Journal Quel avenir pour Qt ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
30
1
août
2012

Il semble que l'été soit la saison propice aux mauvaises nouvelles. Aujourd'hui sur la liste de développement de Qt, Atlant Schmidt nous indique qu'après avoir dézingué Symbian et Maemo, la firme norvégienne qui licencie plus vite que son ombre s'apprête à se débarrasser également de Qt: http://lists.qt-project.org/pipermail/development/2012-August/005478.html

Ça reste encore à l'état de rumeur mais quand on connaît un peu l'histoire récente de Nokia on est en droit de s'inquiéter pour l'avenir de Qt.
Espérons qu'une fondation quelconque en reprendra les rennes avant que la firme de Redmond (celle vers qui Nokia s'est tournée récemment) ne mette la main dessus…

  • # Qt et Nokia

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 06/08/12 à 10:33.

    De toute façon, Qt est maintenant un projet indépendant de Nokia non ?
    http://qt-project.org/

    De plus, Jolla prévois de l'utiliser dans leurs téléphone, c'est toujours la brique principale de KDE.
    D’ailleurs, le fait que ça devienne indépendant de Nokia est une bonne chose, beaucoup de code de kdelib va migrer dans Qt-core et Qt-gui (cf roadmap KDE5)

    • [^] # Re: Qt et Nokia

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Qt est utilisé par pas mal d'autre logiciels qui payent pour ça. L'intéret est qu'il y a pas de gens payés pour le développement. Si Qt n'est pas repris par une boîte intéressée par la version libre, il risque d'y avoir rapidemment un manque de développeurs et Qt va se retrouver dans une situation comparable ou pire que GTK.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Qt et Nokia

        Posté par (page perso) . Évalué à -9.

        En gros tu nous expliques que Qt ne peut vivre sans son pendant commercial non libre. Triste aveux pour l'avenir du logiciel libre…
        Heuresement il reste le modèle du kernel : les utilisateurs sont les premiers contributeurs.

        • [^] # Re: Qt et Nokia

          Posté par . Évalué à 7.

          Il a parlé de liberté ? Je ne sais pas comment ça fonctionne, mais les « logiciels qui payent pour ça » paient peut être pour des nouvelles fonctionnalités ou du support. Je savais même pas qu'il y avait une version non libre de Qt.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Qt et Nokia

            Posté par . Évalué à 5.

            La version non libre est gérée par Digia qui s'occupe du support. En plus du support acheter une licence Qt donne un droit surtout légal: celui de compiler en statique pour avoir un minimum à distribuer avec son exécutable.
            Dans les faits, ce n'est pas réaliste à 100% : Qt ne pouvant intégrer des les codes d'autres sociétés, il y a besoin d'ajouter des librairies des tierces parties (dll de mingw par ex) rendant caduque le seul avantage que je trouvais à cette option.

            De plus, pour des raisons légales Qt ne peut répondre à des questions sur des plateformes d'autres partenaires, dans le cas de la téléphonie: en déployant sur un téléphone ….Nokia, Digia n'à pas le droit de répondre au difficultés de portage. Il faut être honnête Nokia fait depuis 2 ans pas mal d'erreur de choix stratégiques et ça se ressent vraiment dans les contacts avec eux, et leur gestion d'OVI store (QA).

            Pour Qt lui même, j'ai bon espoir car il y a un potentiel énorme avec ce framework, et il est vrai qu'il est utilisé dans de gros projets comme KDE, mais aussi se toujours utilisé sur les plateformes mobiles et embarquées : QNX (yeah!) via RIM, la mini2440, et tout fraichement rappelons nous :
            - rasperry pi qui non seulement le supporte 100% mais à fait une distribution spéciale
            - le portage de Rim de Qt pour une partie de leur mobiles

            J'ai donc toujours bon espoir et pense également que la séparation d'avec Nokia est plus un moyen de s'envoler pour Qt .

            • [^] # Re: Qt et Nokia

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              Désolé mais ça m'agace de voir cette faute :

              rendant caduque le seul avantage

              caduc avec un "c" au masculin. Comme public, publique.

