Journal Pourquoi pas LSH ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
8
juin
2005
En flânant sur le web je tombe sur LSH qui est une implémentation de SSH écrite from scratch et sous licence GPL.
Mon sang ne fait alors qu'un tour : Pourquoi diable est-ce que tout le monde utilise OpenSSH ?
Je veux bien que les BSDphiles tournent tous avec le soft sous licence BSD mais pourquoi les GNUphiles devraient utiliser OpenSSH au détriment d'un logiciel tout beau tout propre sous licence GPL ?
La dernière version (2.0.1) est du 16 mars 2005 et donc le projet ne semble absolument pas mort.
Qu'est ce qui assure l'hégémonie actuelle d'OpenSSH ? C'est sa qualité fabuleuse de codage ? Ses features qui n'existent pas ailleurs ? Il est arrivé le premier et les gens ne vont pas chercher plus loin ? Tout le monde se fout de la licence du moment que c'est libre ?
Si quelqu'un à des lumières j'aimerais bien savoir de quoi il retourne.

LSH http://www.lysator.liu.se/~nisse/lsh/(...)

OpenSSH http://www.openssh.com/(...)
  • # D'autres alternatives

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Sur le site d'openSSH, une liste des autres implémentations ssh:
    http://www.openssh.com/unix.html(...)
    • [^] # Re: D'autres alternatives

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Quand je suis sous Linux c'est que j'aime la licence GPL sinon je serais sous Free/Open/NetBSD (indépendament de la technique).
      Pourquoi les utilisateurs Linux n'utilisent pas du tout LSH ?
      La seule explication ça serait une faiblesse technique ou un manque de fonctionnalités...je suis en train de lire le manuel online et je ne vois pas ce qui manque.
  • # Selon Sarge...

    Posté par . Évalué à 3.

    Dans Debian Sarge (pas de troll), j'ai l'avertissement suivant :
    WARNING: This is a work in progress, and may be totally insecure.

    Réalité ou modestie ? Il faut dire que ça refroidit quand même !
    • [^] # Re: Selon Sarge...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Réalité ou modestie ? Il faut dire que ça refroidit quand même !

      c'est extrêmement curieux car si on va sur la page de download de lsh on trouve des dizaines et des dizaines de versions !

      depuis la 0.1.1 de 1999 jusqu'à la 2.0.1 de mars 2005.
      Plus de 6 ans de dev et ce serait encore un work in progress ?
      • [^] # Re: Selon Sarge...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Oui, mais OpenSSH à été audité par des centaines (milliers ?) de personne, il est donc réputé pour être très sur.

        De plus, comme énormément de personne l'utilise, une faille serait vite découverte et corrigé.

        Au contraitre, LSH est plus ou moins inconnu, et surement peu de monde ont audité son code. Donc connaissant la "froideur" de Debian quand au changement, et leur assurance qualité, il est normal que tu obtiennes un tel avertissement.
        A partir du moment ou certaine pointure de la sécurité se seront penché sur le code de LSH et auront donné leur appui, peut-être que plus de gens l'utiliseront...
        • [^] # Re: Selon Sarge...

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Le résultat brut c'est que c'est un soft BSD qui s'est imposé...ce qui signifie que tous les bug-reports + tous les patchs et autres des contributeurs du monde entier peuvent êtres propriétarisés à n'importe quel moment par les firmes qui le veulent.
          • [^] # Re: Selon Sarge...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Es-tu sur de bien avoir compris le contenu des différentes licences ? Car ce commentaire et d'autre en laisse douter fortement...

            La license BSD dit en gros que le code peut-être repris dans une application propriétaire, mais en aucun cas que le code peut devenir fermé comme cela d'une manière magic...

            Sinon, si tu veux que d'autre personne reconnaisse des bien faits à LSH, commence toi déjà par auditer le code, faire des tests, motive des gens autour de toi à faire pareil, et peut-être un jour il sera reconnu.

            Mais comme dit dans un autre commentaire, OpenSSH vient d'une équipe qui est tout de même réputé pour la fiabilité de son code, donc remplacé OpenSSH est une tache rude !
            • [^] # Re: Selon Sarge...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Es-tu sur de bien avoir compris le contenu des différentes licences ? Car ce commentaire et d'autre en laisse douter fortement...
              La license BSD dit en gros que le code peut-être repris dans une application propriétaire, mais en aucun cas que le code peut devenir fermé comme cela d'une manière magic...


              Imagine la situation suivante : tu constate un bug dans OpenSSH...n'écoutant que ton sens civique de bon petit utilisateur du libre tu fais un beau bug-report...le logiciel s'améliore donc du fait de ta contribution.
              Le lendemain une méchante firme sort un fork propriétaire d'OpenSSH : ton travail aura contribué non seulement à améliorer un soft libre mais aussi un soft propriétaire !
              On est parfaitement d'accord que OpenSSH restera libre mais moi en plus je ne veux pas que mon éventuelle contribution puisse être ainsi propriétarisé par une entreprise qui vit en parasite sur le libre.
              Je comprends tout à fait que certains s'en foutent et que du moment que le soft original reste libre cela leur suffit...mais moi je préfère que mes contributions ne profitent qu'au logiciel libre : c'est un choix c'est tout.
              • [^] # Re: Selon Sarge...

                Posté par . Évalué à 3.

                Tu as contribué à OpenSSH ou tu as un patch à soumettre ? Si non c'est une jolie masturbation intellectuelle.

