Journal Réseau social décentralisé

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
7
11
sept.
2008
Bonjour,

Je trouve le concept de réseau social très intéressant, cela permet de se connecter avec d'autres personnes sur le web. Par contre, je n'aime pas trop comment c'est réalisé, et surtout sa fragmentation. Par exemple pour avoir des amis sur Facebook, il faut s'inscrire, de même pour chacun des autres réseaux.

Internet a été conçu pour être décentralisé, entre autre le mail (SMTP), les serveurs web (HTTP), Jabber (XMPP) ou OpenID reposent eux aussi tous sur ce principe que j'affectionne. Je me pose donc la question de comment on pourrait créer un réseau social utilisant des technologies décentralisées et standard.

Je ne connais pas bien les réseaux sociaux (je ne les ai pas encore beaucoup pratiqué à cause justement ce cet aspect propriétaire qui veut qu'on confie toute sa vie à un site web en lequel on n'a pas forcément confiance), alors je ne vais peut être pas être complètement correcte.

d'abord, établissons ce qu'on a besoin:
- contenu (blog bien souvent, sous diverses formes multimédia. Texte, images, vidéos)
- commentaires sur le contenu, authentifié
- association avec des amis
- souscription aux contenu d'autres personnes
- page personnelle résumant l'identité de quelqu'un

bon, j'oublie sûrement plein de choses

Voyons ce qu'on pourrais utiliser pour chaque chose:

contenu : des pages HTML, surtout qu'avec HTML5 on a la balise . Cela semble approprié.

commentaires : si on aime faire des pages statiques, on n'a aucune solution de ce coté. Sinon on peut utiliser un script PHP qu'on peut inclure sur les pages de contenu. Et tout passe par une interface Web.

Je pensait qu'il pourrait sans doute être intéressant de créer un standard pour poster des commentaires sur une page. Par exemple une balise < header > dans la section < head > d'une page HTML pourrait donner l'adresse d'un script CGI qui pourrait recevoir des commentaires (POST) sous un format standardisé, et en donner la liste sous une forme standardisée (XML probablement, surtout que les namespaces XML permettent de rajouter des informations spécifiques facilement, comme par exemple la note d'un commentaire). Le navigateur pourrait alors proposer une interface pour poster des commentaires et les lire, rien n'empêcherait le site à proposer une interface Web qui s'intègrerait mieux avec son design et gèrerait les extensions qu'il pourrait vouloir ajouter (les notes des commentaires). Tout cela utiliserait OpenID bien sûr

amis : Facile, la liste de contacts de Jabber/XMPP

souscriptions aux contenu de quelqu'un : on a RSS non ? par contre aucune authentification. La personne qui propose les contenus n'a aucun moyen de connaître qui à souscrit à ses contenus.

On pourrait imaginer une authentification OpenID pour accéder au flux RSS par exemple (si on veut partager certaines choses avec ses amis seulement par exemple). On pourrait imaginer même d'intégrer OpenID à HTTP. J'aimerais bien en tout cas.
Ce serait bien aussi que dans le profil Jabber (vCard) on puisse avoir un champ où on puisse mettre son OpenID (ou dans OpenID, un endroit où on peut mettre son adresse jabber :)

pages personnelle : Un script PHP qui agrègerait toutes ces informations pourrait être mis en place sur un serveur, idéalement il contiendrait aussi une redirection OpenID. Mais agréger tout cela n'est pas forcément évident:

- Statut de la personne. On peut piocher dans la vCard jabber/XMPP.
- Ses amis: la liste de contact Jabber/XMPP
- Qui à souscrit à ses contenus: en communiquant avec le module qui gère les flux RSS authentifiés
- Résumé des contenus: on suppose que c'est sur le même serveur/gérés par la même application et que cela peut donc être su assez facilement

Finalement, en écrivant cela je me rend compte qu'on a déjà presque tous les éléments. Reste à mon avis ce système de commentaires que j'aimerais voir intégré au navigateur et authentifié par OpenID, mais sinon, il n'y a qu'une intégration Web/HTML Jabber/XMPP à faire.
Comme je vous l'ai dit, je ne connais pas bien les réseaux sociaux, donc, avez vous d'autres idées ?

Mildred
  • # XMPP

    Posté par . Évalué à  4 .

