Journal Oracle voudrait acheter Novell

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
17
avr.
2006
D'après cnet [1] le géant californien souhaiterait compléter son offre de produits et services aux entreprises par une version de Linux.

Larry Ellison emblématique PDG d'Oracle, et ennemi de longue date de la firme de Redmond, a déclaré être intéressé par l'achat de Novell.

Par ailleurs les deux firmes avaient récemment conclu un accord [2] pour fournir une solution clé en main d'infrastructure de grid-computing sous SUSE Linux Enterprise Server. En effet, Oracle est devenu au fil des ans un grand éditeur de logiciels et services, dont seul un système d'exploitation manque à son catalogue pour rivaliser pleinement avec Microsoft sur de nombreux segments du marché.

Enfin, quand on voit la liste des récentes acquisitions de la firme [3], on ne peut que prendre cette nouvelle au sérieux.

A noter enfin qu'il y a quelques mois déjà, Oracle avait décidé de migrer la totalité de son infrastructure interne sous Linux.


[1] http://news.com.com/Oracle+says+may+launch+own+Linux+version(...)
[2] http://www.oracle.com/corporate/press/2006_apr/04-04-06novel(...)
[3] http://www.oracle.com/corporate/acquisition.html
  • # Avenir de Novell et SuSE ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Salut,

    si Oracle rachète Novell, quels pourrait être les impacts sur les victimes ? Est-ce que cela va encore changer le modèle de SuSE ?
  • # Miam Miam Pac man

    Posté par . Évalué à -4.

    dont seul un système d'exploitation manque à son catalogue
    Il y a aussi cette arrogant MySql. Oracle a beau ouvrir la gueule, il ne sait pas comment le croquer. Pas d'entreprise, gpl ... C'est énervant!

    Le monstre à force de boulimie va finir par tout dégueuler ... Pour M$ en ce moment c'est la constipation (cf. Vista). Allez une dragée fuca et on pousse bien fort ...

    Je n'arrive pas à comprendre pourquoi l'industrie informatique préfère les trous noirs à la sous-traitance. Dés qu'une entreprise à une technologie intéressante. Soit on sort un clone pour la barrer (cf. java et c#), soit on avale, soit on s'énerve ou on se tolère .... Par exemple, un constructeur automobile travaille avec des équipementiers, des fournisseurs de matière première, un réseau de pme. Non en informatique, on préfère l'héritage à la composition.
    • [^] # Re: Miam Miam Pac man

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.


      Il y a aussi cette arrogant MySql. Oracle a beau ouvrir la gueule, il ne sait pas comment le croquer. Pas d'entreprise, gpl ... C'est énervant!


      Pas d'entreprise? http://www.mysql.com/company/ c'est quoi alors?
      • [^] # Re: Miam Miam Pac man

        Posté par . Évalué à -4.

        Pas d'entreprise? http://www.mysql.com/company/ c'est quoi alors?
        Oui, c'est exact. Je me suis mal exprimé. Mais tu aurais du te concentrer sur "gpl" au lieu de faire avorter le débat ...

        Mysql.com n'est pas un éditeur comme les autres. Son logiciel est gpl, et masque l'existence de la société qui est derrière. La preuve cela m'a échappé. Dans le cas, où une fusion avec Oracle n'est pas stratégique pour l'entreprise. Quel intérêt pour Oracle d'acheter des murs et des ordinateurs? Il n'en a pas besoin. Une opa sur mysql.com serait d'ailleurs une bonne chose! Avec la plus-value les employés pourraient s'agrandir dans "mysql(2).com". Oracle s'intéresse à du code qui n'appartient pas à ses employés, un savoir faire, ou des entreprises bien implantés sur le terrain (filiale, distribution, comme Novell). Bon, il ont acquis InnoDB. Mais c'était peut être pour titiller mysql.
    • [^] # Re: Miam Miam Pac man

      Posté par . Évalué à 4.

      Pas d'entreprise MySQL ?
      Mouarf !
  • # Petite erreur de traduction ?

    Posté par . Évalué à 5.

    As part of a recent study of the open-source software market, Ellison told the newspaper, Oracle had considered buying Novell, which after Red Hat is the biggest distributor of Linux.

