Journal Le Tigre, curieux magazine curieux

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
21
13
mai
2012

Kikou journal, asv?

Ce soir j'ai juste envie de te faire de la publicité totalement désintéressée pour un magazine papier qui justement, n'en contient pas du tout, de pub.

C'est un mensuel généraliste, indépendant, répondant au nom de Le Tigre, et j'insiste bien sur le côté généraliste, parce qu'on ne sait jamais vraiment sur quoi on va tomber en l'achetant (si on arrive à le trouver en kiosque, ce qui n'est pas évident).

Littérature, essais, photographies, bandes dessinées et faits divers s'étalent sur plusieurs dizaines de pages, avec toujours un certain décalage et un goût prononcé pour l'exotique et l'inattendu. C'est léger, intéressant, et ça fait du bien à lire, tout simplement. Et en plus, il y a deux pages de jeux, pas besoin d'attendre l'été pour un hors série spécial plage.

Mais pourquoi évoquer ce magazine ici, alors que çaitrémal de faire de la publicité, et même pas pour un logiciel libre, de surcroît?

Parce que sur le site Web du Tigre en plus de trouver de nombreux articles permettant de se faire une idée de la teneur du propos, la liste des kiosques le distribuant, de pouvoir s'abonner et commander des numéros, on peut lire le paragraphe suivant :

Le Tigre est réalisé avec des logiciels libres : Scribus pour la PAO, Gimp pour le traitement des images, OpenOffice pour le traitement des textes, Spip pour le site internet. Le Tigre est le premier journal en France à être conçu uniquement avec des logiciels libres.

Non seulement, c'est rare, mais en plus, la mise en page est vraiment réussie, alors plus personne n'a d'excuse.

(Par contre il est probable qu'ils affabulent un peu sur la dernière phrase, j'imagine que les différentes variantes de Linux Magazine sont conçues depuis longtemps avec du libre)

Liens :
Qu'est-ce que le Tigre
Aperçu du numéro de Mai

  • # Interview sur Article XI

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    C'est le "concurrent" du Tigre, un autre journal "alternatif", Article XI, qui en parle le mieux :

    « il vaut mieux se saborder que devenir un gros machin ressemblant aux autres. On aura compris de quel côté Le Tigre penche. »

    http://www.article11.info/?Raphael-Meltz-Le-Tigre-Il-vaut

    Le Tigre fait partie de cette presse française qui fait plaisir à voir surgir dans les kiosques ces derniers temps : Article XI, CQFD, Le Tigre, Z, Fakir, etc.

    En opposition à tous ces "nouveaux" médias en ligne qui ne font que reprendre les ficelles des médias classiques : Médiapart, Bakchich, Rue89, Owni, Electron libre… (pour référence notamment Xavier Niel, le « capitalisme cool » à l’assaut des médias (3) : le « sauveur » de la presse ).

    « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: Interview sur Article XI

      Posté par . Évalué à 9.

      ** En opposition à tous ces "nouveaux" médias en ligne qui ne font que reprendre les ficelles des médias classiques : Médiapart, Bakchich, Rue89, Owni, Electron libre… (pour référence notamment Xavier Niel, le « capitalisme cool » à l’assaut des médias (3) : le « sauveur » de la presse ).**

      Je proteste par rapport à Mediapart dont la présentation est bien spécifique. Reprends la sur papier, tu verras que ça n'est pas adéquat.
      Idem pour OWNI qui est vraiment conçu par des spécialistes du Web. Tu ne pourras jamais insérer leurs applications de data-visusalisation dans un journal papier. Il y a des hauts et des bas mais on ne peut pas leur retirer leur originalité et la qualité du résultat. Par exemple, pendant les présidentielles, ils ont récolté les discours de tous les candidats, vérifié la véracité des affirmations et mis tout cela sous forme d'une application attrayante. Fais en autant et tu pourras critiquer.
      Quand à Rue 89, on peut évidemment vomir facilement en voyant l'aspect (à mon gout et à la longue ) repoussant de ce site mais c'est quand même une tentative pour créer un media participatif. Tu feras jamais cela sur papier.
      Enfin, pour conclure sur le problème de l'opposition presse-web/presse-papier, même si une équipe de journalistes ne pouvait faire autrement que de publier sur le web un pdf d'une version papier virtuelle, je ne vois pas ce qui donnerait à la critique le droit de les mépriser. Le contenu serait alors à prendre en compte, non ?