          • [^] # Re: Qt et Nokia

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui, il y en a même beaucoup qui paient visiblement :
            http://www.digia.com/en/Qt/Qt-in-Action/

        • [^] # Re: Qt et Nokia

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Je vois que tu comprend ce que tu préfère. J'ai dis qu'un entreprise peut reprendre Qt en ne gardant que la version propriétaire mais une entreprise peut très bien penser que la facturation du support de la version libre est tout aussi intéressant (même si je suis moins sûr que ce soit possible vu que je crois que Nokia a aussi revendu ça à Digia) et le garder quand même.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Qt et Nokia

            Posté par . Évalué à 2.

            Mais, il n'y a plus de version propriétaire/non libre de Qt? Ou pas?

            • [^] # Re: Qt et Nokia

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Il est possible d'acheter une licence pour distribuer qt avec du logiciel propriétaire (pour lié statiquement ou faire des modifications) mais à ma connaissance ce sont les mêmes versions (à part quelques détails comme les pilotes de BD). Digia fait des modifications dans les versions de maintenance mais sont en contact avec le projet Qt pour les inclure (Nokia ne voulait pas les inclure).

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Qt et Nokia

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Qt n'est pas encore mort, loin de là. Comme dit plus haut, Qt est maintenant sous Open gouvernance, et ça a changé beaucoup de choses.
      Pour info, voilà les stats des contributions à Qt:
      http://www.macieira.org/blog/qt-stats/
      On peut voir que Nokia a toujours une grosse part des commits, mais ~25% viennent d'ailleurs.

      Il est de plus tout à fait possible pour des sociétés d'investir ou de contracter une autre société pour corriger des problèmes dans Qt, ajouter des évolutions…

      Et finalement, il y a d'autres grosses sociétés qui utilisent Qt: RIM mise gros en basant son prochain OS (BB10) sur Qt, presque tous les gros acteurs dans le domaine Oil&Gas utilisent Qt, Qt est aussi utilisé dans l'embarqué…

      C'est sûr que c'est pas le meilleur moment pour Qt, mais Qt peut vivre sans Nokia.

  • # Un journal sur phoronix sur le sujet

    Posté par . Évalué à 1.

  • # "Norvège"

    Posté par . Évalué à 10.

    après avoir dézingué Symbian et Maemo, la firme norvégienne qui licencie plus vite que son ombre

    Trolltech est norvégienne. Nokia est finlandaise.

  • # Quel avenir pour Qt ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    KDE !

    D’ailleurs, c’est KDE qui récolte tous les droits si Qt n’est plus maintenue.

    • [^] # Re: Quel avenir pour Qt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Qt est sous LGPL. N'importe qui peut forker. Le papier qu'à KDE, on s'en fout un peu (et surtout, il ne me semble pas qu'ils récupèrent "tous les droits" comme tu dis, genre le nom "Qt", sans compter que je ne vois pas ce que ça change pour le libre entre LGPL actuelle et ton "tous les droits", dans tous les cas c'est libre et n'importe qui peut forker)

      • [^] # Re: Quel avenir pour Qt ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Ben ca peut tout simplement permettre à KDE d'avoir le droit de changer de licence : GPL, MIT, BSD, etc.

        • [^] # Re: Quel avenir pour Qt ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Bon, je vais répéter : Qt est déjà en LGPL (la v2 en plus, celle qui pose pas de problème avec le futur et les AppStores qui mettent des DRM). Pas (plus) GPL. Pas LGPLv3. Les applis proprios peuvent déjà l’utiliser sans vraiment de problèmes. KDE a l'avantage de pouvoir passer la chose en MIT/BSD, oui et? Pas sûr que ce soit un énorme avantage contre un fork n'ayant pas ce même droit. N'importe qui peut forker en LGPLv2. KDE n'est pas plus légitime que d'autre pour prendre le leadership en cas de soucis avec Nokia.

          Tu penses que le droit de changer la licence d'un projet LGPL est une super-arme, pourquoi pas. L'avenir nous le dira si ça merde avec Nokia.

  • # Qt vs GTK

    Posté par . Évalué à 10.

