Journal Free Mobile va utiliser le réseau d'Orange.

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
3
mar.
2011

On s'en doutait depuis que Free a arrêté de parler d'Orange en utilisant les termes "délinquant multirécidiviste",

Orange va héberger Free sur son réseau 3G Un lien

http://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20110303trib000605561/orange-va-heberger-free-sur-son-reseau-3g.html

Donc, pour ceux qui doutaient que Free Mobile soit opérationnel rapidement, on a là une réponse.

  • # D'abord 25% de la population

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Avant que Free puisse utiliser le réseau d'Orange, il va falloir que FreeMobile couvre 25% de la population avec son propre réseau.
    Même si FreeMobile recrute pas mal en ce moment, l'obtention des 25% risque de prendre quelques mois. Nous pourrons d'ailleurs remercier en grande partie la population parisienne qui aime s'entasser pour faciliter l'objectif.

    Une fois cet accord mis en place, il sera intéressant de voir si le tarif sera le même quand on sera connecté avec une antenne FreeWifi et une antenne Orange. (comme « illimité depuis le réseau FreeWifi, mais payant depuis les autres »). Ça risque d'être fun pour téléphoner depuis un train...

    • [^] # Re: D'abord 25% de la population

      Posté par (page perso) . Évalué à -6.

      Qui te dit que la couverture n'est pas déjà bien avancée avec la distribution massive de freeboxv6 équipées de femtocell ?

      • [^] # Re: D'abord 25% de la population

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Le jeudi 03 mars 2011 à 12:10 +0100, Johan Charpentier a écrit :

        Qui te dit que la couverture n'est pas déjà bien avancée avec la distribution massive de freeboxv6 équipées de femtocell ?

        Où as tu vu du femtocell dans la v6?

      • [^] # Re: D'abord 25% de la population

        Posté par . Évalué à 8.

        L'emplacement est là, pas les puces.

      • [^] # Re: D'abord 25% de la population

        Posté par . Évalué à -2.

        Parce que déjà il n'y a pas aujourd'hui de femtocell dans la v6.
        Et parce que aussi une femtocell ne fonctionne en autonome mais à besoin d'une couverture "legacy" pour fonctionner.

        Non, je pense que pour atteindre les 25%, Free va essayer de trouver les points hauts et faire cracher au max leurs antennes, quitte à tout pourrir aux alentours. Il n'y aura pas de capa (mais pour ça c'est pas grave, il y aura le réseau Orange) mais la population sera "couverte"...

    • [^] # Re: D'abord 25% de la population

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Nous pourrons d'ailleurs remercier en grande partie la population parisienne qui aime s'entasser pour faciliter l'objectif.

      J'avais lu quelques articles dans lesquels justement Free disait que ca bloquait dans les grandes villes plus qu'ailleurs du fait des groupes de pression contre les ondes radio.

      Par contre, maintenant je sais pas trop où ils en sont.

      • [^] # Re: D'abord 25% de la population

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il faut dire qu'à cause du dogme de la concurrence, on se retrouve avec 3 fois d'ondes que nécessaire...

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: D'abord 25% de la population

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Le vendredi 04 mars 2011 à 10:25 +0100, devnewton a écrit :

          Il faut dire qu'à cause du dogme de la concurrence, on se retrouve avec 3 fois d'ondes que nécessaire...

          3 fois moins ?

          3 fois plus ?

        • [^] # Re: D'abord 25% de la population

          Posté par . Évalué à 0.

          Oui, c'est comme tous ces gros lourds qui nous gonflent avec leur Linux alors qu'ils pourraient être sous Windo... non, iOS, ça simplifierait la vie de tout le monde.

        • [^] # Re: D'abord 25% de la population

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je vois pas pourquoi.

          Plus d'antennes, on est d'accord, mais les ondes, je ne vois pas.

          Qu'il y ait free ou pas, il y a toujours autant de personnes qui utilisent ces ondes.

          Et aussi, plus d'antennes signifie qu'il y a plus de chance d'avoir une antenne pas trop loin, ce qui permet de diminuer la puissance d'émission. Donc moins d'ondes pour l'émetteur.

          Envoyé depuis mon lapin.

    • [^] # Re: D'abord 25% de la population

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Même si FreeMobile recrute pas mal en ce moment, l'obtention des 25% risque de prendre quelques moi

      Quel est le rapport entre le recrutement d'abonnés et la couverture ?

