Journal De l'avenir du futur de demain dans le libre

Posté par .
Tags : aucun
10
16
avr.
2009
Avertissement: ce journal risque d'être un peu pêle-mêle, ce sont mes propres réflexions sur ce que nous réserve le futur proche (ou vers quoi on peut l'orienter?)

Ces réflexions sont alimentées par les diverses informations sur la technologie (essor des netbooks, convergence portable/PDA, etc.), sur la société (inquiétudes sur la vie privée, etc.).
Et plusieurs idées (pas forcément les miennes, j'entends, mais je compile quoi!) me semblent pouvoir répondre aux "besoins" de demain.

1 - L'informatique domestique

Comme tout le monde le sait, l'avenir n'est plus dans le PC de bureau. Les ventes stagnent, au profit des ordinateurs portables (qu'une grande partie des utilisateurs pose sur une table à la maison et qui ne bouge plus, mais passons).
Dans le même temps, les netbooks sont en plein essor, et on s'oriente plus vers des configurations légères et souples.
Hors, il va forcément y avoir un problème: 2 ordinateurs? Un gros fixe et un petit netbook? Ou alors un gros portable qui fait tout?

Parallèlement, l'utilisation de l'ordinateur par les particuliers s'oriente vers la communication, et moins le jeu (qui tirait largement le marché à lui seul il y a quelques années, et même s'il est toujours très important, fait moins parler de lui... à moins que ce soit moi qui ne m'y intéresse plus?).
Hors, communiquer via les réseaux sociaux implique maintenant une intrusion toujours plus grande des entreprises proposant le service dans la vie privée. Ceci sans parler des mails, déclinant ou non, "gratuits".
Nous savons tous que la gratuité n'existe pas vraiment, le coût est juste reporté ailleurs.

Comment tout concilier?

La solution que je prônerais, c'est un super serveur domestique couplé aux netbooks.

Le super-serveur devra assurer les fonctions suivantes:

- Une partie totalement publique: hébergement de blog, micro-facebook personnel, etc.
- Une partie partiellement publique: informations qu'on laisse partager à une liste blanche de contacts (dont le système d'authentification reste à définir, mais je pense que ce n'est pas le plus dur: contact xmpp ou accès à une ressource particulière d'un contact xmpp, par exemple)
- Une partie partiellement privée: informations qu'on partage à l'intérieur de la maison, avec les autres utilisateurs du serveur privé
MAIS AUSSI: hôtes des applications "lourdes". Je ne pense pas aux applications qui tournent dans Firefox avec une tonne de javascript, mais bien à un lancement d'application par réseau. En effet, les netbooks ne vont pas lancer des applications ultra lourdes localement, mais les applications les plus lourdes ne sont pas les plus utilisées en déplacement, alors ne les avoir qu'à la maison en vitesse max me paraît suffisant. Et la technologie existe: NX etc.
- Une partie totalement privée: stockage des documents personnels

Ce super serveur devra aussi, bien sûr, être un serveur mail et xmpp.
Et bien entendu, il faudra non seulement pouvoir y accéder depuis le netbook (fastoche) mais aussi que les services soient compatibles avec les téléphones portables (et pas seulement l'iPhone, on parle de libre, donc de choix!)

Et en fait, je parle de super serveurs, mais il s'agit bien d'un super mini-serveur, puisqu'il n'aura à gérer que quelques personnes dans le foyer.

Pourquoi est-ce que ça n'existe pas déjà:
Même en sachant tout ce que je sais sur l'administration linux (en fait pas tant que ça ;) ), la tâche me paraît immense, alors imaginez mes parents!

Il faut une solution clé en main, tout compris, et dont la maintenance se résumerait à un aptitude update ;; aptitude safe-upgrade (ou équivalent!), qui se ferait automatiquement et régulièrement.

Le package devra bien évidemment inclure l'achat du nom de domaine (en .name? voilà qui pourrait poser des problèmes: [tonnom].name acheté pour gérer ta famille, que vont faire tes cousins portant le même nom?)

