Journal Un entretien avec la SNCF ?

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
1
21
jan.
2009
Voila, en complément des différents journaux/dépêches sur le sujet, je viens de recevoir un gentil mail de la SNCF :

Bonjour,

Vous êtes client(e) de la SNCF, vous êtes donc au cœur de nos préoccupations et de notre entreprise.
Si vous êtes disponible le mercredi 21 janvier 2009 de 17h à 18h, venez dialoguer en direct avec Guillaume Pepy, Président de la SNCF et Jean-Pierre Farandou, Directeur général Transilien/TER SNCF sur www.sncf.com



Bon, d'accord, il s'agit plus de cibler les problèmes des lignes TER (nord est en particulier je pense), mais que pense-tu, cher journal, de ce "pas vers les usagers", de la part de cette entreprise au site oueb si particulier.
  • # Da SNCF French page

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    je n'ose imaginer la même idée mais via un forum en ligne, entre les 400 noms de domaines, une appli N-tiers ( avec N très grand ), et un site qui ne tient pas 1 connexion à la seconde ...

    DSFP c'était mieux à vent !
  • # Ce ne sera pas aussi amusant…

    Posté par . Évalué à 4.

    … que si c'était la société voyages-sncf.com
    • [^] # Re: Ce ne sera pas aussi amusant…

      Posté par . Évalué à 10.

      Moui, faut arrêter un peu avec cet argument, car :
      1 - voyages-sncf est filiale à 100% de la SNCF
      2 - voyages-sncf est la quasi-unique vitrine commerciale de la SNCF sur le web. Tout pet de travers sur ce site rejaillit immédiatement sur l'image de la société mère.

      Bref, Guillaume Pépy devrait se sentir plus que concerné !
      • [^] # Re: Ce ne sera pas aussi amusant…

        Posté par . Évalué à 4.

        c'est un peu ça la grosse feinte, justement :

        quand ça merde, c'est juste une filliale, totalement autonome et tout, pas la faute de la maison-mère oh non, lave les mains tout ça.

        quand vient l'heure des comptes tous les 3 mois et que ça a forcément ramené des multi-milliards de pepitos-or because monopole c'est EVIDEMENT à la gloire du génie de la toute-puissante SNCF sur les rails du futur 2.0

        pas mal de comm, de propagande et autres matraquages publicitaires et à coté une pincée de pratiques odieuses genre acheter des récompenses de sites Internet, et voilou.
  • # Communication

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bon, d'accord, il s'agit plus de cibler les problèmes des lignes TER (nord est en particulier je pense)
    Pourquoi le nord en particulier? Dans les Alpes Maritimes, on est touché par une grève depuis le 9 décembre dernier.
    Je n'ai jamais vu la SNCF communiquer autant depuis ces derniers temps (alors qu'on en a vu passer des grèves ces dernières années):
    - des communiqués de la direction expliquant la position de la société vis à vis des revendications des grévistes. Communiqués d'abord électroniques (pdf, ms-word) puis distribués sur le quai de la gare
    - remboursement de l'abonnement de travail de février sur présentation de celui de janvier
    • [^] # Re: Communication

      Posté par . Évalué à 4.

      Je pense que la mise en concurrence prochaine de la SNCF avec d'autres (Air France, ...) n'y est sans doute pas pour rien !
      La SNCF a une réputation de retard et de grèves qu'elle se traine (à tort ou à raison, là n'est même pas la question) depuis des années (voire plus).
      La direction veut sans doute tenter d'inverser cette tendance, sous peine de perdre de la clientèle dès l'ouverture du marché du rail au public.
      • [^] # Re: Communication

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne crois pas qu'elle cherche à inverser la tendance. Au contraire, l'opinion publique à tendance à être hostile aux privatisations. L'intérêt de la direction, c'est au contraire de flinguer ce qui reste de service public pour inverser la tendance, montrer à l'opinion que le train public, ça ne marche pas, parce que c'est dû à des "feignasses de fonctionnaires privilégiés qui ne pensent qu'à eux".

        La dégradation du service et les grèves tiennent pourtant à d'autres choses, dont justement le fait qu'on cherche à rentabiliser au maximum la boite avant de la refiler au privé, mais comme dans la tête des gens, SNCF = service public, on a un beau raccourci avec SNCF = marche pas bien, donc service public = marche pas bien, donc vivement qu'on privatise.

