Journal Jeux Olympiques 2012: un ACTA miniature à Londres ?

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
23
30
juil.
2012

Je suis surpris de ne rien voir par ici: il semble que les droits des Jeux Olympiques de Londres en cet été 2012 empiètent fortement sur la place publique :
http://scinfolex.wordpress.com/2012/07/27/comment-la-propriete-intellectuelle-a-transforme-les-jeux-olympiques-en-cauchemar-cyberpunk/
http://news.sky.com/story/962605/the-truth-about-the-branding-of-the-games

«Il est par exemple interdit d’employer dans une même phrase deux des mots “jeux”, “2012″, Twenty Twelve”, “gold”, “bronze” ou “medal”.»
La représentation des symboles olympiques (anneaux,…) est interdite. Je n'ai pas réussi à savoir s'il était également interdit de venir avec de l'eau, comme c'était le cas en 2004.

Résultats: des fleuristes se sont vu poursuivies pour avoir mis des anneaux en fleurs de papier dans leur vitrine, idem pour un boulanger qui avait des petits pains en forme d'anneaux, des restaurants ont dû changer leur nom («Olympic» n'est pas permis dans le nom), une compagnie de danse a dû renommer son spectacle de trapézistes pour enlever toute référence aux JO…

Cerise sur le gâteau: le logo officiel est peut-être lui-même une contrefaçon un plagiat !

Bref, une sorte d'ACTA miniature, où il faut être autorisé (entendez financer un montant à 6 chiffres) pour faire quelque chose en lien avec les JO 2012 ?

  • # C'est même plus drôle que ça !

    Posté par . Évalué à 10.

    Cerise sur le gâteau: le logo officiel est peut-être lui-même une contrefaçon un plagiat !

    Le logo ressemble foutrement fortement à… Lisa S. pratiquant une fellation sur son frère Bart.

  • # 15 minutes de retard!

    Posté par . Évalué à 7.

    Je suis surpris de ne rien voir par ici

    Ben si! 15 minutes avant toi: https://linuxfr.org/users/j-c/journaux/jo-journal-bookmark

    • [^] # Re: 15 minutes de retard!

      Posté par . Évalué à -1.

      Autant pour moi (et merde aux militaristes ;-) ). Le temps de faire une recherche, de rédiger et je me suis fait 0wned sur le fil !

  • # Et l'argent ?

    Posté par . Évalué à 3.

    «Il est par exemple interdit d’employer dans une même phrase deux des mots “jeux”, “2012″, Twenty Twelve”, “gold”, “bronze” ou “medal”.»

    Pas de problème pour silver ? Il était peut-être déjà trop employé, là ça eut été vraiment trop gros :)

  • # Olympic

    Posté par . Évalué à 6.

    Je pleins le restaurant "Olympic", d'autant plus que la référence est probablement celle-ci plutôt que les jeux:

    Olympic

  • # Il n'y a qu'une seule chose…

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    …que je ne comprends pas dans ton journal, c'est l'emploi du terme « miniature » pour un réalité d'ampleur internationale (et hem, multinationales).

    C'est plutôt un grandeur nature du plus inquiétant ! Là ce ne sont pas de simples suppositions de théorie de complôt à la ils pouraient. Ils font, et sous les projecteurs du monde entier.

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Il n'y a qu'une seule chose…

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai mis "miniature" car je crois que c'est limité à Londres… ACTA, c'était prévu partout.

      • [^] # Re: Il n'y a qu'une seule chose…

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        D’après l’article, ce n’est pas limité à Londres. Citation :

        « Plus caricatural encore, il n’est permis de faire un lien hypertexte vers le site des JO 2012 que si l’on dit des choses positives à leurs propos ! Même Barack Obama et Mitt Romney ont été affectés par la police du langage du CIO, qui a exigé pour violation du copyright que des vidéos de campagne faisant allusion aux JO soient retirées… »

        • [^] # Re: Il n'y a qu'une seule chose…

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Les JO 2012 c'est de la merde !

          Message à l'équipe de modération : come at me, bro

        • [^] # Re: Il n'y a qu'une seule chose…

          Posté par . Évalué à 4.

          qui a exigé pour violation du copyright que des vidéos de campagne faisant allusion aux JO soient retirées…

          Il a l'air sacrément puissant ce lobby des J.O…

          Je comprends pas, il me semblait que toute production (texte, audio, vidéo) de l'état américain était de facto dans le domaine publique, à part le secret défense bien évidemment.

          J'imagine que c'est parce que les frais de campagne ne sont pas pris en charge par l'état comme en France et qu'il s'agit donc de production privées.

    • [^] # Pour notre plus sécurité!

      Posté par . Évalué à -3.

      Attention Thomas, tu es à la limite de l'outrage!

