Nicolas Boulay a écrit 14271 commentaires

  • [^] # Re: Pourquoi se donner tant de mal ?

    Posté par . En réponse au journal [bookmark] terminaux et protection contre la copie. Évalué à 2 (+1/-2).

    Je suis de moins en moins d'accord avec cette vision des choses. Les mainteneurs connaissent la distrib et leur contrainte bien mieux qu'un dev, c'est évident. Les mainteneurs peuvent être plus à jour sur les problèmes de sécurité (sauf pour openssl…).

    Mais typiquement, j'ai un frein psychologique à mettre à jour ma distrib : je n'ai pas envie de perdre des jours à rependre un éventuel "epic fail" de mise à jour. Résultat, je me trouve avec un firefox obsolète, alors que son système d'upgrade est sécurisé. En tout cas, bien plus que de garder une vieille version, même en LTS.

    Peut-être que les mainteneurs devraient faire des packageurs automatiques, utiliser des conteneurs Dockers (sans doute la meilleur idée pour les applications serveurs ayant 12000 dépendances).

    Urpmi et autre yum ont montré la voix à suivre, mais Androïd et iOS ont montré une autre voie un peu plus souple (un "store" et une base qui se met à jour d'une autre façon).

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: un nouveau HDL !

    Posté par . En réponse au journal Un composant électronique TapTempo avec Chisel3. Évalué à 3 (+0/-0).

    Je me doute qu'il existe plein de langage, mais entre un prof of concept et un un truc utilisable en production il y a un monde. SystemC était à la mode, mais la détection d'erreur n'était vraiment pas sympa.

    Après pour l'histoire du «behavioral», le principe de chisel est de faire un design synchrone et synthétisable. Du coup si c'est pas synthétisable ou synchrone alors le code n'est pas juste et doit provoquer une erreur. Il n'y a donc pas de séparation entre le comportementale (behavioral) et le synthétisable (RTL).

    De mémoire, le behavioral était synchrone, c'est juste que le synthétiseur générait sa clock. A l'époque (autour de 2000), il y avait 3 modes: sans clock, avec une metaclock (la vrai clock était un multiple de la metaclock), ou avec une horloge mais avec des constructions inhabituel comme des wait sur l'horloge qui induisait des machines d'états parfois plus simple à écrire que le gros switch.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Toujours faux. On peut augmenter le travail à temps partiel en agissant sur les chômeurs et les personnes en situation de non-emploi (et donc sans convertir des temps plein en temps partiel). Et dans ce cas là, c'est difficile de prouver que l'augmentation de l'emploi à temps partiel se ferait avec une augmentation de la pauvreté. Cela pourrait même être l'inverse.

    Oui, tu peux. Les gouvernements successifs ont essayer pendant 30 ans, et cela ne marche pas. Ta proposition est juste ce qu'ils tentent de faire depuis 30 ans, sans aucun succès. A un moment, il faut arrêter de jouer aux shadocks, et de croire à la marmotte.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Tu résumes un long poste par sa dernière phrase, donc forcément tu passes à coté.

    Le sujet était le chômage avec des statistiques des pays.

    Ensuite, je parle de temps partiel en France, avec l'état actuel des choses. Si on augmente le temps partiel, les salaires seront réduit d'autant, forcément. Si il y a plus de temps partiel, les salaires baisseront et la pauvreté augmentera. Les salaires horaires français ne vont pas magiquement augmenter.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 6 (+3/-0).

    il y a eu des élections fin 2015, et début 2016, qui ont changé ça.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Pour les bas salaires, c'est le cas. Regardes avec quoi vivent la cohorte de caissière et de femmes de ménage à temps partiel payé au SMIC horaire.

    Bref, tu insinues des choses sur la pauvreté sans la mesurer, ni la corréler avec le taux de temps partiel d'un pays.

    Tu peux le faire aussi ! Mais cela ne change rien. Le temps partiel étant corrélé avec le taux de chômage, et le chômage ne l'étant pas avec la pauvreté, la pauvreté n'est pas corrélé avec le temps partiel.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Ils ont aussi changé de méthode en cours de route, lié à une élection de mémoire, et en n'appliquant plus les règles du FMI.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Definir temps complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Encore des grosses boites privés, comme tu le notes toi-même. En Allemagne, la rh d'une usine peut être tenu par un syndicat, et les patrons n'ont pas le choix. Ainsi, ils sont responsables, et ne s'oppose pas bêtement, mais en même temps, la moindre demande est satisfaite ou presque, ou alors, il y a une grosse gréve comme la dernière.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # un nouveau HDL !