        Merci d'ailleurs aux médias qui font merveilleusement bien leur travail de détournement de l'opinion. Par exemple pendant le récent conflit à St Lazare sur le mois de décembre, à aucun moment je n'ai vu expliqué les revendications, le pourquoi de la grève. On ne montre que les usagers "pris en otage".
        • [^] # Re: Communication

          Posté par (page perso) . Évalué à -7.

          Merci d'ailleurs aux médias qui font merveilleusement bien leur travail de détournement de l'opinion. Par exemple pendant le récent conflit à St Lazare sur le mois de décembre, à aucun moment je n'ai vu expliqué les revendications, le pourquoi de la grève.

          Normal : il y a tellement de grèves SNCF qu'on ne cherche même plus à connaître leurs raisons^W prétextes. Notamment pour les grèves à date fixe, reproduites tous les ans, qui sont de véritables aberrations et ne s'expliquent que par un goût pour la grève.
          • [^] # Re: Communication

            Posté par (page perso) . Évalué à -8.

            Ah, mais moinssez-moi si vous voulez, mais il y a des raisons objectives d'en vouloir aux grévistes et de considérer qu'ils n'ont pas de justification valable pour leurs grèves.

            La prime de charbon, elle est encore appliquée ? Il me semble qu'on avait voulu la supprimer, résultat : grève. Et, pour le coup, c'était indéniablement une grève injustifiée et abusive.
            • [^] # Re: Communication

              Posté par . Évalué à 8.

              Aaaah, la prime de charbon, un truc qui n'existe plus depuis une éternité mais qu'on retrouve encore ici ou là dans des hoax moisis...

              http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=45794
            • [^] # Re: Communication

              Posté par . Évalué à 5.

              Sans vouloir me prononcer sur le bienfondé des grèves, il est mieux de se renseigner avant de poster en propageant des âneries.
              http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/hoax.php?idArticle=45794

              Nous vivons à l'ère de Google. Le minimum syndical, si je puis me permettre, est à portée de tous pour ce qui est de la vérification des rumeurs.
              • [^] # Re: Communication

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Ok ok, mea culpa. Mais l'ennui, c'est qu'il ne s'agit pas d'un message précis, mais d'une rumeur généralisée. Ça vaudrait la peine que la SNCF communique pour casser ce genre de préjugé.
                • [^] # Re: Communication

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Mais la SNCF a fait un démenti, justement !!!
                  Plusieurs sites renvoie vers le même lien[1]... sauf que quand on clique, on arrive sur la page d'accueil de http://www.sncf.com, avec du bon gros flashKiPue.


                  PS : si tu te contentes de croire les rumeurs (fussent-elles "généralisées") sans vérifier par toi-même un minimum, comment dire... ?

                  1 http://www.entreprise-sncf.com/communiq/hoax2.htm
                  • [^] # Re: Communication

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    On commence par vérifier, mais après dix ans et plus d'une dizaine de grèves SNCF, dont au moins une par an avant les vacances, on se lasse…
                  • [^] # Re: Communication

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Ça, c'est l'effet "canard de bain insubmersible" bien connu des zététiciens.
                    Tu auras beau régulièrement le renvoyer au fond de la baignoire à coups de sources vérifiées et de preuves scientifiques, il finira toujours par réémerger une nouvelle fois.
        • [^] # Re: Communication

          Posté par . Évalué à 3.

          > L'intérêt de la direction, c'est au contraire de flinguer ce qui reste de service public
          Oui, c'est sûr que la direction a tout intérêt à pousser à la privatisation pour volontairement se priver de son monopole légal...
          C'est fou ça, des tas de PDG seraient prêts à se maudire sur cinq générations pour obtenir un monopole même pas légal et temporaire (financé par les impôts, n'en parlons même pas), et à côté on va nous faire croire que la direction de la SNCF a intérêt à la privatisation.
          Ça, c'est du mouvement perpétuel: quand t'as un monopole, t'as intérêt à l'abandonner, et quand t'en as pas, t'as intérêt à en avoir un.
        • [^] # Re: Communication

          Posté par . Évalué à 3.

          Un petit bémol tout de même. La sncf du SUD, c'est vraiment un monde à part.

          En temps normal, il n'y a quasiment jamais un train à l'heure. Les stats des trains en retard ne tiennent pas compte des trains supprimés... Sur un trajet de 45 minutes, tu peux prévoir être chez toi à 1h prêt...

          "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Communication

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Oui, je pense aussi.

        Un reportage télévisé sur la SNCF, il y a quelques jours (désolé, trouve pas les sources), montrait d'ailleurs que c'était une de leur "principale" motivation pour rénover les trains, améliorer les tgv, etc..
        • [^] # Re: Communication

          Posté par . Évalué à 4.

