Journal Sortie de Skrooge 1.0.0

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
17
14
oct.
2011

Skrooge est un outil de gestion financière personnel, assez méconnu, même si on recense une dépêche… fin 2009 !? Je vous renvoie donc à cette dernière pour la liste de fonctionnalités, déjà impressionnante à l’époque, ou à la liste actualisée et quelques vidéos.

L’ergonomie est toujours aussi peu intuitive, mais elle se révèle efficace avec le temps. Alors un bon moyen de se faire une idée du logiciel est d’aller faire un tour à sa documentation pour l’utilisateur (parce qu’on est encore vendredi : et oui, Kde a bien une documentation, très étoffée qui plus est, et mettons sous le tapis que la doc. du logiciel est quelque peu dépassée…). Pourquoi utiliser Skrooge plutôt qu’un autre ? Parce que déjà c’est du Kde, donc l’assurance d’un logiciel de qualité, très configurable, et dans le cas de Skrooge les développeurs ont poussé le vice.

Capture d’écran de Skrooge

Pour ceux qui ne sont pas convaincus, voici une petite liste totalement subjective de fonctionnalités :
— (parce qu’on est toujours vendredi) une interface totalement configurable, que ceux qui se plaignent de la lourdeurrichesse des applications Kde considèrent la capture d’écran ;
— les graphiques et l’écran d’accueil sont hautement personnalisables ;
— destiné à la gestion personnelle, pas de concepts financiers à ingérer, sans pour autant tomber dans le travers de l’application financière trop simplifiée ;
— traitement automatisé des opérations importées, typiquement on fait une recherche sur « achat CB Kleber », et à toutes les opérations trouvées on va automatiquement spécifier le tiers « Kleber » et la catégorie «Loisirs > Librairie » ;
— le groupement des opérations (par ex. « derniers 7, 15 jours, mois, année »).

  • # Des développeurs à l'écoute

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 15/10/11 à 00:54.

    Très bon logiciel en effet. J'ajouterai par ailleurs que les développeurs principaux sont français et sont très à l'écoute des attentes des utilisateurs. J'avais par exemple pu échanger avec l'un deux, il y a quelques temps pour la prise en charge de l'import de fichiers issus du logiciel Grisbi. L'import était possible peu de temps après.

  • # 1995

    Posté par . Évalué à 0.

    Mon atari 520 ST avait des graphiques plus joli que ce camenbert immonde :-)

    C'est quand même digne qu'après 20 ans le LL, il n'y a pas encore d'objet graphique plus joli.

    • [^] # Re: 1995

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      digne ... mais c'est dingue

      Tiens, on lisait qu'inverser deux lettres ne change pas la lecture (bon, là il manque aussi un u)... à votre première lecture rapide, vous avez lu quel mot ?

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: 1995

        Posté par . Évalué à 4.

        Effectivement j'avais lu dingue... Pourtant il manque aussi une lettre !

        En fiat on puet isnerevr puuisrels ltertes mias il fuat gaderr la prmeière et la dnerière à lerus palecs. Il praaît que ça fnnciotnoe muiex en anagils.

        • [^] # Re: 1995

          Posté par . Évalué à 4.

          En fiat on puet isnerevr puuisrels ltertes mias il fuat gaderr la prmeière et la dnerière à lerus palecs. Il praaît que ça fnnciotnoe muiex en anagils.

          Il semble qu'en fait ce soit assez facile d'exhiber des cas qui ne mnechart pas du tout. C'est une question d'apparence globale du mot : si tu changes de position les lettres "remarquables" (celles qui montent plus haut ou descendent plus bas de la moyenne, j'intuites), tu peux te retrouver avec un texte totalement imbitable.

      • [^] # Re: 1995

        Posté par . Évalué à 9.

        J'avais lu « digne » et analysé immédiatement que ça ne collait pas avec le sens et remplacé dans la foulée par le mot le plus probable à cet endroit « dingue ».
        Le processus est assez automatique, je sais que j'ai lu digne, mais le seul sens de la phrase que j'avais à la fin de sa lecture c'était avec dingue.
        Je suis conscient d'avoir corrigé la faute de moi-même, mais sans chercher à le faire, comme un réflexe quoi, on le voit faire, on peut l'interrompre ou l'altérer, mais si on laisse faire, il se fait tout seul.

        Yth.

  • # Pas mal

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    C'est effectivement un logiciel intéressant que j'ai commencé à utiliser il y a quelques semaines.
    Par contre niveau configuration, j'espère que ça s'est amélioré depuis la 0.7.4, car impossible de configurer les tracés sur les graphiques qui sont trop épais et donc illisibles quand il y a plus de 3 courbes.
    J'ai en tout cas bien aimé l'ergonomie pour les fonctionnalités de base. À suivre …

    • [^] # Re: Pas mal

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui, ça s’est amélioré, on peut zoomer maintenant sur les graphes de la page d’accueil, ce qui rend les graphiques plus lisibles.

      Le seul reproche sur les graphes qu’il y aurait à faire et la taille des textes trop petite. Perso, pour manipuler des graphes à longueur de journée, je considère l’épaisseur des traits comme une bonne chose (distinction des couleurs plus facile), et mettre plus de 3 courbes sur un graphe comme une très mauvaise idée ! :p

    • [^] # Re: Pas mal

      Posté par . Évalué à 2.

      Je l'utilise également depuis quelques semaines même si je ne le maitrise pas complètement (et c'est un euphémisme).
      Par contre, je ne le connaissais absolument de nom : une dépêche pour le faire connaitre serait une bonne chose.

  • # Et il y a des TAGS !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'utilise Kmymoney depuis des années, mais j'envisage très fortement une migration vers Skrooge, et ce pour une seule et unique raison : la gestion des Tags.
    Pour chaque ligne, en plus d'appartenir à une catégorie donnée, on peut positionner des Tags, ce qui permet d'avoir une gestion assez fines des dépenses liés à des évènements particuliers.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.