    • [^] # Re: D'abord 25% de la population

      Posté par . Évalué à 1.

      Quel rapport entre le réseau gsm et wifi ?
      Je pense que pour l'utilisateur ca serra transparent. Tu allumes ton téléphone et si tu as un réseau free il va s'y connecter de préférence s'il n'y en a pas mais qu'il y a un orange dans le coin ton téléphone va s'y connecter mais l'utilisateur ne verra pas de différences. Enfin c'est ce que j'imagine ... je me goure ?

  • # pour ceux qui doutaient

    Posté par . Évalué à 1.

    Donc, pour ceux qui doutaient que Free Mobile soit opérationnel rapidement, on a là une réponse
    Effectivement, maintenant on a une date : 2018
    Voili voilà.

    ps : ai failli faire un journal bookmark sur le sujet ce matin en voyant passer la news, avec plein de "houraa" dedans. Et puis... non. Cela reste une très bonne nouvelle.

  • # Vive le pognon !

    Posté par . Évalué à 7.

    <mode gocho>
    Après avoir craché sur Orange, on voit qu'ils sont capables de faire de belles concessions dès qu'il s'agit de faire du pognon. Quels R3b3lz chez Free !
    </mode gocho>

    <mode droite-business-decontract>
    Après j'ai du mal à voir comment ils vont concurrencer Orange et tout péter dans le marché (comme ils ont réussi à faire jusqu'à présent) en achetant du Orange. Un peu comme une écurie de F1 qui rachète le moteur de l'an passé d'une grosse écurie : ils sont surs de ne pas remporter le championnat !
    <mode /droite-business-decontract>

    • [^] # Re: Vive le pognon !

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Il parait pourtant que de nombreux MVNO ont des tarifs bien plus avantageux à services équivalents. Pourtant, les réseaux hôtes sont bien Orange ou SFR...

      Outre les clauses contractuelles qu'on ne connait pas, Orange a certainement fait le choix le plus intelligent. Puisqu'il faut subir la concurrence du nouvel entrant, Orange va pendant plusieurs années profiter indirectement des recrutements de celui-ci via le roaming. Quand un abonné Orange s'en ira chez Free, Orange continuera de toucher quelques €€. Quand un abonné carré ou brique s'en ira chez Free, terminé, il rapportera 0.

      Et vu la part de marché d'Orange, cette boite n'a pas grand chose à craindre...

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Pour ma part je trouve surtout que les MVNO (en tout cas ceux chez qui je suis allé) ont des tarifs clairs contrairement aux autres qui sortent des forfaits toujours plus complexes.

        Là je paye environ 5€ par mois, je pense que ça serait difficile à trouver en dehors d'un MVNO.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        D'après Xavier Niel "C'est pourtant l'assurance pour celui qui signera avec nous de compenser financièrement notre arrivée."
        http://www.freemobileasso.com/news/xavier-niel-fait-le-point-sur-free-mobile.html

        Donc Orange pourra continuer son business comme si de rien n'était..

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

    • [^] # Re: Vive le pognon !

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Quels R3b3lz chez Free !

      C'est prévu depuis le début d'utiliser le réseau d'un autre opérateur le temps que Free ait déployé sont réseau, je ne vois pas vraiment ce que tu essaye de dire.

      ils sont surs de ne pas remporter le championnat

      Ce n'est pas pour ça qu'ils ne peuvent pas faire des résultats appréciables qui leur permettront de financer le développement d'un moteur interne.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par . Évalué à 2.

        je ne vois pas vraiment ce que tu essaye de dire.

        s'allier avec Orange, ça ne me choque pas. traiter Orange de délinquant récidiviste, ça ne me choque pas non plus (ça m’amuse même). mais se la jouer devant tout le monde en les traitant de tout, puis finalement s'allier avec eux, c'est faire preuve soit de manque de vision à long terme, soit de déontologie.

        • [^] # Re: Vive le pognon !

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Le jeudi 03 mars 2011 à 15:40 +0100, gUI a écrit :

          s'allier avec eux,

          c'est pas s'allier avec eux, c'est juste un fournisseur comme un autre,
          au même titre que cisco.

          • [^] # Re: Vive le pognon !

            Posté par . Évalué à 3.

            bin oui, mais si tu craches sur Cisco, tu vas pas te metre à acheter du Cisco non ? c'est vrai que c'est pas une alliance techniquement parlant, mais ça devient leur premier fournisseur, au coeur du business !
            Orange est quand même plus important que leur fournisseur de papier chiottes non ?

