éthique des industriels et une vigilance dans les investissement. Mais si il ne faisait rien, ça ne rendrait pas la situation meilleure pour autant. Il aurait seulement son argent placé. Est-ce mieux ?

        Beaucoup d'associations humanitaires, œuvres caritatives, congrégations religieuses etc. commencent par là*, et c'est logique. Ne pas se faire du profit sur ce qui est contraire à son éthique, ça me semble naturel. Si ça ne l'est pas pour la fondation Gates, c'est que ce comportement n'est pas contraire à leur éthique, et c'est là que c'est intéressant.

        OK il ne peuvent pas savoir tout ce qui est fait dans leur fondation. Mais le placement des actifs est la principale utilisation qu'ils font de leurs fonds. Ils ont dû forcément donner des directives sur la manière de faire, et on en voit le résultat.



        * Ca je le tiens d'un employé de banque, qui le constate au quotidien dans sa clientèle (en particuliers, prêtres, associations locales...)
        • [^] # Re: Morale flexible

          Posté par . Évalué à 0.

          Compte pas sur moi pour recalculer ses impôts ! Le fisc américain a déjà assez de mal à le faire... Mais c'est effectivement possible

          Non c'est 100% impossible, le systeme d'impots americain te permet de soustraire ce que tu donnes de ton revenu imposable, et il n'y a pas d'impot sur la fortune.
          Le probleme avec Gates, c'est que son revenu imposable il est tres faible(pour un gars de sa fortune), quand il bossait chez MS, il ne gagnait meme pas 1 million par an.
          Bref, quand il donne 1 milliard, il enleve un milliard de son compte en banque, et evite de donner 300'000$ aux impots.

          Bref, tu supputes sans savoir et juge a l'emporte piece.

          Y'a pas que les libristes, y'a aussi la presse informatique professionnelle, les investisseurs... Faire ça, c'est se prémunir d'être diabolisé (Vista est bon pour vous ! Bill l'a fait avec tout son amour en suivant les bonnes recettes d'antan)

          Le truc c'est justement que Bill est vu comme un gars tres bien (quoi qu'un peu attarde niveau habillement et style cool) par la plupart de la planete grace a son succes, les seuls gars qui ne peuvent pas le sentir sont quasiment tous lies a Linux/au libre(et aussi chez les conccurents qu'il a bouffe soyons realiste), et c'est reellement une faible minorite de la population.

          OK il ne peuvent pas savoir tout ce qui est fait dans leur fondation. Mais le placement des actifs est la principale utilisation qu'ils font de leurs fonds. Ils ont dû forcément donner des directives sur la manière de faire, et on en voit le résultat.

          Ils ont peut-etre aussi une approche moins "extreme" que la votre et preferent avancer par un autre chemin.
          Qu'ils aient choisi une methode differente de la votre ne signifie pas qu'ils ne vont pas vers le meme but, qu'ils sont pourris, etc...

          Ca c'est uniquement vos prejuges qui vous le font croire.
        • [^] # Re: Morale flexible

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Compte pas sur moi pour recalculer ses impôts ! Le fisc américain a déjà assez de mal à le faire... Mais c'est effectivement possible

          Ce n'était pas dans mes projets, mais maintenant c'est définitivement non, je n'irais pas m'installer au États-Unis. Ça doit être dur de vivre quand même quand il faut donner plus de 95% de son fric aux impôts... (d'après wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Bill_&_Melinda_Ga(...) )
  • # Donc en gros si j'ai bien compris

    Posté par . Évalué à 10.

    Linux c'est un cancer mais Windows c'est le sida ?

    Je comprend mieux maintenant.
  • # Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ce qui est admirable, c'est qu'est souvent mis en avant la "passion humanitaire" de Bill pour tempérer un peu son image "un peu trouble" dans l'univers informatique, mais lorsqu'il est pointé des actions _sur le terrain_ que son programme humanitaire finance et qui ne sont pas aussi "propre" que cette belle image du bon occidental qui vole au secours du pauvre petit noiraud, le média qui propose cette information est forcement "résolument" _mal_ engagé, peu scrupuleux, intellectuellement mal honnête etc....

    Je me moque comme de ma première éruption cutané de la famille gate, de son business et de sa caution morale humanitaire, je voulais juste partager ce lien pour faire équilibre avec ceux qui le défende en parlant de sa "passion humanitaire".

    Je ne cherche pas à "nuire à l'image de gate", mais SA fondation finance le FHI qui exécute ces action.

    Pour reprendre
    >>Je pense que ce n'est même pas la peine de discuter du scandale que cela
    >>peut être si ça s'est réellement déroulé comme ça, ça frise le crime contre
    >>l'humanité.
    >>Donc, pour discuter de la forme de l'article, je trouve les mots « hordes de
    >>prostituées » assez déplacés. Mais ce n'est que mon avis.

