Journal Microsoft investit dans CyanogenMod !?

Posté par . Licence CC by-sa
13
2
fév.
2015

Je suis vraiment étonné du fait que Microsoft ait apparemment investit 70 millions de dollars dans CyanogenMod !

http://www.wsj.com/articles/BL-DGB-40241

Certes, ce n'ai pas grand chose pour eux, mais sont-ils déjà aussi désespéré ?
Et pas très cohérent avec leur beau discourt sur Windows 10, mobile et station "unifiés", etc…
C'est quoi la stratégie ici ?

  • # C'est de la stratégie...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En fait c'est simple, CyanogenMod est indépendant de Google et n'exploite pas ses services par défaut.
    En rendant CyanogenMod plus fort, il affaiblit Google qui est son plus grand concurrent et c'est ça qui intéresse probablement Microsoft.

    De la même façon que parfois, des États financent ou soutiennent des États qu'ils n'aiment pas car ils font chier un autre État qu'ils aiment encore moins.

    • [^] # Re: C'est de la stratégie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Affaiblir le concurrent d'une part, mais aussi éventuellement proposer ses propres services pour le remplacement des services Google (Bing, OneDrive, etc…) avec en vue une possible inclusion par défaut dans Cyanogen.

      • [^] # Re: C'est de la stratégie...

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 02/02/15 à 17:47.

        Dommage qu'ils n'investissent pas aussi dans Ubuntu Phone / Tizen / Firefox OS / Sailfish.
        Mais j'avoue que ça doit être plaisant pour Microsoft de retirer un peu de contrôle de la part de Google sur l'écosystème Android.

        Je me demande les parts de marché relatives des différents OS (distributions) mobiles outre les 2 grands : Black Berry / Ubuntu Touch / Tizen / Firefox OS / Sailfish / CyanogenMod / MIUI / Paranoid Android / … si quelqu'un à des infos la dessus ?

        • [^] # Re: C'est de la stratégie...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Je me demande les parts de marché relatives des différents OS (distributions) mobiles outre les 2 grands

          Tu peux comparer l'évolution en 2014 entre le début d'année (février et décembre) sur les site de wikimedia :

          En bref, windows chute en moins d'un an de 44 à 40%, Linux passe de 12 à 15%, l'iPhone (un BSD ?) passe de 22 à 24%, dont android passe de 11 à 14%… L'utilisation des ordiphones et des tablettes est sans doute prépondérante dans cette évolution : pour comparer à 2010 c'était 86% de windows, 1,5% de Linux, 7% de Mac et 1% d'iPhone, peu d'android o_O (à 0,11%).

          • [^] # Re: C'est de la stratégie...

            Posté par . Évalué à -2.

            Je me demande ou se trouve les raspebery-pi la dedans… mais bon c'est probablement parceque c'est negligeable que Microsoft refait sa strategie de l'OLPC. Le plus drole c'est qu'il va y avoir plein de monde super excite qui vont l'installer et "Argllll ma suite office piratee ne fonctionne pas, c'est vraiment de la merde ce hardware" (pourquoi iraient ils chercher la vrai raison? Que leur bel office ne fonctionnera jamais sur un proc arm!)

            • [^] # Re: C'est de la stratégie...

              Posté par . Évalué à 1.

              Office 365 fonctionne partout où il y un navigateur correct.

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

              • [^] # Re: C'est de la stratégie...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                sur android et iPhone donc ?

              • [^] # Re: C'est de la stratégie...

                Posté par . Évalué à -1.

                Ah ah toi tu as jamais essaye de l'utiliser. Il est aussi fort que LibreOffice et Google document pour ouvrir un document docx. Donc desole de te l'apprendre mais les affiocionados de la version desktop de office le supporte encore moins que LO et Google doc… c'est dire.

            • [^] # Re: C'est de la stratégie...

              Posté par . Évalué à 6.

              pourquoi iraient ils chercher la vrai raison? Que leur bel office ne fonctionnera jamais sur un proc arm!