    On peut dire que Qt a de l'avance sur pas mal de plans par rapport à GTK. Ça ne m'étone pas qu'il y ait plus de développeurs Qt. Rien que si on compare leurs IDE, d'un coté QtCreator, de l'autre Glade + Ajunta ? Je pense que c'est normal, Qt a eu plus de moyens de par son modèle économique. Je me souviens il y a une dizaine d'année avoir fait le choix de Gnome sur KDE parce que justement GTK c'était plus roots, c'était le GIMP toolkit, bref du vrai logiciel libre des familles. Alors que Qt (même s'il me semble qu'il avait déjà été libéré à l'époque) ressemblait plus à un toolkit plus commercial, destiné à conquérir le marché pro (d'ailleurs ne faisaient-ils pas de la double licence GPL + proprio ?).

    Maintenant je suis bien content de pouvoir utiliser les deux (et les autres…). La diversité (dans l'ergonomie des interfaces) ça fait vraiment pas de mal, même au sein d'un seul système. J'arriverai jamais à comprendre ceux qui pleurent leur maman parce que le dialogue d'enregistrement de fichier et pas le même dans leur client de messagerie que dans leur navigateur web, ou que le l'aspect de l'ombrage des menus diffère de l'un à l'autre ou encore que le client mail n'est pas interfacé avec le browser, le client de micro-blogging, l'applet météo et le lecteur multimédia…

    C'est une gymnastique du cerveau les mecs, si les programmes sont bien faits, que ce soit en GTK en Qt en FLTK en EFL en WxWindows, voir en ncurses, ils seront ergonomiques. Si vous kiffez à ce point l'intégration achetez-vous un iMac !

    • [^] # Re: Qt vs GTK

      Posté par . Évalué à 3.

      tu veux dire l'uniformisation ? (think different , hein :))

      • [^] # Re: Qt vs GTK

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 01/08/12 à 19:22.

        uniformisation

        Ça me paraît être un bon synonyme.

    • [^] # Re: Qt vs GTK

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'arriverai jamais à comprendre ceux qui pleurent leur maman parce que le dialogue d'enregistrement de fichier et pas le même dans leur client de messagerie que dans leur navigateur web

      Personnellement, ce qui me dérange, ce n'est pas tant la différence de look que l'absence des dossiers favoris ou du dossier par défaut qui me dérange (je perds un temps fou pour enregistrer mes fichiers sous libreoffice par exemple).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Qt vs GTK

        Posté par . Évalué à 1.

        PErsonnellement, je trouve que le dialogue d'enregistrement de fichier de qt est suffisamment meilleure pour qu'on se plaigne quand on enregistre des fichiers dans un logiciel gtk.

        • [^] # Re: Qt vs GTK

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          PErsonnellement, je trouve que le dialogue d'enregistrement de fichier de qt est suffisamment meilleure pour qu'on se plaigne quand on enregistre des fichiers dans un logiciel gtk.

          Quelle boite de dialogue de Qt ?
          Celle par défaut basé sur celle de Windows 95 ? http://qt-project.org/doc/qt-5.0/images/filedialogurls.png

          Le truc c'est que Qt s'intègre dans l'environnement dans lequel le programme est lancé. Si on ouvre un programme Qt dans Gnome, on aura la boite de dialogue GTK, si on ouvre dans KDE on aura celle de KDE, sous mac on a celle de mac, …
          Celle "builtin" Qt n'est visible que pour les système sans boite de dialogues (embarqué) ou si le développeur customize la boite de dialogue avec des widget additionnels.

          • [^] # Re: Qt vs GTK

            Posté par . Évalué à 0.

            Au temps pour moi. J'avais fait un amalgame entre celle de Qt et celle de KDE.

