Journal les SSLL et les annonces de recrutement (troll inside, vendredi c'est permis, etc)

Posté par . Licence CC by-sa
Tags : aucun
-27
22
fév.
2013

pour un recrutement dans une SSLL parisienne,
elle demande un CV au format suivant :

Texte brut (.txt) LaTex (.tex) Postscript (.ps) Texte mis en forme (.rtf) HTML (.html) Adobe (.pdf) Document StarOffice (.sdw) Word (.doc)

on leur dit ou pas que :
- StarOffice n'existe presque plus et que depuis on a eu OpenOffice puis LibreOffice ?
- pdf ou doc c'est quand meme sacrement fermé comme format (bon ok docx c'est du xml)

  • # PDF fermé ??

    Posté par . Évalué à 10.

    Autant le DOC fermé, je comprends ; autant le PDF, ça m'a l'air parfaitement librement implémentable…

  • # Faut pas cracher dans la soupe

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Eh, on ne va pas se plaindre qu'ils acceptent trop de formats, si ?

  • # Pour les tester

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Faut leur envoyer un CV écrit en ADA :)

  • # Jamais content les gens

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour une fois qu'une société accepte un nombre conséquents de formats, on ne va pas se plaindre? Ah mais si, j'oubliais que râler, ça faisait parti du charme d'être français. ;)

  • # Quand c'est ouvert, c'est fermé?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    • pdf ou doc c'est quand meme sacrement fermé comme format

    http://en.wikipedia.org/wiki/PDF/A#Standards

    • [^] # Re: Quand c'est ouvert, c'est fermé?

      Posté par (page perso) . Évalué à -7.

      PDF/A étant un standard ISO, faut ouvrir son portefeuille pour obtenir la norme.

      • [^] # Re: Quand c'est ouvert, c'est fermé?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        un peu plus de 100€, soit ~2 heures de développeur compétant pour un doc nécessitant des milliers d’heures de développement, et ensuite pas de royalties à ma connaissance (contrairement à AVC par exemple), trop dur la vie.
        Certes, il y a un débat sur les normes ISO, à savoir si c'est ouvert ou pas, mais bon, je répondais à l'auteur du journal qui dit "sacrément fermé", et ça c'est bien faux quand même… c'est pas gratuit ni libre certes, mais ce n'est pas sacrément fermé non plus!

        • [^] # Re: Quand c'est ouvert, c'est fermé?

          Posté par . Évalué à 2.

          Certes, il y a un débat sur les normes ISO, à savoir si c'est ouvert ou pas, mais bon, je répondais à l'auteur du journal qui dit "sacrément fermé", et ça c'est bien faux quand même… c'est pas gratuit ni libre certes, mais ce n'est pas sacrément fermé non plus!

          Marrant de voir Zenitram ecrire ca… Le meme Zeniram qui semble si binaire dans le "c'est libre ou pas"… Là on le voit enfin admetre qu'on peut ne pas être libre, mais pas être "sacrément fermé" non plus. Comme quoi tout peut arriver ^

          • [^] # Re: Quand c'est ouvert, c'est fermé?

            Posté par . Évalué à 7.

            Il est binaire sur le libre parce qu'il a une définition précise pour le libre. Note, le libre, pas l'ouverture (open source ne compte pas comme ouvert, c'est considéré comme un synonyme de libre). Donc, quand il dit que ces normes ne sont pas libres, c'est qu'elles ne rentrent pas dans la définition du libre (« la », « sa », suivant vos goûts). Je suppose que ça lui ira si on dit « elles sont propriétaires » au lieu de dire « elles ne sont pas libres ». Mais le concept d'ouverture est dissociés du concept de liberté, même si on les trouve souvent ensemble. Certains projets sont libres, mais plutôt fermés (développement en interne, refus des contributions extérieures…). D'autres projets propriétaires sont plus ouverts (certains jeux, par exemple, sont très ouverts aux modifications, les encouragent, les aident, prennent en compte les suggestions des utilisateurs, voire distribuent leur code source sous une licence non libre).

            Maintenant, s'il y a une définition claire et couramment acceptée de l'ouverture, avec des critères aussi précis que pour le libre, ça m'intéresse. On peut être binaire sur le libre parce que la définition permet cette dichotomie. La définition de l'ouverture n'est elle pas justement plus nuancée, si bien qu'il y a moins de personnes capables de dire « c'est ouvert, ou pas, mais il n'y a pas de “plus ou moins ouvert” ! » ?