                Si la licence d'OpenSSH ne te convient pas. Si tu tiens absolumenent à ce que ton patch ne soit pas propriétarisé alors ne contribue pas. Tout le monde est content et tout va bien. Je te rassure les gens choississent les projets auxquels sur lesquels ils veulent travailler et tu n'es pas non plus indispensable; y'a des tonnes d'autre gens que ca ne dérange pas.

                Si la licence est inacceptable pour toi va t'en contribuer ailleurs. D'ailleurs excuses moi si ma mémoire me trompe mais il me semble que tu avais dit que tu n'étais pas programmeur. Donc tu ne serais donc pas en train de brasser du vent ?

                Autrement tu fais comme la glibc, tu prends le code BSD, tu mets un joli en tête GPL dessus, et tu rajoutes tes patchs. Comme ca tout les GNU pourront dormir sur leurs deux oreilles.
                • [^] # Re: Selon Sarge...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Autrement tu fais comme la glibc, tu prends le code BSD, tu mets un joli en tête GPL dessus, et tu rajoutes tes patchs. Comme ca tout les GNU pourront dormir sur leurs deux oreilles.

                  Heu tu n'a pas le droit : la bsd c'est compatible avec la gpl c'est pas pour autant que du a le droit de changer la licence sans l'accord de ceux qui ont ecrit le code.

                  D'ailleur la BSD le dit explicitement :


                  * Permission to use, copy, modify, and distribute this software and its
                  * documentation is hereby granted, provided that the above copyright
                  * notice appears in all copies.
                  • [^] # Re: Selon Sarge...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    C'est pourtant ce que fait la glibc et de nombreux autres projets.

                    Tu inclus du code BSD dans un projet GPL et tu passes tout le projet en GPL. Tu ne violes aucune clause de la licence BSD en faisant ca.

                    Je ne t'ai pas dit de retirer le copyright et la licence BSD ca tu n'as pas le droit de le faire évidement. La licence BSD n'indique pas *comment* et sous quelles conditions doit être redistribué le code. Et tu peux donc y ajouter tes conditions. Bien entendu le code original reste sous BSD mais ton projet est sous GPL. Que crois tu que microsoft ou cisco font en prennant du code BSD ? C'est exactement le même principe en le passant sous GPL tu ajoutes des restrictions aux conditions initiales.

                    Et oui Microsoft respecte la licence http://support.microsoft.com/kb/q306819/#XSLTH351412112212012112012(...) :-)
                • [^] # Re: Selon Sarge...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  D'ailleurs excuses moi si ma mémoire me trompe mais il me semble que tu avais dit que tu n'étais pas programmeur.

                  Je pense que tu n'a pas bien lu mon post.
                  J'ai écrit noir sur blanc Imagine la situation suivante : tu constate un bug dans OpenSSH...n'écoutant que ton sens civique de bon petit utilisateur du libre tu fais un beau bug-report.

                  Tu constatera que je commence par la locution "imagine" ce qui signifie que c'est une situation fictive.
                  Tu constatera également que je répondais à KrteK et que dans ma réponse j'écris "tu fais un bug-report" et pas "je fais un bug-report".
                  En quoi aurais-je usurpé la qualité de programmeur ? (en outre nul besoin d'être programmeur pour rapporter des bugs...mais bon)

                  Je sais bien que si la licence (ou autre chose) ne me plait pas je n'ai qu'a pas utiliser/faire des bug reports. Mais dans l'enfilade du thread on a perdu de vue ma question initiale qui était "Qu'est ce qui assure l'hégémonie actuelle d'OpenSSH ?"
                  Je voulais juste savoir si des gens connaissaient ce soft et si ils pouvaient donner leur avis (ce qu'a fait SeeSchloss plus bas). Je n'avais aucune intention de troller sur les licences (et quand quelqu'un affirme qu'il préfère la GPL plutot que la BSD ce n'est pas un troll c'est juste un choix personnel et donc nul besoin d'employer des expressions comme "masturbation intellectuelle" et "brasser du vent").
                  • [^] # Re: Selon Sarge...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Apparement SeeSchloss ne le connaissait pas et l'a testé comme ça, après avoir vu ton journal...

                    Et il a tiré ces conclusion en quelques secondes, conclusion que tu aurais pu également avoir si tu avais pris la peine de toi même essayé le programme.

                    Ensuite, on ne t'oblige pas à utilise OpenSSH, si il ne te plait pas, passe par exemple à LSH.

                    Sinon, l'hégémonie de OpenSSH vient à mon avis de sa qualité et de l'unicité d'une telle qualité dans le monde des client/serveur SSH.

                    Sinon pour terminer, contribuer à un projet qui risquerait d'être utilisé dans un soft propriétaire ne me dérange absolument pas, ce serait même pour moi une certaine fiérté qu'une boite choissise un projet ou j'ai contribué, car cela vouderait dire qu'il est de qualité.
              • [^] # Re: Selon Sarge...

                Posté par . Évalué à 3.

                Ben c'est simple tu fork ou tu reecrit le code from scratch.

                Frachement pour moi y a pas photo si j'ai le choix entre contribuer a un projet dont le code bsd de qualité et un code gpl qui ne marche qu'a motié, je choisi la premiere solution.

                En plus c'est bien beau le fork proprio d'openssh, mais encore faudrait il qu'il apporte quelque chose pour qu'il soit credible...

                Qu'aurais tu fait sans tout les projets non gpl que tu utilise sur ta machine ?

