Nuageuse mise à jour des routeurs Cisco et premiers grondements

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
76
3
juil.
2012
Matériel

Depuis la semaine dernière, les récriminations de possesseurs de routeurs Cisco/Linksys E2700, E3500 et E4500 se multiplient : suite à une mise à jour automatique du micrologiciel, ils se retrouvent privés d'accès à leur équipement, qui demande un compte « Cisco Connect Cloud » (censé offrir un accès distant permanent, de nouvelles applications, etc.).

Tous les utilisateurs qui n'ont pas désactivé l'interrupteur de mise à jour automatique situé sous le routeur seraient concernés. Déconnecter le routeur du réseau permet d'utiliser à nouveau le vieux couple identifiant/mot de passe, mais les fonctionnalités sont alors limitées.

Résumons : sous prétexte de faciliter la vie des utilisateurs néophytes, des mises à jour en douce (non réversibles) sont possibles, et peuvent changer les conditions juridiques d'utilisation (plus de détails dans la suite de la dépêche). Cela ne devrait étonner personne ici parmi un public plutôt sensibilisé à l'informatique déloyale et aux problématiques de l'informatique nébuleuse…

LinuxFr.org fête aujourd'hui ses 14 ans

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Nÿco et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
72
28
juin
2012
LinuxFr.org

LinuxFr.org fête aujourd'hui 28 juin ses 14 ans : bon anniversaire LinuxFr.org ! Merci à tous ceux qui ont contribué et contribuent au succès du site : administration système, développement, modération, dons, écriture de contenus, etc. Le meilleur moyen de nous dire merci est de proposer une dépêche ou d'en rédiger collaborativement dans l'espace de rédaction pour faire vivre le site.

Et en 14 ans, ça donne quoi ?

Côté chiffres, le site comporte plus de 83 000 contenus publiés (environ 32 000 journaux, 29 000 entrées de forum, 20 000 dépêches, 260 sondages, 130 pages de wiki), et plus de 1,3 million de commentaires. Pour finir, sachez que 3 419 dépêches couvrant la période de 1999 à 2000 ont été retrouvées et remises en ligne en mai dernier.

On ne présente plus LinuxFr.org… enfin, si…

Après « Dix ans » aux RMLL 2008 Mont-de-Marsan et « Retour d'expérience sécurité sur 11 ans » aux RMLL 2009 Nantes, « LinuxFr.org, un joli site Ruby on Rails » au sein du thème Internet, et « Comment bien utiliser LinuxFr.org ? » aux RMLL 2011 Strasbourg, LinuxFr.org fera une présentation cette année aux RMLL 2012 Genève au sein du thème Communautés, intitulée « LinuxFr.org : contributif, consulté, connecté, … mais aussi consternant, consensuel, conspuant ». Venez nous voir !

Actu ACTA, tac, tac, tac, tac et tract

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
21
10
juin
2012
Justice

Des nouvelles manifestations contre l'accord international anti-contrefaçon ACTA ont eu lieu ce samedi partout dans le monde (une centaine de villes) et en France (21 villes).

Cet accord est en cours d'examen au Parlement européen : quatre commissions l'ont successivement rejeté récemment (Commissions Industrie, recherche et énergie (ITRE), Libertés civiles, justice et affaires intérieures (LIBE), Affaires juridiques (JURI), Développement (DEVE)) ; la dernière, Commerce international (INTA), qui est la commission de référence sur l'accord, doit se prononcer le 21 juin, et ensuite viendra la plénière. la Quadrature du net publie une chronologie des événements passés et à venir sur son site.

Les députés néerlandais se sont aussi opposés à la ratification par leur pays de l'accord.

No to ACTA

Présentations concernant le site LinuxFr.org

Posté par (page perso) . Édité par Benoît et Florent Zara. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
16
29
mai
2012
LinuxFr.org

L'équipe du site LinuxFr.org profite régulièrement de diverses occasions de présenter le site. Un petit historique des présentations passées est disponible en seconde partie de la dépêche.

Le 13 dernier, je suis intervenu dans le cadre de l'Ubuntu Party Paris pour présenter comment bien utiliser le site : comment faire de la veille sur le logiciel libre avec LinuxFr.org ? Comment parler de son actualité, son projet ou sa communauté ? Comment annoncer son événement ou sa nouvelle version ? Comment se préparer aux critiques sur vos solutions, les recevoir et y répondre ? Comment contribuer au site, à ses contenus, sa modération, son fonctionnement, et pourquoi ? En quoi est-il différent ou proche d’autres sites de communication ? Il s'agit d'une version un peu remaniée de la présentation faite en juillet dernier aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre (RMLL) à Strasbourg. La vidéo devrait être mise en ligne sous peu.