    Pour moi, c'est plutôt (pas le chien) "Oracle a considéré l'opportunité de racheter Novell". En gros, ils ont réfléchi à un rachat, mais l'idée est depuis passée à la trappe, au moins temporairement.
    • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Tu as raison, c'est aussi de cette façon que je l'avais traduit à la 1ère lecture. La rumeur m'a ensuite rattrapé pour me faire tomber dans le sensationnalisme: honte sur moi.

      Pour me rattraper voici l'article du financial times avec l'interview de Larry Ellison. Attention, âmes sensibles s'abstenir. Steve Ballmer fait presque enfant de coeur à coté de lui:

      http://news.ft.com/cms/s/5f7bdc18-ce85-11da-a032-0000779e234(...)

      PS: la page 2 n'est accessible qu'aux abonnés. Tant mieux la page 1 a suffit à me donner la nausée. Je préférerai affronter ce type dans une régate mano à mano par 50 noeuds de vent que de le savoir mettre un pied dans l'Open Source.
      • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

        Posté par . Évalué à 2.

        "So the great thing about open source is nobody owns it – a company like Oracle is free to take it for nothing, include it in our products and charge for support, and that’s what we’ll do."

        sympa les gars ... vive la mentalité de merde ...

        j'apprécie particulièrement le "we take it for nothing" : l'open source, c'est cool, on se sert et on paie rien !
        • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

          Posté par . Évalué à 2.

          So the great thing about open source is nobody owns it
          Et le copyright?

          a company like Oracle is free to take it for nothing, include it in our products and charge for support, and that’s what we’ll do
          La licence peut interdire cela, ou être contaminante.
          • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

            Posté par . Évalué à 3.

            La licence peut interdire cela


            En même temps, lorsque l'on voit la réaction de mise au pilori de certains dès qu'une licence est un tant soit peut restrictive... Je pense en particulier à la licence de Scilab dont il était question il y a peu : le logiciel est considéré comme non libre car il a osé interdire la distribution commerciale (et uniquement commerciale) d'une version modifiée, alors que la commercialisation d'un module est permise et satisfait la majeure partie des besoins des prestataires extérieurs...

            ou être contaminante

            Cela ne changerait rien dans le cas présent, puisque ce dont parle Larry Ellison s'applique tout aussi bien à du code GPL que sous d'autres licences...
        • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Ceux qui trouvent ça inadmissible sont libres d'ecrire du code sous une licence qui ne permet pas ce genre de choses ( Aladdin Free Public License par ex. ) ;
          C'est difficile de militer pour une licence qui donne des droits à l'utilisateur d'un code et en meme temps de conspuer les utilisateurs qui ne font qu'user de ces libertés.
          Et pour finir, cette declaration un peu provocatrice a au moins le mérite de dire ce que beaucoup de monde fait ou constate : pour beaucoup d'utilisateurs le FREE de free software est plus compris comme du free beer que comme du free speech.
        • [^] # Re: Petite erreur de traduction ?

          Posté par . Évalué à 4.

          > j'apprécie particulièrement le "we take it for nothing" : l'open source, c'est cool, on se sert et on paie rien !

          Ben oui, c'est ca aussi. Quand tu développes sous GPL, tu doit t'attendre à se que d'autres l'utilisent - ou même le vende - sans rien te donner en retour. C'est la règle du jeux.

          Par contre sa m'étonnerais que Oracle ne donne rien en retour. Quand une grosse boite intègre un logiciel GPL dans son produit - comprendre par "produit" le truc qu'ils vendent aux client, pas forcément un unique logiciel - et bien tu peux forcément t'attendre a un retour : batterie de tests, correction d'erreurs, ou du moins rapport d'erreurs. Sans compter la notoriété et les arguments pour convaincre d'autres organisations. C'est loin d'être négligeable !
  • # rachat de novell ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    sur the register
    http://www.theregister.co.uk/2006/04/17/oracle_buy_linux/
    j'ai plutot compris qu'apres le rachat de jboss par redhat, oracle a voulu passer le message à redhat qu'il ne fallait pas trop leur marcher sur les pieds...sinon, oracle allait leur rouler dessus...
    et qu'acheter une distribution ne valait pas forcement le coups.(ou le cout) et qu'il valait peut etre mieux en faire une maison...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.