Journal Jeu trop durs?

Posté par .
Tags : aucun
0
14
mai
2007
Bonjour !

Je suis actuellement en période d'examen et comme chaque année, j'installe un petit jeu pour essayer de me détendre pendant les pauses.
J'ai installé Xmoto cette fois. Je n'y étais pas arrivé précédemment (sans avoir beaucoup cherché) et il est à présent dans le
portage Gentoo.

Je ne suis pas un gros joueur et je ne pense pas avoir des aptitudes démesurées pour les jeux vidéo mais je trouve la difficulté de ce jeu assez élevée même pour les courses d'entraînement.
Maniadrive aussi m'avait semblé être beaucoup trop dur si le joueur ne connaissait pas les environnements par coeur.

Je voulais savoir si j'étais le seul à penser que les concepteurs de jeux sous Linux avaient parfois la main lourde sur la difficulté.
Je ne fais pas le procès de la qualité de ces jeux, là n'est pas la question. Je me demandais si j'étais le seul à penser que certains développeurs de jeux connaissent tellement bien le comportement de leur jeu, leurs cartes etc qu'ils en oublient que le but est de s'amuser en jouant et que la difficulté doit être progressive.
Par exemple, en jouant à Maniadrive, j'ai multiplié les temps autorisés par course par 4 avant de réussir la première.

Coder un jeu doit être une tâche ardue et je félicite tous les développeurs qui passent du temps pour que nous nous amusions.
Allonger le temps disponible pour une course, donner 2-3 vies en plus au personnage ne doit pas être la chose la plus dure à faire dans un jeu. J'aimerais que les développeurs pensent un peu plus aux mauvais joueurs, à tous les maladroits, aux gens qui jouent 5 minutes, ...


Bien à vous..
  • # Plusieurs niveaux

    Posté par . Évalué à 4.

    Il doit y avoir 800 niveaux (à la louche) dans X-Moto. Ils ne sont pas tous irréalisables. (il m'en reste 320 un peu près)
    • [^] # Re: Plusieurs niveaux

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce qu'il faudrait à Xmoto c'est un moyen de classer les niveaux en fonction de la difficulté, du style 1 à 5 étoiles, sinon dans la liste des niveaux télécharger c'est vraiment l'anarchie.
      Après une dizaine d'heures de jeu, on peut passer à peu près tout les niveaux...
  • # xmoto et maniadrive

    Posté par . Évalué à 5.

    xmoto tout comme maniadrive sont des clones de jeux proprio (elastomania pour le premier, trackmania pour le second) qui sont du même niveau de difficulté.

    Donc je ne pense pas que ça ait un rapport avec le fait d'être concepteur de jeux libre ou sous linux.
  • # Ajouter une barre d'énergie à Xmoto

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Ma copine a proposé d'ajouter une barre d'énergie à Xmoto. Ca éviterait de mourir lorsqu'on frolle à peine un mur. J'ai aussi pensé à des points de sauvegarde.

    Après, on pourrait choisir la difficulté en modifiant le nombre de points d'énergie et de sauvegardes (énergie=0 et sauvergarde=0 pour avoir la même difficulté qu'actuellement).

    Reste à proposer ça aux auteurs, ce que je n'ai pas encore fait.

    Je suis d'accord que beaucoup de jeux sont tellement durs qu'il n'est pas aggréable d'y jouer. Je pense à Xmoto, Kobo Deluxe et xjump.
  • # x-moto

    Posté par . Évalué à 4.

    Je dirais que ce qui fait le charme de x-moto, c'est sa difficulté.
    Il y a un apprentissage à faire, et petit à petit on s'améliore, quand j'y joue, c'est entre 10 et 30 minutes, et je me surprends à chaque fois d'arriver à passer certains niveaux.
    Par contre, je pense que la possibilité de tomber ou se fracasser la gueule et pouvoir ensuite remonter sur la moto (avec un malus sur le temps) serait un plus indéniable pour la jouabilité, ça permettrait de finir plus de niveaux sans être un star du clavier.
    • [^] # Re: x-moto

      Posté par . Évalué à 4.