    Je travaille pas mal avec XMPP ces temps-ci, et j'avoue que malgré quelques réticences sur la verbosité du protocole c'est un vrai bonheur à utiliser, à parser et à étendre. Au fond c'est juste un méta-protocole qui peut gérer sans peine la plupart des aspects liés aux réseaux sociaux.
    Un idée serais d'utiliser XMPP pour la transmission de contenu textuel (page Web, RSS, etc) et d'utiliser un protocole de transfert de fichier pour le binaire (chose qu'HTTP fait très bien). On pourrait avoir une sorte de "navigateur" XMPP capable d'interpréter les différentes formes de contenue et d'utiliser plusieurs protocoles de tranferts pour les données binaires.

    Qui s'y met ? :)
    • [^] # Re: XMPP

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Tu veux dire que tes blogs et tout les commentaires passeraient par XMPP ? Pourquoi pas ... Mais je vois mal l'avantage par rapport à juste donner un lien sur XMPP et utiliser HTTP (car de toute façon il y aura très probablement des images, alors HTTP sera utilisé)

      Sans compter que tout ce que tu envoies sur ta connexion XMPP passera par deux serveurs pour arriver au destinataire. Ça risque de pas mal augmenter le trafic. Sans compter l'espace disque nécessaire pour stocker les pages (si elles sont stockées sur le serveur)

      C'est peut être une bonne idée, je ne sais pas, mais j'ai un peu de mal à la comprendre ...
      • [^] # Re: XMPP

        Posté par . Évalué à  1 .

        L'avantage d'XMPP est que les clients peuvent communiquer directement avec les autres (enfin plus qu'un avantage, c'est même le but). Du coup nous l'utilisons au boulot pour construire tout un fatra de services : le chat, la mise en relation directe de clients par HTTP pour l'envoie de fichier, la diffusion de contenu en XML. Nous avons nos propres clients qui gère une partie nos contenus, des clients tiers qui gère leur propres espaces web, et en soit n'importe quel client XMPP peut gèrer son petit espace à lui dans le réseau (même s'il ne s'agit pas à proprement parler de réseau sociaux dans mon cas).

        Mais effectivement c'est lourd, du coup on met en cache le maximum de chose, la transmission de contenu binaire se fait en HTTP et on étudie la scalabilité du bousin à tout les étages. A l'exception de cette lourdeur, il n'y a pour l'instant aucune idée qu'on ai pas réussi à caser d'une manière ou d'une autre dans le protocole.

        HTTP est un protocole super pour les fichiers : il est simple, rapide, éprouvé. Mais AMHA il devient vraiment trop limité pour les besoins des applications webs d'aujourd'hui. Alors bien sûr on peut toujours encapsulé du XMPP dans du HTTP avec BOSH ( http://www.xmpp.org/extensions/xep-0124.html ) mais c'est une surcouche en plus.

        Du coup je me dis qu'un navigateur qui causerait avant tout XMPP, pour la présence, le contenu textuel, et même globalement pour permettre d'avoir un web vraiment vivant sans passé par des bidouilles en HTTP, ce serait vraiment l'idéal. La surcharge n'est pas forcément si énorme du moment qu'on bascule vers un protocole adapté pour le binaire.
    • [^] # Re: XMPP

      Posté par . Évalué à  3 .

      XMPP peut gérer plus que les réseaux sociaux. Comme tu l'as dit, c'est un méta-protocole extensible, asynchrone avec un système de présence.

      On peut faire des merveilles avec -- je travaille aussi dessus. Malheureusement, je trouve que la communauté XMPP (particulièrement la XSF) manque d'ambition en limitant XMPP à une copie de MSN (alors XMPP pourrait être beaucoup plus versatile).

      J'ai déjà longuement réfléchi à toute une pile de nouveaux services XMPP, effectivement le navigateur en ferait partie mais ça sera certainement parmi les derniers éléments; et inutile de partir from-scratch, les navigateurs Web existants feront l'affaire.

      Pour faire un facebook-like basé sur XMPP, inutile d'aller jusque-là. L'interconnexion des services XMPP et des Web Services, le web sémantique et l'infrastructure actuelle (avec un navigateur actuel) sont bien suffisants :).

      Il suffit que le serveur XMPP qui t'héberge dispose d'un service qui exporte ta liste de contact à l'application Web répartie (le Facebook-like), et qu'il y ait un schema de nommage des adresses (ou bien utiliser le champ Homepage de la vCard) pour pouvoir ensuite générer une page avec les liens vers tes contacts.