                Quand je vois des arguments comme ca je me dis que les BSDiste on parfois pas tord de consider la GPL comme non libre...
  • # Pas tout suivi

    Posté par . Évalué à 9.

    Je veux bien que les BSDphiles tournent tous avec le soft sous licence BSD mais pourquoi les GNUphiles devraient utiliser OpenSSH au détriment d'un logiciel tout beau tout propre sous licence GPL ?

    Moi, ce que je ne comprend pas c'est pourquoi réécrire from scratch un truc qui marche et qui est déjà libre. Parce que c'est sous ma-licence-préférée ? C'est un peu faible comme raison, non ?
    • [^] # Re: Pas tout suivi

      Posté par (page perso) . Évalué à -4.

      MOUAHAHAHAHAH !!!

      alors toi t'a pas suivi la saga des dizaines de trucs GPL que les devs d'OpenBSD réécrivent from scratch juste pour avoir un équivalent sous licence BSD.
      Y'a que GCC qui reste car c'est un vraiment trop gros morceau à réécrire.

      C'est vachement important la licence...et moi j'aime pas trop les licences non copyleft.
      • [^] # Re: Pas tout suivi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        alors toi t'a pas suivi la saga des dizaines de trucs GPL que les devs d'OpenBSD réécrivent from scratch juste pour avoir un équivalent sous licence BSD.

        Et toi, tu as lu les 2 licences ?
        Parce que le cas échéant, tu verrais que du code BSD peux très bien être inclus dans du code GPL, mais l'inverse n'est pas vrai. Et c'est à cause de cette non réciprocité que des BSDistes réécrivent from scratch un certain nombre d'outils.
      • [^] # Re: Pas tout suivi

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est ton problème ... sauf que dans l'informatique, que ça te plaise ou non, la technique ne s'efface pas systématiquement devant la politique.
        Dans le cas présent, OpenSSH reste en place, je suppose que c'est parce que LSH n'apporte rien, et que les mainteneurs se moquent de savoir si c'est une licence BSD ou GPL.


        Conclusion : trop gros, passera pas.
      • [^] # Re: Pas tout suivi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Que tu ne veuilles pas que ton code soit utilisé dans des apllis proprios et que donc tu l'ecrives sous GPL je le comprend très bien, mais quel problème vois tu à utiliser du code sous BSD ?
        Tu refuserais aussi de lire des livres tombés dans le domaine public parce que les livres sous CC c'est mieux ?
  • # GNUbe or not GNUbe that is the question

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    pour ton sang qui ne fait qu'un tour et la question qui en est à l'origine : pourquoi ? mais pourquoi pas ? :)

    OpenSSH est fait par des gars qui savent coder, dans un OS avec des mecs qui savent coder.

    donc, cela est un gage de qualité. le fait qu'une application contienne des bugs et failles c'est un fait. le fait que qu'aujourd'hui, on ne connait pas beaucoup de probleme dans les softs fait par cette équipe.

    OpenSSH n'est pas un shell distant.

    OpenSSH est uniquement un outil faisant un tunnel chiffré entre deux sockets.

    OpenSSH fait un truc tout con que tout le monde peut faire, mais il le fait tres bien.

    un shell distant chiffré ? OpenSSH fait un tunnel avec un pseudo terminal pour ouvrir une session locale.

    une connexion pop3 chiffré ? OpenSSH établi le tunnel chiffré avec la socket du serveur pour donner l'impression d'un acces local à cette socket.

    pour moi, le projet GNU se résume à avoir un shell local en mode terminal GNU écrit avec que des briques du projet GNU.

    oui, le projet GNU fourni tout un framework tres complexe et tres vaste ... mais cela se résume à pouvoir faire un ls, cp, rm .

    tout le reste n'est pas GNU.


    tu parles de GNUphilie, soit. peux tu me définir ce qu'est la GNUphilie ?
    • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      peux tu me définir ce qu'est la GNUphilie ?
      Je sais pas mais ça doit être rudement dégueulasse....

      Bon je suis plus là => []
    • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.


      pour moi, le projet GNU se résume à avoir un shell local en mode terminal GNU écrit avec que des briques du projet GNU.

      oui, le projet GNU fourni tout un framework tres complexe et tres vaste ... mais cela se résume à pouvoir faire un ls, cp, rm .

      tout le reste n'est pas GNU.


      Non; le projet GNU est le projet de liberation du logiciel. Mais effectivement, il ne sert a rien de liberer des logiciels qui le sont deja; autant s'atteler a des taches plus importantes.

      Et les logiciels GNU sont loin de se limiter a la libc et aux coreutils/fileutils: il y a:

      -des outils de developpement: bison, flex, gcc, gdb, binutils....
      -un editeur de texte/environnement de travail: Emacs (et d'autres editeurs, come nano)
      -Des environnement de bureaux: Gnome, GNUStep
      -Des librairies: Lesstif, Classpath, GNUTLS
      -Des jeux: chess, go ..
      -Des outils professionels, comme Bayonne
      -Des outils scientifiques: Octave, GSL...

      D'autres encore comme httptunnel, mailman,...

      (Si tu veux la liste complete, va sur http://directory.fsf.org/GNU/)(...)

      En gros le projet GNU est la pour repondre des qu'il y a un besoin.