      Deuxième aspect de ton article le lien de fin sur Xavier Niel et la presse. Déjà l'article d'acrimed n'a rien à voir avec le web, mais tout à voir avec l'influence de la finance dans l'économie de la presse en France.
      Cet article alerte, à juste titre, sur le fait qu'un grand patron investit, et sans doute pas uniquement pour l'amour des journaux, dans de nombreux titres de presse. Mais il manque un peu de recul car depuis qu'il a été écrit, il y a eu l'affaire free mobile. On aurait pu s'attendre à ce que les journaux où Niel a mis de l'argent mettent la pédale douce sur les critiques, or ce n'a pas été du tout le cas et il ne s'est pas passé une semaine sans que Le Monde par exemple relaie les rumeurs ou les attaques dont free mobile a été l'objet. Bref, ils ont fait leur boulot de façon indépendante. Et cela , ça n'apparait pas.

      • [^] # Re: Interview sur Article XI

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        (…) sans que Le Monde par exemple relaie les rumeurs ou les attaques dont free mobile a été l'objet. Bref, ils ont fait leur boulot de façon indépendante. Et cela , ça n'apparait pas.

        Si Acrimed était objectif, apportait tous les éléments y compris contradictoires, ça se saurait! ;-)

        J'avais envie de répondre à cette attaque gratuite des médias cités, mais… Tu l'as fait bien mieux que moi, bravo.

        • [^] # Re: Interview sur Article XI

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Si Acrimed était objectif, apportait tous les éléments y compris contradictoires, ça se saurait! ;-)

          Bin ça se sait.
          Acrimed a également un dossier d'analyse sur Xavier Niel et son traitement dans la presse :
          http://www.acrimed.org/article3795.html
          http://www.acrimed.org/article3800.html
          http://www.acrimed.org/article3807.html
          http://www.acrimed.org/article3764.html

          Tu aurais un exemple d'article non objectif ?

          • [^] # Re: Interview sur Article XI

            Posté par (page perso) . Évalué à -5.

            Tu aurais un exemple d'article non objectif ?

            Ben… Xavier vient juste d'en parler!
            Est-ce qu'Acrimed a fait un point sur le traitement du Monde des problème de Free Mobile et a donc conclu que son vieux texte n'est plus du tout d'actualité et a donc mis une mise à jour apportant des précisions, en toute objectivité? La réponse est…

            Et ce n'est qu'un exemple, tu peux trouver un démontage d'un autre article ici ou sur Wikipedia, pour plus j'ai vraiment la flemme de lire les articles pour les démonter point par point, car ils écrivent pas mal et c'est plus long à démonter qu'à lire ce qu'ils écrivent, c'est bien fait que tu as l'impression à première vue que c'est objectif (mais non en fait).

            • [^] # Re: Interview sur Article XI

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Tiré du site de Acrimed :

              Nos objectifs
              … Une association, un observatoire. Comment ? Pourquoi ?

              Action-CRItique-MEDias [Acrimed]. Née du mouvement social de 1995, dans la foulée de l’Appel à la solidarité avec les grévistes, notre association, pour remplir les fonctions d’un observatoire des médias s’est constituée, depuis sa création en 1996, comme une association-carrefour. Elle réunit des journalistes et salariés des médias, des chercheurs et universitaires, des acteurs du mouvement social et des « usagers » des médias. Elle cherche à mettre en commun savoirs professionnels, savoirs théoriques et savoirs militants au service d’une critique indépendante, radicale et intransigeante.

              De ce que j'avais compris, l'objectif de Acrimed était de contre-balancer les médias plus "classiques", pas d'être lui même objectif. Donner un autre son de cloche pour que les lecteurs puissent se construire une opinion plus objective (ce qui ne veut pas dire que Acrimed veut être objectif).

              • [^] # Re: Interview sur Article XI

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                De ce que j'avais compris, l'objectif de Acrimed était de contre-balancer les médias plus "classiques"

                Ça, c'est un effet de bord, sa mission est plus englobante et comme son nom l'indique, elle est d'exercer (et de formuler) un avis critique sur les médias en général.
                On peut en effet pressentir que ses membres sont souvent de gauche, ou même plutôt très à gauche, mais c'est presque « naturel », la critique ou la contestation, dans ce qu'elles ont de plus idéologiques et « universitaires » sont très souvent (si ce n'est presque toujours) de gauche.

      • [^] # Re: Interview sur Article XI

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Tu ne pourras jamais insérer leurs applications de data-visusalisation dans un journal papier. Il y a des hauts et des bas mais on ne peut pas leur retirer leur originalité et la qualité du résultat.

        Tu m'as mal compris, je parlais des mauvaises ficelles d'influence : financement par des entreprises privées, par la publicité, proximité avec le pouvoir, etc.

        Je n'ai jamais contesté la qualité du travail réalisé, notamment Mediapart sur le financement illégal de la campagne de Sarkozy en 2007, OWNI sur le véritomètre (et bien d'autres articles), Rue89 sur certains sujets, etc. Ni contesté la forme et le côté différent, mais bien les mauvaises influences avouées ou cachées. Quelque soit la devanture, derrière c'est toujours les même patrons de presse, les mêmes problèmes d'indépendance.

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # Elle est sans doute juste

    Posté par . Évalué à 3.