          Déjà qu'ils arrêtent de faire rouler des vieux trains gris qui ont 40 ans... ah mais j'avais oublié, la direction préfère privilégier les TGV et les autres grandes lignes, les autres comme la banlieue : on s'en fout.
      • [^] # Re: Communication

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, peut-être que quand le "concurrence" arrivera, il y aura moins de grève.
        Pouruquoi ?
        Parce que les gens seront encore moins payés, n'auront plus du tout de sécurité de l'emploi, ils travaillerons plus pour gagner un tout petit peu plus, et auront peur de se retrouver au chômage le lendemain, ils seront bien dociles face à leurs patrons, obéissant, etc.
        Si c'est ce que tu souhaites pour tous les travailleurs français (puisqu'on est dans un pays dont la devise contient "égalité", qui veut bien dire "le plus petit dénominateur commun", c'est ça ?) alors je te dis que moi je ne veux pas vivre dans une société comme ça.
        • [^] # Re: Communication

          Posté par . Évalué à 4.

          De toute façobn dans ce cas, y'aura peut etre pas grève, mais tu auras régulièrement des retards de une voir plusieurs heures.

          Quand on traite les gens comme de la merde, malgré toute la défiance qu'ils pourront trouver envers le chomage, ils vont pas "bien" bosser.

          Ps : c'est ce qui se passe en angleterre à ce que j'ai cru comprendre (des retards "régulier" de une ou plusieurs heures.
          • [^] # Re: Communication

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce n'est pas déjà le cas ?
            • [^] # Re: Communication

              Posté par . Évalué à 4.

              ben non.
              En ce qui concerne saint lazare/la defense (qui prend une grosse partie)
              Sur une ligne entretenu,en un an, hors grève, il ya quelques retard "courant" de l'ordre de 1 à 5 minutes. Quelques retard de 15min/30min/supression de train lors d'un incendie ou autre, mais ça se comprend.

              Mais sinon le service de la sncf marche pas trop mal*.


              * C'est sur que sur les lignes où les trains datent de 25 ans, les rails de 50 ans ou plus, ben il y a plus d'incident, et comme l'entretien est diminué (de façon général) pour cause de "rendement", les incidents sont plus fréquents.

              Ensuite dernièrement j'ai pris principalement des trains
              - aux heures de pointes
              - sur la meme ligne

              donc forcément je ne peux pas m'exprimer sur l'ensemble de la SNCF, mais comme dis le proverbe "On ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure".
              • [^] # Re: Communication

                Posté par . Évalué à 0.

                "On ne parle pas des trains qui arrivent à l'heure".
                On paye un service et faudrait être content qu'il soit bien rempli ?
                • [^] # Re: Communication

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ça c'est grand comme réflexion...
                  La caissière au supermarché tu lui souris jamais? après tout elle est payée pour son boulot.
                  La sncf, du moins les trains de banlieue marchent plutôt bien, j'utilise fréquemment la ligne C et la ligne paris Montparnasse, et globalement j'ai pas trop de soucis, de temps en temps un train qui devient direct au lieu d'être omnibus (on est prévenu avant) ou un train qui saute, mais ça m'arrive qu'une semaine sur deux en gros (donc sur 35/40 trains).

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Communication

                  Posté par . Évalué à 2.

                  on rale sur un service qui n'est pas rempli. Il est donc normal de savoir dans quel proportion ce service n'est pas rempli.

                  Imgine tu paie un abonnement internet.

                  Tu indique que tu as "plusieurs déconnection sur un mois".
                  Si tu as 2 déco de 20 min, tu avouera que ce n'est pas la même chose que 15 déco de 2 heures ?

                  Pourtant dans les deux cas , tu as parlé de te "plusieurs déconnections sur un mois."
              • [^] # Re: Communication

                Posté par . Évalué à 2.

                Euh ... a mon avis les statistiques sont faussées.

                Sur ma ligne il ya beaucoup de trains qui, pour des raisons de retard, sont transformés en train plus "direct" que la normale en ne désservant pas des gares qu'il aurait du désservir. Je voudrais juste savoir ou sont prises les mesures de retard. A l'arrivée du train ou y a-t-il des points de controle intermédiaires ?
                • [^] # Re: Communication

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Sur ma ligne c'était plutôt le contraire (mais c'est arrivé que 2/3 fois lors de gros problème, par exemple suicide qui bloquait presque toutes les voies (le temps que la police itou arrive etc...)) : on desservait plus de gares qu'on aurait du ! (a vrai dire on deservait toutes les gares de la ligne, alors que normalement on en zappe un certain nombre)
          • [^] # Re: Communication

            Posté par . Évalué à 4.

