Journal soutenez Freetorrent

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
21
11
juin
2014

Freetorrent se pose des questions sur la pertinence de son site. Je rappelle que Freetorrent est un site de diffusion d'oeuvres libres par torrent, c'est à dire du peer to peer (du "téléchargement illégal quoi" selon les termes du gouvernement). Or cet outil est très utilisé par les libristes pour diffuser leurs oeuvres, surtout pour les gros fichiers. En effet, nul besoin de louer un serveur coûteux, la diffusion est prise en charge par la communauté, et au final, on a un service beaucoup moins cher (de l'ordre de 400€ annuels). Ce qui fait que son financement est plus facile avec des dons. Freetorrent propose un sondage sur son site, ce qui signifie qu'ils se posent des questions existentielles comme de nombreux projet libristes en ce moment.
Le moral est au plus bas, c'est le moment de les soutenir.

  • # Besoin de traqueur ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Si je ne m'abuse, Freetorrent fournit un double service :

    1. un traqueur BitTorrent ;
    2. un annuaire de fichiers téléchargeables avec BitTorrent via ce traqueur.

    Si l'annuaire a sans doute une utilité, avec la DHT, je me demande s'il est vraiment utile de maintenir un traqueur.

    En ce qui concerne l'annuaire, ce n'est pas non plus une évidence : chaque projet libre disposant d'un site Web peut distribuer ses propres fichiers torrent ou liens magnet, et des annuaires du libre, ça existe déjà.

    Ceci étant dit, je me trompe très probablement, parce que Freetorrent est largement utilisé à ce qu'il semble !

    • [^] # Re: Besoin de traqueur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Question de newbie : c'est quoi DHT ?

    • [^] # Re: Besoin de traqueur ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      avec la DHT, je me demande s'il est vraiment utile de maintenir un traqueur.

      Il y avait un papier de recherche qui trainait sur le web (j'arrive pas a le retrouver) et qui montrait clairement que la DHT ne remplace pas le traqueur mais le complète: le traqueur permet de renvoyer rapidement une liste incomplète de pairs, et la DHT permet d'avoir le contact de tout le monde, mais ça peut prendre du temps. Beaucoup de temps.

      Typiquement, pour les fichiers peu partagés, un traqueur sera plus intéressant, même si c'est centralise. PEX permet en plus de ça d'avoir les contacts de tout le monde très rapidement et de compléter les manques.

      Ça ne veut pas dire que DHT est inutile, bien au contraire. Ça veut juste dire que les traqueur ont encore un intérêt.

  • # Citation

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    (du "téléchargement illégal quoi" selon les termes du gouvernement)

    Tu as une source, pour cette citation ?

    • [^] # Re: Citation

      Posté par . Évalué à 10.

      Un article de 2005 (j'espère qu'ils ont un peu évolué depuis…)

      "Considérant que l'on ne peut en effet faire porter aux seuls internautes la responsabilité du délit de contrefaçon, les ministres ont évoqué la possibilité de compléter [les dispositions de la loi] par des mécanismes sanctionnant l'incitation [à la violation de droits d'auteur], notamment par les fournisseurs de logiciels d'échanges " pair-à-pair "", préviennent ainsi le ministère de la Culture et celui de l'Industrie.

      Je suis persuadé qu'encore pour la très grande majorité de nos législateur, P2P ⇒ violation du droit d'auteur, malheureusement.

      • [^] # Re: Citation

        Posté par . Évalué à 1.

        et donc les marchants d'armes seraient poursuivis pour incitation au crime !
        dassault doit trembler.

        • [^] # Re: Citation

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La comparaison ne tient pas :

          Une arme est fondamentalement faite pour tuer.
          On s'en sert majoritairement pour avoir la possibilité de tuer (dissuasion), parfois pour tuer.

          Un logiciel P2P est fait pour échanger des fichiers.
          On s'en sert (probablement) majoritairement pour de la contrefaçon, parois pas.

          • [^] # Re: Citation

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tout le problème du débat est aussi : qu'est-ce qu'ils appellent contrefaçon ?

            • [^] # Re: Citation

              Posté par . Évalué à 2.

              Bah, un fichier acquis illégalement…

              C'est ça qui est assez fort avec le numérique, la « contrefaçon » a la même qualité que l'original, voir une qualité supérieure (pas de pub, pas d'avertissement en tous genres)

              • [^] # Re: Citation

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Bah, un fichier acquis illégalement…

                Bah, je croyais que le P2P était pas illégal ?

