Journal Bons vieux jeux & UT2004

Posté par .
Tags : aucun
5
30
nov.
2008
Si certains d'entre vous connaissent Good Old Games (GOG, pour les autres sauter directement à la fin du journal), ils ont récemment mis en vente UT2004 à $10. Bien évidemment, il ne s'agit que de la version Windows, mais il est tout à fait possible de l'utiliser avec les binaires Linux adaptés.

Pour ce faire:
* récupérer le jeu auprès de GOG et l'installer sous Wine (l'installeur de GOG marche très bien avec Wine, apparemment)
* recopier/déplacer le jeu installé vers un emplacement plus propice (il se trouve dans ~/.wine/drive_c/Program Files/..., logiquement).
* Récupérer les binaires Linux, genre sur http://www.liflg.org/?catid=7&gameid=82 (la version anglaise, hein)
* Lancer l'installeur Linux avec l'option --keep, puis le fermer (il a besoin du DVD original pour fonctionner).
* Aller dans le répertoire créé par l'installeur (il a le même nom que ce dernier sans le .run, et se trouve dans le même répertoire)
* Copier le contenu de Patch dans le répertoire d'UT
* Décompresser linux-.tgz dans le répertoire d'UT
* Lancer le Regedit de Wine, et aller dans HKEY_LOCAL_MACHINE -> Software -> Unreal Technology -> Installed Apps -> UT2004. Une clé se nomme CDkey : copier son contenu dans /System et lancer ut2004-bin

Chez moi (Kubuntu 8.10 64 bits, ATI X1650 avec drivers libres) ça marche très bien.

Good Old Games?

Lancé récemment, GOG ambitionne de vendre des jeux sans DRM. Il s'agit essentiellement de jeux pas tous récents (parmi les "vieux", on trouve les deux premiers Descent ou les deux premiers Castles), mais on trouve des trucs (un peu) plus neufs (dont UT2004, donc).

Les prix varient entre 6 et 10 dollars par "jeu" (dans le cas de Descent, par exemple, il s'agit d'une compilation des deux premiers jeux de la série). Ils sont accessibles uniquement au téléchargement, ne nécessitent pas de logiciel particulier sur son poste (sauf Wine si on est sous Linux) et peuvent être retéléchargés à l'envi. Des nouveaux titres sont ajoutés très régulièrement, mais leur difficulté est clairement de parvenir à convaincre les éditeurs de laisser distribuer leurs titres de cette manière.

Les jeux sont re-conditionnés pour être à jour (derniers patchs appliqués), déplombés (si besoin) et fonctionnels sur les versions récentes de Windows. Les jeux DOS sont fournis avec DOSBOX, apparemment. Le site en lui-même est clair, agréable, pas surchargé de flash, et met l'accent sur le côté communautaire (échanges entre joueurs, etc.). La plupart des jeux sont fournis avec quelques "goodies" sans grand intérêt (manuels, fonds d'écran, ...).

Les linuxiens ne sont pas absents sur leurs forums, mais il n'est pas (encore?) question de fournir les versions Linux des jeux (ou des paquets "data-only" pour les jeux ayant un binaire natif publié).

En bref, une sorte d'offre légale en réponse à l'abandonware, et probablement des gens à suivre. Ca change des choses comme Steam ou Spore. On trouve ça sur http://www.gog.com
  • # Souvenir

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai un vague souvenir qu'à l'époque il était livré d'origine par l'éditeur avec les binaires Linux (CD3?) et un installeur maison. Le 2003 devait également le faire.
    • [^] # Re: Souvenir

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Pour de bon vieux jeux, passés en abandonware, on a toujours:
      http://www.abandonware-france.org/

      À nous les LBA2 , et autres Blood :)
      • [^] # Re: Souvenir

        Posté par . Évalué à 5.