Une autre solution serait de voir ce type d'hébergement être proposé aux particuliers par des grands comptes qui gèreront la maintenance. Mais je n'ai jamais vu aucune solution dans ce sens (je veux dire aussi complète) et j'ai peur que le prix ne soit totalement prohibitif! Notamment, comment gérer la liste des applications hébergées, qui risque d'être totalement différente d'un compte à l'autre?
Ce qui peut être fait, c'est d'externaliser une partie des services: le serveur mail (mais avec son nom de domaine), le serveur xmpp, etc.
Comment concilier tout ce bordel pour bénéficier de l'avantage de savoir que tout est là (et donc pas 1252 combinaisons possibles de "la fonction qui permet d'éditer son blog via xmpp n'est pas dispo parce que le serveur distant n'utilise pas la bonne version du moteur de blog") en externalisant une partie des services? Bonne question, je n'en sais absolument rien!

Je pense que toutes les briques existent. Ce qui manque, c'est de les assembler en gros système avec une installation et une maintenance à la portée de l'utilisateur lambda, ainsi que le pack de services qui va avec (en fait, il ne reste peut-être plus que la gestion du nom de domaine...)
Fastoche n'est-ce pas? N'oubliez pas mon nom en gros dans les remerciements, à la section "merci pour les idées, si tu savais coder aussi ça aurait quand même été plus simple!!!"

Mais pour le principe, qu'en pensez-vous?


2 - L'informatique embarquée

Totalement différent du précédent (quoi que??), je vais peut-être choquer quelques-uns:
Je pense que le libre dans le domaine embarqué est très mal barré!

Oui, il y a du Linux partout, Android, Symbia qui se libère, etc.
Génial. Et au-dessus?

Les deux plus gros environnements sous Linux sont KDE et Gnome. De part leur taille, on n'est pas près de les avoir sur nos téléphones portables... (pas de Troll, merci).
Qu'est-ce qui a été prévu pour avoir des fonctions intégrées? Qt et la batterie de librairies qui gravite autour de Gnome (GTK et consorts)?
Quelle application Qt peut afficher des documents KOffice? Quelle application légère peut afficher des documents OpenOffice?
Ca vous paraît exagéré comme applications?
Pas moi!!
L'avenir de l'embarqué, c'est les mêmes applis que sur le bureau, en plus léger! Il faut donc des visualiseurs de documents, un client mail, xmpp, etc etc.
Or, ni Kopete ni Pidgin, ni Empathy n'ont la moindre chance de tourner sur un téléphone portable! (ou alors je suis vraiment mal informé!)
L'évolution de nos bureaux passent sans cesse par un ajout de fonctionnalités pour tirer parti de la puissance grandissante de nos ordinateurs, et je ne vois nulle part de réflexion sur comment concilier l'amélioration du bureau et une complémentarité au niveau embarqué!
Le seul environnement qui a été pensé à cet effet, c'est E17, et force est de constater que son ascension parmi les utilisateurs n'est pas fulgurante (ce n'est pas une critique, je le trouve très bien foutu moi E17), et que les projets d'applications "clés" autour de lui ne sont pas légion! (0 client mail, 0 suite bureautique, 0 client IM). Bon ok, la suite bureautique, ça va être très chaud, mais on a bien un "portage" d'openoffice sur Qt en cours, non??)

Les développements que je vois dans le domaine de l'embarqué, ça ressemble beaucoup au "Google partout, Facebook autorisé". Les documents, les mails, tout va passer par Google. La "vie sociale virtuelle" (qu'on peut prendre au sens propre :D) va passer par Facebook, Twitter, etc.

Mais si on se réfère à ma partie 1, il y a une solution pour rester indépendant de ces fournisseurs de services qui ne nous veulent que du bien:
Avoir un système pensé pour être utilisé avec le super-micro-serveur dont je parlais plus haut!

Mon inquiétude, c'est que j'ai le sentiment que de ce côté, aucune brique n'est vraiment mature: tout reste à faire, et la "concurrence" elle n'a vraiment pas perdu de temps.

Voilà, ce journal fleuve touche à sa fin.
Merci de me faire part de vos commentaires et le cas échéant de m'envoyer plutôt des pilules bleues, j'aime pas les pilules roses.
  • # C'est EDF qui va être content

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Intéressant comme réflexions à 5h30 du mat'... :)

    Un gros point noir que je vois : bonjour la consommation électrique si chaque foyer a un serveur chez lui... Surtout que pour faire tourner des applis lourdes, même par NX, ça ne pourra pas être un truc genre Linutop à 8W.

