Journal Vente liée : MSI condamné.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
32
22
nov.
2009
Ave

La société MSI vient d'être condamnée pour vente liée. Une condamnation de plus, me direz-vous.
Oui, mais dans ce cas, une chose est intéressante, je cite :
"MSI avait en effet soutenu que le client pouvait acquérir un ordinateur sans système d'exploitation et sans logiciels préinstallés dans une autre enseigne de vente telle que Sourcouf, DELL ou TopAchat. Mais le juge a considéré que ces arguments étaient totalement inopérants et retenu à juste titre que MSI ne démontrait pas que cet ordinateur précisément (de marque MSI et de modèle GX-700-207) "serait effectivement proposé sous d'autres configurations et ce, de manière fréquente, non confidentielle, et facilement accessible au consommateur"."


N'hésitez pas à contacter l'équipe de racketiciel avant l'achat d'un ordinateur.
http://www.racketiciel.info/guide/resume-votre-dossier

Le lien en rapport avec cet article sur racketiciel

http://www.racketiciel.info/documentation/analyse/msi-materi(...)
  • # Le choix du matériel ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    est un argument qui a déjà été avancé et retenu dans une autre affaire et également la condamnation du constructeur.

    Si je me souviens bien de l'analyse, ça disait que puisque que Windows est préinstallé sur 95% des ordinateurs vendus, ce n'était pas un critère de choix du consommateur qui basait son choix sur le matériel, cqfd
  • # Yessssssss !!!!!

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

  • # Pas pour longtemps

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce type de victoire risque de se faire de plus en plus rare malheureusement. Les fabricants ont senti le vent tourner et ils sont de plus en plus nombreux à proposer une offre de remboursement d'un montant dérisoire, le tout via une procédure extrêmement rebutante (renvoi de la machine pour désinstallation, à vos frais, délai long, etc).

    Auparavant, ils refusaient tout remboursement (non conforme à la loi). Lors du jugement, si le juge suivait, c'était lui qui évaluait le montant à rembourser compte tenu des prix constatés. Maintenant, ils proposent le remboursement. On ne peut que tenter de contester le montant mais ça me paraît beaucoup plus délicat.
    • [^] # Re: Pas pour longtemps

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Maintenant, ils proposent le remboursement.

      Mais est-ce qu'ils vont afficher le montant du remboursement sur les produits en magasin? C'est ça la vrai question. S'ils le font, ça permettra aux consommateurs de faire la soustraction et de comparer les prix entre les magasins. S'ils ne le font pas... ça reste illégal de ne pas afficher les prix.
    • [^] # Re: Pas pour longtemps

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est pour ça que la loi demande de vendre également séparément les deux produits ou services qui font l'objet d'un lot. Comme ça, la concurrence aidant, on ne peut pas trouver de distorsions de prix malhonnêtes.

      Concrètement, si Acer vent des ordinateurs avec système d'exploitaiton, où celui-ci représente 10 euros, ils doivent également vendre l'ordinateur seul (pour dix euros de moins) et la licence seule (pour dix euros). Si, en réalité, elle leur coûte plus cher, ils s'en mordront les doigts après en avoir vendu quelques milliers à perte.
      • [^] # Re: Pas pour longtemps

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si, en réalité, elle leur coûte plus cher, ils s'en mordront les doigts après en avoir vendu quelques milliers à perte.
        Moi je m'en fous de combien elle coûte à Acer. Tout ce que je sais, c'est combien elle me coûte à moi séparément.

        À partir de là, si on me propose un remboursement de 10€ pour un Windows Seven pré-installé alors que la licence simple en vaut le décuple, je gueule !
        • [^] # Re: Pas pour longtemps

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Justement, l'obligation de vendre tous les composants d'un lot séparément permet à la concurrence de régulariser les prix en évitant les distrorsions.
      • [^] # Re: Pas pour longtemps

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben disons qu'ils ne vendent pas techniquement la licence windows a perte, meme si en pratique, ca y ressemble fortement.

        Une licence oem windows de pas vendue, ca veut dire pas de versions d'eval de norton anti virus, de machin video player et de truc machin installees sur la machine, ca veut dire pas de sous recupere de la part des editeurs desdites version d'eval.

        C'est ca le gros probleme des constructeurs avec les windows oem: toutes ces merdes preinstallees, ca leur permet de faire tomber le prix de la licence windows a un prix derisoire.
        S'ils doivent rembourser l'oem a 50 euros, ca leur fait perdre 40 euros sur la machine (chiffres totalement fictifs evidemment, mais ca vous donne l'idee).
        Et comme je doute qu'ils margent comme des furieux vu la concurrence feroce sur le marche des merdes en plastoc, pardon, des pc, ben forcement ca les arrange pas du tout du tout.

        Cela dit, c'est eux qui se sont foutu dans ce merdier tout seul comme des grands, personne les a force.
        Bon, ok, les clients les y ont pousse en voulant la merde en plastoc la plus pourrie possible pour le moins cher possible avec le plus de giga possible.

        Bref, un probleme tres similaire aux marge arriere qui ont defraye la chronique de la grande distribution ya qq annees.
        • [^] # Re: Pas pour longtemps

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ne penses-tu pas que ceux qui proposent un remboursement ont déjà intégré ça dans leurs calculs pour arriver à la somme qu'ils se proposent de rembourser ?
    • [^] # Re: Pas pour longtemps

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Les procédures commencent également à être dans le collimateur des défenseurs des plaignants, parce que
      - ce sont des procédures qui créent un déséquilibre entre le professionnel et le consommateur
      - ce sont des procédures qui privent temporairement de l'usage de l'ordinateur
      - ce sont des procédures qui visent à empêcher le consommateur de faire respecter son droit

      Je n'ai aucun doute quant à l'issue des procès où le fabricant ferait preuve de mauvaise volonté manifeste, par exemple en faisant supporter par le consommateur des frais d'envoi, le fabricant va être systématiquement et irrémédiablement condamné.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.