      Ceci dit, lsh ne sera certainement pas inutile si il respecte les conventions GNU pour les repertoires recursifs (je hais scp qui refuse l'option -R par exemple)


      tu parles de GNUphilie, soit. peux tu me définir ce qu'est la GNUphilie ?


      C'est aimer le projet GNU, reconnaitre son importance pour le logiciel libre, et souhaiter y contribuer?

      http://l-lang.org/ - Conception du langage L

      • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        http://linuxfr.org/comments/581993,1.html(...) <- ce n'est pas à toi ca ?

        http://linuxfr.org/comments/582104,1.html(...) <- parce que ca c moi qui te répond :)

        et tu ne m'as pas répondu.

        GNOME bof ... Lesstif non et tu le sais deja.

        bayonne ne sert qu'a la FSF, bizarrement la plupart des mecs qui ont besoin d'un truc comme ca prefere asterisk.

        bon, je dois constater que tu as consulter qq liens que je t'ai fourni à l'époque ... mais tu te répete encore, et répetes encore les propos de darth ignucious.

        c'est darth ignucious qui a tué Richard Stallman ( maintenant, faut que j'arrive à lui faire dire un "je suis ton pere" ;) ).

        Richard avait des bonnes idées ... mais il a sombré du coté obscur.

        qu'il puisse dire à tout les projets libre "je suis ton pere", il n'empeche qu'il faut rétablir l'équilibre dans la force du logiciel libre ( poufpouf j'ai mon blouson sur le dos ).


        En gros le projet GNU est la pour repondre des qu'il y a un besoin.

        je te prend au mot et je te demande :
        - un serveur HTTP correct et complet
        - un interpréteur PHP avec un équivalent du PHP zend compiler/optimizer
        - une recommandation libre pour un format de docs ( les recos du W3C sont nonfree chez debian )
        - un jeu de recommandation de protocoles réseau libre ( les RFC sont non-free chez debian ).
        - de la doc libre pour le projet GNU ( la GFDL est reconnu comme pas tout à fait libre par Debian et meme par Darth Richious )
        - un interpréteur perl GNU
        - une lib ou un outil qui fait de l'affichage graphique sans devoir avoir un XServer

        sachant que plutot que d'avoir un nom, je te demande de me dire si il y a un équivalent, ce qu'il vaut objectivement.

        sur ce, je vais aller cliquer sur le bouton verifier dehors.
        • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          http://linuxfr.org/comments/582104,1.html(...)(...) <- parce que ca c moi qui te répond :)
          Juste pour répondre à un élement "choquant" de cette réponse, je dirais que le GNU ne demande pas qu'on préfixe de GNU tout les éléments utilisants la GlibC, simplement de reconnaître que le point commun de presque toutes les distrib Linux est l'utilisation du GNU, que Linus lui même destine son noyau à cet usage (pour GCC). GNU/Linux constitue le plus petit système Linux raisonnablement complet (pouvoir se compiler et se programer depuis lui même, exécuter des jeux, un serveur web personnel et des applications bureautique suffisament performantes pour publier une nouvelle). D'ailleurs que la quasi-totalité des programmes Linux font intervenir le GNU autant que Linux.
          Mais, surtout, c'est un moyen d'insister sur l'idéal du GNU au travers du Linux.

          - un serveur HTTP correct et complet
          Si le GNU a un peu "mis de coté le Hurd" (càd que RMS considère l'utilisation de Linux comme satisfaisante) c'est pour éviter la redondance. Dans ces conditions, réecrire un logiciel de l'ampleur d'apache n'a pas dû parraître motivant.. ç'aurais pu arriver remarque, mais s'interesser à cette éventualité n'apporte rien (note que Lsh est antèrieur à OpenSSH).

          un interpréteur PHP avec un équivalent du PHP zend compiler/optimizer
          Pareil (note qu'il existe un zend-like GPL).

          une recommandation libre pour un format de docs ( les recos du W3C sont nonfree chez debian )

          Quel est le rapport ? Faut-il que le GNU reverse un navigateur ? Ce serait ridicule, et puis les docs libres qui expliquent comment coder en HTML sont légions.
          Ceci dit, il existe man/info, qui font partie du GNU et sont très utilisé pour la doc des logiciels (le GNU ne s'occupe que des logiciels et de leur doc).

          un jeu de recommandation de protocoles réseau libre ( les RFC sont non-free chez debian ).
          C'est pas dans le champs d'action du GNU de créer des standards. Mais y'a de la doc sur TCP/IP sous GPL -> redondance.

          de la doc libre pour le projet GNU ( la GFDL est reconnu comme pas tout à fait libre par Debian et meme par Darth Richious )
          Seulement quand on spécifie une page de garde et un truc du genre. Seule "l'identité" du document est préservée.

          un interpréteur perl GNU
          CF php.

          une lib ou un outil qui fait de l'affichage graphique sans devoir avoir un XServer
          GTK, en utilisant le framebuffer de Linux qu'il serait inutile de dupliquer. C'est utilisé par Nokia notement.
          • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Juste pour répondre à un élement "choquant" de cette réponse, je dirais que le GNU ne demande pas qu'on préfixe de GNU tout les éléments utilisants la GlibC


            ai je dit ou sous entendu une connerie pareil ?

            j'ai juste dit que GNU/linux est GNU/linux pasque ya du GNU ... alors que tout le monde s'en fout royalement du GNU qu'il y a dedans.

            par contre, personne ne dit GNU/BSD ou GNU/MS Windows.

            as tu une raison serieuse pour GNU/Linux ?

            simplement de reconnaître que le point commun de presque toutes les distrib Linux est l'utilisation du GNU


            c pour cela qu'a l'origine j'ai parlé des linux qui ne sont pas GNU/Linux parce sans rien de GNU. et c'est là que le sieur a répondu sont tas de conneries.

            que Linus lui même destine son noyau à cet usage (pour GCC).
            tu sais que la compilation de linux n'a pas besoin de GCC ?

