Journal Matériel Ouvert: projet Improv a besoin de vous.

Posté par . Licence CC by-sa
13
24
mar.
2014

La carte

Titre de l'image

Improv est une carte de développement et de prototypage modulaire à base d'ARM Cortex-A7 dual Core 1GHz, 1 GiO de RAM de la taille d'une carte de crédit. Actuellement sous la forme de 2 cartes "plug & play" dont une carte dite "CPU Card" et une autre dite "feature board" contenant des E/S assez fournies, l'avenir devrait voir arriver d'autres "feature board".

Je vous envoi volontier vers le billet d'Aaron Seigo qui en fait une description assez exhaustive.

La carte Improv est disponible pour environ 70€ et offre bien plus qu'un RasbBerry Pi ou Beagle board en étant par ailleurs 100% opensource. Elle est également utilisée comme plate-forme pour Mer OS, une distribution Linux basée sur les technologies Plasma du projet KDE. Wayland y est également porté.

Le problème

Le processus de production connaît des difficultés notamment par le faible volume de commande, le lot qui devait être délivré en Janvier 2014 a été repoussé à Mars 2014. Or, nous y sommes et il n'y a toujours rien de disponible pour les acheteurs de la première heure dont je fais parti d'ailleurs :).
Make Play Live, la compagnie, composée de certains membres du projet KDE, développant la carte Improv a été fortement critiquée pour son manque de communication par le passé, notamment sur l'état d'avancement du projet. Aaron a alors écrit fin Janvier un premier email explicatif de la situation. Outre les difficultés qu'avaient étés de s'assurer de l'approvisionnement des composants des cartes il s'est avéré également que le nombre de commandes peinait à grossir jusqu'à atteindre le volume nécessaire pouvant assurer le lancement en production d'un premier run. Il a alors fait part de leurs volontés et de leur dévouement à mener le projet à terme, que l'argent récolé a été mis à 100% dans la production, qu'ils ne se payaient pas de salaire etc,… Et de réévaluer une date livraison du premier lot à Mars 2014 en promettant également un rapport de progression toutes les 2 semaines.

Date butoir manquée:

La semaine dernière, nous avons eu droit à un nouvel émail faisant état encore une fois des délais de retard, la deuxième campagne n'a pas vraiment attiré les foules et ils n'ont donc pas pu atteindre leurs objectifs.
Il y a actuellement 273 cartes commandées, 7 personnes ont fait le souhait d'être remboursés, ramenant le lot à 266. Il n'a toutefois pas été précisé la masse critique à atteindre.

Conclusion:

Plusieurs d'entre nous sommes évidemment déçus de ces retards mais également du peu d'intérêt que porte la scène libre à cette carte plutôt exceptionnelle, néanmoins, cela viendrait-il peut-être de la communication inexistante et ou maladroite de Make Play Live et du projet KDE, j'avais et j'ai pour ma part lu très peu d'articles à ce sujet, notamment sur LinuxFR je pense donc que nous devons cet échec à un manque évident de "marketing". Ou encore, d'un marché encombré de cartes ARM de prototypage.

MAIS, nous pouvons aider à corriger le tir et transmettre l'information :), si vous aussi avez envie de profiter d'un SoC ARM libre et performant à peine 2x plus chère qu'un Raspberry Pi mais aux spécs incomparables, rejoignez la communauté et passez commandes sur le site de Make A Play.

  • # Disponibilité

    Posté par . Évalué à 10.

    Uniquement pour l'Europe et ÉU, donc pas pour moi (Nouvelle-Calédonie), ni pour le reste du monde (oui, je passe avant le reste du monde ).
    Forcément, si en plus de ne pas communiquer on limite l'audience, on limite aussi les commandes.

  • # Par rapport au BeagleBone Black

    Posté par . Évalué à 8.

    En quoi les specs sont incomparables ? Je les trouve très similaires au contraire (plus de flash, moins de gpio, bon…)

    • [^] # Re: Par rapport au BeagleBone Black

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et encore dans le même esprit on trouve Udoo, qui a la bonne idée d'être compatible avec les cartes d'extension Arduino. Elle est passée par du crowdfunding chez l'ami IndieGoGo, la demande a répondu présent et le projet a vu le jour http://www.udoo.org/features/

      Dans le registre des cartes 100% Open Hardware (mais là encore, quid du SoC ?) Olinuxino mise tout dessus https://www.olimex.com/Products/OLinuXino/open-source-hardware => Moins puissante mais à 30€ elle a trouvé son public.