      En ce qui concerne les photos, les jeux et le microblogging qui font l'intérêt des réseaux sociaux, il ne suffit plus que d'avoir des services XMPP (plutôt que des bots, ça implique des extensions XMPP mais au moins c'est propre) qui exportent à l'aide de Web Services les "applets" aux différentes pages (réparties) qui l'utilisent.

      Un énorme mash-up basé sur XMPP et réparti quoi... Et des outils qui vont avec pour aider les gens à mettre tout ça en place.

      Beaucoup de boulot pour pas grand chose :).

      Si je devais choisir l'ordre, j'étendrais d'abord XMPP pour lui permettre de mieux répondre aux problèmes qu'il va bientôt affronter s'il est beaucoup utilisé (profilage, gestion avancée du compte, ...). Ensuite, le plus important, on l'attend depuis des années: la vidéo et la voix qui marche réellement en multi-plateformes, pas uniquement avec GTalk. Enfin, commencer à implémenter les parties les plus simples: une extension de micro-blogging (Twitter like), encore une fois, pas un bot! (dans ma liste de contacts, je veux... mes contacts humains!), et plein d'autres choses.
  • # Ce qu'il manque

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    À mon avis ce qu'il manque surtout ce sont des gens qui savent utiliser internet autrement que comme un minitel.

    Comme toi j'affectionne le caractère décentralisé de l'internet, et d'ailleurs je n'aime pas le concept d'OpenID pour cette raison.

    Pour jabber et le web, 10 secondes de recherches me font tomber sur ça : http://wiki.jabberfr.org/JWChat

    Voila, de mon coté je prépare un blog qui se veut abordable pour le grand public et ou je présenterais les intérêts, avantages et inconvénients d'avoir son propre petit serveur maison. Le but en gros c'est d'inciter madame michu à faire de l'internet. Bon pour l'instant je passe plus mon temps libre sur culture-libre, mais je vais m'y mettre plus sérieusement prochainement.
    • [^] # Re: Ce qu'il manque

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Comme toi j'affectionne le caractère décentralisé de l'internet, et d'ailleurs je n'aime pas le concept d'OpenID pour cette raison.

      C'est bizarre quand même openID n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler centralisé... c'est pas passport.
      • [^] # Re: Ce qu'il manque

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Peut être mais quand même je n'aime pas l'idée de centraliser mes mots de passe à ce niveau. Autant sur un parc avoir un CAS, je peux comprendre, mais étendre le principe à tout l'internet, ça ne me plaît pas.

        Cela dis je ne connais pas OpenID plus que ça, le principe me rebute trop pour que j'aille voir en profondeur le schmilblick. On peut avoir un serveur OpenID chez soit j'imagine, mais quid de l'authentification, est ce que je peux filer un certificat auto-signé ou est-ce que je dois taxer et payer verysign ou consort, tout ça pour pouvoir m'authentifier sur un pauvre forum phpbb ?

        Et bon, toute manière, si les gens ne changent pas leur attitude vis à vis de l'internet, ça fera surtout des gigantesques bases de données remplies de login/mot de passe et des habitudes numériques de chacun, tout ça stocké chez l'entreprise à but lucrative qui à coté de ça vous vends de l'informatique de confiance. Et même stocké chez votre asso à but lucratif que tous les admins systèmes sont des saints, ça reste quand même une cible de choix pour des personnes mal-intentionnées, j'imagine que ce genre de données ça peut ce revendre un max.

        Alors finalement, si c'est pour installer un serveur OpenID chez soi, c'est vraiment limite comme intérêt. Je peux tout aussi bien stocker mes logins/mdp dans un fichier chiffré et aller le consulter, en ssh si besoin est, quand j'en ai besoin.
        • [^] # Re: Ce qu'il manque

          Posté par . Évalué à  1 .

          D'un coté c'est faire confiance ou à une personne sur la conservation de ton mot de passe. ou faire confiance à 100. Tu crois que le petit site ou tu va chercher tes sous titres ou tes recettes de cuisine (exemple) crypte obligatoirement ton mdp ?
          • [^] # Re: Ce qu'il manque

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            C'est pour ça que j'ai plusieurs mot de passe ?

            Je sais pas pour toi, mais j'utilise pas le même mot de passe pour ma compte en banque, ma clef ssh, mon compte mail et mon compte DLFP.