            La phrase de Zenitram marque d'ailleurs la présence de cette nuance, et il réagit (comme souvent) sur les mots utilisés. Il y a « un débat sur l'ouverture ou non des normes ISOs ». En présence de ce débat, utiliser le terme « sacrément fermé » est contestable. Si c'était le cas, il n'y aurait pas de débat, non ?

      • [^] # Re: Quand c'est ouvert, c'est fermé?

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est pareil pour les normes SMPTE…. pourtant, ca me choque pas. Et cela reste des normes, donc ouvertes à tous.

  • # Tu pinailles, c'est pathétique ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Franchement, vu le nombre de format acceptés, ton pinaillage fais pitié …

  • # XML

    Posté par . Évalué à 7.

    bon ok docx c'est du xml

    Le fait que ce soit du XML ne garantit en rien l'ouverture du format. Tu peux inclure un BLOB dans ton XML.

  • # dommage

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tu te serais arrêté à ta remarque sur StarOffice, ton journal aurait juste pu passer pour un truc vaguement drôle.
    Maintenant, tout le monde te prend pour un pinailleur de première.

    • [^] # Re: dommage

      Posté par . Évalué à -2.

      mais rassure toi, j'assume pleinement mon etiquette de pinailleur du jour :p

  • # Mets donc ton LaTex chérie...

    Posté par . Évalué à 2.

    Comme le but semble etre de pinailler, ca choque personne le .tex ?

    Nan parce que, pour moi, un CV, c'est un truc non-modifiable, donc un .pdf ou un .dvi, oui, mais le reste…

    Apres, un .txt, c'est original… Mais pourquoi pas, ca évite de se demander de quelle couleur doit etre la barre de séparation, si elle doit plutot faire 80% de la largeur ou 90% et autres conneries dont on se fout complètement pour recruter un mec qui va trifouiller des routeurs et des unix, et jamais avoir à pondre le moindre document.

    • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      pour recruter un mec qui va trifouiller des routeurs et des unix, et jamais avoir à pondre le moindre document.

      Ah bon, même pas pour documenter ce qu'il met en place ?

      • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

        Posté par . Évalué à 2.

        Bah s'il trifouille des routeurs et des Unix, on peut supposer qu'il va écrire sa doc dans un fichier texte, avec ed ou pire (vim, emacs), et être donc intéressé par la qualité de sa mise en page avec ce format. S'il utilise troff pour générer son fichier texte, ça va se voir, et c'est plutôt un bon point, non ? (il est capable d'écrire des pages de man)

      • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

        Posté par . Évalué à 1.

        bah, pour documenter les outils internes, j'ai plus souvent vu des wikis, et des --usage bien faits. Une page de man, pourquoi pas, mais j'ai jamais eu besoin d'autant.

        Par contre… un doc ou un pdf, bof.

    • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

      Posté par . Évalué à 3.

      Un document modifiable ça permet aux SSII d'ajouter les trucs qu'ils veulent pour proposer ton CV à un client. Une pratique tout sauf honnête mais hélas très répandue…

      • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est bien pour ca qu'il est absolument hors de question que j'envoie un CV sous une forme modifiable.

        • [^] # Re: Mets donc ton LaTexchérie...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est bien pour ca qu'il est absolument hors de question que j'envoie un CV sous une forme modifiable.

          il te suffit d'y aposer une license, ce n'est pas une question de format.

        • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          T'inquiète pas dans les SSII il y a des gens payés pour le réécrire dans ton dos.

        • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce que dit Juke est très juste.

          De plus, même ton PDF est modifiable par ton correspondant à partir du moment ou il peut l'afficher !

          Il faut des compétences en Photoshop Gimp mais c'est pas un problème, import, export, tout ça…

          D'ailleurs, si la RH veut effectuer ses recrutements en distribuant des CV anonymisés aux autres services de l'entreprise, elle en a bien le droit.

          • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Il faut des compétences en Photoshop Gimp mais c'est pas un problème, import, export, tout ça…

            Même pas besoin de faire de la retouche goret, la suite Adobe intègre un éditeur de PDF. Du coup j'envoie mes CV avec des DRM, y a pas de raisons, faut que ça serve dans les deux sens :-D

            • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

              Posté par . Évalué à 2.

              La suite Adobe a un coût non négligeable et la méthode, de goret comme tu dis, reste valable en cas de DRM :)

              • [^] # Re: Mets donc ton LaTex chérie...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                La suite Adobe a un coût non négligeable

                Parce que les gens (pro ou perso) la payent ?

                la méthode, de goret comme tu dis, reste valable en cas de DRM :)

                Juste au cas où, c'était une boutade, je suis passé au CV sous forme de page perso (©1997), ça fait un premier filtre automatique :-D

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.