            GNU/Linux constitue le plus petit système Linux raisonnablement complet


            c'est faux. cf http://skarnet.org/(...) un linux GNU free est possible.
            http://linuxfr.org/comments/581935.html(...) est plus précis sur le sujet.


            (pouvoir se compiler et se programer depuis lui même, exécuter des jeux, un serveur web personnel et des applications bureautique suffisament performantes pour publier une nouvelle). D'ailleurs que la quasi-totalité des programmes Linux font intervenir le GNU autant que Linux.


            c'est faux. par contre, de plus en plus de gens le croient car ils ne connaissent pas l'histoire du libre. tu sais pour reprendre un exemple d'actualité, tu prends un chretien, un juif ou un musulman qui vient juste d'adherer la cause religieuse qu'il vient de choisir. si il tombe sur un gars qui connait pas trop pour ne pas dire qui repete des rumeurs, cela conduit à raconter plein de conneries. pour l'économie c pareil. pour les maths c pareil. pour la physique c'est pareil. pour l'histoire de l'homme c pareil. pour la philosophie c pareil. pourquoi pas pour le libre ?

            Mais, surtout, c'est un moyen d'insister sur l'idéal du GNU au travers du Linux.


            l'ideal GNU ? mais aujourd'hui, une ubuntu, une mandriva, une suse, une redhat, une fedora, une debian, respecte la notion d'avoir une distrib avec que des softs libres. pourquoi CHIER UN CAKE pour dire GNU/Linux alors que c'est deja fait ?

            en américain, l'animal gnu se prononce de la meme maniere que le mot new ... étrange non ? mais je prete peut etre de mauvaise attention à un projet tres correct.


            un serveur HTTP correct et complet

            Si le GNU a un peu "mis de coté le Hurd" (càd que RMS considère l'utilisation de Linux comme satisfaisante) c'est pour éviter la redondance. Dans ces conditions, réecrire un logiciel de l'ampleur d'apache n'a pas dû parraître motivant.. ç'aurais pu arriver remarque, mais s'interesser à cette éventualité n'apporte rien (note que Lsh est antèrieur à OpenSSH).

            le rapport entre GNU Hurd et HTTP ?

            puis le dev de GNU Hurd continues toujours ... mais le sortir aujourd'hui, est un aveu d'echec du projet GNU ... car il aura fait tout cela pour pouvoir faire que des ls,cp,rm,dd ...

            pour ce qui est du serveur HTTP, Apache est à l'origine un fork de NCSA HTTPD totalement patché ce qui a donné a patchy server ... qui devient apache ( avec une prononciation grande bretonne ). NCSA HTTPD au départ etait un truc qui se pluggait à inetd et qui copait un doc du disque ou faisait un fork+execve sur les fameux cgi ... puis a évolué vers un serveur standalone ( d'ou l'existence de cette directive ;p )

            donc, ct possible depuis un moment. puis refaire un apache avec toute la culture GNU et la puissance dispo, c pas impossible. à coté de cela, quand on regarde GNU-e, on se dit que apache a encore de l'avenir comme linux.

            pour php et perl, je parle d'un GNUphp et un GNUperl pas d'un truc plus ou moins libre et tres controlé comme PHP ou Perl.
            sinon pourquoi un caca nerveux sur java ?
            Faire un patch dans les sources de PHP et faire un fork de PHP est impossible. il faut passer par Zend. c'est libre ca ? meme si c GPL ?
            Puis perl, c meme pas une boite, c juste un mec qui s'appelle larry wall qui dirige tout ca. essaie de soumettre un patch dans perl. essaie avant de lire le source de perl. une version de perl qui permette au projet GNU de faire ce qu'il veut comme pour GCC et ses extensions perso ...

            en parlant de GCC, il existe d'autres compilo libre, au hasard TCC. si je ne m'abuse les BSD utilise un compilo BSD ( sinon il faut que cela soit un GNU/BSD ).
            pourquoi plein de projet utilise les extensions perso de GCC ce qui limite la portabilité des Makefile ?

            pour les docs du W3C et celles de l'IETF, elles ne sont pas libre. le projet GNU travaille pour des logiciels libre. la FSF fait meme des caca-nerveux quand on confond opensource et logiciel libre.
            pourtant avoir une norme ouverte à tous et que tous peuvent modifier et diffuser leurs modifications, ca serait bien. ne m'objecte pas la notion de bordel, XML, XHTML, SVG, sont des formats normalisé et extensible comme on veut. pourquoi les normes eux meme ne le sont pas ? c un scandale en sandale !!!!

            pour ce qui est de GTK, on va dire que tu m'as coincé sur une imprécision. GTK+ fourni de quoi faire des UI avec X ou en framebuffer. je pensais plus à un truc dans le genre SDL.

            --

            Respect à Darth Ignucious et Darth Richious
            • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              si je ne m'abuse les BSD utilise un compilo BSD

              non.
              Ils utilisent GCC.
              • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                donc GNU/*BSD . sinon cela n'a pas de sens pour GNU/Linux puisque *BSD devient lui aussi un truc ne pouvant fonctionner qu'avec du GNU.
                • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                  Posté par . Évalué à 2.