            D'ailleurs quand je vais sur un service que je gènére des mots de passe aléatoire, je les gardes en général. Si on y a accède vraiment souvent, on a vite fait de les retenir. Si on y accède pas souvent, et bien c'est pas la mort de retrouver un mot de passe une fois de temps en temps.
            • [^] # Re: Ce qu'il manque

              Posté par . Évalué à  1 .

              Donc tu peux tres bien avoir plusieurs comprte OpenId

              - un pour ta banque, ta clé ssh
              - un pour tes différent compte mail
              - un pour DLFP, et autres sites de consultation

              etc, etc ...

              Je vois pas openId comme "tous mes mot de passe regroupé en un seul" mais comme un "regroupement de la gestion de mots de passe de même niveau à une seuleauthorité."
              • [^] # Re: Ce qu'il manque

                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .


                Je vois pas openId comme "tous mes mot de passe regroupé en un seul" mais comme un "regroupement de la gestion de mots de passe de même niveau à une seuleauthorité."


                Ouais bein moi j'utilise mon cerveau pour ça, ce qui à en plus l'avantage de l'entretenir à travers des exercices ayant une réelle utilité pratique, le tout sans me faire racketter par un certain Kawashima.

                Etpuis si j'ai plusieurs comptes OpenID, je dois bien avoir un mot de passe pour m'authentifier à chacun, et du coups c'est quoi l'intérêt par rapport à retenir ses mots de passe de chaque service plutôt que le mot de passe du compte OpenID pour chaque service?
                • [^] # Re: Ce qu'il manque

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Un des intéret que j'y vois moi c'est que ton mot de passe n'est pas stocké chez 20 sites différent. il est stocké dans ton cerveau et sur ton serveur OpenID
        • [^] # Re: Ce qu'il manque

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          A ma connaissance, OpenID ne nécessite pas forcément HTTPS, tout doit pouvoir passer par HTTP. Maintenant, si tu aime bien la sécurité, tu doit parfaitement avoir le droit d'auto signer ton serveur, et comme c'est le tien, ça ne pose pas de problèmes de sécurité.

          Ce que j'aime bien avec OpenID, c'est qu'on a même pas besoin de mot de passe pour s'authentifier. Par exemple mon serveur OpenID m'authentifie en utilisant Jabber. http://openid.xmpp.za.net/

          L'interêt par rapport à stocker tes mots de passe dans un fichier chiffré, c'est que tu n'a pas besoin de manuellement le déchiffrer, prendre ton mot de passe et le coller dans ton navigateur. Et comme dit au dessus, cela te permet de ne pas forcément faire confiance sur le site sur lequel tu t'authentifie.

          Et ce qui est bien avec OpenID, c'est que tu peux utiliser n'importe quel serveur OpenID et en changer en cours de route (sans changer d'OpenID). Donc si tu ne fais plus confiance à ton serveur, tu en changes. Pour cela il te suffit de mettre une balise dans ton code HTML, comme view-source:http://ki.lya.free.fr
          • [^] # Re: Ce qu'il manque

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Bon, moi je suis pas convaincu, je vie très bien sans. Maintenant si y a des gens qui trouvent ça indispensable, autant que ce soit libre. Tant que c'est pas une obligation, moi j'y trouve rien à dire, chacun fait sa cuisine comme il veut après tout.
  • # ma perception des reseaux sociaux

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Ne comprenant pas l'engouement autour de facebook il y a qques temps, j'ai pas mal cherché à comprendre le fonctionnement et l'intérêt, et je m'y suis plongé.
    Ce que j'ai compris : Facebook (et les réseaux sociaux en général), ce n'est qu'un "internet en plus petit", limité, et souvent proprio.
    Son avantage est proposer "simplement" à madame michou, les "grosses fonctionnalités d'internet" (blog, rss, forum, mail, partage de photos, applis web).
    Tout ce que fait facebook est dispo sur internet depuis belle lurette : facebook n'a fait qu'agréger tous ces services ensembles, en offrant également un SingleSignOn (signature unique) sur plein de services (application facebook)
    Tout le monde avait déjà (sauf madame michou) son réseau d'amis, à travers ses contacts mails, ses protocoles d' IM (jabber, gtalk, msn ..), ses blogs, l'agrégation des flux rss, ses services de partages de photos (flickr, picasaweb) ...
    Mais tous ces services sont dispersés sur la toile, et il n'y a que très peu de moyens d'agréger tous ces contenus (à part rss).
    Si on y réfléchit bien, google offre aussi tous ces services, avec un single sign on (le fameux google account). Mais ils sont tous dispersés, et ne communiquent pas encore beaucoup entre eux : si un ami a un blog blogger et un compte picasaweb, si je veux me tenir au courant de ses posts dans ces 2 services : faut que j'ajoute le flux rss de chacun des services à mon agrégateur. (madame michou ne connait pas les flux rss, et encore moins un agregateur rss)
    Aussi les apis de "google open social" devrait apporter un moyen de faire des applis utilisant le SSO de google, ainsi que des moyens de communications inter services/apps.
    Google est sur le bon chemin, mais comme dit, ce sera toujours ces "réseaux sociaux" qui détiendront les données personnels (le sso).
  • # ça existe déjà...