                Je pense que tu voulais plutôt dire: une œuvre dont tu peux techniquement profiter, mais pour laquelle tu n'as pas la licence qui t'autorise a en profiter.

                Contrairement a ce qu'on aimerait croire, le point qui fâche est bien sur l'autorisation d'en profiter, pas sur l’échange du contenu lui-même. Si tout le monde utilisait bittorrent pour s’échanger du contenu mais ne pouvait pas en profiter sans acheter la licence a qui de droit, je suis sur que les "méchants majors" n'y verraient rien a redire. D'ailleurs, c'est exactement pour ça que les DRM dans les navigateurs sont poussés par un peu tout les distributeurs.

                • [^] # Re: Citation

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bah, je croyais que le P2P était pas illégal ?

                  J'ai jamais dit que le P2P était illégal. Pour clarifier. En fait il est légal ou illégal selon le(s) fichier(s) échangés.

                  Si tout le monde utilisait bittorrent pour s’échanger du contenu mais ne pouvait pas en profiter sans acheter la licence a qui de droit

                  Bah, je vois plus trop l'intérêt de s'échanger de la donnée si on peut pas en profiter sans acheter une licence :)

          • [^] # Re: Citation

            Posté par . Évalué à 3.

            On peut aussi se servir d'une arme pour pratiquer le tir sportif, c'est un loisir. Quant à « faite pour tuer » je suis d'accord mais cela inclue aussi de tuer des animaux, pour se nourrir, ce n'est pas que pour tuer son prochain…

          • [^] # Re: Citation

            Posté par . Évalué à 0.

            Ton explication ne tient pas.

            Le fabriquant d'un outil n'a pas à être responsable de l'usage qui est fait de l'outil qu'il fabrique.

            En admettant que si, il doit être responsable, pourquoi faire deux poids deux mesures entre armes et partage de fichier ?

            Tu apportes un argument statistique (qui reste à prouver) : la majorité fait le mal avec.

            Pour te montrer que la loi n'a rien à voir avec la morale mais uniquement avec le poids des lobbys:
            - lobby important des vendeurs d'armes => il est autorisé et même encouragé de vendre des armes.
            - lobby important de l'industrie de la musique => il faut interdire les logiciels de partage de fichier.

            rien à voir avec l'intérêt générale que les politiques font semblant de défendre.

            • [^] # Re: Citation

              Posté par . Évalué à 2.

              Ton explication ne tient pas.

              Sa remarque est pertinente.

              En admettant que si, il doit être responsable, pourquoi faire deux poids deux mesures entre armes et partage de fichier ?

              Car pour l'un des deux, dans le cas d'une utilisation maléfique, il y a mort d'Hommes ?

              Qu'un logiciel de P2P ça ne fait que permettre d'échanger des fichiers, alors que dans le cas des armes, selon l'arme, les usages sont différents ? Un arc ou un fusil ça peut servir à chasser des animaux, mais un tank ça pourrait servir à chasser quel animal ?

              OK, pour le tank l'usage pour du tir sportif se défend :)

              • [^] # Re: Citation

                Posté par . Évalué à 2.

                Car pour l'un des deux, dans le cas d'une utilisation maléfique, il y a mort d'Hommes ?

                Justement, cela plaiderai pour impliquer les vendeurs d'armes bien avant d'impliquer les fournisseurs de logiciels de partage.

                • [^] # Re: Citation

                  Posté par . Évalué à 2.

                  impliquer les vendeurs d'armes bien avant d'impliquer les fournisseurs de logiciels de partage.

                  C'est bien le cas.

                  Les vendeurs d'armes, que ce soit Dassault ou l'armurier du coin, sont déjà nettement contrôlés par l'état. Alors que l'auteur d'un logiciel d'échange de fichiers, pas vraiment.

                  Je risque quand même moins d'attirer l'attention de l'état si je développe et distribue un logiciel d'échange de fichiers que si je vends des flingues… sans parler d'un avion de chasse ou d'un bombardier…

                  Si on considère le cas des matières explosives, je vais bien entendu avoir plus de difficultés à acquérir de l'explosif dans le but de faire sauter une souche d'arbre qu'à acquérir un logiciel d'échange de fichiers pour partager mes photos de vacances…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.