              Marrant, faudra aller expliquer ca a l'Office 2013 qui tourne sur ma Surface RT, il est pas au courant. Le jour ou tu te mettras a parler de ce que tu connais plutot que raconter n'importe quoi il est encore loin visiblement.

            • [^] # Re: C'est de la stratégie...

              Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 03/02/15 à 01:25.

              Je me demande ou se trouve les raspebery-pi la dedans…

              Tu sais tu répondais pas à pBpG, donc pas besoin de sortir ton meilleur bullshit.

              Tu veux pas demander où se trouvent les hamburgers au steak de soja dans la consommation mondiale de fast-food ? Ca devrait faire de plus gros chiffres.

          • [^] # Re: C'est de la stratégie...

            Posté par . Évalué à 9.

            En lisant ton commentaire, je me disait « putain 15% de linux, c'est la folie ! ». Bon en fait c'est 14% de Android, et les pouillième restant pour les linux classique. Ouf !

          • [^] # Re: C'est de la stratégie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je me demande les parts de marché relatives des différents OS (distributions) mobiles outre les 2 grands

            windows chute en moins d'un an de 44 à 40%

            Je pense que tu as mal lu la question. Si jamais tu prétendais réellement que Windows représente dans les 40% des PDM mobiles, je te répondrai c'est cela, oui.

            • [^] # Re: C'est de la stratégie...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              et toi, tu as mal lu les stats, qui concernent tous les OS, dont ceux sur terminaux mobiles, ce qui répond à la question. D'autres stats corroborant cet état de fait ?

              • [^] # Re: C'est de la stratégie...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                et toi, tu as mal lu les stats, qui concernent tous les OS, dont ceux sur terminaux mobiles, ce qui répond à la question

                Les stats aggrégées sur tous les terminaux (mobiles ou non) donnent les stats spécifiques sur les terminaux mobiles ?

                A défaut d'être bien rangé dans ta tête, ça a l'air d'être dépaysant.

      • [^] # Re: C'est de la stratégie...

        Posté par . Évalué à 4.

        Ne parles pas de malheur, j'utilise Cyanogen j'ai aucune envie de retrouver le Cloud de de Microsoft (ou de n'importe-qui d'autre) sur mon téléphone.

        Le truc bien avec les google apps pour Cyanogen c'est que c'est une image à part, donc tu la met ou non.

    • [^] # Re: C'est de la stratégie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En rendant CyanogenMod plus fort, il affaiblit Google

      D'un autre coté, CyanogenMod se rapproche d'un point de vue fonctionnel de l'Android de Google, parce qu'il doit passer les tests de la «Compatibility Test Suite» pour pouvoir bénéficier des applications Google (ne pas avoir gmail, google map et google play réduit la clientèle, et donc ce n'est pas trop l'intérêt de Cyanogen Inc). Difficile de rentrer dans le moule et d'affaiblir Google. Il parait que l'accès root ne serait plus présent par défaut. Si c'est juste pour avoir un autre simple dérivé de base d'AOSP, bof…

      Donc j'ai l'impression que la version de Cyanogen Inc ne démarquera plus tellement de celles d'autres fabricants de téléphones. Et donc l'affaiblissement serait tout relatif.

  • # Fragmentation

    Posté par . Évalué à 3.

    Ils veulent fragmenter le marché Android pour pouvoir dire aux éditeurs d'applications :" Android c'est trop compliqué car trop fragmenté (comme Linux) !".

    • [^] # Re: Fragmentation

      Posté par . Évalué à 10.

      Bof, Google est le premier responsable de la fragmentation, avec la complicité des vendeurs de téléphones (ou l'inverse). Si par exemple il était possible de mettre à jour son Android, il y aurait nettement moins de fragmentation (et on pourrait très bien suggérer aux utilisateurs de mettre à jour leur appareil).

      Ce n'est pas Android qui est trop fragmenté, c'est le monde du smartphone en général. Pendant des années, on nous a rabaché que c'était beaucoup trop coûteux pour une boite de maintenir une version Linux en plus des versions Mac et Windows, y compris pour les programmes vendus relativement cher (suite Office, jeux, etc), et maintenant on voudrait nous faire croire qu'il est rentable de développer 10 versions d'applications gratuites?