  • # Petit rappel historique

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Petit rappel historique:

    Qt était à l'origine développé par Trolltech. Au début proprio, il est très rapidement devenu libre, et n'a pas cessé d'être de plus en plus ouvert. Qt était à l'époque sous double licence: GPL et commerciale. Ce qui signifie que les gens qui veulent faire du proprio avec Qt doivent payer une licence qui sert a financer le développement.
    Qt était principalement utilisé sur le desktop, mais aussi embarqué. Trolltech a aussi investit beaucoup d'argent dans un autre produit: Qtopia qui était sensé être une platforme pour téléphone mobile (comme Android). Qtopia fut un échec commercial)

    En 2008, Nokia rachète Qt. Leur but est d'unifier et faciliter le développent pour leurs platformes. Il prétende que les client de Trolltech sont encore important. Mais en vérité, tout ce qu'il veulent c'est que les gens utilisent Qt dans le but de développer leur écosystème. C'est pour ça que la licence de Qt est changée vers LGPL. Pratiquement tout le développement de Qt est maintenant concentré sur le mobile. Il y a beaucoup de travail pour porter Qt vers les platformes Nokia. Pendent ce temps, les client qui payent une licence commerciale sont un peu négligés. C'est pourquoi Nokia décide de externaliser la revente des licences et le support à Digia.

    En parallèle, Elop, le nouveau CEO de Nokia essaye de faire quelque chose pour "sauver" Nokia.
    Pour rappel, le problème était que Nokia perdait des parts de marché sur les smartphone comparé à Apple et Android. La raison invoquée est l'absence d'un écosystème d' « Apps ». Problème de poule et d'œuf: les smartphone Nokia n'ont pas beaucoup de succès, donc les développeurs ne développent pas d'« Apps », donc les platformes ne décolle pas. La stratégie précédente était que Qt allait aider les développeur car c'était beaucoup plus attrayant que le développement Symbian. Mais alors que les téléphone Nokia avec Qt arrivaient à peine sur le marché, Elop annonce début 2011 que Nokia va tout miser sur Microsoft avec de l'espoir que l'écosystème de Windows se développe plus facilement. Avec cette annonce il tue les platforme actuelle de Nokia alors que les téléphone avec Windows Phone sont prévu un an plus tard.

    Il est aussi annoncé que Qt ne sera pas porté sur Windows Phone. Quel avenir pour Qt dans Nokia alors ?
    Les rumeurs disent que Nokia développe une nouvelle platforme basée sur Linux pour les téléphone bas de gamme. Mais en pratique Nokia mets de moins en moins de ressources dans le développement de Qt, et cela ce limite à ce qui intéresse Nokia, c'est à dire de l'embarqué avec Wayland. Toutes les autres platformes (Mac, Windows, X11) sont totalement négligées.

    Heureusement que le développement de Qt est bel et bien ouvert maintenant. Tout le monde peux facilement envoyer des patches et même les intégrer sans que un employé de Nokia intervienne.

    Mais voilà, Nokia est dans la merde car il n'a pas vendu beaucoup de téléphone ces dernier temps. Donc ils annoncent il y a un peu plus d'un mois une grosse réduction d'effectif. Ils ont apparemment décider d'abandonner entre autres leur nouvelle platforme pour le bas de gamme, et de ce séparer définitivement de Qt. Tous les devs qui bossaient sur Qt vont probablement être viré. (Sauf si il y a un accord avec une autre boite qui les reprendrais)

    La situation actuelle est:

    • Qt est libre et utilisé par pas mal de grosses boites. Il y a déjà beaucoup de développeurs externes. Il restera maintenu.
    • Nokia est propriétaire de l'infrastructure de test. C'est un énorme serveur avec beaucoup de machine virtuelle qui exécute les tests de Qt avant chaque intégration sur plein de platforme et configuration (+ une ferme de mac mini car la licence ne permet pas de virtualisation).
    • Digia a pour le moment le monopole de revente de licences de Qt. Mais les contribution de Digia sont minimes.
    • [^] # Re: Petit rappel historique

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 02/08/12 à 11:39.

      Il reste plus qu'à faire une fondation QT , si je comprends bien ?

      • [^] # Re: Petit rappel historique

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Ce serait pas mal en effet. Ce matin les devs de l'agence de Brisbane (Australie) ont appris la fermeture de leurs locaux fin Août. :-(
        Ils étaient en charge des modules Qt3D, QtDeclarative, QtMultimedia, QtLocation, QtSensors, et QtSystems ainsi que de l'assurance qualité.
        Aucune nouvelle en revanche sur la sortie de Qt 5.0.