      • [^] # Re: Par rapport au BeagleBone Black

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        100% Open Hardware (mais là encore, quid du SoC ?)

        De ce que je comprend, "100% Open Hardware" est pour le hardware créé par l'entreprise qui vend le produit final (donc la carte support, pas le SoC, pas le connecteur USB car l'USB n'est pas libre, pareil pour HDMI etc…), ça va.
        Par contre "SoC libre" je ne trouve aucune manière de tordre les mots pour définir ce genre de produit comme avec "SoC libre".

  • # Opensource / ARM, A. S, retard

    Posté par . Évalué à 9.

    100% opensource ? Mouais, ni plus ni moins que la plupart des autres cartes (les cubieboard 2 et cubietruck utilisent le même SoC), j'ai l'impression : tu as le schéma mais par contre, pour ce qui est du SoC (voire de certains composants annexe, je n'ai pas vérifié), ce sont toujours les mêmes problèmes dans le monde ARM : docs inexistantes, incomplètes, fausses et/ou sous NDA, des blobs binaires plus ou moins indispensables suivant les fonctionnalités requises, etc.

    Ah le Seigo, brillant représentant des personnages à l'égo hypertrophié gravitant autour de Linux ces temps-ci : le gars s'est pointé il y a quelque temps sur une mailing-list que je suivais depuis plusieurs années, au trafic stable et "sympathique" (j'entends par là ni trop élevé ni trop faible à mon goût, disons entre 5 et 10 messages par jour, au doigt mouillé), il a plus ou moins voulu expliquer à tout le monde qu'ils s'y prenaient mal et comment ils devraient fonctionner d'après lui (de ce que j'en ai suivi, car le type est tellement verbeux qu'il m'a rapidement épuisé), c'est un peu parti en sucette et depuis, il a disparu mais j'ai l'impression que tout le monde a également disparu vu que le trafic est tombé a 1 message par semaine… Belle apparition.

    Par contre, des retards de 3 à 6 mois dans l'électronique, c'est plutôt la règle que l'exception, donc il ne faut pas trop être surpris ni inquiet, AMHA. Si en plus, le financement est bancal et l'investissement faiblard, on peut rajouter un peu plus de délai.

    • [^] # Re: Opensource / ARM, A. S, retard

      Posté par . Évalué à 3.

      Ah le Seigo, brillant représentant des personnages à l'égo hypertrophié gravitant autour de Linux ces temps-ci

      Ça.. A un moment donné je suivais son blog car c'est un personnage important dans le monde KDE, bon j'ai arrêté car en fait je ne comprenais rien à ce qu'il disait.
      Ça vient peut-être de moi mais je ne pense pas: je n'ai pas ce problème avec d'autre blogs..

      Ça me rappelle les commentaires des devs de KDE ( http://lwn.net/Articles/587944/ ):
      le dialogue est le suivant:
      -devs de KDE: on a merdé sur la version KDE 4.0.0 mais depuis on a compris et on écoute les utilisateurs.

      -Heuh, les gars, le problème n'était pas uniquement sur la version 4.0.0: depuis vous activez toujours par défaut les nouvelles fonctionnalités instable et entre autre il y a eu une fois un changement majeur de Nepomuk entre la dernière RC (4.6?) et la livraison.

      -[silence sur la ligne] Ah oui c'est vrai, c'est arrivé, mais les utilisateurs sont trop méchants avec nous, si on ne casse pas, on ne peut pas livrer des nouvelles fonctionnalités..

  • # Tant que tu y crois...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Il n'a toutefois pas été précisé la masse critique à atteindre.

    Grosse alarme clignotante rouge "NE PAS Y ALLER" vu que les mecs sont déjà incapables de montrer la partie financière.