    …la "dernière" phrase, ce n'est peut-être plus vrai maintenant, mais elle l'étant très probablement lors de la sortie du numéro 1, le 17 mars 2006… (je ne parle même pas du numéro 0 !)
    Ils disent "le premier", pas "le seul" (ceci dit, ça reste très probable, quand même !)
    C'était déjà une chaîne 100% libre à l'époque, sauf erreur, et en tout cas ils utilisaient déjà Scribus !

  • # Portrait Google

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Ce journal a eu une forte visibilité en publiant des portraits google d'anonymes, basés sur les informations qu'on laisse traîner sur internet :

    http://www.le-tigre.net/Marc-L.html

    Il a eu l'élégance de refuser de passer au 20h de TF1 à ce moment-là. Chapeau!

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Remarques.

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 13/05/12 à 13:57.

    j'imagine que les différentes variantes de Linux Magazine sont conçues depuis longtemps avec du libre)

    De mémoire non. Lu dans une interview d'un GLMF.

    si on arrive à le trouver en kiosque, ce qui n'est pas évident).

    Liste complète des kiosques et des librairies proposant le Tigre. Mais il faut activer Javascript alors c'est vrai que c'est pas évident, j'ai hésité.

    http://www.le-tigre.net/Trouver-le-Tigre.html

    Il y a aussi une liste des librairies et une liste des bibliothèques, je vous laisse trouver.

    • [^] # Re: Remarques.

      Posté par . Évalué à 1.

      Si vraiment Javascript t'effraye (je suis pareil), inspection de la source => http://www.le-tigre.net/spip.php?page=inc-kiosques, re-inspection de la source et ctrl+f (ou /) pour trouver ton bonheur. Je sais, c'est moins glamour qu'une belle page statique en html, mais ça dépanne sur de nombreux sites qui abusent du javascript; je ne parle de pas de letigre, je pensais à gizmodo dans sa version US.

      • [^] # Re: Remarques.

        Posté par . Évalué à 3.

        En fait pour un site d'une revue comme Le Tigre j'ai pas trop hésité, mais c'est juste énervant qu'ils cassent la fonctionnalité d'un truc trivial comme une liste au seul bénéfice d'un défilement à deux balles.

        Qui en outre m'oblige à retenir les régions et départements avant de pouvoir faire une rechercher par ville. J'ai envie de regarder dans les villes où je passe parfois et où j'ai besoin de lecture pour m'occuper. Je ne retiens pas les numéros de département de partout où j'ai de la famille. En plus y'a des départements voisins qui sont dans des régions différentes et ça oblige à tout recommencer.

  • # Quelques précisions

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,

    je vous donne quelques précisions à propos de cette remarque:

    (Par contre il est probable qu'ils affabulent un peu sur la dernière phrase, j'imagine que les différentes variantes de Linux Magazine sont conçues depuis longtemps avec du libre)

    Premièrement, ce n'est pas du tout notre genre d'affabuler: si on passe notre temps à remettre en question le journalisme classique (voir par exemple cet article), ce n'est pas pour être aussi peu rigoureux que les autres. Deuxièmement, oui, la phrase date de 2006 (et, à l'époque, tous les magazines sur Linux étaient réalisés sur Mac, je me souviens que ça m'avait fait rigoler). Mais troisièmement, elle est toujours aussi vraie (puisqu'il est marqué «le premier»), et, moyennant quelques précisions, on pourrait presque remplacer «premier» par «seul». Le Tigre est en effet, sauf erreur, le seul journal vendu dans toute la France en kiosques (et en librairies) qui soit réalisé avec Scribus & co: il y certes d'autres journaux réalisés avec Scribus, mais ils sont soit vendus sur internet, soit vendus localement (par exemple, La Brique). Voir les deux pages présentant les journaux français réalisés avec Scribus: ici et ici. Voir aussi l'interview de Peter Linnel, un des développeurs de Scribus:

    It has been used in actual commercial publications. For example, in France, there’s a national magazine called Le Tigre, which uses open source software exclusively, and has been based on Scribus since its very first edition. They publish something like 50,000 copies per month. It was originally black-and-white now they’ve moved to full four-color. It’s quite a high-quality publications, in the sense that the graphic layout is very sophisticated, and it’s very demanding in terms of the print process. That one of the commercial ones I can think of.

    Voilà. Si vous voulez quelques informations techniques supplémentaires, nous travaillons sur OpenSuse 11.4 (ou 12.1), Scribus 1.4.0 (et je peux vous assurer que ça a beaucoup beaucoup progressé depuis la version 1.2 avec laquelle on a fait le numéro zéro du Tigre, fin 2005…), plus quelques petites bidouilles pour faire le lien entre le site sous spip et les PDF du journal (bidouilles conçues par Antoine Pitrou).

    RM / Le Tigre

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.