    Posté par . Évalué à  10 .

    Sous deux formes distinctes :
    - un réseau social décentralisé numérique : le Web
    - un réseau social décentralisé analogique : la Vraie Vie
  • # Periode transitoire

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Je pense que passer par un periode transitoire ou les reseaux sociaux sont proprios est un mal necessaire.

    D'une part, il faut que les fonctionalites se stabilisent un peu. Pour le moment les differents reseaux sociaux ont des fonctionalites tres differentes les uns des autres, et il faut un peu de temps pour que le strict necessaire apparaisse. On ne peut pas creer un standard dans un domaine qui bouge, il faut qu'on sache quoi standardiser. Open Social a commence ca un peu timidement, juste avec les appli web internes. Mais meme la c'est complique parce que les reseaux sociaux sont differents et ont des buts differents.

    D'autre part, les leaders comme Facebook n'ont aucun interet a ouvrir leurs portes donc ca ne viendra pas d'eux. Il faut que ca vienne d'un groupe d'acteurs qui est suffisement petit pour avoir besoin d'ouverture, et suffisement gros pour que ca aie un quelconque impact. Il n'y a qu'a voir Jabber: ca ne decolle pas tout seul avec les libristes, il faut des choses comme GTalk (et encore, il en faudrait plus).

    A mon avis on va d'abord voir des API sociales venir de grands groupes tels que Google, qui vont reunir leurs divers services. Ces API seront ouvertes, pour ceux qui veulent faire des applis avec authentication par Google (ou autre) et pouvoir utiliser la liste d'amis Google.

    La vraie standardisation viendra plus tard. A noter qu'il y a deja eu des initiatives, par le fondateur de Livejournal Brad Fitzpatrick (avant d'etre gobé par Google) et Joseph Smarr de Plaxo. Le principe est tres simple: regarder les liens XFN. Si je met un lien XFN vers la page de Joseph disant que c'est mon ami et que lui aussi met un lien vers ma page disant que je suis son ami, alors il est clair qu'on est amis. Plaxo utilise deja ca.
    • [^] # Re: Periode transitoire

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Ce qui est dommage, surtout, c'est que toutes les solutions proposées à un "nouveau problème" (ici les réseaux sociaux) et qui ciblent les masses soient forcément proprio.

      A quand une révolution apportée par le libre qui suscite l'engouement du grand public?

      XMPP permet entre autre le travail collaboratif (inkscape, abiword, etc.), mais Madame Michu s'en fout 99% du temps.

      XMPP permet de jouer en ligne, mais les autres aussi, et je ne pense pas qu'on verra les boutons "qui font tout tout seul" apparaître de sitôt dans nos clients favoris. Pourtant il suffirait d'un scrabble facile à utiliser et lancer (en se créant un salon à la volée?) et je convertis ma grand-mère et ses copines à l'informatique et jabber en 5min. Si y'a support du bridge en plus, c'est la révolution!

      XMPP devrait aussi, on le dit ici, apporter des solutions aux réesaux sociaux

      Yaka/Fokon fasse un client de la mort qui propose tout ça en même temps (y compris s'interfacer avec inkscape et abiword ou autre) ultra-simple d'utilisation.

      Quand on voit le temps et les efforts fournis autour de la VOIP et la vidéo, et qu'on n'a toujours pas un support généralisé (oui je sais, on m'attend pour les contribs, tout ça), je me dis qu'on a peut-être un problème de fond dans le développement.