    Il y a actuellement 273 cartes commandées,

    Pour référence, le premier lot pour Raspberry Pi, c'était 10 000 cartes. Si le même ordre de grandeur, il reste 97%!

    si vous aussi avez envie de profiter d'un SoC ARM libre

    Qu'est-ce qu'il a de plus libre que les dizaines d'autres cartes déjà disponibles?
    surtout que "SoC" ça veut dire "system on a chip", system ça comprend "CPU" et "RAM", et donc je te défie de me montrer la licence libre pour ces 2 composants (par exemple. C'est toi qui parle de SoC libre. Voulais-tu plutôt parler de pilotes libres? de la carte support libre?)

    cette carte plutôt exceptionnelle (…) aux spécs incomparables

    Alarme orange "bla bla de marketeux, attention la carte est sans doute banale".

    à peine 2x plus chère qu'un Raspberry Pi (…)

    Donc trop cher pour pas mal de monde.
    Le tout n'est pas d'avoir une carte performante (euh… Autant prendre un Intel si on veut de la performance, ARM c'est pas performant), mais d'avoir un rapport perf/prix correct et un besoin à ce niveau de prix et niveau de puissance.
    Tu compares avec un produit dont tu n'as pas compris pourquoi il a marché, je t'aide : perfs/prix, puissance suffisate pour jouer et pas cher.

    Et la, tu ne peux convaincre foule car à part dire "aux spécs incomparables", tu ne donnes pas d'exemples de ce qu'on peut faire avec cette carte et pas Raspberry Pi (par exemple).
    Tu compares à un truc 2x moins cher sans comaprer à des SoC à prix équivalent, pourquoi donc? On peux qu'être suspicieux.

    je pense donc que nous devons cet échec à un manque évident de "marketing". (…) nous pouvons aider à corriger le tir

    Euh… Non. Tu aurais voulu descendre le projet que tu aurais difficilement fait mieux ;-).


    Le marché de la petite carte ARM est aujourd'hui surchargé (nous ne sommes plus en 2012) et autant le site web que ton journal ne donnent pas grand chose sur leur plus value par rapport aux autres déjà en production et en vente. 2/20 en capacité à vendre un produit.

    • [^] # Re: Tant que tu y crois...

      Posté par . Évalué à 10.

      Je vais remettre une couche de Zenitram (tu devrais déposer une marque !) : cette carte n'est pas très intéressante. D'abord, il y a énormément de concurrence, en production aujourd'hui, disponible aujourd'hui, et qui a une communauté autour. Ensuite, je trouve qu'il y a un délire de puissance dans ces cartes qui n'est pas justifiée techniquement.
      1Go de RAM et un dual-core ? Pour quoi faire ? Si c'est pour faire de la domotique, ou un robot, c'est au moins trente fois le besoin. Si c'est pour faire un serveur, autant racheter un vieux laptop sur ebay, ce sera nettement plus compétitif. (Car en effet une carte de type Raspberry Pi est trop limitée de ce point de vue.)
      Quand au prix, là encore, c'est du délire. 70EUR c'est très cher pour les standards modernes. Je sais qu'il y a des gens qui aiment claquer de l'argent, mais en ce qui me concerne un petit projet électronique avec un microcontrôleur, j'y accorde un budget de 30EUR tout compris. Un projet un peu plus gros, je monterai probablement dans les 50EUR, mais rarement plus…

      En résumé, voila une carte trop puissante et trop chère pour faire de l'électronique, sans avantage par rapport à la concurrence pour faire un mini-serveur, et qui en plus a le désavantage de ne pas exister. Pas étonnant que cela ne rencontre aucun succès.

      Zenitram++

      • [^] # Re: Tant que tu y crois...

        Posté par . Évalué à 4.

        +1

        Cette carte est basé sur un SoC AllWinner A20, il y à déjà quantité de carte basé sur ce SoC : http://linux-sunxi.org/Category:A20_Boards.
        Même l'aspect "OpenHardware" ne semble pas être une nouveauté. Par exemple la sociéte Olimex a une gamme "Open Source Hardware Boards" qui disponible avec des prix inférieurs à ce projet.