    Est-ce que ça ne pourrait pas être bi-composants :
    1. une partie "toujours en marche" qui pourrait être hébergée et mutualisée
    2. une partie locale qui pourrait être allumée à la demande

    La partie 1 contiendrait les serveurs SMTP, XMPP et web avec les applis web de partage de photos, de profils, de calendriers, etc. et la partie 2 contiendrait principalement le stockage avec l'appli de backup. Les deux pourraient fonctionner ensemble, même si je ne vois pas trop ce qu'ils pourraient avoir à échanger (peut-être un dossier "partage" sur le serveur local qui serait synchronisé sur le serveur "toujours en marche").

    La partie 1 pourrait facilement être proposée par des hébergeurs pour pas trop cher, puisque mutualisé. La partie 2 pourrait être proposée par des constructeurs de matériels type NAS ou mini-PC. Le tout serait harmonisé grâce à un ou des projet(s) commun(s) en logiciel libre.

    Jouable ? On dirait bien.

    Par rapport à des applis web genre Facebook et Google, la partie 1 va avoir un sacré boulot pour être compétitive, surtout face à la gratuité apparente de ces services.
    Par contre pour la partie 2, ce sera moins difficile. Peut-être que la "killer-feature" serait justement de trouver des interactions fortes entre ces deux parties, pour que le fait d'avoir la 2 donne envie d'avoir la 1 ?

    Réflexion intéressante en tout cas, merci pour ce journal matinal :)
    • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

      Posté par . Évalué à 2.

      je trouve que les netbook c'est bien en déplacement, ou épisodiquement, mais au bout d'un moment le petit écran fait mal aux yeux (lié à la taille des pixels), alors je me vois mal n'utiliser que cela, d'autant plus qu'un netbook n'a pas spécialement de mal à démarrer openoffice ou gimp, mais plusieurs programmes cumulés, et cela devient trop lent. Avec un mini serveur (linutop ou autre), on se retrouve avec une faible puissance également. Avec un gros serveur (ou une machine de bureau), le problème deviendra la puissance nécessaire.

      Peut-être une sorte de machine hybride serait nécessaire, un ordinateur de bureau qui la nuit pourrait passer à un ralenti important (double alimentation par exemple ?) et se transformer en mini serveur de courriels, xmpp etc et reprendre de la puissance en cas de forte charge ?

      Pour le reste, Ulteo pourrait peut-être fournir un élément de réponse ? Mais bien sûr il n'y a pas tout le reste, serveur de messagerie, xmpp, calendrier, facilement installable...

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

        Posté par . Évalué à 4.

        c'est parce que tu as de mauvais yeux et que tu refuses de porter des lunettes.

        Mon netbook de 10" me convient parfaitement et a remplacé mon pc principal. Du reste à la maison rien en t'empêche de brancher à un netbook un écran 22" et un couple clavier/souris de bureau.
        • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

          Posté par . Évalué à 2.

          j'ai déjà des lunettes...

          Je peux travailler plusieurs heures d'affilée sur un TFT 19"
          Mais au bout d'une heure sur un eeepc, cela pique un peu les yeux.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, comme je le disais, une partie des services peut être externalisée, mais ça reviendrait à lier encore plus le matériel au service, et ça ne facilitera pas le développement de la "gestion haut niveau" (services/applis s'appuyant sur plusieurs services non localisés au même endroit).

      Ensuite, le but est d'avoir tout accessible en permanence: les photos de vacances qu'on va montrer à sa grand-mère sur le téléphone portable qui se connecte à la maison, un travail collaboratif sur un document texte pour des étudiants qui ne sont pas toujours non plus à la maison quand ils bossent, ni même ensembles.

      Enfin, tu oublies la partie "applications lourdes". Très franchement, je ne sais pas encore vraiment ce qu'il y aura dedans. Pourquoi pas les applis de montage vidéo, encodage/décodage divx des DVDs (tiens d'ailleurs, j'ai oublié un truc: ce super-mini-serveur peut aussi faire serveur de musique/vidéo branché direct sur la, voire les télés par connexion snas fil? il a cependant intérêt à pas être bruyant...). Moi je me vois bien aussi lancer un Wesnoth distant si j'ai un netbook à base d'arm sur les genoux! :D

      Quitte à avoir une machine qui peut faire des choses lourdes, autant qu'elle s'occupe de ce qui ne l'est pas trop (3 blogs, 4 ou 5 comptes mails, autant de comptes xmpp, ça ne mettra pas à genoux un pc moderne).