            • [^] # Re: Vive le pognon !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le vendredi 04 mars 2011 à 07:38 +0100, gUI a écrit :

              bin oui, mais si tu craches sur Cisco, tu vas pas te metre à acheter du Cisco non ? c'est vrai que c'est pas une alliance techniquement parlant, mais ça devient leur premier fournisseur, au coeur du business ! Orange est quand même plus important que leur fournisseur de papier chiottes non ?

              C'est vrai mais c'est un échange de bon procédé.
              Free est aussi le plus gros client de FT et pourtant ils crachent bien
              dessus aussi.

    • [^] # Re: Vive le pognon !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le jeudi 03 mars 2011 à 13:37 +0100, gUI a écrit :

      Après j'ai du mal à voir comment ils vont concurrencer Orange et tout péter dans le marché (comme ils ont réussi à faire jusqu'à présent) en achetant du Orange. Un peu comme une écurie de F1 qui rachète le moteur de l'an passé d'une grosse écurie : ils sont surs de ne pas remporter le championnat !

      c'est ce qu'ils ont fait/font en temps que FAI et ça ne les a pas
      empecher de concurrencer.

    • [^] # Re: Vive le pognon !

      Posté par . Évalué à 5.

      <mode business-decontract> C'est simple. Tout les autres sous-fifres (http://www.prixtel.com/particulier/offre-telephone-mobile/tempo/tempo-res-24-mois par exemple) utilisent le même type de contrat que les gos du marché. Il suffit à Free de débarquer avec une offre "pure-data" à 15 euros. <mode /business-decontract>

      Maintenant, est ce que le contrat avec Orange va le leur permettre... ???

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par . Évalué à 3.

        Même à 25euros mensuels, ça marche :p

        • [^] # Re: Vive le pognon !

          Posté par . Évalué à 5.

          25€, ça ne m'intéresserait pas (je paye 28€ chez BT pour un data "illimité" et 1h+1h de comm).

          mais à 15€, vu le peu que je téléphone (de l'ordre du 1/4 d'h par mois), je risque d'y jeter un oeil !

          • [^] # Re: Vive le pognon !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Le jeudi 03 mars 2011 à 15:36 +0100, gUI a écrit :

            je paye 28€ chez BT pour un data "illimité" et 1h+1h de comm

            c'est un forfait data illimité ou web illimité ?

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Il suffit à Free de débarquer avec une offre "pure-data" à 15 euros.

        Surtout si on peut faire de la VoIP.

    • [^] # Re: Vive le pognon !

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Un peu comme une écurie de F1 qui rachète le moteur de l'an passé d'une grosse écurie : ils sont surs de ne pas remporter le championnat !

      Cela n'a pas empêché pourtant à Sébastian Vettel de gagner le grand prix d'Italie en 2008 avec la Red Bull de 2007 ; ou encore à Kimi Raikkonen qui a faillit être sacré champion du monde en 2003 avec une McLaren pratiquement identique à celle qu'il conduisait un an avant !

      Comme on dit, avec du vieux on fait du neuf.

      • [^] # Re: Vive le pognon !

        Posté par . Évalué à 3.

        Il suffit que le moteur de l'année N soit moins fiable que celui de l'année N-1 et c'est tout bon. Et ça peut arriver, ne serait-ce que via un profond changement de technologie qui s'avère catastrophique en course (il me semble que Renault s'est fait avoir il y a quelques années en modifiant l'angle des cylindres dans le moteur, ou un truc du genre, et les moteurs n'étaient pas fiables).

        • [^] # Re: Vive le pognon !

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Ces deux cas que j'ai présenté sont assez exceptionnels en Formule 1 moderne (mais très courant dans les années 50 par exemple).
          En 2008, si Sébastian Vettel a pu gagner le grand prix d'Italie c'est grâce à son talent sous la pluie qui a diminué l'écart de performances entre les voitures. Puis contrairement à la Red Bull de 2007, la Toro Rosso de 2008 a un moteur Ferrari qui est plus puissant que le moteur Renault. Or le grand prix d'Italie est réputée pour ses vitesses élevées, d'où le gain énorme qui a permis la victoire.