    Je crois que le problème majeur, c'est que ca se passe comme cela réellement, en ce moment, dans l'indifférence la plus totale. Et le fin du fin (entendre l'expérience utilisateur occidentale), c'est que l'on imagine même pas que cela puisse être vrai, car la confiance que l'on porte aux labos, aux institutions internationales est tellement forte qu'on pense que cela provient de l'imagination fertile de quidam en manque de ralerie qui vient s'épancher sur des sites ou l'on peut écrire ce que l'on pense (en toute paranoïa).

    Mais c'est malheureusement la triste et sinistre vérité.

    Allez c'est mon jour de bonté .. "hordes de prostitués" est mal choisi, "bataillon de soldat du sexe payé 4 dollars par jour" est plus "littérairement politiquement correcte", maintenant est-ce que cela rend la vérité plus moralement acceptable ?
    • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

      Posté par . Évalué à -2.

      Je me moque comme de ma première éruption cutané de la famille gate, de son business et de sa caution morale humanitaire, je voulais juste partager ce lien pour faire équilibre avec ceux qui le défende en parlant de sa "passion humanitaire".

      Faudrait faire la part de tes commentaire entre les journaux qui parlent de Ms et/ou de Bill Gates et le reste, et de tes autres commentaires.

      J'ai comme dans l'idée que cette part rendrait ton affirmation complètement caduque.



      À part ça, concrêtement et en évitant de tout mélanger, tu reproches à Bill Gates d'avoir contribué à créer le SIDA [1] (trouvé en suivant un peu les liens des différents articles) ?

      Sincèrement cette "triste vérité" est peut être triste, et effectivement c'est difficile à croire mais si on se met à croire sans discernement tout ce qu'on lit sur Internet, on finit par croire beaucoup de choses, en particulier tout et son contraire, et ça devient rapidement un ramassis de trucs invérifiables si t'as pas 50 ans devant toi pour tout trier. Alors mélanger Bill Gates et médicaments, en faire un chantre du mal capitaliste responsable du SIDA (non tu l'as pas dit), c'est peut être pas la chose à faire. Un combat à la fois, SVP.


      [1] http://www.adoskuat.com/forum/lofiversion/index.php?t11543.h(...)
      • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        >>Faudrait faire la part de tes commentaire entre les journaux qui parlent de Ms
        >>et/ou de Bill Gates et le reste, et de tes autres commentaires.
        >>J'ai comme dans l'idée que cette part rendrait ton affirmation complètement
        >>caduque.

        ah bon ? fait donc ..... je suis super interessé par ton étude sur moi.

        je n'ai rien contre winwin du moment que je n'ai pas à travailler avec directement ou indirectement.


        La boucle est bouclée et ton commentaire illustre parfaitement le monde qui s'ouvre ...."mais si on se met à croire sans discernement tout ce qu'on lit sur Internet, on finit par croire beaucoup de choses, en particulier tout et son contraire, et ça devient rapidement un ramassis de trucs invérifiables si t'as pas 50 ans devant toi pour tout trier." ... le début d'un nouveau relativisme intellectuelle. Lorsque tout et son contraire circule, et comme on a pas 50 ans devant soi pour trier, ne reste que ce qui est véhiculé par le corpus installé : clearstream contre denis robert, val contre siné, les labos contre les ong ...

        Mais bon peu importe, ce qui importe ce ne sont pas les 400 putes que l'on a payé 4 dollars par mois pour avoir des rapports non protégés (et qui en crèvent, pas grave : des putes, en afrique, et noires en plus), mais que cela viennent de moi (un troll intégriste) alors là c'est un point important de l'info.

        Non, je n'accuse pas gate d'être responsable du sida. Je remarque juste que " l'intégration verticale" se fait au niveau économique et aussi au niveau moral. Ainsi les "chantres de l'ultra libéralisme" qui pronnent la dérégulation des marché, les actions "créatives" favorisant les négociations commerciales réussies, sont aussi ceux qui ont la morale la plus élastiques. Ni plus ni moins.

        Un seul combat à la fois ? ok mais en ce cas, il est intellectuellement plus sage de parler des gens que l'on utilise comme cobaye et qui en crève plutôt que de parler de libérer des machines de winwin qui naturellement en crèvent tout seul.
        • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

          Posté par . Évalué à 3.

          ah bon ? fait donc ..... je suis super interessé par ton étude sur moi.

          Effectivement, j'aurai du vérifier avant d'ouvrir ma geule, je peux aller me flageller avec des orties. Fraîches.



          Clarifions les choses. Ce que je reproche, c'est le mélange des genre, et l'impression de flou général qui s'en dégage.

          Sur un site d'info, on arrive, à travers la fondation Gates à parler de SIDA.

          Bon, soit. Ça me dérange pas en soit.