    Posté par . En réponse au journal Un composant électronique TapTempo avec Chisel3. Évalué à 5 (+2/-0).

    Enfin un HDL open source à la base :) Ce n'est pas si courant.

    Une question bête : est-ce qu'il est facile de faire une sorte de code "behavioral VHDL". En 2000, cela permettait de sortir l'horloge du design, mais au prix d'une synthèse lente. Cela permettait de faire générer des machines d'état avec des "wait" de signal. Cela permet aussi de redécouper un pipeline après coup (en VHDL, il faut ajouter des registres en sortie et faire confiance au synthétiseur).

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Faut savoir si tu ne parles que de chômage ou si tu insinues des choses sur la pauvreté.

    J’insinue qu'il n'y a pas de corrélation entre taux de chômage et pauvreté. J'ai bricolé un diagramme XY avec le taux de pauvreté de l'OCDE De 2015 et le taux de chomage de T2 2016 de l'OCDE aussi (quelle interface de merde pour créer un graph aussi simple).

    Correlation ?

    Comme on peut le voir : il n'y a aucune corrélation entre taux de pauvreté et chômage.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Ou presque ?

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 4 (+1/-0).

    On reconnait là, les petits jeunes. Les plus gros thread sur Linuxfr, ont toujours eu lieu sur des débats politiques. Cf par exemple, le débat autour du referendum sur la constitution européenne.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: La methode scientifique

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    C'était un peu une boutade ironique, ce qu je voulais surtout dire, c'est que le taux de chômage n'est pas une bonne variable à regarder pour lutter contre la pauvreté.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 7 (+4/-0).

    Ce sont les mêmes méthodes depuis 30 ans. Regardes au Portugal, ils font l'inverse de ce que demande le FMI, et ils vont de mieux en mieux.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Je répondais uniquement à "Quitte à devoir en mettre plus au travail pour que ce soit soutenable. " qui sous-entend de façon puérile qu'il serait facile de remettre plus de gens au travail.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Definir temps complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 3 (+0/-0).

    Ce qui est tout aussi ridicule. En Allemagne, les syndicats sont très puissant, bien plus qu'en France. Les derniers grèves d'IGmetal dans l'industrie n'aurait jamais lieu ici. En France, il n'y de gréve qu'à la SNCF/RATP, les routiers et les éboueurs (marseillais).

    En suisse, si ils ne virait pas en premier les frontaliers, le taux de chômage ne serait pas le même dans le pays. Sans compter l'industrie de détournement, pardon, de "l'optimisation fiscal", avec la toute nouvelle loi "patent box" qui vient de sortir.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Definir temps complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 4 (+1/-0).

    Ben oui je l'ai lu, mais il me semble évident aux yeux de tous que la "taux de non-emploi" ne peut-être retenu comme un indicateur de chômage car tu n'as pas démontré que le temps partiel était subi par l'employé. C'est un biais de raisonnement qui me semble tellement gros que j'ai carrément eu du mal à imaginer que tu ne l'ai pas vu 😀.

    J'ai l'impression que tu prends complètement le problème à l'envers. Pour que le système marche, il faut qu'une part suffisante des gens travaille pour payer le système. Cette part s'exprime avec le taux d'emplois (le non-emplois est son symétrique). Et un taux d'emplois qui tient compte du temps partiel est important, car pour 5 emplois comptés avec la base de calcul du chômage du BIT, peut produire, en réalité, l'équivalent d'un temps plein en richesse (travail d'un jour par semaine). Richesse qui est la base de calcul pour faire fonctionner le système : par le salaire, et les cotisation sociales et les taxes.

    un 100% ne veut pas dire la même chose selon les pays.

    Si, cela veut dire un temps plein. Ce n'est pas le même nombre d'heure travaillé c'est vrai, mais il faudrait alors compter l'efficacité en plus.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 4 (+6/-5).

    Merci ! Le niveau des commentaires précédent m'affligeait aussi.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Definir temps complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 10 (+8/-1).

    C'est le contenu du journal, tu l'as lu ?

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: Definir temps complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 7 (+4/-0).

    Les suisses sont très dédaigneux envers la France et son taux de chômage. Alors que si on utilise un indicateur plus précis, il est plus élevé chez eux !

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: C'est dommage de ne pas être complet

    Posté par . En réponse au journal [HS ou presque] Réduire le chômage ?. Évalué à 2 (+1/-2).

    Je parle du taux de chômage !