    • [^] # Re: Petit rappel historique

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Digia a pour le moment le monopole de revente de licences de Qt. Mais les contribution de Digia sont minimes.

      Si j'ai bien compris l'interview du CEO de Digia, les contributions de Digia sont minimes parce que Nokia ne voulait pas les intégrer. Il faudra voir ce que ça donne dans le temps avec l'ouverture du projet (ça ne fait pas encore assez longtemps pour qu'on voit une réelle différence).

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Petit rappel historique

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Si j'ai bien compris l'interview du CEO de Digia, les contributions de Digia sont minimes parce que Nokia ne voulait pas les intégrer.

        Ce n'est pas Nokia qui veux ou ne veux pas intégrer les modifications, ce sont les « reviewer » (composé principalement de dev Nokia, mais pas que)
        Et si les contributions ne sont pas acceptés c'est peut être car elle ne sont pas de bonne qualité.

    • [^] # Re: Petit rappel historique

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Pour l'instant Qt est un peu mal. Les ressources qu'il faut pour maintenir et développer Qt sont quand même assez colossales: il y a de la 3D, des portages sur un nombre incalculable de plate-formes, de l'embarqué, au moins deux paradigmes d'affichage, des widget en veux-tu en voilà, une bonne plate-forme de test et pas mal d'outils annexes.

      Il me semble que c'est autour de 100 personnes chez Nokia qui bossaient sur Qt uniquement, avec des bureaux en Australie (bye bye), à Berlin et bien sur chez Nokia.

      Même si Qt est en mode open-gouvernance, et ressemble à un gros projet logiciel libre, il reste de l'infrastructure qui sont inaccessible et surtout, une grosse masse de développeur à retrouver.

      On peut imaginer que Qt devienne un nouveau WebKit: la brique commune d'un ensemble de société, qui le font tous évoluer de façon plus ou moins concertée. Mais même avec un modèle à la webkit, on trouve mal qui va payer 100 développeurs à plein temps.

      Si Qt devient un simple logiciel libre et perd son armée de développeurs, le projet mourra ou stagnera sévèrement. Ce serait une grosse perte pour les trolls de linuxfr et pour le logiciel libre en général.

      • [^] # Re: Petit rappel historique

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Le problème pour moi est ailleurs :
        Tous les acteurs "majeurs" qui construisent des éco-systèmes logiciels (MS, Apple, Google) ont fait leur révolution technologique avec l'arrivée des nouveaux terminaux : nouveaux usages, nouvelles interfaces, donc nouveaux OS / Plateformes / Toolkit.
        La plupart ont fait table rase du passé trop orienté "desktop" x86.

        Pourquoi ne pas profiter de ce passage à vide (en terme de ressources) de Qt pour relancer quelque chose de neuf et de plus adapté aux nouveaux terminaux ?

        • [^] # Re: Petit rappel historique

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Est-ce que c'est pas justement ce qui a été fait avec QtMobility et QtQuick ?

          • [^] # Re: Petit rappel historique

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            Ca c'est juste des API supplémentaires. Quand je dis repartir de 0, c'est imaginer quelque chose de neuf avec les problématiques auxquelles répondent les concurrents: sécurité, sandboxing, portabilité, communication inter-applications, Cloud, accélération GPU, consommation mémoire et réseau, etc.
            Bref quelque chose de moderne et qui attire les développeurs et les fabriquants de terminaux.

            • [^] # Re: Petit rappel historique

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              QtQuick/QML c'est quelque chose de neuf qui est sensé répondre aux problématique actuelles.
              Oui, ça garde les bases solides de Qt derrière. Au final c'est un nouveau langage et un nouveau paradigme.
              Ça remplace toute la partie Widget de Qt en quelque sorte.

              • [^] # Re: Petit rappel historique

                Posté par . Évalué à 4.

                Et d'après mes collègues qui bossent avec ça, c'est assez incroyable pour la facilité de développement. Ca leur permet de faire des UI assez poussées très rapidement, et ils ont l'avantage de pouvoir tester en direct leurs modifications. Bref QML c'est du bon mangez-en!