      Au cas où certains ne seraient pas sur leurs gardes, le troll démarre ici:

      Le problème ne viendrait-il pas de l'évolution du standard XMPP et de ses extensions?
      Je conçois qu'XMPP est un standard où tout est mûrement réfléchi, mais est-ce vraiment efficace au fond, d'être aussi long?
      - on voit quand même des extensions remplacer d'autres extensions "parce qu'elles sont mieux", ou corriger des erreurs
      - on a plusieurs extensions qui proposent des solutions alternatives à la résolution du même problème ; oui, le libre, c'est le choix, mais bonjour pour les développeurs
      - pendant ce temps, un certain Google fait son API à sa sauce, et on se retrouve à essayer de courir après
      - et encore, mieux vaut un Google qui contribue que tous les autres systèmes proprios qui ont l'avantage de la flexibilité dans leurs évolutions

      C'est en lisant les commentaires sur Gajim 0.12 (qui doit arriver incessamment sous peu en beta ou alpha je ne sais plus) que j'ai réaliser que l'extension pour jingle n'est toujours pas officielle, du coup ils ne prennent pas le risque d'inclure un truc qu'ils devront changer (+ je suppose support ascendant avec l'ancienne méthode désormais obsolète etc.).
      Faudrait que ça se bouge beaucoup plus vite, non?!
      • [^] # Re: Periode transitoire

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Que des innovations soit implementees sous forme de logiciels libres c'est possible, mais les standards ne peuvent pas innover. C'est contraire a l'idee meme d'un standard : un standard est la pour mettre d'accord des acteurs existant, pour stabiliser des choses qui existent deja. Pas pour montrer la voie.

        Il ne faut pas melanger "logiciel libre" ("le libre" dans l'absolu je ne sais pas trop ce que ca veut dire) et "standard".

        XMPP est un standard. XMPP n'a pas invente la messagerie instantannee ou les systemes pubsub (publication-subscription).
        • [^] # Re: Periode transitoire

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Et donc, la seule solution c'est d'attendre après Google pour innover?
          C'est bien dommage!
          Pourquoi n'y aurait-il pas un centre de discussion "jabber expérimental" où les développeurs de clients et serveurs se retrouveraient, feraient des propositions, puis ceux qui le souhaitent se lancent dans des branches expérimentales?
          (Oui, je sais, encore plus facile à dire, et c'est déjà pas évident de suivre les extensions officielles).
      • [^] # Re: Periode transitoire

        Posté par . Évalué à  2 .

        Travail collaboratif, scrabble, bridge, vocal et compagnie...
        J'ai beaucoup d'espoir dans le boulot sur telepathy (chez fd.o) et decibel (pour kde4) / equivalent Gnome (?)
        On pourra enfin s'en servir dans cette direction (la creation de ton "client de la mort") puisque le client sera tellement masqué qu'il représentera ton bureau complet et tes applis de manière transparente
        • [^] # Re: Periode transitoire

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Certes, moi aussi.
          Mais on va se retrouver en conflit avec le commentaire au-dessus: KDE fait son K-scrabble avec son extension jabber maison, et Gnome fait son G-scrabble avec son extension maison.
          L'idéal ce serait un organisme qui centraliserait les idées et permettrait à tous les dévs de faire de l'expérimental sans attendre le standard, mais en travaillant tous dans le même sens.
          Ici, tu vas me dire KDE et Gnome, ils vont sûrement réussir à se trouver, mais quid des développeurs des clients alternatifs?
          Je suis sûr que les systèmes de réseaux sociaux qui utilisent jabber seraient ravis de bosser avec plus de monde pour pousser des idées de l'expérimental jusqu'au standard, mais sans centralisation, c'est à celui qui fera son extension qui aura la même fonction que les autres mais totalement incompatible le plus vite possible.
          (Que ce serait-il passé si jingle était apparu en même temps qu'un autre API libre de chez Apple, et qu'une troisième API libre de chez IBM? Qui aurait accepté de lacher son boulot pour suivre l'autre? Même si XMPP avait tranché, qui peut contrer un Apple qui balance son client sur toutes les machines Apple, et un Google qui balance son client à qui veut de ses services?)
      • [^] # Re: Periode transitoire

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        > Le problème ne viendrait-il pas de l'évolution du standard XMPP et de ses extensions?
        > Je conçois qu'XMPP est un standard où tout est mûrement réfléchi, mais est-ce vraiment efficace au fond, d'être aussi long?
        > - on voit quand même des extensions remplacer d'autres extensions "parce qu'elles sont mieux", ou corriger des erreurs
        En presque dix ans les besoins et les approches changent, la technologie XMPP s'améliore, ce n'est donc pas vraiment étonnant que certaines extensions soient changées par des nouvelles. Après des fois c'est peut-être pas toujours très jusitifié, c'est vrai.