      • [^] # Re: Fragmentation

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est quoi les dix versions? Parce que perso je trouve déjà que y'a pas mal d'app qui n'existe que sur une plateforme (iOS, Android).

        À moins que tu consideres que supporter différentes versions d'un même OS ce soit équivalent à porter sur une plate forme différente?

        • [^] # Re: Fragmentation

          Posté par . Évalué à 3.

          À moins que tu consideres que supporter différentes versions d'un même OS ce soit équivalent à porter sur une plate forme différente?

          Tecnhiquement, c'est plus ou moins le cas. Il y a la version de l'OS, mais aussi toutes les caractéristiques de l'appareil (taille de l'écran, présence de senseurs, mémoire, processeur, etc), qui semblent mettre le bazar partout. Google gère ça relativement bien, en cachant les applications non-compatibles dans Google Play (il y a quand même pas mal d'erreurs), mais la conséquence, c'est que sur certains appareils, tu n'as accès qu'à une partie ridicule du store. Du coup, on a beau te dire "l'application existe sur Android", rien ne garantit qu'elle va être disponible pour ton Android. C'est un problème pour tout le monde, développeurs, utilisateurs, commerciaux, vendeurs de téléphone, etc. Et ça donne une mauvaise image d'Android pour tout le monde.

      • [^] # Re: Fragmentation

        Posté par . Évalué à 2.

        Bof, Google est le premier responsable de la fragmentation, avec la complicité des vendeurs de téléphones (ou l'inverse).

        J'ai pas mal de critiques à l'encontre d'Android, mais pas celle-là et je trouve au contraire que Google a plutôt fait son possible pour garder ça assez homogène. La "fragmentation" (suivant le sens qu'on donne à ce mot) vient selon moi plutôt

        • du fait que les devices ont des specs différentes (aspect ratio, pixels, fonctionnalités, présence d'un écran/clavier ou non, etc.)
        • du fait que les plates-formes non-x86 sont infichues d'avoir "one kernel to rule them all" (OK, ceux qui font correctement leur boulot peuvent maintenant shipper un dtb) car le hardware est dépourvu de capacités d'introspections. Donc à chaque release/upgrade il faut un boulot particulier pour supporter chaque SoC et chaque carte-mère.
        • du fait que beaucoup de fabricants ne fournissent aucun sources (drivers, board files / kernel, bootloader… Le fameux doigt de Linus envers nvidia aurait probablement autant mérité d'être adressé à Mediatek et surtout à ses ODMs chinois qui semblent mettre un point d'honneur à ne pas respecter la GPL…), ce qui complique leur support par la communauté lorsque le fabricant décide que le produit est obsolète
        • [^] # Re: Fragmentation

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour être honnête il faudrait aussi ajouter la qualité déplorable du SDK dont les comportements erratiques de la dernière version viennent s'ajouter aux bugs effroyables des couches de compatibilité vers les anciennes versions, dans des fonctions de base.

          (Les termes qui suivent peuvent être légèrement incorrects parce que depuis je fuis le dev Android comme la peste, et j'ai plus touché de dev bas niveau depuis longtemps) j'ai encore en travers la levée d'Intent (une toute petite fonctionnalité anecdotique de rien du tout dans Android…) qui force le code à 0 si on passe par la couche de rétrocompat'. C'est un peu comme si après avoir bien rempli ta table d'IRQ ça appelait le premier trap quelle que soit l'IRQ levée.

          Sans oublier que Google lui-même abandonne le support de ses modèles flagship entre 6 mois et un an après leur sortie.

          Malgré les fantasmes d'obsolescence programmée endémique chez Apple, ils mettent une bonne grosse fessée à Google.

          • [^] # Re: Fragmentation

            Posté par . Évalué à 3.

            Sans oublier que Google lui-même abandonne le support de ses modèles flagship entre 6 mois et un an après leur sortie.