      En effet, tu as dit ce que je pensais, j'avais joué a des jeux dans ce genre en flash, xmoto m'avait paru sympa a la description et j'ai testé, j'étais très décu, je n'arrivais à rien, je me plantais tout le temps mais au bout de quelques temps on s'y habitue.

      Ca fait combien de temps que tu (rédacteur du journal) joue ?

      Et PAF, maintenant ce journal m'a donné envie de jouer.
      • [^] # Re: x-moto

        Posté par . Évalué à 1.

        Ça fait trop peu de temps que je joue (quelques jours) pour pouvoir être objectif.

        Le charme d'un jeu est dans les heures passées et dans la joie à passer certains niveaux.
        Ça c'est la théorie. J'ai aussi "oublié" de préciser que je suis mauvais perdant et que ma patience est par conséquent très limitée.
  • # Ce n'est pas que les jeux libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est devenu de plus en plus courant, dans pas mal de domaines du jeu. Par exemple en ce moment, je joue à stalker. Je joue au niveau le plus facile, et je passe mon temps à me faire rétammer par des paquets de soldats qui arrivent en groupe de 5, et m'allument en 3 tirs, alors que je dois leur tirer dessus 213 fois pour en supprimer un.

    Je joue à another world, edition 15 ans. L'horreur. C'est trop souvent le genre, je vais à gauche, je meurt, et oui, il fallait aller à droite.

    Il y a depuis quelques temps, une augmentation de la difficulté des jeux. Ca fait des années que j'ai pas terminé un jeu (ah si, une exception, oblivion, mais j'en ai eut marre de me faire tuer par des rats en étant niveau 24). Mais c'est plutot parce qu'il existe une génération de joueurs qui sont d'un niveau monstreux. Jouer online permet de s'en rendre compte.
    • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

      Posté par . Évalué à 9.

      C'est le contraire.
      Les jeux sont globalement de plus en plus facile.

      On a juste plus la même patience que quand on était des mioches qui mettions 4 mois d'argent de poche pour une cartouche NES/SNES.
      • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

        Posté par . Évalué à 7.

        Ou alors on a plus le même temps disponible pour recommencer x fois le niveau le soir après l'école.
      • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est le contraire.
        Les jeux sont globalement de plus en plus facile.

        Quand je pense à shadow of the beast [1], je me dis que les nouveaux jeux n'ont rien à envier en difficulté aux anciens


        [1] http://en.wikipedia.org/wiki/Shadow_of_the_Beast
        • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

          Posté par . Évalué à 4.

          Oui moi aussi je trouve que les jeux sont de plus en plus facile pourtant je joue de moins en moins (moins de temps) et je me rend compte que je suis bien moins bon qu'avant et je suis de plus en plus souvent déçu par la difficulté des jeux (surtout les boss).

          Je me souviens d'Half life 2, je l'ai commencé tout de suite en difficile en me demandant si j'allai pas me retrouvé bloqué comme un con par la difficulté mais non en fait je l'ai pas trouvé vraiment difficile.
          Le dernier que j'ai trouvé difficile c'était Farcry, avec celui là j'ai eu du mal et d'ailleurs c'était bien marrant.

          Et qu'on ne me dise pas que je passe mon temps à jouer sur le net, les seuls jeux auxquels j'ai joué sur le net c'est Diablo 2 (depuis qu'ils m'ont supprimé mon barbare niveau 89, j'ai jamais eu le courage de me reconnecter) et WoW (pour tester pendant 2-3 mois mais j'ai pas accroché, me demande d'ailleurs pourquoi ça a tant de succès je trouve Diablo 2 beaucoup plus prenant).
      • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne pense pas que je faisais preuve d'une patience extraordinaire quand j'étais gamin mais une chose est sure, c'est qu'étant petit j'avais le temps de passer des heures là dessus.
    • [^] # Re: Ce n'est pas que les jeux libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je suis peut-être un profil isolé mais je déteste que les jeux soient trop dur. Je n'ai aucune patience et je joue juste pour me divertir, pas pour avoir un nouveau hobby à plein temps.

      Bon maintenant, je supporte quand même un minimum de difficulté ;-) Disons que je déteste recommencer 10x le même niveau.
  • # Nethack

    Posté par . Évalué à 10.