      • [^] # Re: Tant que tu y crois...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si c'est pour faire de la domotique, ou un robot, c'est au moins trente fois le besoin.

        il n'y a pas besoin de puissance de calcul pour concevoir des robots efficaces ? Je pense que si quand même.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: Tant que tu y crois...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 25/03/14 à 07:47.

          Prouve-le : il a besoin de combien de milliers de commandes par second ton robot? C'est quoi comme robot pour ça?
          sérieux, faudrait commencer à se poser la question du besoin en perf vraiment nécessaire, pour des "gros" robots je parie que tu utiliseras autre chose, de plus industriel (moins de risque de panne) car sensible, et tu va mettre plus que 100 € dans la partie cerveau pour un robot qui va coûter des milliers d'€ (vu le nombre de commandes qu'il doit effectuer par secondes).
          Ces machines sont bien plus puissantes que des machines de base il y a 20 ans qui pilotaient déjà des robots assez complexes. Les cartes de ce type qui pilotent des robots ou font de la domotique, je ne les ai jamais vu dépasser 1% de taux CPU. Le problème est l'humain qui doit coder un truc correct et la construction du robot, la ça met du temps.

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 25/03/14 à 11:48.

            il a besoin de combien de milliers de commandes par second ton robot?

            si c'est pour analyser l'environnement autour de lui et réagir en fonction de cela, je pense que ça se chiffre plutôt en millions d'instructions à traiter par seconde.

            Un robot c'est comme un humain, ça a besoin de jambes et de bras, mais aussi de tête.

            https://www.youtube.com/watch?v=mT3vfSQePcs

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

            • [^] # Re: Tant que tu y crois...

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Merci du super exemple très représentatif.
              tu montres que tu ne lis pas ce à quoi tu réponds…

              • [^] # Re: Tant que tu y crois...

                Posté par . Évalué à 4.

                Ce qu'il te répond n'est pas faux. Tu as raison quand tu dis qu'il ne faut pas beaucoup de puissance de calcul pour l'asservissement des axes, le contrôle des mouvements de robots. C'est valable pour les robots industriels tels qu'on les connaît. Lorsque l'on parle de robots plus ou moins autonomes, la majeure partie de la puissance de calcul va être accaparée par les systèmes de perception de l'environnement et par l'exploitation des données en provenant pour élaborer un comportement qui soit le plus possible en adéquation avec les buts poursuivis.

    • [^] # Re: Tant que tu y crois...

      Posté par . Évalué à 1.

      autant prendre un Intel si on veut de la performance,

      A 70€ tu ne trouveras pas grand chose coté Intel..

      • [^] # Re: Tant que tu y crois...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 24/03/14 à 11:41.

        Relit.
        Bon, j'aide un peu :
        - Tu as besoin d'un petit truc pour jouer, automatiser des petites taches etc… 30€, pas besoin de dépenser plus
        - Tu as besoin de perfs (j'ai bien écrit "si on veut de la performance")… On s'en fout un peu du prix (certes pas 1000€, mais on n'est pas à 100, 200€ près, l'important est la perf), donc on peut prendre Intel.

        Bref, je demande tout simplement quelle est la position marketing d'un tel produit dans la réponse au besoin (pour commencer, après je demanderai quelle est la position marketing d'un tel produit face aux concurrents qui répondent aux mêmes besoins).

        Et vu le faible nombre d'acheteurs potentiels et vu les commentaires ici, je ne suis pas le seul à me poser la question. Et je trouverai quelque chose côté Intel si le besoin est de la perf pour pas trop cher (je n'en trouverai certes pas pour "Intel à moins de 70€", mais est-ce que la carte du journal répondra à "de la perf pour 70€"? Quelle perf? Quel usage/perf auxquels ne répondent pas 30€? suffisament de monde qui a ce besoin? bref défini performance"! Je suis curieux qu'on m'explique quel est l'usage potentiel d'une telle carte, que d'autres produits déjà sur le marché ne font pas aussi bien)

        • [^] # Re: Tant que tu y crois...

          Posté par . Évalué à 1.

          J'aimerais une carte robotique.

          Cela existe un peu avec les cpu cortex M2 (?), 70Mhz et plein de CAN et de pwm. Il y a des compatibles arduino qui font ça, chez ST, il me semble.