            Juste pour verifier, j'ai regarder la version android sur la tablette de ma femme une nexus 10 qui a maintenant 2 ans et au miracle c'est la version 4.4 (d'ailleurs la verification m'a permis de faire un update sur un version mineure de kit-kat) donc ce que tu dis c'est peut etre vrai mais pas sur tout les appareils.

            • [^] # Re: Fragmentation

              Posté par . Évalué à 1.

              Surprenant, je n'en ai pas mais la nexus 10 est passée à la version 5 il me semble.

              A ma connaissance le galaxy nexus est le plus jeune appareil Google qui ne soit pas passé en version 5 et il date de 2011… Donc dire que Google lâche ses flagship au bout de 6 à 12 mois me semble un brin exagéré. J'aurai préféré qu'il soit mise à jour vu que mon fils l'utilise encore mais il n'a eu droit qu'à 18 mois donc on l'a basculé sous cyanogen.

          • [^] # Re: Fragmentation

            Posté par . Évalué à 2.

            Pour être honnête il faudrait aussi ajouter la qualité déplorable du SDK

            Oui, j'ai bien dit que j'avais aussi pas mal de critiques à l'encontre d'Android… :)

            Sans oublier que Google lui-même abandonne le support de ses modèles flagship entre 6 mois et un an après leur sortie.

            On est clairement d'accord sur le fait que Google abandonne le support trop tôt… mais je suis à peu près sûr que c'est un peu plus que 6 mois / 1 an ! (le Galaxy Nexus non mis à jour à Kitkat avait fait scandale, car il était jeté alors qu'il n'avait "que" 1 an 1/2. Les Nexus 4 sont mis à jour vers Lollipop…).

            • [^] # Re: Fragmentation

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              (ça répond aussi à Albert_ et SF) eh bien je suis heureux que Google s'améliore (encore que prétendre qu'une Nexus 10 ne peut pas faire tourner la 5.0 ça reste quand même un beau foutage de gueule). J'avoue avoir un peu exagéré en reprenant les durées de support de tous les tels jusqu'au Nexus One voire le S au moins qui étaient ridicules.

              • [^] # Re: Fragmentation

                Posté par . Évalué à 1.

                prétendre qu'une Nexus 10 ne peut pas faire tourner la 5.0 ça reste quand même un beau foutage de gueule

                Tout à fait d'accord avec toi !
                Tu penses que Google devrait faire un procès en diffamation à ceux qui prétendent une chose pareille ?

                https://developers.google.com/android/nexus/images

  • # Et les brevets ?

    Posté par . Évalué à 3.

    laissez moi deviner, Microsoft verse 70M$ à Cyanogen pour qu'il reverse 70M$ à Microsoft en licences pour leurs brevets c'est ça ? :D

    Bon, sérieusement, ça se passe comment ? Une licence gratuite ? Un accord de non agression ? Une bonne grosse hypocrisie genre "non mais eux c'est bon, ils ne violent pas nos brevets secrets qu'on a sur Android" ?

    Parce que derrière Cyanogen c'est du libre, suffit de se baser sur leur code pour être tranquille ?

    • [^] # Re: Et les brevets ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Ce qu'il faut comprendre avec les brevets c'est qu'il s'agit d'armes.
      Et ce n'est pas parce que tu as une foule dans ton viseur que tu vas tirer sur tout le monde, tu choisis tes cibles.

      Microsoft n'a pas besoin d'excuses pour ne pas taper sur telle ou telle entreprise avec ses brevets, mais ses brevets sont son excuse pour taper sur telle ou telle autre entreprise (comme Google ou Samsung par exemple).

      Parce qu'il faut être franc : Microsoft est tellement énorme et a tellement joué sur ces histoires de brevets qu'il est fort peu probable qu'il existe la moindre entreprise bossant dans l'informatique qui ne puisse pas être attaquée par eux.
      Le reste c'est de la stratégie, de la politique, l'humeur du moment, et aussi ne pas abuser parce que s'ils abusent les lois risquent de changer quand les gens diront « ah mais on pensait pas que ça pouvait servir à ça les brevets ! » hypocritement.

      En attendant c'est un grand jeu de guerre.

      Yth.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.