Journal Test du MSI Wind 90 X Novell Suse Linux.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
3
1
nov.
2008
Un article d'OsNews <http://www.osnews.com/story/20359/MSI_Wind_Doing_Well_Linux_(...)>
relatait récemment le taux plus élevé, de manière significative, du retour des ordinateurs ayant Linux préinstallé. Bien évidemment, tout le monde pense que la raison est que l'utilisateur lambda est perdu sous Linux. La réalité est bien plus révoltante : matériel partiellement supporté, ergonomie discutable du système, jeu de piste peu amusant pour configurer le système, etc.

L'article complet : <http://lupusmic.org/perso/articles/test-msi-wind.php>
  • # Petite précision...

    Posté par . Évalué à 1.

    Petite précision, l'article d'OS News précise bien que le taux de retour, d'après MSI, est du au fait que les gens se sentent perdus lorsqu'ils arrivent sous Linux, qu'ils découvrent pour la première fois en déballant leur laptop.

    L'autre article (le tiens?) est bien triste et décourageant. C'est à se demander pourquoi MSI n'a pas investi un poil plus de temps dans la finition du système car là, clairement, ce n'est pas vraiment au point pour le grand public.

    La question de la localisation est un vrai gros problème. Lorsque j'installe des Linux chez des amis, arrive parfois le moment où le logiciel désiré est mal (ou pas) francisé. Je ne m'en rends meme pas compte car j'utilise tout en anglais, et c'est un point bloquant pour énormément de monde.

    J'ai d'ailleurs une question: la traduction des logiciels est-elle gérée par chaque projet de facon indépendante, ou est-ce qu'il y aurait un site où des mercenaires spécialistes de la traduction pourraient s'inscrirent et contribuer à des projets libres à hauteur de quelques mots par jours ? Je n'ai pas cherché, mais ca pourrait etre interessant, me semble-t-il.

    A.

    PS: Pour ma part, j'ai joué avec un eeePC 1000H sur lequel j'ai installé Kubuntu 8.04. Après l'installation (triviale) du kernel spécifique disponible à http://www.array.org , tout marche très bien. Comme quoi, c'est possible.
    • [^] # Re: Petite précision...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour les traductions en ligne auxquelles tout le monde peut participer, Cannonical avait lancé Rosetta

      https://translations.launchpad.net/

      Sinon, pour Gnome, KDE et certains projets, j'imagine que traduc.org fonctionne encore

      http://wiki.traduc.org/PageDeGarde
      • [^] # Re: Petite précision...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        pour être un peu polémique (je sais on n'est pas vendredi) il me semble que Canonical via Rosetta fait ses propres traductions qui ne sont pas forcément celles "officielles" des projets. Il me semble que c'est le cas pour KDE ou Gnome qui ont des équipes pour les traductions pour le projet upstream et Canonical a ses propres traductions.
      • [^] # Re: Petite précision...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Chaque projet gère ses traductions à sa manière. Par exemple, le site des traducteurs francophones de KDE, http://fr.l10n.kde.org .

        Rosetta n'est là que pour les traductions spécifiques à Ubuntu, comme adept ou les descriptions de paquets.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Petite précision...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        À savoir que Launchpad force à mettre les traductions sous licence BSD...

        Sinon, il existe aussi www.traduc.org qui essaie de centraliser les efforts de traduction.

        Pour gérer la traduction de son projet via une communauté, il existe par exemple Pootle. Je pense faire un journal/dépêche là-dessus prochainement.
    • [^] # Re: Petite précision...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Alors oui, effectivement, c'est la raison à laquelle MSI attribue le taux de retour. Mais je suis désolé, je n'y croyais pas, et j'y crois encore moins maintenant que je l'ai testé. Et que j'ai les raisons réelles des retours.

      L'autre article est effectivement le mien. Et moi aussi j'aimerais comprendre qui est le responsable : MSI qui a installé come une merde une distribution, ou le soustraitant (Suse ?) qui a bâclé le travail.
  • # Je confirme

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je confirme ce que dit l'auteur. La machine est très bien mais l'intégration de SUSE est baclé, rien à voir avec la Xandros des EEE qui même si elle est limante marche du premier coup.
    • [^] # Re: Je confirme

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      limante, cékoidon ?
    • [^] # Re: Je confirme aussi (en partie) et j'en rajoute

      Posté par . Évalué à 2.

      Je confirme pour ce qui est du clavier en qwerty, de la demande du cdrom pour installer des paquets et du bordélique Yast.

      Par contre je n'ai pas rencontré de problème avec le wifi, il a marché du premier coup.