La prochaine présentation aura lieu lors des RMLL à Genève et sera plus incisive (le public étant assez différent, plus geeks libristes que grand public), comme son titre « LinuxFr.org, contributif, consulté, connecté, … mais aussi consternant, consensuel, conspuant » le laisse supposer.

Législatives françaises et vote par internet pour les Français de l'étranger

Posté par (page perso) . Édité par Malicia et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
24
24
mai
2012
Justice

Rapide contexte

Après l'élection présidentielle en avril et mai, les Français doivent maintenant élire leurs 577 députés. Les dates de scrutin sont différentes suivant les circonscriptions (France métropolitaine, DOM-TOM, circonscriptions de l'étranger) et suivant le mode de vote (bulletin papier avec ou sans procuration, par ordinateur de vote, par correspondance, par internet pour les Français de l'étranger). Il convient de noter deux changements importants : le redécoupage de circonscriptions fait en 2010, et l'apparition du vote par internet.

Je m'intéresse au sujet du vote électronique depuis 2003, à la fois en faisant des revues de presse, en tant que citoyen et assesseur (pour plusieurs partis, je suis citoyen et non militant de tel ou tel parti) sur Issy-les-Moulineaux qui vote à 100% en ordinateurs de vote, en tant que libriste et depuis peu en tant délégué d'un candidat dans le cadre du vote par internet des Français de l'étranger.

Le Parlement européen va libérer son gestionnaire d'amendements

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
34
12
mai
2012
Justice

Le Parlement européen libérera l'année prochaine le code de l'outil destiné aux parlementaires et collaborateurs permettant de rédiger les amendements. Les Nations Unies et les parlements danois et britannique se sont d'ores et déjà dit intéressés.

Baptisé At4am (Automatic Tool for AMendments, outil automatique pour les amendements), ce logiciel existe depuis 2010 sur l'intranet du parlement européen. Sa libération a été décidée récemment.

Il est dit utilisable avec n'importe quel navigateur et se base sur le schéma XML Akoma Ntoso. Il permet de rédiger les projets d'amendement, montre les paragraphes éditables, gère les métadonnées associées, etc. Il est disponible en trois langues (allemand, anglais, français) mais permet de gérer les amendements pour toutes les langues officielles de l'Union.

Akoma Ntoso signifie « cœurs liés » en akan, langue d'Afrique de l'ouest, mais aussi Architecture for Knowledge-Oriented Management of African Normative Texts using Open Standards and Ontologies, architecture de gestion orientée connaissances de textes normatifs africains utilisant des standards ouverts et des ontologies. Il s'agit d'un schéma XML pour les documents parlementaires, législatifs et judiciaires. Il est issu de l'initiative Africa i-Parliament Action Plan des Nations Unies. Le comité technique LegalDocumentML de l'OASIS travaille à sa standardisation.

Le choix de la licence et de la forge d'hébergement - peut-être l'European Union Public License (EUPL) et Google Code - ne sont pas encore définitivement décidés.

Remise en ligne d'anciennes dépêches de 1999 et 2000

42
2
mai
2012
LinuxFr.org

Il y a longtemps, lors d'une mise à jour du site (le passage au CMS daCode le 9 septembre 2000), les premières dépêches ne furent pas réimportées (cas de la tâche repoussée aux calendes grecques, ad kalendas graecas).

Les archéologues numériques du futur en étaient déjà désespérés par rétro-anticipation. Fort heureusement, il y a quelques mois, nous sommes retombés par hasard sur une archive de la liste de diffusion qui annonce quotidiennement les nouvelles dépêches.

Comme c'était pénible à faire, inutile et donc totalement indispensable, nous - Bruno et moi - les avons réimportées : 3 413 dépêches couvrant la période du 20 mai 1999 au 6 septembre 2000 (mise à jour : ainsi que 6 autres du 2 mars 1999 grâce à webarchive). Leurs éventuels commentaires sont par contre perdus.

Pour les consulter, aller voir les dépêches et demander à voir les dernières (lien « Dernier » en bas pour la pagination). Quelques titres choisis assez arbitrairement pour vous remettre dans l'époque : RedHat 6.0, Mandrake 7.0 (devenue Mandriva), Carte à puce: Roland Moreno (décédé il y a quelques jours) offre un million de francs, SSF le SSH français, PHP 4.0, le bug du 29 février 2000 (ça n'arriverait plus des choses comme ça…), le noyau 2.2.14, Blender 2.0, RSA dans le domaine public, WindowMaker 0.62.1, etc.