      Et comme parade, puisque tout le monde n'a pas besoin de tout, on peut voir un sytème matériel à base de rack avec circuits dédiés. (ex: tiroir "disque dur+proc vidéo" pour le multimédia, dont on ne veut pas forcément au départ).

      Pour la "puissance de base", je ne sais pas si des solutions aussi souples existent (1 proc basse consommation au départ, des gros procs qui se rajoutent pour gonfler les perfs des applis "lourdes"). Je sais par contre que c'est ce que faisaient les dernières architectures matérielles de l'Amiga: le processeur central restait un 680x0, et c'est le power pc qui était en co-processeur! Les plus jeunes ne comprendront rien à ce que je viens de dire...

      Mais tout cela implique une certaine fermeture au niveau matériel, sinon la partie logicielle deviendra véritablement cauchemardesque! (comment maintenir une distribution qui non seulement doit être à jour compte-tenu de ce qu'il y a dans la machine, mais installer et configurer automatiquement les paquets liés au matériel ajouté si celui-ci peut sortir de n'importe où?)
    • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      T'es au courant pour l'ACPI et la gestion d'énergie ?
      Un ordinateur qui ne fait rien ne consomme pas grand chose.

      Si ton PC tourne 24x365 en consommant 50 W en moyenne (ce qui est déjà pas mal), ça va te coûter 50 € sur l'année. Ca me semble très supportable par rapport aux services potentiellement rendus...
      • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

        Posté par . Évalué à 6.

        /me repense à son portable qui peut descendre sous les 12 W et se dit que décidément c'est déjà trop !
      • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > Si ton PC tourne 24x365 en consommant 50 W en moyenne (ce qui est déjà pas mal), ça va te coûter 50 € sur l'année. Ca me semble très supportable par rapport aux services potentiellement rendus...

        Je ne parle pas de coût, mais d'énergie gaspillée. Comme disait Hubert Reeves : « La pollution n'est pas un gros problème, mais six milliards de petits problèmes. »
    • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Vrai question : est ce que 10.000 petits serveurs bien configurés au niveau de la gestion d'énergie (je ne fait rien, je consomme le moins possible) consommeront nécessairement plus qu'un seul gros serveur qui héberge 10.000 personnes, lui aussi bien configuré évidemment ?

      D'autant qu'il pourrait aussi être intéressant de décentraliser l'infrastructure électrique, non ? Le plus gros problème avec l'énergie il me semble, c'est encore de la stocker et pas tant d'en récupérer (solaire, géothermie, courants aériens ou aquatiques…).
      • [^] # Re: C'est EDF qui va être content

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je peux pas garantir qu'un serveur centralisé consommerait moins, mais ça me semble plus logique : il y a des sources de consommation qui sont incompressibles et qui sont mutualisées sur un serveur central. Au moins une alimentation et une ventilation basique pour faire tourner l'OS, des tâches répétitives de maintenance (mise à jour, sauvegarde, réindexation, etc.).

        Il suffit de regarder ce que consomme une machine qui ne fait rien du tout. Le surplus par rapport à un serveur centralisé c'est à peu près n-1 fois cette conso. Pas réellement puisqu'un gros serveur aura besoin d'un proc plus gros, d'une plus grosse ventilation, etc, mais a mon avis ça ne suffit pas à rattrapper.

        Pour ce qui est de l'infrastructure électrique, il est aussi très coûteux de la transporter. D'où l'intérêt d'un datacenter placé près d'une source de production d'électricité. Ce serait bien qu'on produise de l'électricité plus localement d'ailleurs, mais on en est encore loin (en terme de puissance produite) malheureusement.
  • # Serveur Domestique

    Posté par . Évalué à 1.

    "Et en fait, je parle de super serveurs, mais il s'agit bien d'un super mini-serveur, puisqu'il n'aura à gérer que quelques personnes dans le foyer.

