Journal HADOPI, quelle poilade !

Posté par .
Tags : aucun
8
22
déc.
2011

Un journal bookmark comme je sais si bien les faire.

Jusqu'à présent, les affaires qui remontaient à la lumière frappaient des particuliers. Un retraité SNCF, un enseignant, une maman à la tête d'une EURL… Midi Libre rapporte cependant que le maire de Mèze a reçu à son tour pareille lettre de menace. TMG, l'entreprise privée œuvrant pour les ayants droit, a flashé la connexion internet des ordinateurs mis à disposition de policiers municipaux, et ce pour deux fichiers : le film Cars 2 et le morceau des Black Eyed Peas, Just can't get enough.

  • # Et l'Élysée

    Posté par . Évalué à 9.

    Car enfin, selon plusieurs journaux et le blogueur nikopik, qui s'appuye sur youhavedownloaded.com, l'Élysée pirate aussi. Je me demande bien pourquoi TMG ne s'est pas jeté sur l'affaire pour sortir un démenti ou au contraire trainer dans la boue le chef de l'État. À moins que «selon que vous serez puissant ou misérable… » ?

    • [^] # Re: Et l'Élysée

      Posté par . Évalué à 4.

      À propos de youhavedowloaded.com : Soit il y a vraiment eu des téléchargements illégaux depuis l'Élysée (ça me paraît plausible), soit on a injecté ces adresses tout comme on aurait pu les injecter chez TMG. Dans les deux cas ça démontre bien que couper l'internet de ceux qui sont sensé avoir téléchargé (des propriétaires (locataires ?) de la connexion) est une connerie sans nom.

      • [^] # Re: Et l'Élysée

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        L’Élysée a déclaré (avec la novlangue habituelle) que c’était des conneries et qu’une adresse hypée, c’est pas fiable.

        • [^] # Re: Et l'Élysée

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Tu sous entends qu'ils sont aussi coupables d'un délit de négligence caractérisée ?

      • [^] # "Ahouimaisnousc'estpaspareil"

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        "C'est à dire que Youhavedownloaded.com c'est juste des chasseurs d'IP en amateur, des gus dans un garage, quoi. Alors que la HADOPI, c'est quand même des gars sérieux, quoi. Payés par l'État et tout. Y peuvent pas se gourer. Vous pensez bien que si on payait des guignols avec l'argent des citoyens, ça râlerait.

        Non, si vous voulez, c'est assez simple à comprendre : y'a les bons et les mauvais chasseurs d'IP. Le mauvais chasseur d'IP, il est derrière son PC, il voit des IP, il relève.
        Alors que le bon chasseur d'IP, ben...il est derrière son PC...il voit des IP.....euh.... Bon, il relève aussi, mais c'est un bon chasseur d'IP, quoi.
        Et puis il est assermenté, il peut pas se gourer, merde !"

        C'était un communiqué du Ministère Grolandais des Industries Hypocondriaques.

    • [^] # Re: Et l'Élysée

      Posté par . Évalué à 7.

      À moins que «selon que vous serez puissant ou misérable… » ?

      Rappelons que des députés astucieux avaient proposé de préciser que les poursuites des contrevenants potentiels "flashés" devraient être systématiques, mais l'amendement a été rejeté, comme la plupart des amendements d'ailleurs.

      • [^] # Re: Et l'Élysée

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        l'amendement a été rejeté Anéfé rejeté, comme la plupart des amendements d'ailleurs.

      • [^] # Arbitraire

        Posté par . Évalué à 3.

        Rappelons que des députés astucieux avaient proposé de préciser que les poursuites des contrevenants potentiels "flashés" devraient être systématiques, mais l'amendement a été rejeté

        C’est le principe d’un arbitraire bien organisé : rendre le plus de monde possible « coupable » et choisir ensuite qui on poursuit. Au pire, pour atteindre spécifiquement quelqu’un de vraiment gênant, son IP ne devrait pas être trop dure à introduire dans la liste.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

        • [^] # Re: Arbitraire

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est effectivement un "avantage" supplémentaire.

          Mais l'idée de cette proposition est semble-t-il venue après les rejets des arguments sur la faiblesse de la méthode d'identification des contrevenants (traquer les IP).
          En rendant les poursuites systématiques, on pouvait laisser la machine couper d'internet des députés, des ministères, pourquoi pas l'Elysée. Les internautes auraient eux-mêmes pu contribuer à la curée en falsifiant des trackers.

          En rejetant l'amendement, les promoteurs dévoilaient leur connaissance de la faiblesse de cette méthode.

          • [^] # Re: Arbitraire

            Posté par . Évalué à 3.

            Dans l'appel d'offre du système de "radar automatiques" des ip; il est fait état d'une liste blanche qui ne seront donc jamais inquiété.

            Bien entendu, cette liste blanche est tout sauf publique.

            • [^] # Re: Arbitraire

              Posté par . Évalué à 1.

              Peut-être que l'Élysée en fait partie :)

            • [^] # Re: Arbitraire

              Posté par . Évalué à 2.

              Bof, c'est un peu comme les plaques d'immatriculation diplomatiques et la délinquance routière. Je suppose que tenir une liste blanche ça va permettre de faire "raquer" Google et Facebook, une misère, pour être dessus. Attendez braves gens ! C'est des sioux qui rentrent !

              Après tout, quel admin consciencieux ne tient pas des listes d'IP (de plages d'IP), blanche ou noire ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.