                  FreeBSD compile sous icc, si ca n'a pas cassé depuis l'année dernière.

                  De même Linux n'est pas prévu pour compiler exclusivement sous GCC.

                  Pour prendre l'exemple de la macro qui doit être la plus utilisé et dépendente de gcc : likely|unlikely qui sont en fait un enrobage de la builtin gcc __builtin_expect qui permet au compilo de faire une meilleure prédiction de branche. Et bien évidement si le compilo ne le permet pas http://fxr.watson.org/fxr/source/include/linux/compiler-gcc2.h?v=li(...) hop elle ne fait rien. On remarquera aussi dans <linux/compiler.h> que l'on tente d'inclure les headers d'icc...

                  Bref les systèmes sont développé sous gcc car c'est le seul compilo libre arrivé à maturité actuellement. Par contre ils évitent au maximum de s'emprisonner avec gcc. La rupture devrait être douleureuse. J'ai le souvenir d'un commentaire d'un developpeur d'OpenBSD qui à l'époque avait essayer de récupérer la pile TCP/IP sous un autre compilo... Apparement c'était pas beau à voir :-)

                  Comme je le dis plus haut, ou plus bas, c'est bien dommage que Tendra reste au stade pre beta de chose qui fonctionne mais qui n'a jamais attiré assez l'attention pour passer à l'étape suivante.
              • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                Posté par . Évalué à 2.

                Tout à fait puisque Tendra suit le même chemin qu'Hurd :-/

                http://www.tendra.org/(...)
        • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.


          Richard avait des bonnes idées ... mais il a sombré du coté obscur.


          Bien sur maintenant il fait du logiciel proprio.
          Tu m'expliquera quel est ton probleme avec Richard Stallman? A part defendre le logiciel libre je vois pas ce qu'on peut lui reprocher. (A la rigueur si on aime, on peut troller sur GFDL c'est pas libre, mais c'est tout)


          je te prend au mot et je te demande :
          - un serveur HTTP correct et complet
          - un interpréteur PHP avec un équivalent du PHP zend compiler/optimizer
          - un interpréteur perl GNU
          - une lib ou un outil qui fait de l'affichage graphique sans devoir avoir un XServer


          Il n'y a pas de besoin pour tout ca, vu qu'il existe des logiciels libres pour le faire.

          Le but du projet GNU est de rendre le logiciel libre; lorsque des logiciels libres existent deja, il vaut mieux se concentrer sur le remplacement de logiciels qui n'existent pas deja.

          http://l-lang.org/ - Conception du langage L

          • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            --- Le but du projet GNU est de rendre le logiciel libre; lorsque des logiciels libres existent deja, il vaut mieux se concentrer sur le remplacement de logiciels qui n'existent pas deja.

            C'est pourquoi le projet GNU est entrain de développer le Hurd, il n'existe aucun kernel libre..

            Et pour continuer dans le troll, pourquoi continuer le dév de emacs alors que vi lui est de loin supérieur :D
            • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              ;)

              de toute facon, comme il le dit si bien, le projet GNU est la pour remplacer ce qui n'existe pas déjà.

              j'ai beau comprendre qu'il s'agit de logiciel libre pas existant ... mais bon, remplacer ce qui n'existe pas ... cela veut peut etre dire que GNU ne remplacera jamais ce qui existe deja ...

              donc je te soutiens pour le GNU Hurd et le GNU emacs ... pourquoi les continuer alors qu'ils tentent de remplacer des trucs libres déjà existant ;)
          • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            si tu me trouve une version libre du PHP Zend compiler/optimizer ... qui est un produit vendu par Zend

            http://www.zend.com/store/products/optimizer-agreement.php(...) <- j'ai beau chercher, ca ne me semble pas un Free Software ... par contre il y a une version Free of Charge.


            sinon, je l'aime bien le pere RMS. c'est mon maitre dans l'art du troll d'aileurs :)

            \begin[frelaté]{troll}
            par contre, militant contre le célibat, l'onanisme et la prostitution, je trouve outrageux qu'un homme public n'ait pas une petite compagne ou petit compagnon pour l'accompagner aux scéances photos et dédicaces.

            le premier qui me dit qu'il est uni à la cause comme un moine à Dieu ... panpanculcul :D
            \end{troll}

            plus sérieusement, j'ai exposé certains points qui me genent dans le fonctionnement du projet GNU et de la GPL.

            un exemple tout con : la GPL n'est pas compatible avec elle meme ( j'ai déjà expliqué pourquoi et je n'ai pas eu de réponse sérieuse à ce propos ).

            j'expose le probleme :
            il y a les GPL 2 et superieur et les GPL 2 tout court .

            http://directory.fsf.org/GNU/(...) <- donne un exemple tres précis puisque la FSF fait elle aussi la distinction.

            j'ai un bout de code avec une licence compatible GPL.

            imaginons un cas presque réel :
            je souhaite intégrer deux bouts de codes l'un provenant de acct ( gnu process accounting utilities ) avec un bout de code de dia ( un outil GTK pour faire des diagrammes ).

            l'un est GPL 2 et l'autre GPL 2 et supérieur.

            l'intégration est tel que je reprend substanciellement des blocs entiers de code des deux projets.