        Sauf qu'on ne "passe" pas en abandonware. Ca n'a rien d'un statut reconnu. Les jeux présents sur les sites d'abandonware sont simplement des jeux anciens pour lesquels les éditeurs n'ont pas exprimé de refus explicite de voir leurs jeux distribués ainsi.

        Reste que, même si l'abandonware n'a aucun statut légal et n'est que toléré, je suis rassuré de voir que certains bijoux d'il y a 15 ans sont toujours trouvables.
        • [^] # Re: Souvenir

          Posté par . Évalué à 6.

          Quel dommage que les éditeurs ne passent pas en logiciel libre leurs vieux jeux… Certains auraient à coup sûr une seconde vie !
          D'autant que libérer des jeux d'il y a 10ans ne mettra pas en péril leur business…
          • [^] # Re: Souvenir

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Merci à Revolution Software pour Beneath a Steel Sky ; merci à Interactive Binary Illusion pour Flight of the Amazon Queen. Pourquoi les autres ne suivent-ils pas votre exemple ? (Ce n'est pas du libre, mais c'est bien).
    • [^] # Re: Souvenir

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai un vague souvenir qu'à l'époque il était livré d'origine par l'éditeur avec les binaires Linux (CD3?) et un installeur maison.

      De mémoire (je n'ai pas mon CD d'UT au boulot...) c'est un script avec un nom explicite, genre 'linux-install.sh', qui était présent sur le premier CD.

      Il suffisait de recopier le script, de l'exécuter et jouer au disc-jockey avec les 4 CD suivants pour faire l'installation.

      J'ai toujours trouvé cela agréable, le rang suivant étant occupé par Neverwinter Nights dont l'éditeur propose aussi des binaires, mais au téléchargement, pas directement sur CD.

      Mais reste que dans les deux cas ce fut un coup d'essai, je n'ai rien vu du même genre pour les opus suivants...
      • [^] # Re: Souvenir

        Posté par . Évalué à 2.

        pour neverwinter tu as les binaires linux avec la première extension. Il ne pouvaient pas être avec le jeu d'origine, vu qu'ils n'étaient pas encore sortis :D

        Par contre, rien de prévu pour neverwinter 2, ce qui est dommage vu que c'est la disponibilité des binaires linux qui m'avait poussé à acheter le 1, et je suis toujours en attente pour le 2 (donc je ne l'achèterai probablement jamais neuf)

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Souvenir

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Par contre, rien de prévu pour neverwinter 2, ce qui est dommage vu que c'est la disponibilité des binaires linux qui m'avait poussé à acheter le 1, et je suis toujours en attente pour le 2

          Si cela peut te consoler, nous sommes deux ( https://linuxfr.org//~Ellendhel/23040.html )...

          M'enfin là, vu le temps écoulé, je n'espère plus grand chose, je regarde plutôt du côté des modules disponibles pour NWN 1.

          Et je regarde aussi ce qui existe en libre, mais il y a peu de chose avec autant de richesse (le premier qui me dit "envoie un patch" je veux bien, mais ce sera plutôt des idées que du code).
          • [^] # Re: Souvenir

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est très loin de NWN (très très), mais S.C.O.U.R.G.E est un bon début.
    • [^] # Re: Souvenir

      Posté par . Évalué à 2.

      Au pire, il y a toujours "Loki installers for linux gamers" qui permet d'installer facilement certains jeux : http://www.liflg.org/?catid=6
  • # La simplicité incarnée.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    * récupérer le jeu auprès de GOG et l'installer sous Wine (l'installeur de GOG marche très bien avec Wine, apparemment)
    * recopier/déplacer le jeu installé vers un emplacement plus propice (il se trouve dans ~/.wine/drive_c/Program Files/..., logiquement).
    * Récupérer les binaires Linux, genre sur http://www.liflg.org/?catid=7&gameid=82 (la version anglaise, hein)
    * Lancer l'installeur Linux avec l'option --keep, puis le fermer (il a besoin du DVD original pour fonctionner).
    * Aller dans le répertoire créé par l'installeur (il a le même nom que ce dernier sans le .run, et se trouve dans le même répertoire)
    * Copier le contenu de Patch dans le répertoire d'UT
    * Décompresser linux-.tgz dans le répertoire d'UT
    * Lancer le Regedit de Wine, et aller dans HKEY_LOCAL_MACHINE -> Software -> Unreal Technology -> Installed Apps -> UT2004. Une clé se nomme CDkey : copier son contenu dans /System/CDkey.
    * Aller dans /System et lancer ut2004-bin