    Pourquoi est-ce que ça n'existe pas déjà:"



    Tu en as rêvé, HP et Krosoft l'ont fait :

    http://micro-informatique.fnac.com/sh63540/Disque-dur-stocka(...)




    Sinon, d'après les "spécialistes" et le bon sens, on devrait assister à une polarisation des produits/services en deux groupes, Bas de gamme type Hard Discount et Haut de gamme.

    Comment ça peut se concrétiser dans le monde de l'informatique ?
    • [^] # Re: Serveur Domestique

      Posté par . Évalué à 3.

      Non, pour moi la réponse de MS est encore très incomplète.
      Il ne s'agit pas "simplement" de stockage et de serveur média.

      Je parle d'un package complet:
      Tu branches, tu réponds à 3 questions, et tout est en place: création des comptes mail, xmpp, on peut même envisager un "configurateur" (néologisme?) qui propose d'installer les fichiers de config sur son pc pour que thunderbird et gajim (encore une fois: exemple!!) juste marchent de suite, et que firefox ait la page d'édition du blog dans les favoris.
      Et je rappelle que le package doit aussi inclure l'achat de nom de domaine pour que l'utilisateur final ait vraiment le moins possible à faire!

      Qui a dit que c'était impossible?
      C'est juste atrocement compliqué! ;)
      • [^] # Re: Serveur Domestique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ça c'est encore un sujet qui me branche ^^

        Pour répondre à ci-dessous pour WHS, je l'ai un peu suivi de loin pour voir de quoi il retournait, évidemment ils l'ont intégré avec les postes Windows (sauvegardes facilitées, monté façon disque dur externe sans manips...) et ont fait une interface simplifiée, il a l'air d'avoir un relatif succès, "les gens" ne voyant pas encore l'intérêt d'avoir un SERVEUR chez eux, (ouh là ça fait peur, pis c'est cher quand même).

        Bon, ils gardent leurs bonnes habitudes, un bug 'grave' (corruption de fichiers) n'a été corrigé que .. 6 mois plus tard ? (Au lieu de payer des développeurs ils devraient les transformer en une communauté bénévole, ça irait peut-être plus vite pour les vérifications des bugs et les correctifs ? ^_^)
        http://forum.aide-en-info.net/viewtopic.php?p=2982#p2982
        le correctif: http://forum.aide-en-info.net/viewtopic.php?p=3143#p3143
        (En plus ma source vient de Linuxfr, on en a donc déjà parlé ici =) )

        et http://forum.aide-en-info.net/viewtopic.php?p=3015#p3015
        ainsi que http://forum.aide-en-info.net/viewtopic.php?p=3019#p3019

        Et sinon, dans le coté bonnes nouvelles, il y a des sociétés qui se penchent sur le problème du Minitel 2.0, une société française d'ailleurs et qui fait ça bien. Je parles de Ve-hotech(1) avec son VHS-4
        Ils le destinent à des familles, n'étant pas du tout expérimentées dans les serveurs et l'informatique (j'en ai pris un parce que je n'avais pas envie de me casser la tête et je souhaitais avoir un RAID5). L'administration est donc simple et se fait par une interface web bien foutue, il n'y a pas tellement de choses à gérer avec ce serveur, les mises à jour du logiciel et de la distrib sont gérées par la société qui le vend, tout le reste est pré-configuré. Il ne lui manque qu'à être connu et un peu plus d'ouverture pour pouvoir y ajouter des modules développés par la communauté dans l'interface web.
        En revanche il propose déjà deux machines virtuelles (une ubuntu server et une ubuntu desktop, on devrait bientôt pouvoir y mettre l'ISO qu'on souhaite) prêtes à fonctionner, remettre à zéro etc pour y faire ce qu'on veut. Je pense y tenter de faire mon premier serveur de mail (seulement pour récupérer ceux de mes comptes en une seule fois en fait) en suivant l'article sur un GLMF.
        L'équipe est très réactive en tout cas et ils aident à trouver une solution même quand ça concerne des cas un peu particuliers.

        Je pourrais peut-être en faire un journal, mais j'avoue ne pas savoir par où commencer, vous avez des questions ?

        (1) http://www.ve-hotech.com/
        • [^] # Re: Serveur Domestique

          Posté par . Évalué à 2.