      En tous cas, ils savent bien protéger les citoyens:
      Titre de l'image

      Déploiement disproportionné src: The guardian

      N'oublions pas que c'est "grâce" aux Anglais qu'on ne peut plus amener sa propre flotte, bouffe sur les vols, suite à l'arrestation d'une cellule terroriste et du déjouement d'un attentat de masse( détournement une douzaine d'avions ) en été 2006. Quoi tu veux des preuves, un procès???

  • # Ça ne va pas être facile pour certains

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    « En 2012, la taxation des jeux de poker en ligne évolue pour […] » ah zut, interdit.

    « Dans l'antiquité, le bronze et l'or étaient utilisé conjointement pour […] » flute, on va me jeter en prison.

    « En cette année 2012 au sein du groupe MACHIN, pas moins de six médailles d'honneur du travail ont été distribuées. » nooooonnnnnn

    Je propose plus simple: lever une taxe pour tout ceux qui utilisent au moins deux mots dans une phrase.
    - carrément ?!
    - oui
    - mais…
    - quoi ?
    - rien

    • [^] # Re: Ça ne va pas être facile pour certains

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/07/12 à 02:35.

      « En 2012, la taxation des jeux de poker en ligne évolue pour […] » ah zut, interdit.

      Je me permet de parler de ça. Avant l'ARJEL les frais de participation s'élevaient à 5%, depuis l'ARJEL c'est 10%, merci Sarko. Faut pas déconner, 5% c'est largement suffisant. C'est le "taux" historique appliqué au jeux d'argent comme le poker. Et ça permet largement de couvrir les frais liés au maintient des salles virtuelles…

      Le poker, contrairement à beaucoup de jeux d'argent, a comme principe de ne pas jouer contre une banque (bon ok sauf pour le baccarat). L'argent est réparti entre les joueurs. Taxer ça à 10 % c'est débile. Quand je dis taxer je veux dire proposer, pour 10 joueurs qui mettraient 10 euros, de n'avoir comme pot seulement 10 * 0.90 = 90 €, et hop 10 € dans la poche de la salle… Comme si 5 € ne suffisait pas.

      Bref, si vous voulez jouer au poker, jouez entre vous, refuser cet impôt débile.

      • [^] # Re: Ça ne va pas être facile pour certains

        Posté par . Évalué à 3.

        Le poker, contrairement à beaucoup de jeux d'argent, a comme principe de ne pas jouer contre une banque (bon ok sauf pour le baccarat). L'argent est réparti entre les joueurs. Taxer ça à 10 % c'est débile. Quand je dis taxer je veux dire proposer, pour 10 joueurs qui mettraient 10 euros, de n'avoir comme pot seulement 10 * 0.90 = 90 €, et hop 10 € dans la poche de la salle… Comme si 5 € ne suffisait pas.

        Non, pas que la salle…

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Ça ne va pas être facile pour certains

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/08/12 à 01:52.

          La salle paye des impôts c'est sûr… Mais je crois que tout le monde avait fait le rapprochement ;) (ma formulation était hasardeuse je te l'accorde)

          C'est effectivement l'explication, entre autres lutte contre le blanchiment d'argent et prévention de l'addiction au jeu, avouée, du gouvernement à la mise en place de l'ARJEL avec leur seuil à 10 % des mises des joueurs…

          BIP (le plus gros site de poker en ligne en France) est dirigé par Alexandre Balkany, le fils de Patrick Balkany.

          C'est là où la phrase : "Un état, c'est une mafia qui a réussi." illustre tout à fait le propos.

  • # On va avoir de sérieux problèmes

    Posté par . Évalué à 8.

    «Il est par exemple interdit d’employer dans une même phrase deux des mots “jeux”, “2012″, Twenty Twelve”, “gold”, “bronze” ou “medal”.»

    Comment on fait pour donner la liste des mots interdits dans une seule phrase sans enfreindre la loi?

    Ah, on sonne à la porte…

    • [^] # Re: On va avoir de sérieux problèmes

      Posté par . Évalué à 2.

      #!/bin/python
      print map(lambda s : s[::-1], ['xuej', '2102', 'evlewT ytnewT', 'dlog', 'eznorb', 'ladem'])
      
      
      • [^] # Re: On va avoir de sérieux problèmes

        Posté par . Évalué à 0.

        Ou (pas reussis a utiliser les balise):

        //mon code C++
        int main(){
        cout << "j << "e" << "u" << "x" << endl;
        int maVariable(1);
        String maChaine();
        maVariable = maVariable * 10;
        maVariable = maVariable * 2;
        maChaine = maVariable & "12"
        //ect
        return n'estpasenhorslaloi ;
        }

    • [^] # Re: On va avoir de sérieux problèmes

      Posté par . Évalué à 4.

      La liste noire des mots interdits est elle-même sur la liste noire des listes noires, ce qui interdit quiconque de la lire, citer, consulter.

      Mais si tu l'enfreins, c'est grolles de GIGN dans ta face !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.