              • [^] # Re: Petit rappel historique

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                Ca ne répond à aucune des problématiques que j'ai cité.

                • [^] # Re: Petit rappel historique

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Ca ne répond à aucune des problématiques que j'ai cité.

                  Si. Ça réponds à au moins une des problématiques citées :-)

                  (Par exemple QtQuick2 utilise mieux le GPU. Et pour les autres, soit Qt y réponds, soit les concurrents n'y répondent pas)

                  • [^] # Re: Petit rappel historique

                    Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                    Super tu réponds à l'une d'entre elle. Et les autres ?

                    • [^] # Re: Petit rappel historique

                      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                      Super tu réponds à l'une d'entre elle. Et les autres ?

                      Une seule suffit pour contredire tes propos (qui disent que QtQuick ne réponds à aucune des problématiques).
                      Bref, j'ai raison et tu as tort :-)

                      À toi maintenant de dire en quoi Qt ne réponds pas au problématiques que tu cite comparé a ses concurrents.

                • [^] # Re: Petit rappel historique

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Lesquelles des problématiques sus-citées concernent un toolkit graphique ?

      • [^] # Re: Petit rappel historique

        Posté par . Évalué à 4.

        La multiplication par 10 des ressources sur un projet ne multiplie pas la vitesse de developpement par 10. Reciproquement, ca division par 10, meme si a court terme va desorganiser le projet, ne peut que tendre vers une moindre bureaucratie et une plus grande efficacite. Cela veut aussi dire qu'il va y avoir logiquement une volonte d'avoir un code plus maintenable dans le temps donc plus lege. Par contre, il y aura probablement moins de support des vieilles version et un focus sur uniquement la prochaine version. Tout depend des ressources restantes et de leur competences.

        Pour information, n'oubliez pas que GTK, c'est globalement une personne et les EFL une vingtaine. Donc meme si ils perdent tous les contributeurs Nokia (ce qui est peu probable, car un certain nombre trouvera du boulot ailleur dans le meme domaine), ils auront toujours plus de contribution que leurs principaux concurrent libre.

        Qt a un enorme momentum et ce n'est pas les decisions de Nokia qui le tueront. Sur le long terme, ils dependront nettement plus de la communaute et d'une bonne gestion ouverte… Mais ca, ce n'est deja plus Nokia qui decide.

        • [^] # Re: Petit rappel historique

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Avoir moins de bureaucratie car il y a moins de monde, c'est se dire qu'il y avait trop de bureaucratie avant, et ça , je demande à voir. Si c'est "il y a de la revue de code", ça fait parti des bonnes pratiques pour un projet d'envergure.

          Ensuite, gtk, c'est pas 1 personne, c'est 1 personne payé à temps plein et d'autres. En pratique, il y a plein d'autres gens qui committent dessus, soit volontaire, soit payé sur des trucs proches ( cf le dépot git ).

          Il faut aussi prendre en compte que QT fait beaucoup plus de choses, comme la gestion des sockets, la connexion à des bases de données, propose son propre IDE, et il y a aussi la doc à maintenir, l'infrastructure de tests ( comme dit plus haut ). Tout ça, c'est des ressources. La multiplication par 10 ne va pas donner 10 fois plus vite le code, mais va donner plus de code. Donc moins de ressources, ça va pas faire que le code sorte plus vite non plus, mais en avoir moins.

  • # Bin moi ça me fait froid dans le dos

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je dirige un projet communautaire open source entièrement Qt4 et je ne me vois pas tout recoder si qt est abandonné. Ce qui me rassure c'est de voir KDE en forme, d'autres projets Qt en forme (surtout les projets libres sur lesquels je me concentre plus facilement).
    Pour l'instant, notre question serait plutôt de savoir s'il faut rester pure Qt4 ou de passer à Qt5… Là j'avoue ne plus y voir bien clair. J'ai par le passé contribuer à un projet tout Qt3 alors que Qt4 en était déjà à la 4.2, et le travail à fournir pour porter de Qt3 à 4 était bcp trop important (à deux dévs ça limite). Mauvaise expérience…

    http://www.freemedforms.com

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.