    C'est tellement simple pourquoi s'en priver ?

    À côté de ça, je fais [code]aptitude install armagetron westnot wormux frozen-bubble nexuis billard-gl supertux pokerth[/code] et j'ai 8 jeux de grande qualité ça m'a pris 10 secondes pour taper et une minute pour que ça s'installe.

    Je me sens pas de passer deux heures pour faire fonctionner un jeux propriétaire.

    Qu'on ne se méprenne pas j'étais un grand fan d'UT et d'UT 2003 (je n'ai jamais testé le 2004). Et ça me ferait certainement plaisir d'y rejouer. Cependant je n'en vois pas bien l'intérêt :
    * C'est propriétaire.
    * C'est long à installer.
    * C'est compliqué à installer.
    * C'est payant (bien que ce ne soit pas le côté qui me rebute, j'ai déjà donné ou promis de donner (pour ryzom :/)).
    * Les dépendances ne sont pas gérées automatiquement.
    * Les mises à jour non plus.
    * Sous une distrib libre, il faut pour le moment se contenter d'un driver libre qui tousse ou d'un gros blob propriétaire (ce qui amène d'autres problèmes, comme manque de réactivité face aux bugs, par exemple avec compiz, pas de mise à jour avec le noyau, blob proprio root qui a accès au matériel etc).

    Bref, si c'était libre...


    Alors forcément on va encore me ressortir que "faut bien qu'ils vivent ces pauvres gens" et que "comment on peut exiger de la qualité si on n'est pas prêt à payer" et toutes ces remarques cliché.

    Déjà pour la qualité, si je n'étais pas persuadé que le libre peut être d'aussi bonne qualité (et d'ailleurs même souvent bien meilleur), je ne l'utiliserai pas. Des exemple de softs libres de référence, ça ne manque pas (openssh, openbsd, le kernel linux (sisi, un truc qui fait plusieurs millions de lignes de code maintenu par des milliers et des milliers de dev et qui fonctionne aussi bien, c'est déjà un exploit), etc.)

    Quand à l'argument faut bien qu'ils mangent, ben les contres exemples ne manquent pas. Je n'ai pas souvent vu des devs de LL mourir de faim. Et pour rester dans le domaine des jeux, Rusty Russel et ESR (si je ne me trompe pas) on contribué à wesnot (et accessoirement à Linux sur leur temps libre), mais ils arrivent à vivre quand même.
    • [^] # Re: La simplicité incarnée.

      Posté par . Évalué à 4.

      Comme qui dirait, si ça ne te plaît pas, passe ton chemin. J'aime bien les jeux libres aussi (pas forcément ceux que tu cites, cela dit).

      Pour le reste, l'UT en question ne m'a pas obligé à installer quoique ce soit d'autre (bon, ok, Wine... mais je l'avais déjà). Mes drivers sont libres.

      Et en l'occurence, je trouve qu'un modèle qui te réclame 10 dollars pour un jeu de qualité sans restrictions est tout de même moins gerbos qu'un modèle qui te demande 30EUR pour un jeu que tu ne pourras plus utiliser le jour où son éditeur boit le bouillon.