          Le top serait de combiner cela avec un cortex A7 pour avoir un linux et pouvoir faire de la communication à pas chère (wifi, bluetouth, usb) en plus.

          Par contre, il faut plein d'IO. Pour un robot humanoïde, on compte en dizaine de moteur minimum.
          Pour chaque moteur, il faut 1 pwm pour la vitesse, ou 3 pwm pour les moteurs asynchrones (moins chère plus puissant), plus 1 ou 2 sorties de gestion du sens ou du freinage. Pour chaque moteur, on veut pouvoir au minimum mesurer la vitesse de rotation ( 2 input en quadrature) et/ou lire la tension au borne du moteur ainsi que l'intensité (couple). Cette vitesse peut aussi être lu après les engrenages pour tenir compte des jeux mécaniques.

          Cela donne une idée du nombre d'IO qu'une vrai carte de robotique nécessite.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par . Évalué à 3.

            ou 3 pwm pour les moteurs asynchrones

            Synchrones. Les moteurs asynchrones, c'est bon pour entraîner des tapis roulants (j'exagère un peu). Les servomoteurs triphasés sont des servomoteurs synchrones, dotés d'une meilleure puissance massique et surtout engendrant bien moins de pertes qu'un moteur asynchrone. On peut comparer la transformation d'énergie des moteurs électriques aux transmissions. Une transmission par courroie crantée ou par pignons est analogue à un moteur synchrone, une transmission par courroie lisse à un moteur asynchrone.

            Exemple de souci des moteurs asynchrones, la gestion de la position immobile, avec des efforts s'opposant à l'immobilité. Avec un moteur synchrone, il suffit de garder immobile, constant en direction le champ tournant triphasé. De moduler l'intensité du courant, c'est à dire du champ magnétique, pour limiter les dérives dues aux variations des efforts. Avec un moteur asynchrone, il faut faire tourner le champ en opposition aux efforts pour s'opposer aux mouvements parasites. Du point de vue de l'économie d'énergie, c'est une mauvaise affaire. Non toutefois que ce soit impossible, car c'est utilisé. Je connais par exemple une centrifugeuse mue par un moteur asynchrone dont le rotor est contrôlé en position par un asservissement lors de la présentation des nacelles. Les ponts roulants utilisent aussi ce genre de dispositifs.

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par . Évalué à 1.

            J'aimerais une carte robotique.

            Cela existe un peu avec les cpu cortex M2 (?), 70Mhz et plein de CAN et de pwm. Il y a des compatibles arduino qui font ça, chez ST, il me semble.

            Le top serait de combiner cela avec un cortex A7 pour avoir un linux et pouvoir faire de la communication à pas chère (wifi, bluetouth, usb) en plus.

            Ca a déjà été cité plus haut, mais tu as jeté un oeil à http://www.udoo.org/ ?

            iMX6 (donc Cortex-A9) sous Linux + Cortex-M3 avec tous les I/O de l'Arduino Due, ça laisse déjà pas mal de possibilités.

            • [^] # Re: Tant que tu y crois...

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est pas mal. Mais le nombre d'IO est limité : 12 PWM et 12 CAN. Mais c'est déjà une jolie carte.

              Je n'ai pas vu comment la connexion est faits entre les 2 cpu de l'udoo, le but est d'avoir un round-trip très rapide 1 ou max 20 ms, entre la lecture de tous les CAN et l'écriture de tous les PWM.

              "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Sinon tu peux aussi utiliser des servos du genre AX-12, que tu peux piloter en RS-485 et que tu peux alimenter en externe (perso j'ai pas trop confiance en ce genre de carte pour alimenter un moteur, encoure moins 10+)

            En prime ça te donne le couple, la temperature, etc…

            • [^] # Re: Tant que tu y crois...

              Posté par . Évalué à 0.

              on ne te parle pas d'alimenter mais de contrôler les ponts en H, par exemple. La carte de puissance est externe (ou pas, c'est pas le problème).

              J'ai du mal à imaginer que tu puisses synchroniser 10 servos moteurs en RS485 avec des latences maximum de 20 ms.

              "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par . Évalué à 1.

            J'aimerais une carte robotique.