        > - on a plusieurs extensions qui proposent des solutions alternatives à la résolution du même problème ; oui, le libre, c'est le choix, mais bonjour pour les développeurs
        Même problème, ils ont été fait à des moments différents, ou pire encore par des gens différents. Par exemple la technique la plus courante pour les avatars utilisent un truc très moche qui consiste à mettre dans chaque message de présence un hash de l'avatar. Cette technique a été faite par Apple pour iChat, la XSF a standardisé cette méthode dans un XEP informationnel, alors que pendant ce temps là elle poussait l'utilisation de PubSub, qui a l'époque était pas encore mur sur les serveurs, ce qui fait que maintenant la plupart des clients utilisent la technique iChat.

        Donc oui c'est regréttable, pour moi ça vient de PubSub qui est beaucoup trop complexe, ils ont voulu faire un truc qui fasse trop de chose, alors qu'ils auraient du commencer par un truc plus simple, quitte à faire évoluer le standard par la suite.

        > - pendant ce temps, un certain Google fait son API à sa sauce, et on se retrouve à essayer de courir après

        Google n'a fait que Jingle (et deux trois extensions très mineures), et Google a participé au groupe de travail jingle pour standardisé ça, donc on ne peut pas dire qu'on court derrière au niveau du standard.

        Après la XSF est un organisme ouvert, rien n'empèche n'importe qui de participer au décisions, et même d'être élu pour pouvoir voter pour les standards autour de Jabber.

        En fait pour moi le gros problème c'est que les clients attendent toujours les XEP de la XSF plutôt que de faire eux même des essais et de proposer des extensions. Là en général on a des extensions avant d'avoir des implémentations, donc il n'y a même pas d'implémentation de référence pour pouvoir tester sa propre implémentation.
  • # Pinax

    Posté par . Évalué à  1 .

    Sinon y’a le « framework » http://pinaxproject.com/ qui répond à peu près à tes critères, excepter que ça n’utilise pas jabber (en tout pas pas encore) mais django.
  • # étude de l'existant

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Tu n'as pas fait une étude de l'existant ? :)

    http://www.google.fr/custom?cof=AH%3Acenter%3BLP%3A1%3BLW%3A(...)

    me donne
    https://linuxfr.org//~netchaiev/26793.html Réseaux Sociaux OpenSource (avec des réponses collant à ta demande)
    https://linuxfr.org//2007/11/05/23300.html OpenSocial, un pas de plus vers une « société des réseaux sociaux » (des API)
    https://linuxfr.org//2005/08/04/19396.html Ouverture du code du réseau social Dotnode.com
    https://linuxfr.org//2007/11/03/23298.html Sortie de Posteet, le réseau social de partage d'astuces et de codes
    https://linuxfr.org//2008/07/12/24316.html Microblogging enfin libre, ouvert et décentralisé avec Laconi.ca et les spécifications OpenMicroBlogging

    cela fait déjà une bonne base de départ
  • # Est le pognon, il est où?

    Posté par . Évalué à  3 .

    Comment est-ce que tu vends des espaces publicitaires avec un truc comme ça? Ou plutôt, comment tu gagnes de l'argent?
  • # Comment ce serait possible

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Ce qu'il faut, c'est créer un nouveau service de réseau social, dont le code est libre. Voilà comment ça se passerait pour les utilisateurs les plus courants :

    > L'user lambda s'inscrit sur le site, crée sa fiche, qui par défaut contient les modules photo, musique, commentaires, blog, statut (qui serait en fait un module microblogging), qui sont des modules simples, directement intégrés au site et compatibles avec un max d'applis ou services web. Il peut facilement, à partir de son logiciel de gestion de photos (f-spot, picasa, iphoto), de musique (amarok, itunes, wmplayer) ajouter du contenu.