          Pas de question particulière, je range ça dans la même catégorie que windows home server (en mieux ;) ).

          Mais comme je le disais, ça ne suffit pas!
          Je pensait à une solution qui pouvait non seulement faire un peu de tout ça (encore que le VHS-4 me paraît être un bazooka pour tuer une mouche pour la grande majorité des besoins des particuliers), mais qui pouvait faire bien plus aussi.

          Enfin, comme dit ailleurs, je pense que les gens ne sont pas prêts à avoir un "serveur" chez eux. C'est un mot qui fait peur.
          Il faut un terme mercatique (oui, marketing a une traduction française, et je trouve en plus que le mot sonne bien alors je l'utilise :D) qui passe mieux.

          Faut pas non plus l'appeler PC, sinon va y avoir des retour du petit neveu qu'a pas pu installer warcraft 12 (ou pire: qui a réussi à l'installer, et là c'est l'acheteur qu'on a au tél pour demander pourquoi y'a plus rien qui marche).

          Mais finalement le nom ça peut attendre, vu que de toute façon je ne développe pas le truc plus loin que l'idée...
          • [^] # Re: Serveur Domestique

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ça ne suffit peut être pas, mais c'est un beau départ ! En partant de cette solution on peut la développer pour rejoindre tes idées
            Sachant que leur prochaine version a de quoi être vraiment bien intégrée à la maison, ils devraient intégrer des tuners (Ana, TNT, Sat) et permettre d'enregistrer, diffuser les flux dans toute la maison, j'ai entendu parler d'autres fonctionnalités aussi, c'est prometteur quoi.
  • # des rêves

    Posté par . Évalué à 2.

    Sur le principe tu as raison : sortir de la logique minitel 2.0, héberger ses propres services, mutualiser les applications sur son LAN, etc.

    Sauf que tu as une grosse contradiction dans ton raisonnement : administrer et héberger des services chez soi <=> les gens.

    Les gens ne sont pas admin. Ça fait des année que windows a donné le rôle d'admin aux simples utilisateurs, tu vois le résultat catastrophique : c'est pas en cliquant dans 2 cases à cocher qu'on comprend quelque chose à l'informatique.

    Et puis ton super mini/micro serveur géant miniature, ça s'appelle un serveur. Pas besoin de NX, X s'est le faire depuis des dizaines d'années. C'est du client/serveur ce qu'il y a de plus classique.

    Je pense qu'il faut être réaliste :
    * les gens ne comprennent rien à l'informatique, ils ne sauront jamais administrer une machine.
    * chez moi j'ai un serveur qui fait grosso modo ce que tu décris : il y a vraiment du boulot pour que ça fonctionne et que ça continue à fonctionner (mise-à-jour, etc...)
    * crosoft a sortit une version « Home server » (ou quelque chose comme ça) dans le but de faire ce que tu décris. Qui en a déjà vu ? Des retours que j'en ai, c'est quasi inexistant.

    Bonne chance quand même si tu compte mettre en œuvre ;)
    • [^] # Re: des rêves

      Posté par . Évalué à 2.

      Je commence par répondre à la mise en oeuvre perso:
      Non, y'a quand même peu de chances.

      Une des raisons à ça est que je suis en Chine (bon, ça c'est plutôt un bon point si je veux monter une usine à PC pas chère :P), et que l'accès internet ici est un peu trop pourri pour s'auto-héberger: connexion par câble, en réseau local, et tu peux toujours te gratter pour demander une conversion de port sur les connexions entrantes (déjà que même en entreprise c'est la galère pour que le fournisseur d'accès configure correctement les enregistrements DNS...).

      La principale raison étant que je suis loin d'avoir le niveau requis ne serait-ce que pour faire un "proof-of-concept".
      Ce dernier étant donc un serveur avec tous les services.
      Et même si j'arrive à faire ça, il manque encore la partie qui n'existe pas: l'automatisation de l'installation et de la configuration.