            Regarde du côté de http://www.piborg.org/ !
            Il y différentes cartes filles, notamment pour la robotique, à greffer sur une carte Raspberry Pi

            • [^] # Re: Tant que tu y crois...

              Posté par . Évalué à 0.

              J'ai regardé rapidement. Pour faire un truc sérieux, il faudrait des dizaines de ce genre de carte, ce n'est pas raisonnable. Il faut aussi vérifier la latence minimum (lecture de tous les capteurs, calcul, écriture dans tous les effecteurs), au dessus de 20 ms, c'est mort.

              "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Tant que tu y crois...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Carte mère fanless avec processeur Intel intégré pour 60€ http://www.ldlc.com/fiche/PB00133337.html

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Tant que tu y crois...

          Posté par . Évalué à 2.

          Carte mère fanless avec processeur Intel intégré pour 60€ http://www.ldlc.com/fiche/PB00133337.html

          Sans RAM, ni stockage, ni alim…

          L'avantage de ces SBC est qu'ils sont prêts à l'emploi :
          - la RAM est intégrée
          - tu as généralement 2 ou 4 Go de flash, soit assez pour installer un petit linux (la plupart du temps préinstallé, d'ailleurs)
          - un cable USB est fourni pour l'alim (au pire un adaptateur secteur à ce format coute à peine quelques euros)

          Sans compter le disque dur, ta machine Intel va donc déjà couter facilement 40-50€ de plus ; certes, la puissance n'est pas la même, mais quand un cubieboard/beaglebone (ou autre bestiole dans le genre) suffit, pourquoi vouloir dépenser plus ?

          Et en plus c'est tout petit tout mignon ;)

          • [^] # Re: Tant que tu y crois...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            pourquoi vouloir dépenser plus ?

            Pour avoir un système libre (bon, certe, l'exemple que j'ai montré n'est pas le bon, mais pour quelques euros de plus, il y a du HD graphics, donc utilisable avec le pilote libre Intel).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # décollage difficile

    Posté par . Évalué à 2.

    J'en ai pris une. Effectivement, le décollage est fastidieux, et la communication autour du projet est loin d'être évidente. Les appels du pied des personnes qui y croient n'ont pas l'air d'être trop suivis d'effets (comme élargir les sources de financement, y compris participatif, améliorer la transparence, etc.).
    Donc, on a une communauté de geeks qui n'ont rien à se mettre sous la dent (pratiquement pas d'info, pas de matos, env. de dév. et système moyennement connu), l'écosystème tourne donc largement à vide.
    Quand ça aura décollé, on pourra dire, j'en étais, j'y ai cru dès le début, c'était une super aventure, mythique et tout, du même tonneau que le projet OLPC ou Raspberry, l'openpandora et j'en passe et des meilleures (qui ont tous deux eu du mal à décoller), etc.

    A côté, des cartes concurrentes comme la cubietruck (que j'ai et qui existe et est pas mal du tout) sont là et occupent le marché réel.

    Pour l'instant c'est en stand by. J'aimerais y croire et que ça se concrétise. Mais je n'ai pas encore de raison vraiment convaincante d'y investir plus que la mise initiale (85 USD, incluant les FDP).

  • # Mort

    Posté par . Évalué à 1.

    Je crois comprendre que c'est mort et que va être entamée la phase où les gens qui y avaient mis un peu d'argent essayent de se faire rembourser.

    • [^] # Re: Mort

      Posté par . Évalué à 1.

      Depuis le mois dernier :
      * Seigo & Co n'ont pas daigné informer (publiquement du moins) les souscripteurs du forum officiel des évolutions négatives du projet. Ceux-ci se sont aperçu que ça n'allait pas en trouvant des infos sur une autre mailing-list.
      * Toujours pas d'information de la part de Seigo & Co.
      * Ça re-pète bien gentiment sur la mailing-list en question il y a une semaine.
      * Toujours pas d'information de la part de Seigo & Co.
      * Le forum officiel est inaccessible depuis 2 jours. Coïncidence probable, mais coïncidence malheureuse…

      Si quelqu'un ici est souscripteur de ce projet, peut-être a-t-il reçu en privé des infos officielles ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.