      Si je cherche juste un jeu, sans plus précision, il y a largement de quoi faire en libre. Si j'ai envie de jouer à UT2K4 (parce que mes potes n'ont pas envie de jouer à OpenArena pour mes beaux yeux, par exemple), c'est quand même appréciable de pouvoir le faire sans trop faire d'entorses à ses principes.
    • [^] # Re: La simplicité incarnée.

      Posté par . Évalué à 4.

      > À côté de ça, je fais aptitude install armagetron westnot wormux frozen-bubble nexuis billard-gl supertux pokerth et j'ai 8 jeux de grande qualité ça m'a pris 10 secondes pour taper et une minute pour que ça s'installe.

      sauf qu'on s'en branle, de ta vie.

      parce que pour être précis, dans le tas, il y a un seul jeu qui ait le moindre début de rapport avec le sujet de l'article, et en plus tu as fait une faute dedans : c'est Nexuiz

      je veux dire, c'est comme si tu te vantais qu'on puisse installer nethack, sokoban, firefox et même openoffice d'une seule commande : c'est gentil, mais hors-sujet.

      et pour le coup de la qualité, tu ne cites aucun jeu, alors qu'il y en a en pagaille...
      • [^] # Re: La simplicité incarnée.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Oula, quel plébiscite :)

        Comme qui dirait, si ça ne te plaît pas, passe ton chemin.
        Mais c'est ce que je fais. Je le passe. Cependant il me semblait important de rappeler ce genre d'informations. C'est probablement le genre de posts que j'aurais aimé trouvé il y a quelques années quand je découvrais le monde libre et que je pensais que ce qu'on trouvais sur linuxfr.org était le reflet de ce que pouvais penser la communauté libre. Depuis j'ai compris que la communauté libre, ça n'existe pas et que les contributions sont très inégales techniquement, idéologiquement et qualitativement.

        Tu me semble bien sur la défensive. Je ne faisait que considérer l'implication de l'installation d'un logiciel de jeu proprio vs un jeu libre. À aucune moment je n'ai critiqué ton journal ou toi même. Par ailleurs, si tu n'apprécie pas, je t'invite à inutiliser mon post, si ce n'est pas déjà fait (passage de 6 à 0 en quelques heures, encore un effort et il sera noté négativement et il ne vous gâchera plus le paysage.).

        sauf qu'on s'en branle, de ta vie.
        Ah ce cher gniarf. Ce style lyrique unique, cette prose improbable. Des fois je t'imagine le soir rentrant chez toi très fier de ta journée. «Bonne journée, aujourd'hui j'ai insulté dix personnes. Je vais bien dormir». Ou lors de ces rares fois où tu n'as fait que kicker deux personnes sur irc, parce qu'elles avaient la malencontreuse idée de poser une question. Mais il ne faut pas se décourager, demain est un autre jour et il te sera possible d'être deux fois plus désagréable pour te rattraper.

        Saches que je suis très content que mon post ai pu te permettre de laisser aller tes pulsions. J'espère que tu te sens mieux après ça. Je te propose également d'inutiliser mon post précédent et celui ci, en espérant que cela te fasse le plus grand bien.

        Sur le fond, il ne s'agit pas de parler de ma vie (si si fait un effort d'abstraction, tu peux le faire), mais bien de comparer un système de gestion de paquet et le mode de distribution des jeux propriétaires.


        Quand à dire que les jeux que je cite ne sont pas de qualité, ça ne regarde que ton (mauvais) gout, je ne rentrerais pas dans le troll ;)
        • [^] # Re: La simplicité incarnée.

          Posté par . Évalué à 2.