          Ce qui me dérange, c'est:
          * Les sources: pour tomber sur la source, on passe par un article d'Agoravox, qui cite un autre site Internet que je connais pas, http://grioo.com/info3898.html
          En creusant un peu, tu http://www.monde-diplomatique.fr/2005/06/CHIPPAUX/12513

          Une autre référence au hasard, la 17 de l'article, attribué à un certain Alex Svieve, mais qu'en fait on peut trouver dans un article du "Diplo" dont il est absolument pas l'auteur ...
          Sans vouloir polémiquer, mais un peu quand même, comment tu veux pas douter des conclusions et des sources si déja c'est fait n'importe comment ?

          Certe l'info provient peut être d'une ONG à la base, mais bordel c'est si compliqué de citer l'ONG de manière directe ? Parce que là t'as 12 intermédiaires, 12 manière de tout déformer, ...

          * La conclusion commentaire à la fin:
          En fait on le préfère quand même à s'occuper juste d'ordinateur, au moins cela ne tue pas....


          Bref, l'ensemble me dégage une grosse impression générale de n'importe quoi n'importe comment ... Critique très pertinente de Bill Gates, quoi. Quoi que tout était déja dit là, non ?
          http://www.latimes.com/news/nationworld/nation/la-na-gatesx0(...)
        • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour compléter, je suis tombé sur une source très intéressante sur l'affaire en question:
          http://www.actupparis.org/article1876.html
        • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon allez, j'abuse un peu mais illustration de ce que je disais, il s'avère que le fameux réseau "Réseau Etudes Droit et Sida" cité soit en fait le réseau "éthique, droit et santé" ...

          http://www.refer.sn/rds/
        • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

          Posté par . Évalué à 3.

          Bon, je continue à abuser, mais il parait que le fameux premier ministre Urbain Olanguena qui fut écroué c'était en ... septembre dernier, soit deux ans après le début de l'affaire, pour "une vingtaine d'affaire" et que le rapport avec l'affaire qui nous occupe soit pas sourcé ... pas plus que le "pour calmer la colère de la population"

          http://www.afrik.com/article13993.html

          Ensuite "Mais personne n’est dupe, ces expérimentations continuent sous une forme ou une autre, sans le vacarme des chantres de la « bonne conscience » et des prophètes « casse-pieds » du respect des droits de l’homme."

          Mouais, facile comme ça non ? Faudrait demander à Act'up ce qu'ils en pensent par exemple. J'imagine qu'ils essayent de suivre ce genre de trucs.

          À part ça, pas de trace de "L’un des effets pervers d’une telle situation, c’est le refus désormais des populations locales[15] de se faire vacciner", et surtout pas dans la référence 15 ( http://www.monde-diplomatique.fr/2005/06/CHIPPAUX/12513 , mauvais auteur)

          Dans la référence 16, faudra m'expliquer ou la population locale "se tourne de plus en plus" à priori elle l'a toujours fait, et apparemment ça pourrait servir à élaborer de nouveaux médicaments.

          2/3 critiques du bouquin cité, faute de l'avoir lu :

          http://colblog.blog.lemonde.fr/2008/03/17/sonia-shah-cobayes(...)
          http://societe.blogs.liberation.fr/laplumeetlebistouri/2007/(...)


          Bref, cet article a peut être le mérite d'exister, mais il est quand même globalement super mauvais ... un bien mauvais avocat pour sa cause quand on creuse un peu.

          PS: On critique pas mal les journalistes ici, je vois pas pourquoi les amateurs en prendraient pas pour leur grade.
          • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >>PS: On critique pas mal les journalistes ici, je vois pas pourquoi les amateurs
            >>en prendraient pas pour leur grade.

            Oui, effectivement l'article est super mauvais, mal sourcé blablabla.

            Maintenant ou est l'article d'un vrai journaliste ? ou est l'enquète d'une vrai justice ? ou est l'action d'une vraie institution internationale ?
            • [^] # Re: Euh..... du beurre, de son argent, de sa production.

              Posté par . Évalué à 2.

              Euh, pour le reste je sais pas, mais pour le journalisme t'as quand même eu un reportage sur une chaîne nationale.

              Après, pour l'enquête, il y en a eu une au Cameroun, qui a conduit à la suspension de l'étude jusqu'à ce que les conditions éthiques soient remplies.

              Pas trouvé d'autres infos sur les suites données à l'affaire sur des manquements éthiques de FHI, ni par des instances internationales, ni par les US (pays de l'ONG), ni à priori par le Cameroun.
  • # Philip K. Dick

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je commence à lire ce K. Dick http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ma%C3%AEtre_du_Haut_Ch%C3%A2(...)

    Une uchronie donc ou les Allemands et Japonais ont gagné la guerre. Et bien, par petites allusions, l'Afrique semble servir de terrain de jeux aux Allemands pour diverses expérimentations.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.