    Excellentissime : les cent premières parties au moins, on meurt pour un oui ou pour un non.

    Après, on s'améliore : on meurt seulement pour un oui ou pour un non.

    Ma plus belle mort c'est en un pas : je me suis pris un caillou sur la tête.

    La plus belle mort d'un copain (j'espère qu'il va lire ça un jour et pleurer à nouveau) : il était sur le pont-levis du château, et a utilisé une baguette de feu... pont-levis crâmé, chute dans la lave...

    La difficulté fait partie d'un jeu : à trop le simplifier, il n'est plus ludique!
    • [^] # Re: Nethack

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est sympa ce jeu, je connaissais de nom seulement. J'ai commencé une partie hier et j'ai atteint un niveau 8 avec un moine en allant dans les Gnomes caves, maheureusement y'a eu une coupure de courant lorsque j'étais au boulot donc je suis un peu dégouté.
      • [^] # Re: Nethack

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est encore plus bête que la baguette de feu sur un pont levis ça.
      • [^] # Re: Nethack

        Posté par . Évalué à 2.

        Euh... un perso de niveau 8 après la première journée de jeu?!

        Je dois vraiment être mauvais... ce qui ne m'empêche pas de m'éclater.
  • # Manque de niveaux pour débutants dans Xmoto

    Posté par . Évalué à 3.

    A mon avis, c'est plus les niveaux d'Xmoto qui sont durs.

    Par exemple, dans le jeu Trackmania, les premiers niveaux sont extrêmement simples (une ligne droite, une mini virage) et permettent de prendre en main le jeu de façon progressive.

    Alors que dans Xmoto, dès le début les niveaux (à part le premier) sont extrêmement durs.

    Il faudrait des niveaux pour vrai débutant dans Xmoto.
    • [^] # Re: Manque de niveaux pour débutants dans Xmoto

      Posté par . Évalué à 3.

      Je suis parfaitement d'accord avec toi.
      Comme j'avais vraiment du mal avec les courses inclues par défaut, je suis allé en télécharger certaines sur le site de Xmoto.
      http://xmoto.tuxfamily.org/index.php?page=levels&sort=qu(...)

      Je les ai triées par qualité décroissante et j'ai pris les plus simples (une ou deux cases vertes). Même celles-là je n'y arrive pas. C'est une catastrophe.

      Je suis certain que le jeu va encore beaucoup évoluer.
      J'adorerais une petite barre de niveau de vie. C'est très frustrant de parcourir les 3/4 d'un niveau pour être bloqué au même endroit sans arrêt. C'est le principe des vieux jeux en même temps.
      Le jeu est aussi extrêmement sensible. Quand le personnage essaye de rouler sur la tête à vive allure en entrainant des mines, la mort est accueillie comme une délivrance mais lorsqu'on éffleure une paroi du bout du casque en essayant de prendre un peu d'élan et que le motard décède, ça donne envie de mettre de la tartare sur la souris et de la déguster en salade.

      Je ne sais pas dans quelle optique le jeu a été créé. j'ai appris ici que Xmoto est un clône d'un jeu propriétaire. On peut créer un clône parfaitement identique à l'original pour retrouver exactement les même sensations que dans son enfance au risque de ne plaire qu'aux nostalgiques de la première heure ou alors améliorer le jeu en se souvenant des frustrations de son enfance pour espérer que ça n'arrive plus jamais.
      Quand on a du temps, on fait les deux et on ajoute une case à cocher: retro mode ou autre.

      En tout cas, j'espère que ça changera car je pense que mes petits cousins adoreraient ce jeu. Malheureusement ils risqueraient de vite s'embêter si les circuits sont trop ardus. Il est aussi possible qu'ils terminent le jeu en me demandant pourquoi je n'avais pas accomplis les 800 niveaux.
  • # envoies un patch !

    Posté par . Évalué à 6.

    À mon avis, c'est normal: pendant le développement d'un un jeu, tu vas y jouer quelques milliers de fois, juste pour tester ce que tu viens d'écrire ... donc, forcément, au bout tu compte, tu deviens une grosse brute.

    Libre à toi de proposer un ajustement de la difficulté du jeu ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.