Réponses des candidats à la présidentielle française sur le numérique, le libre et internet

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
11
19
avr.
2012
Communauté

Avec mes excuses présentées d'avance à ceux qui satureraient sur le sujet à quelques jours du premier tour, voici une tentative de synthèse des positions exprimées par les candidats à la présidentielle française sur le numérique, le libre et la neutralité du net :

Précisions, notamment pour ceux non concernés par l'élection : il y a 10 candidats déclarés (12 en 2007). Les sensibilités politiques de ceux cités dans la dépêche : extrême-droite M. Le Pen (J.-M. Le Pen), droite N. Dupont-Aignan, droite N. Sarkozy, centre F. Bayrou, gauche F. Hollande (S. Royal), écologiste E. Joly (D. Voynet), gauche J.-L. Mélenchon (M.-G. Buffet), extrême-gauche N. Arthaud (A. Laguillier).

La fédération FDN lance sa campagne Objectif 1000

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
29
11
avr.
2012
Communauté

Comme décrit sur son site, la Fédération FDN regroupe des Fournisseurs d'Accès à Internet à but non lucratif se reconnaissant dans les valeurs énoncées dans la charte de la fédération et respectant les documents régissant la fédération. Globalement les FAI adhérents sont en dehors du modèle marchand habituel/opérant sans but de profit, fonctionnent sur un modèle participatif, en s'appuyant sur le bénévolat et ont un mode de fonctionnement qui rappelle celui du logiciel libre, modèle historique de ce qu'est Internet : un réseau construit par la participation de chacun.

FFDN vient de lancer une campagne d'adhésion, avec pour objectif d'atteindre au moins 1000 adhérents pour l'ensemble de ses associations (10 actuellement, plus 3 en passe de les rejoindre). L'action militante pour la protection de la neutralité du réseau (garantie de la liberté d'expression et défense des libertés sur Internet) est mise en avant, comme une action à la fois technique, politique et éducative.

Ces FAI associatifs montrent aussi comment assurer une couverture par du wifi en haut débit de zones qui ne sont pas desservies par l'ADSL (Sames Wireless dans les Pyrénées-Atlantiques ou Tetaneutral du côté de Toulouse) ou comme être rentables et capable de survivre sans avoir des millions d'abonnés.

Actus ACTA en ce début mars

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Xavier Teyssier et baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
15
9
mar.
2012
Communauté

Après les manifestations contre ACTA du 28 janvier, du 11 février et du 25 février, un nouvel appel à mobilisation a été lancé pour ce samedi 10 mars, dans divers pays.

Non à ACTA

Par ailleurs la Quadrature du net a publié « Une stratégie, au travers et au-delà de l'ACTA » décrivant un ACTA mourant et préparant la suite.

Plus de détails en seconde partie de la dépêche.

Manifestations contre ACTA du 25 février

Posté par (page perso) . Édité par cmal et Lucas Bonnet. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
26
fév.
2012
Communauté

Après les manifestations contre ACTA du 28 janvier et du 11 février, un nouvel appel à mobilisation pour aujourd'hui concernait 40 pays et 400 villes dans le monde, majoritairement en Europe (source Arte TV).

Plus d'infos dans la suite de la dépêche.

Non à ACTA

Actus ACTA : manifestations, positions des États, des partis et des groupes parlementaires

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
29
21
fév.
2012
Communauté

Manifestations le 25 février

Les prochaines manifestations contre ACTA auront lieu le samedi 25 février. Donc cette fois-ci, vous, libristes, ne pourrez pas dire que vous ne saviez pas et il faut espérer que les Français seront plus nombreux dans les cortèges (par rapport aux autres pays). D'autant qu'on vous a déjà expliqué en long et en large en quoi ACTA c'est mal.

Statut sur la signature d'ACTA en Europe

La Commission européenne et 22 États de l'Union en janvier 2012 ont signé le traité ACTA. Cinq États ont différé leur signature pour suivre leurs procédures internes. Depuis :

  • parmi les 22 signataires, quatre (la Bulgarie, la Lettonie, la Pologne, la République tchèque et la Roumanie) ont gelé le processus de ratification ; ils pourraient être suivis par la Slovénie et l'Autriche, tandis que le Luxembourg persiste à vouloir ratifier (comme la France d'ailleurs) ;
  • parmi les 5 autres, deux (l'Allemagne et la Slovaquie) ont gelé le processus et le parlement des Pays-Bas appelle au gel aussi ;
  • le Parlement européen, qui n'a pas encore eu à se prononcer, commence l'examen le 1er mars, d'où l'importance de contacter les députés européensLe Parlement peut suivre quatre scénarios : donner son consentement (le Conseil déciderait alors de conclure l’accord et tous les États membres de l’UE devraient ensuite le ratifier), ne pas donner son consentement, ne pas donner de réponse (« juridiquement, aucun délai n'est établi ») ou enfin renvoyer ACTA à la Cour de justice de l’Union européenne. »);

Voir aussi en seconde partie de la dépêche les positions des partis français et des groupes parlementaires européens sur le sujet.