      Et c'est là que j'aborde le point qui fache à propos de l'administration:
      Comme tu dis, on ne peut pas demander à un utilisateur lambda de gérer l'administration.
      Mais on est d'accord pour dire que si on ne cherche pas à ajouter quoi que ce soit, si la liste des logiciels est totalement figée, et les paramètres sont déjà fixés sans possibilité de modification, ça devient beaucoup plus réaliste.
      C'est pour ça aussi que je parlais d'architecture matérielle figée:
      - matériel figé
      - logiciels figés
      - configuration figée autant que faire se peut (à la limite, juste indiquer le troisième niveau du nom du site, et l'adresse mail ; on ne choisit pas non plus le nom de domaine, par défaut, c'est ton nom, sauf demande explicite)

      Si les utilisateurs avancés veulent changer quelque chose, grand bien leur fasse, mais le but est d'avoir une barrière d'entrée technique pour empêcher un utilisateur normal d'aller changer quoi que ce soit.

      Windows échoue à ça parce qu'un ordinateur se doit d'être versatile: il doit pouvoir tout faire, s'adapter à toutes les modifications, nouveaux logiciels, évolution matérielle, etc.

      Un système sur lequel on n'a rien à changer sera bien plus simple. Pour faire un parallèle, on peut parler de l'administration des routeurs convertis en serveurs web avec firmware libre: si on ne change pas le firmware au départ, il n'y a rien à faire!)

      Mon idée c'était d'avoir un pack logiciel figé, et limiter les mises-à-jour aux mises-à-jour de sécurité (genre debian stable, quoi), automatisées, qui ne posent pas de questions.
      Les grosses mises-à-jour, je ne sais pas encore comment ça se passerait.

      En ce qui concerne NX, on peut le laisser tomber pour un temps, ainsi que les "applis lourdes". Parce que la liste des applis sera difficile à faire, et quasi-impossible à gérer compte tenu des demandes multiples ultérieures.
      Mais si j'ai parlé de NX, c'est que j'ai déjà essayé de faire tourner une appli avec une bonne grosse interface graphique à distance via X, et on peut dire que ça ramait à mort. J'ai entendu dire que NX accélérait pas mal les choses. Mais comme je le disais: je suis loin d'avoir le niveau pour apporter les bonnes solutions à tous les problèmes ;)
      • [^] # Re: des rêves

        Posté par . Évalué à 2.

        Il y a peut-être des morceaux - et j'insiste, des morceaux seulement - de réponse en quelques projets existants - que je n'ai pas testés ! :

        Ebox : http://ebox-platform.com/
        Il s'agit d'une suite logicielle fonctionnant, je crois, sous Debian et dérivées (dont Ubuntu) et fournissant également un programme d'installation : en fait une image CD basée sur Ubuntu 8.04. Ebox ne s'adresse pas réellement au grand public et peut faire penser aux panneaux d'administration de type Webmin mais il semble assez intéressant de part les applications qu'il gère et la relative ergonomie de son interface d'administration.

        Ebox propose des choses comme un serveur de mail, un serveur Jabber, une gestion des utilisateurs intégrée... Si l'on imagine un Ebox en plus figé, avec quelques services additionnels et toujours une administration aisée par le navigateur, on approcherait peut-être de ton idée ? En gros, un LiveCD personnalisé, avec tout un tas de programmes pré-installés, pré-configurés mais non activés par défaut, s'administrant par le biais d'un panel Web.
        (Note : en plus DesktopLinux vient tout juste de sortir un article dessus : http://www.desktoplinux.com/news/NS3601094260.html?kc=rss )

        Autre chose, à laquelle je croyais personnellement assez peu il y a quelques mois encore : EyeOS ( http://eyeos.org/fr/ ). Ce "webos" a plutôt pas mal avancé et dispose aujourd'hui de nombreuses applications dont les fonctionnalités se rapprochent petit à petit de logiciels clients.

        Même si le système est assez centralisateur, il permet, entre autres, la lecture de flux RSS, l'envoi de documents; l'édition de fichiers bureautiques; la synchronisation... (voir http://wiki.eyeos.org/EyeOS_Apps et http://www.eyeos-apps.org/ ). Quelque chose comme EyeOS semble pour le moment ne pas répondre aux parties publiques que tu as imaginées, ni à l'exécution des applications lourdes. Une solution encore partielle mais non dénuée de sens (à mon avis).
  • # Une réponse possible

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Une des réponses possibles, je suis en train de réfléchir à cela, est une solution à base d'un réseau mesh parallèle au net, permettant de gérer sur des serveurs 'communautaires' les trucs complexes et laissant sur la machine particulier que des trus simples :

    http://linuxfr.org/comments/1020511.html#1020511

    (surtout la deuxème partie)

    Oui oui, je sais c'est plus politique que technique., on ne se refait pas.
    • [^] # Re: Une réponse possible

      Posté par . Évalué à 2.