      Je rajouterai quelques autres remarques :
      - certaines fenêtres de configuration sont trop grande par rapport à la définition de l'écran, en soit cela ne devrait pas être un problème vu qu'on doit pouvoir déplacer la fenêtre avec la touche alt + clic gauche, sauf que les effets 3D du bureau sont activés et dans cette configuration le déplacement de la fenêtre est limitée au haut de l'écran et on ne peut donc pas atteindre le bas des fenêtres trop grandes
      - quand on lance yast ou le centre contrôle on se retrouve avec des intitulés tous tronqués du style "configuration de ..." on doit alors se fier à l'icône pour trouver la bonne section ou aller au hasard
      - impossible de basculer sur un écran externe en utilisant l'utilitaire de configuration de la suse, au mieux on arrive à un mode clone en 1024x600

      Et j'en oublie certainement encore.
      • [^] # Re: Je confirme aussi (en partie) et j'en rajoute

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je n'ai pas réussi à me connecter au réseau de ma Freebox (alors que ma Wii le fait sans problème). J'avais fait une recherche à ce propos, et d'après ce que j'avais trouvé comme informations, c'est que le chipset wifi n'était pas supporté d'origine par la Suse installée sur mon modèle de MSI Wind.

        Et oui, tu dois en oublier des défauts de conception. Ça me rappelle mes premiers pas sous Red Hat, à l'époque du 800×600, et des fenêtres des applications Gnome qui ne rentraient pas dans un écran normal. Je pensais que ce genre de suprises étaient bien loin... je n'ai pas intégré ces points dans la version finale de mon test, parce que j'ai estimé que c'était des problèmes liés à la distribution elle-même, et non à son intégration dans le MSI Wind. Mais merci de les préciser ^^; (comme ça, on ne peut pas m'accuser de chercher la petite bête, j'ai essayé d'être honnête avec Novell Suse et MSI).
    • [^] # Concernant les EeePC : c'est pas forcément mieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai touché un EeePC pour la première fois hier.

      L'interface est simple d'accès (mais perfectible), c'est un des points forts de l'objet.

      Par contre, le système de mise à jour mérite un zéro pointé :

      - En passant par le logiciel intégré, j'ai du faire les mises à jour une par une,

      - Les mises à jour du bios ont échouées (je vous raconte pas le flip quand l'ordi se rallume et bloque sur un message d'erreur comme quoi la mise à jour du bios a échouée)

      - Pratiquement toutes les mises à jour que j'ai faites m'ont demandées de rebooter (je me serai presque cru sous Windows)

      - Bouquet final après la mise à jour du lanceur d'application : reboot, puis écran noir ! la mise à jour du lanceur avait foirée sans rien dire et on se retrouve avec un ordi inutilisable (résolu à coup de Ctrl + Alt + t pour récupérer une console puis suppression complète des paquets "cassés")
  • # Triste

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est bien triste ce que tu évoques là...

    Depuis des années, des développeurs du monde entier cherchent à rendre pluis "facile" l'utilisation des systèmes GNU/Linux, *BSD... Les premiers résultats arrivent puisqu'à présent on commence à trouver des ordinateurs dont le système natif est un distribution GNU/Linux.

    Et là, MSI se lance dans l'aventure sans y accorder le minimum d'attention qu'ils accordent à l'intégration des systèmes de Redmond. Bilan désastreux. La presse reprend en cœur que les retours sont très nombreux et cela devient une très mauvaise publicité.

    Alors voir des PC livré avec Linux c'est bien... mais sous certaines conditions. Extraire l'ISO d'un CD sur un disque dur et remettre la machine dans un carton sans même vérifier que ça fonctionne c'est simplement inutile voir insultant pour les différentes communautés qui gravitent autour des distributions.
    • [^] # Re: Triste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Alors, malice ou incompétence de la part de MSI ?
      • [^] # Re: Triste

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        On va leur laissé le bénéfice du doute. Mais il est vrai que cette expérience m'a laissé un goût amère.
  • # Non tout est normal car c'est voulu

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Venant de Novell, le support volontaire du libre NE PEUT PAS être un objectif, en fait il ne doit pas l'être (accord avec microsoft?).

    MSI n'est déjà pas une référence de bonne qualité au niveau du matériel, mais si en plus il choisissent une distribution détenue par une société commerciale, alliée avec une société qui voit les logiciels libres comme une maladie (SUSE_Linux#Une_nouvelle_dimension), ils ne pouvaient avoir un bon retour d'expérience.

    donc chez msi soit il y a des abrutis, soit ils l'on fait exprès. Mais comme je ne pense pas qu'ils soient idiots alors ils ont volontairement choisis SUSE_Linux pour ensuite dire "vous voyez que ça ne marche pas, que les gens n'aiment pas, que ça pose des problèmes".

    un extrait de SUSE_Linux#Une_nouvelle_dimension:
    Le 3 novembre 2006, la maison mère Novell a signé un accord historique avec la société Microsoft portant sur trois volets : l'amélioration de l'interopérabilité de SuSE avec Microsoft Windows, une licence réciproque sur l'utilisation des brevets et un accord sur la commercialisation et la promotion des deux solutions.

    Donc ils veulent surtout l'interopérabilité de suse avec l'autre merde, mais qu'en est-il du retour d'expérience? cela à-t-il profité aux autre distributions?
    Les brevets, n'en parlons pas plus, ce n'est plus un débat mais une polémique
    Quand à promouvoir à la fois une distribution qui se prétend libre/ouverte et un systeme complètement opaque ça me semble etre une plaisanterie.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.