Un an après la mise à jour majeure du site, grand nettoyage dans les comptes utilisateur

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, baud123, Bruno Michel, Malicia, Nÿco et patrick_g. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
Tags :
60
16
fév.
2012
LinuxFr.org

Il y a un an, le 20 février 2011 pour être précis, le site LinuxFr.org a migré vers une toute nouvelle version en Ruby On Rails (pour fuir Templeet). Les statistiques sur les utilisateurs du site nous apprennent qu'il y a environ 45 000 comptes qui ont été créés depuis la mise en place du site, qu'il en reste environ 42 000, dont 180 fermés et 3  900 valides et utilisés au cours des 3 derniers mois.

Les comptes créés avant la migration ont leur mot de passe stocké sous forme hachée DES 13 caractères (pas sous forme lisible, pas en clair pour résumer, mais un peu vieillot et peu sûr comme format). Les comptes créés ou utilisés après la migration ont leur mot de passe stocké sous forme hachée Blowfish 60 caractères (pas en clair et mieux protégé pour résumer).

35 000 comptes n'ont pas migré vers le nouveau format de stockage (et ont donc un mot de passe stocké dans l'ancien format). 600 comptes ont migré mais il existe encore une version de leur mot de passe de l'époque dans l'ancien format. Afin de supprimer de sa base de données les anciennes formes de mots de passe moins sûres, et parce qu'évidemment il ne nous est pas techniquement possible de convertir nous-même votre mot de passe vu que nous ne le connaissons pas, nous allons relancer par courriel tous les comptes ouverts et non utilisés depuis la migration :

  • pour les comptes qui n'auront pas été utilisés entre le 20 février 2011 et le 31 mars 2012, nous les fermerons et supprimerons le mot de passe et l'adresse de courriel associée (*). Leurs contenus et commentaires resteront en ligne ;
  • pour les autres comptes, l'ancienne forme du mot de passe sera supprimée de la base, tout le monde y gagnera en sécurité et cela simplifiera le schéma de notre base de données et le code de traitement des mots de passe.

Manifestations contre ACTA du 11 février

Posté par (page perso) . Édité par Malicia et Bruno Michel. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
28
12
fév.
2012
Communauté

De nombreuses manifestations ont eu lieu partout dans le monde aujourd'hui pour protester contre ACTA. Le site ActuaLutte décomptait 390000 personnes dans 25 pays et 228 villes. Il s'agit de personnes annonçant sur Facebook leur intention de manifester, reste à voir combien concrétisent ensuite. Il y a déjà eu une série de manifestations le 28 janvier, et d'autres sont prévues le 25 février.

Plus (beaucoup plus) d'infos dans la suite de la dépêche, notamment :

  • Hein, il y avait des manifestations aujourd'hui ?
  • Peu de Français ont manifesté en comparaison des autres pays
  • Retour sur la manifestation parisienne

Logo ACTA par LQDN.fr

(merci à Malicia pour son aide sur cette dépêche)

Nb : cette dépêche est mise à jour au fur et à mesure que les infos nous parviennent.

Le voyant de dysfonctionnement n'éclaire en rien

Posté par (page perso) . Édité par patrick_g, Lebas Sébastien et neil. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
54
11
fév.
2012
Do It Yourself

Jason « Jalopnik » Torchinsky a lancé une pétition demandant aux constructeurs automobiles (du marché américain) de remplacer les voyants simples check engine par un afficheur indiquant quel est réellement le problème.

Pour lui, ce voyant basique ne fait que rendre les consommateurs ignorants du fonctionnement de leur véhicule et dépendants de constructeurs et de garagistes. Pour lui, les véhicules disposent d'un outil avancé de diagnostic, mais le réservent à des spécialistes. Alors même que les véhicules ont des afficheurs alphanumériques, ils continuent d'avoir un simple voyant, plus que d'afficher le code d'erreur et une explication.

« L'information c'est le pouvoir, et en vous refusant cette information, les constructeurs automobiles vous refusent ce pouvoir. » Sans parler des mécaniciens malhonnêtes qui peuvent vous raconter n'importe quoi (plus de détails dans la seconde partie de la dépêche).

Engine check light par Wikiuser100000 sous CC By-Sa 3.0