    On peut aussi parler de précarité :
    Précarité

    On se fout de tes expériences de temps partiel de copain Bac+5. Le fait est que le temps partiel explique le taux de chômage plus haut en France qu'ailleurs, c'est le sujet de mon journal.

    Il faudrait aussi analyser le taux de personnes payées au salaire minimum (s'il existe), de souvenir en France c'est assez élevé.

    Le taux de pauvreté sert à ça.

    Quitte à devoir en mettre plus au travail pour que ce soit soutenable.

    Mais tu étais ou ces 30 dernières années ? Le gvt passe sont temps à essayer de le faire, et cela ne marche pas.

    "La première sécurité est la liberté"

  • # en public ?

    Posté par . En réponse au journal «Votre avis nous intéresse !» − Cette fois, je crame mon banquier…. Évalué à 10 (+8/-0).

    L'Interpellation de la banque sur tweeter, parfois, cela marche.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: ça fait chef d'entreprise et pas président de la république.

    Posté par . En réponse au journal Bookmark : Interview d'Emmanuel Macron sur l'IA dans Wired. Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 10/04/18 à 11:09.

    Japon, 2/3 élus à la proportionnelle https://fr.wikipedia.org/wiki/Chambre_des_représentants_du_Japon#Elections
    Russie, suffrage proportionnelle https://fr.wikipedia.org/wiki/Douma
    Les autres sont en effet, des scrutins uninominales à un tour.

    Au pire, on pourrait tenter le jugement majoritaire pour l'élection dans les circonscriptions, pour éviter le principe du vote utile. Si on veut réellement juger du poids démographique, le poids du vote à l'assemblé du député devrait être proportionnel au nombre d'habitant, c'est peut être plus simple que de faire des redécoupages électorales.

    Ils en parlent aux Quebec :
    https://twitter.com/francoislegault/status/983453207778164736

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: ça fait chef d'entreprise et pas président de la république.

    Posté par . En réponse au journal Bookmark : Interview d'Emmanuel Macron sur l'IA dans Wired. Évalué à 3 (+0/-0).

    Pour l'Allemagne, j'avais en tête les dernières élections européennes où leur cours constitutionnel avait fait sauter le minimum fixé à 1% des voies.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: ça fait chef d'entreprise et pas président de la république.

    Posté par . En réponse au journal Bookmark : Interview d'Emmanuel Macron sur l'IA dans Wired. Évalué à 3 (+0/-0).

    Le problème est toujours le même : une personne très polarisée, très convaincue, avec des positions extrêmes fera tout pour se faire entendre là où la majorité n'ira pas

    C'est le cas problématique, d'où l'important de l'arbitrage derrière.

    Les élections, où tout le monde vote avec le même poids, permettent, sinon d'éviter (il y a toujours de l'abstention), du moins de réduire cet écueil.

    Un livre était parus la-dessus, qui estimait le feed back des citoyens par les élections vers leur responsable politique à 6 bits/an, soit une bande passante assez minable. Répondre oui/non à un référendum, c'est n'importe quoi : c'est très facile d'être d'accord avec 10 points d'une loi, et archi contre 10 autres.

    "La première sécurité est la liberté"

  • [^] # Re: ça fait chef d'entreprise et pas président de la république.

    Posté par . En réponse au journal Bookmark : Interview d'Emmanuel Macron sur l'IA dans Wired. Évalué à 2 (+0/-1).

    De plus, oui on nous rabâche la IVe République car c'est ce qu'il s'est passé. C'est tout. Après on est libre de préférer un régime parlementaire fort mais il ne faut pas balayer d'un revers de main ses inconvénients alors qu'ils existent.

    Il n'y a aucune preuve finalement, qui indique que c'est le régime le problème, et non les hommes en place, ou le contexte international ou national.

    Le Brexit qui patine car la majorité britannique est tenue d'un fil par des partis pas entièrement d'accord sur des modalités essentielles (pour rester dans l'espace économique européen ou non) ;

    Ce n'est que ton opinion. Beaucoup pensent surtout qu'ils ne pensaient pas du tout gagner, et n'avait aucune idée sur ce qu'il fallait faire en vrai.

    Le gouvernement belge, allemand ou italien qui ont mis du temps à se mettre en place (quand ça a abouti) avec des alliances pas très cohérentes et du coup des divergences fortes sur certains sujets ;

    Oui, mais cela n'a jamais posé problème dans les faits.

    Ces mêmes gouvernements qui avec ces divergences ne peuvent appliquer réellement le programme pour lequel ils ont été élus ce qui engendre des désillusions.

    Source ?

    "La première sécurité est la liberté"