      Ah oui, mais toi tu vas beaucoup plus loin.
      Moi mon idée ce n'était pas de faire la révolution, mais d'apporter une solution à un besoin existant (ou plutôt "qui sera probablement existant un jour").

      Disons que je propose une solution qui pourrait être viable commercialement (ça va pas te plaire ;) ), tout en satisfaisant le client, sans contrepartie (sans devoir jouer avec la vie privée, sans cacher des clauses ou faire en sorte que les utilisateurs ne s'en inquiètent pas).
  • # pidgin

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Mazette, si j'avais su que pidgin ne pouvait pas tourner sur un téléphone, je ne l'aurais pas utilisé régulièrement sur mon freerunner /o\ et pourtant c'est pas un monstre de puissance ...
    • [^] # Re: pidgin

      Posté par . Évalué à 2.

      Ah! Autant pour moi! Je suis donc très mal informé ;)
      Mais quid des autres points? Et surtout du côté général:
      On nous prépare des environnements tout intégrés, et pas forcément faits main dans la main avec freedesktop, alors où est l'organisation freemobile??
  • # Une chose est sûre…

    Posté par . Évalué à 1.

    … dire de quoi sera fait le futur c'est un métier : voyant.

    Moi je suis informaticien, pas voyant, donc le futur… c'est un grand mystère, ça dépend de tellement de paramètres !

    Ça me fait un peu penser aux gens qui racontaient qu'en l'an 2000 tout le monde aurait sa propre voiture volante…

    En plus dans ce que tu racontes je vois beaucoup de présent, peu d'idées vraiment nouvelles. Le coup du serveur à la maison on le ressort à chaque grand troll, toujours les même arguments, et l'embarqué, qui ne serait qu'un terminal vers un super google serveur avec toutes nos données, pareil.
    J'aime bien le passage sur l'embarqué, dans lequel tu cites KDE et Gnome, en passant totalement à côté de tous les petits environnements qui existent comme lxde, awesome, fluxbox…
    • [^] # Re: Une chose est sûre…

      Posté par . Évalué à 2.

      Ben et E17, je l'ai cité, non? En plus, c'est un bon de ce côté parce qu'il tourne déjà sur de l'embarqué, et comme je disais, il a été pensé pour ça aussi. Il est trop petit ou trop gros pour ne pas rentrer dans tes critères? Je n'ai pas cité XFCE non plus.
      awesome et fluxbox sont très bien, mais ce sont des windows managers, pas des bureaux complets. Je ne vois pas quel intégration de services on va avoir en portant fluxbox sur son téléphone (pour uniformiser le fond d'écran?).
      LXDE est loin d'être mature aussi niveau applis disponibles, et je n'ai jamais vu de vidéo de LXDE tourner sur ARM.

      Maintenant, comme tu dis, c'est presque le présent, et comme nous le disons tous les deux: beaucoup de choses dans ce que j'écris existent déjà, je n'invente rien (ou si, j'invente le principe de tout mettre ensemble et de simplifier pour en faire profiter l'utilisateur lambda).

      J'ai jamais dit que ce serait l'informatique de dans 10ans non plus!

      C'est justement parce que presque tout existe que ça peut devenir crédible!
  • # Domotique sous Linux existe déjà

    Posté par . Évalué à 2.

    http://linuxmce.com/

    Ce qui serait bien c'est déjà d'introduire le plus possible les Home Theatre / Mediabox libre dans les maisons . ( Mythtv , Elisa , VDR ...)

    Sinon en passant il y a un pdf créer par le Freedom Telematic Center sur les Home Theatre / mediabox qui compare tout les systèmes libres via tableau de fonctionnalité qui semble exaustive : http://www.telematicsfreedom.org/en/project/14/floss-media-c(...) , ca date de 2008 mais c'est déjà une bonne base . Ensuite ce serait bien que les Lugs organise des install party de Mediabox etc ..

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.