    > L'user moyen s'inscrit sur le site, et remplace les modules simples par des modules/plugins interagissant avec par exemple, sont compte flickr ou son phpwebgallery pour les photos, son mpd/ampache pour la musique, sont dotclear pour son blog+commentaires, son twitter/identi.ca pour son statut (microblogging), etc..

    > L'user avancé télécharge le soft, le met sur son serveur, et remplace les modules par les applis installées son serveur (dotclear, laconi.ca, mpd, etc).

    Et tous ces users peuvent s'ajouter comme amis grâce à leur lien, il y'a des templates en fonction de l'utilisateur (ado, groupe de musique, professionnel,..).

    En fait, ce serait à la fois un service de réseau social clé en main pour les lambdas et un agrégateur de vie online (type netvibes mais public) pour les avancés.


    Les pré-requis ( par module j'entends application intégrée à la page, par plugin, un plugin installé dans un logiciel (itunes, f-spot, etc) intéragissant avec les modules du site)
    - il doit être..libre bien sûr. Il faut que les users lambdas puissent s'inscrire à ce service aussi facilement que sur n'importe quel autre, et que les users plus avancés puissent télécharger le logiciel pour le mettre sur leur serveur, à l'image d'identi.ca

    - il doit être modulable pour attirer les faunes de tous les autres réseaux sociaux, en clair, s'adapter aux cas rencontrés : ceux qui veulent retrouver leurs anciens copains de classe et collègues de bureau (facebook, copains d'avant), les groupes de musique (myspace, last.fm), les adolescents qui veulent "lâcher des comms" à leurs 3996 contacts et avoir leurs groupes de musique comme amis (myspace), les microbloggeurs (twitter), etc etc

    - il doit être compatible avec un maximum de services/applis web/logiciels, libres ou non, soit en étant compatibles avec les APIs, soit en les intégrant dans des modules, soit avec des plugins.
    quelques exemples : côté services : myspace, facebook, twitter, identi.ca, last.fm, ..
    côté applis web : dotclear, wordpress, laconi.ca, flicker, opentape..
    côté logiciels : f-spot, digikam, iphoto
    ça donnera un avantage aux solutions libres, qui seront plus facilement intéropérables que les solutions proprios aux APIs limitées. en plus, on peut même intégrer certains softs libres en tant que modules (opentape pour la playlist par exemple).

    - il doit être S-E-X-Y et S-I-M-P-L-E. ça va de soit, il faut qu'il attire les gens.

    Ce serait du boulot, mais ce serait pas impossible, si une communauté se formait autour pour créer les modules/plugins..

    Désolé si je suis pas totalement clair mais j'écris ça à l'arrache. Faudrait que je conceptualise le truc avec des mockups..
    • [^] # Re: Comment ce serait possible

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Je comprends pas les francophones qui utilisent le terme mockup. En français on dit une maquette.

      C'est pas la peine d'utiliser des mots de langues étrangère pour des concepts qui sont déjà parfaitement recouvert par un mot de sa langue natale.

      Sinon, les sites sociaux, je crois qu'ils ont beaucoup d'utilisateur parcequ'ils te forcent à créer un compte pour voir la moindre photo que t'envoie un pote. Et bien sûr la plupart des gens vont s'inscrire et filer leur mail. Le succès de ces sites repose sur cette pratique plus que douteuse que je trouve être un manque de respect.
    • [^] # Re: Comment ce serait possible

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Cette approche me parait sympa mais :

      - Pour intégrer le status/"twittering" et le "blogging" on peut utiliser RSS ans problèmes pour ne pas avoir à modifier l'existant. le plus dur serait d'intégrer les commentaires, à moins d'utiliser une tierce partie

      - Pour le reste il faudrait modifier à peu près tous les logiciels pour s'intégrer avec ta solution : par exemple on peut intégrer un flux RSS de photos de gallerie web php ou de flickr, mais comment avoir une fonction d'upload depuis fspot ou autre ?
      Je vois mal aussi comment intégrer/gérer/merger les contacts myspace/facebook/twitter et autres dans un seul service (sans oblier une couche xmpp)

      En fait, pour le moment le seul truc réalisable facilement dans ton idée existe deja ;)
      http://friendfeed.com/ proprio bien sur, mais qui intègre pas mal de services apparemment : RSS, twitter/tumblr, facebook, picasa, rediit/digg/delicious, youtube/vimeo..., et je vois même une icone disqus (commentaires) et une icone gtalk trainer...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.