          ça tombe bien, c'est pas mon journal \o/

          j'ai failli pointer un ancien journal "liste de 3312312 jeux librougratuipouetpouet" mais l'article date, il y a eu quelques progrès depuis (genre http://kahvipapu.com/blog/2007/06/16/linux-gaming-part-one-f(...) )

          un souci à mes yeux est que peu de ces "grands" jeux libres sont directement intégrés aux distributions grand public (disons ubuntu fedora mandriva). je dis pas présents sur le DVD mais disponibles d'une seule commande ou recherche. même les vieux cons gagnent du temps à utiliser un gestionnaire de paquets plutôt qu'un immonde tarball tout gras qu'on ne sait même pas ce qu'il y a dedans et qu'on n'a pas envie de réflechir aux 237 dépendances (et nos amis les neuneus^Wdébutants j'en parle pas). la situation s'améliore doucement par rapport à il y a 5-8 ans mais il y a encore du boulot.

          pour le reste, bisous aussi. d'un coté 10 personnes c'est certes un tout petit score pour moi, de l'autre sur IRC ca fait des mois que je suis totalement calme, donc il faudra chercher ailleurs ces victimes
    • [^] # Re: La simplicité incarnée.

      Posté par . Évalué à 2.

      Je fais emerge ut2004. Il me demande les CDs et s'installe. de même :emerge doom3. Même chose il me demande les CDs.

      Personnellement, je n'ai vu aucun jeu vraiment exellent de ce type hors propriétaire. Mais je pense que c'est un problème de graphiste, modeleur, sonoriseur (???) plus que de manque de compétence des programmeurs.
    • [^] # Re: La simplicité incarnée.

      Posté par . Évalué à 0.

      > aptitude install armagetron westnot wormux frozen-bubble nexuis billard-gl supertux pokerth
      Jeux qui, comme le dit Gniarf, à part Nexuiz, n'ont *rien* à voir avec UT2004.

      > Et ça me ferait certainement plaisir d'y rejouer. Cependant je n'en vois pas bien l'intérêt
      Tu ne vois pas l'intérêt dans le fait que ça te fasse plaisir ?

      > * Sous une distrib libre, il faut pour le moment se contenter d'un driver libre qui tousse ou d'un gros blob propriétaire (ce qui amène d'autres problèmes, comme manque de réactivité face aux bugs, par exemple avec compiz, pas de mise à jour avec le noyau, blob proprio root qui a accès au matériel etc).
      Je ne vois pas le rapport avec UT2004.

      > Déjà pour la qualité, si je n'étais pas persuadé que le libre peut être d'aussi bonne qualité (et d'ailleurs même souvent bien meilleur), je ne l'utiliserai pas. Des exemple de softs libres de référence, ça ne manque pas (openssh, openbsd, le kernel linux (sisi, un truc qui fait plusieurs millions de lignes de code maintenu par des milliers et des milliers de dev et qui fonctionne aussi bien, c'est déjà un exploit), etc.)
      De l'art de généraliser, "j'ai donné un exemple, donc c'est vrai pour tout le reste".
  • # D'autant plus de jeux sous Linux ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce qui est bien avec ces vieux jeux c'est que Wine peut certainement très bien les faire tourner. En plus, vu que la doc pour les faire marcher doit aussi être présente sur le net, ça fait que plus il y aura de vieux jeux disponible, plus Linux sera une plateforme de jeux intéressante.
    • [^] # Re: D'autant plus de jeux sous Linux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pas besoin d'attendre qu'un jeu soit vieux pour qu'il tourne sous Linux avec Wine.

      Il suffit d'aller faire un tour sur http://www.playonlinux.com/fr/ pour se rendre compte du choix de jeux "utilisable" sous Linux.
      Moi par exemple, je joue régulièrement à Guild Wars sous Linux sans problème (peut être un peu moins fluide que sous Windows mais cela reste jouable) ...

      Le pourquoi les éditeurs ne fournissent pas leurs jeux sous Linux est à mon avis bien simple ... peu de joueurs qui souhaitent payer leurs jeux, de gros effort pour passer de Windows (DirectX) à Linux (OpenGL obligatoire) et donc, mis à part un coup de pub dans une communauté peu payeuse, je ne vois pas l'intérêt pour eux ...

      ++ Beleys

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.