          Pour Kimi Raikkonen en 2003, il a utilisé la voiture de l'année passé (ajustée pour les changements de règlement) en attendant la nouvelle (ce qui arrive souvent en Formule 1)… qui n'arriva jamais ! La nouvelle voiture n'a jamais été assez fiable pour remplacer l'ancienne. L'avantage c'est que l'expérience sur cette voiture a permis une fiabilité exemplaire (bien que Montoya et Schumacher avaient des voitures fiables aussi cette année là), la différence s'est joué par ses pneus Michelin contre les Bridgestone de Schumacher, en températures basses les Bridgestone dominaient mais avec les températures hautes c'était l'inverse. L'été fut donc catastrophique pour Ferrari, laissant Willams et McLaren rattraper leur retard avant la domination de Ferrari en fin de saison (en gagnant les 3 dernières courses).

          C'est vrai que c'est donc un grand concours de circonstance qui a permis cet exploit, mais le cas de Renault en 2004 n'a rien à voir. C'est vrai qu'en 2004 Renault a perdu en fiabilité en passant d'un moteur avec une ouverture d'angle de 110° (qui baisse le centre de gravité) à 90-80° (plus performant et conforme aux autres moteurs de la catégorie). Car Toro Rosso et McLaren ont su dans ces cas là s'imposer face à du neuf avec du vieux, pourtant le neuf était globalement stable et performant.

          • [^] # Re: Vive le pognon !

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            qui a dit que Renault n'était plus bon en Formule 1 ? :D

          • [^] # Re: Vive le pognon !

            Posté par . Évalué à 2.

            En 2008, le chassis de Toro Rosso (STR3) etait le meme que la Red Bull de la meme annee (RB4), a quelques ajustements pres pour cause de moteur different. Autre facteur, pour la seconde moitié de cette saison-la, Toro Rosso est passé du moteur Ferrari spec client a celui type "usine", l'idée étant que ca leur permettrait de prendre des points a McLaren. Pas exactement du neuf avec du vieux...

            Apres il est vrai que le moteur Ferrari etait environ 4% plus puissant que le Renault a l'epoque

            En 2003, l'inversement de tendance Michelin/Bridgestone en fin d'année était surtout du au changement d'interpretation de la reglementation sur les pneus juste avant Monza.

            Disclaimer : j'étais employé des entreprises en question a l'époque des faits, je considere mes sources sur le sujet tres fiables.

            • [^] # Re: Vive le pognon !

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En 2008, le chassis de Toro Rosso (STR3) etait le meme que la Red Bull de la meme annee (RB4), a quelques ajustements pres pour cause de moteur different. Autre facteur, pour la seconde moitié de cette saison-la, Toro Rosso est passé du moteur Ferrari spec client a celui type "usine", l'idée étant que ca leur permettrait de prendre des points a McLaren. Pas exactement du neuf avec du vieux...

              Le châssis est quand même la pièce maitresse d'une Formule 1 avec les pneus et le pilote, le moteur a un rôle plus marginal, le châssis étant pratiquement le même que l'année d'avant on peut quand même dire qu'une vieille monoplace doté d'un bon pilote a pu battre des voitures plus compétitives (et sans la pluie ce week end là pour réduire l'écart des performances des monoplaces, je doute que Vettel aurait battu les autres pilotes).

              En 2003, l'inversement de tendance Michelin/Bridgestone en fin d'année était surtout du au changement d'interpretation de la reglementation sur les pneus juste avant Monza.

              On remarquera quand même qu'à chaque fois que la température était élevée les Michelin avaient une longueur d'avance et que si la température était basse les Bridgestone étaient bien supérieures. Cela se vérifie à chaque course de la saison cette hiérarchie. Tous les grands prix sous la pluie ou avec de nombreux nuages a donné lieu à une victoire de Bridgestone (même Fisichella sur sa modeste Jordan a roulé pendant 10 tours plus rapidement que des McLaren au Brésil !). Et l'été, hormis la Grande Bretagne avec des circonstances particulières, les Ferrari n'étaient pas à la hauteur d'une victoire voire du podium. Moi je veux bien comprendre ton argument, mais je trouve cela étrange que cette hiérarchie qui se vérifie durant toute la saison ne soit pas non plus un grand facteur de la défaite de Kimi Raikkonen face à Michael Schumacher pour le titre (mais aussi une des raisons pour laquelle il a pu lutter pour le titre jusqu'au bout malgré sa monoplace vieillissante).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.