            ma question est quel est la licence de mon code ?
            GPL 2 et donc je viole la GPL 2 et superieur
            GPL 2 et supérieur et je viole la GPL 2 lors de la sortie de la GPL 3.

            donc je fais quoi ? à part violer des GPL ?

            au fait, une ancienne version stable étant toujours disponible et dont la licence n'est pas écrasable ( cf sourceforge, XFree86, ... ) changer la licence de ces outils rétroactivement est interdit par la GPL.

            vous pouvez me arguer que mon exemple, j'utilise du code GNU et donc que la clause FSF de la GPL qui dit que la FSF se réserve le droit de changer la licence du code, s'applique ici.

            mais pour deux projets non GNU dans ce cas, que peut on faire ? à moins que la clause FSF s'applique aussi, et là, il y a comme une violation des droits de l'auteur sur le choix de sa propre licence.

            c'est peut etre pour cette raison que la GPL 3 est tjr attendu ...
            • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

              Posté par . Évalué à 2.

              Tu nous dis que la GPL2 n'est pas compatible avec les programmes proposés sous licence GPL2 ou supérieure. A mourir de rire.
              • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                je parle de la clause 9 de la GPL.

                la connais tu ?

                si cela se trouve je n'ai pas compris ce qu'elle dit.

                peux tu m'expliquer ce qu'elle raconte ?
                • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Si ça se trouve tu n'as rien compris à ce qu'est une license, peux-tu m'expliquer ce que c'est ?

                  Bon comme je suis gentil je t'explique:
                  L'auteur d'un soft te donne le droit de faire des choses avec son soft, sous certaines conditions.

                  L'auteur d'un soft en GPL2 ou supérieure te donne le dorit à toi de choisir sous quelle license tu veux utiliser ce soft.
                  Si tu choisis la GPL2, ce qui est ton droit, alors ce choix est parfaitement compatible avec un autre soft sous GPL2 seule. Et tu peux publier l'ensemble sous GPL2 seule sans aucun problème.

                  Ah j'oubliais, la GPL2 seule est une license libre. Donc il n'y a pas de raison de pinailler.
                  • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    je te remercie de ta gentillesse.

                    tes précisions ne m'éclairent guere sur le point que je souleve. je vais essayer de le redire.

                    je vais essayer de reexpliquer ce que j'ai compris ( comme ca, tu pourras plus facilement m'éclairer ).

                    1. une licence défini les droits et devoirs du contractant utilisateur à l'égard du contractant auteur.

                    2. la GPL défini un ensemble de droits et devoirs permettant de garantir le respects des libertés de l'auteur et de l'utilisateur ( on va essayer de s'absoudre du debat par rapport aux BSD ).

                    3. la GPL reconnait des licences dites compatibles car elle ne peut entrer en contradiction entre elles et la GPL.

                    4. la clause 9 defini 3 cas de GPL :
                    4.1. le cas non numéroté ( la version qui arrange l'utilisateur )
                    4.2. le cas numéroté ( 2 strict )
                    4.3. le cas dont la numérotation commence à partir d'un numéro ( 2 + "any later version" )

                    ma question est simple :

                    si l'on est amené à combiner une 4.2 et une 4.3 que se passe t il ?

                    la question peut paraitre bete, mais la GPL etant la pour faire respecter le choix du développeur, la clause 9 donne un choix précis au développeur.

                    donc si j'integre du code GPL2 de maniere significative dans un programme que je diffuse avec une volonté de respecter la GPL, cela rend ( à mon sens ) impossible l'intégration d'un code sous une licence GPL 2+"any later version" .

                    si tu peux me préciser ce qui ne va pas ?

                    et donc par là même me dire sous quelle licence est un programme compatible ayant combiné du code GPL2 et GPL2+"any later version" ?

                    à mon sens, il n'y a que 3 réponses possibles :

                    - il est GPL 2 strict et donc ne respecte pas la GPL2+"any later version"

                    - il est GPL 2+"any later version" et ne respecte pas la GPL2 strict.

                    - il est impossible de les faire cohabiter, et en prime, cela explique pourquoi la FSF indique le type de GPL2 pour les logiciels intégrés au projet GNU.
                    • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ce qui va pas c'est ton expression "GPL2+any later version"
                      C'est pas "+", ni "et", c'est:
                      GPL2 ou ou une version ultérieure, au choix de l'utilisateur.

                      Une fois que l'utilisateur a fait son choix, cela devient facile de voir si ce choix est compatible avec une GPL2.

                      Si le choix de l'utilisateur est GPL3, ce sera probablement non (mais on ne sait pas encore puisqu'elle n'est pas publiée).

                      Si l'utilisateur a choisi GPL2, alors c'est évidemment compatible avec tout autre logiciel GPL2.

                      Bref, pour simplifier: tu as le droit de prendre un soft GPL2 ou >, et d'en faire un soft GPL2. Dès lors le problème que tu as soulevé disparait de lui-même.
                      • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Encore plus simple:

                        Tu as le droit de prendre un soft GPL2 ou >, et de changer sa license en GPL2. Dès lors le problème que tu as soulevé disparait de lui-même.
                        • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          ben alors pourquoi le projet GNU precise ce détail sur tous les logiciels qui le compose si ce détail se résoud aussi betement ?

                          personnellement, j'avais cru comprendre que GPL2 se mixe avec GPL2, "GPL2 ou >" se mixe avec "GPL2 ou >". par contre, le mix de "GPL2" et "GPL 2 ou >" ne peut se faire.

                          à l'utilisation sans diffusion ( cad dans le cadre d'un usage personnel ), ces melanges n'ont pas d'importance.

                          c'est lors de la diffusion de ces melanges que ma question se pose. personnellement si je donner un bout de code en "GPL 2 ou >", je souhaites qu'il le reste en cas de rediffusion ce qui est imposé par la clause 4 quand la clause 10 n'est pas mise en application.
                          • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                            Posté par . Évalué à 2.

                            ben alors pourquoi le projet GNU precise ce détail sur tous les logiciels qui le compose si ce détail se résoud aussi betement ?
                            Justement, c'est grace à cette clause que tu as déjà cité:
                            Cette clause dit "c'est à vous de choisir la version qui vous plait"
                            Si tu veux être compatible avec la v2, alors choisis la v2. No problem.

                            C'est donc justement grace à cette clause qu'il n'y a pas de problème.
                            • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                              Posté par . Évalué à 2.

                              J'a oublié de te répondre sur:
                              personnellement si je donner un bout de code en "GPL 2 ou >", je souhaites qu'il le reste en cas de rediffusion
                              Il ne faut malheureusement pas prendre tes souhaits pour des réalités.
                              La clause que tu as cité est très claire: c'est pas à toi, mais à l'utilisateur de ton logiciel de choisir la version de la licence qu'il veut respecter.
                              Et c'est grace à cette clause qu'il n 'y a pas de problème de compatibilité avec les GPL2 seules. Donc tant pis, je préfère la compatibilité à ton souhait.
                              • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                et le respect de la clause 4 dans ce contexte ?

                                la clause 4 t'impose de fournir ce que tu as recu , et la clause 9 me permet de choisir sous quelle licence .

                                hors si tu changes les modalites de rediffusion tu contrevient à la clause 4.
                                • [^] # Re: GNUbe or not GNUbe that is the question

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  La clause de 4 de quoi ?

                                  Pour que la clause 4 de la GPL 2 ait une valeur, il faut d'abord que l'utilisateur choisisse la GPL2. Sinon ce sera les clauses de la GPL3 (par exemple) qui seront à appliquer.

                                  Encore une fois, si l'utilisateur choisit la GPL2, alors il n'y aura aucun problème de compatibilité avec les clauses de la GPL2, bien évidemment.

                                  Tu n'as toujours pas compris que avant tout, l'utilisateur choisit une version de la licence GPL, et ensuite les clauses de cette license s'appliquent.
  • # Je l'ai essayé

    Posté par . Évalué à 10.

    Bon, apparemment aucun post ici ne parle du soft lui-même.

    Ça tombe bien, moi je l'ai découvert la semaine dernière, et je me suis posé la même question, pourquoi OpenSSH ? Alors je l'ai essayé.

    Eh ben en fait, c'est simple... LSH est moins performant qu'OpenSSH. En ce moment je suis connecté sur mon serveur qui est à 1,4 millisecondes d'ici, et je perçois clairement le lag avec LSH, mais pas avec OpenSSH. Et la frappe n'est pas fluide du tout avec LSH (j'ai le temps de taper 5-6 lettres avant qu'elles ne soient toutes affichées en même temps).

    Donc voilà, pour moi c'est beaucoup moins agréable à utiliser.
    • [^] # Re: Je l'ai essayé

      Posté par . Évalué à 1.

      Petite précision en passant, ce que j'ai essayé c'est la version 2.0.1 (la plus récente apparemment) de chez gentoo, et l'ebuild dit "remove bundled nettle crap #56156".
      Mais je ne pense pas que ça change grand chose à ce qui ne me plait pas.
      • [^] # Re: Je l'ai essayé

        Posté par . Évalué à 6.

        Oh et puis (après je me tais, c'est promis) à propos des "chez GNU ils font des trucs inutiles, ça sert à rien de réécrire un logiciel déjà libre à partir de rien, tout ça simplement pour mettre une license plus restrictive (et/ou plus libre, ça dépend du point de vue...)", il y a une réponse assez simple : LSH a été commencé avant OpenSSH (selon Wikipedia [1] et surtout selon les sites des deux logiciels, la première version téléchargeable de LSH est du 08/09/1998 [2], et le site d'OpenSSH, section histoire [3] dit que la première version d'OpenSSH a été rendue publique le 01/12/1999.

        Tout ça n'a donc aucun rapport avec une quelconque GNUphilie.

        [1] http://en.wikipedia.org/wiki/Lsh(...)
        [2] http://www.lysator.liu.se/~nisse/archive/?sort=modified(...)
        [3] http://www.openssh.com/history.html(...)
        • [^] # Re: Je l'ai essayé

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Merci beaucoup pour cet essai de LSH et ces réponses argumentées.
          Ca fait plaisir de voir qu'il n'y a pas que des trolleurs par ici ;)
          Bon donc ok : la réponse à ma question initiale est que (indépendamment du problème de licence) OpenSSH est mieux techniquement que LSH.
  • # Un autre lien

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Et si ca vous intéresse voici une lib qui implémente le protocole SSH (1 et 2) en LGPL :
    http://www.0xbadc0de.be/?part=libssh(...)

    La lib a été codée from scratch parcque les sources de OpenSSH sont tellement peu claire (limite à se demander si les devs d'openbsd ne font pas de l'obfuscation de code volontaire pour qu'on leur pique pas leur code) qu'il étais quasiment impossible de faire une application ssh-compatible.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.