            Ps : c'est ce qui se passe en angleterre à ce que j'ai cru comprendre (des retards "régulier" de une ou plusieurs heures.

            Ou carrément ça :

            http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=2853
            • [^] # Re: Communication

              Posté par . Évalué à 2.

              ah ouais pas mal.
              personne a envie de prendre le train le 24 au soir, le 25 et 26 décembre... hihihihi
          • [^] # Re: Communication

            Posté par . Évalué à 3.

            Oui, comme au Japon ou en Allemagne.

            C'est pas parce que c'est de statut privé ou public que ça marche moins bien, c'est plutôt une question d'objectifs et de priorités.

            il faut bien reconnaitre que la SNCF a comme priorité la rentabilité (cf les prix des TGV, la fermeture des lignes...) et que cela n'a _rien_ à voir avec son statut public/privé.
            En gros, le service aux usagers passe en second.
            • [^] # Re: Communication

              Posté par . Évalué à 1.

              A t-on déjà vu des entreprises privées dont l'objectif n'est pas la rentabilité ? Des associations, éventuellement...

              Si la SNCF change ses objectifs, c'est surtout parce qu'elle compte passer au privé. Le mouvement est le même avec La Poste qui se prépare depuis des années à être revendue.
    • [^] # Re: Communication

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oh, je ne voulais pas minimiser les problèmes ailleurs.

      "en particulier" c'était peut être mal choisi, j'ai dis ça car je ne connais que ça.
    • [^] # Re: Communication

      Posté par . Évalué à 8.

      Je pense qu'on se trompe complètement en s'en prenant aux grèvistes.

      Quand les trains ne roulent pas, il faut que la SNCF rembourse, point.

      Conflits sociaux ou problèmes techniques, c'est la tambouille interne de l'entreprise.
      • [^] # Re: Communication

        Posté par . Évalué à 4.

        Drôle, ils le font rarement, rembourser quand il y a grève, quand des trains sont supprimés à cause :
        - d'un manque de personnel (?!) ;
        - avarie de matériel ;
        - train qui tombe en panne bloquant toute une ligne (vieux trains généralement mais qui continuent à rouler...) ;
        - équipement de la voirie qui se casse la gueule ;
        - sans cause connue.

        Chaque matin je vois sur les affichages un train supprimé dans les listes, chaque matin j'entends la voix au micro qui diffuse sur un quai pour la même ligne des trains supprimés, etc.

        S'ils devaient rembourser toutes ces emmerdes, ils devraient augmenter les prix à cause d'un déficit... ah mais non, ils le font déjà.
  • # Pourriel

    Posté par . Évalué à 5.

    Moi aussi j'ai reçu ce pourriel, en provenance de la société "cabestan" et dont le champs reply-to renvoit sur "ter-sncf@sncf.fr".

    Quand je reçois un courriel d'une société qui se fait passer pour une autre je me méfie. J'ai donc tout naturellement pensé à une arnaque pour vérifier si mon adresse mel est valide.

    S'il s'avère que c'est bien une commande de la SNCF, je trouve ça honteux de leur part et je comprends la colère des employés. Toutes ces dépenses* mises bout à bout ça doit représenter quand même un sacré pognon, qui aurait pu être mieux employé.


    * meilleur site de l'année + campagnes de com à répétition + engraissage de prestataires + ..?
  • # J'ai une question pour Guigui

    Posté par . Évalué à 5.

    Pourquoi ne pas vouloir légaliser la grève de la gratuité ?
    • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

      Posté par . Évalué à 10.

      Le but du gouvernement comme de la direction c'est de faire plier les grévistes. Un moyen efficace, c'est la pression sociale, afin que chaque fois qu'un usager rencontre un employé, il l'agonise d'insultes (ou mieux : le frappe). Il suffit par exemple de consulter les médias pour se convaincre que ce moyen de lutte est un instrument privilégié :
      - « Les grévistes sont payés 10 fois leur salaire habituel durant les heures de grèves »
      - « Les grèvistes mangent leur propres enfants »
      - « La France totalise en un jour plus de grèves que le reste de l'Univers depuis sa création »
      - « Les grévistes font le jeu d'Al Quaida »

      Alors si tout d'un coup les usagers ne payent plus tout en bénificiant d'un service normal, ils risqueraient de se dire que les grévistes sont super sympa... et tout serait à recommencer!
      • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

        Posté par . Évalué à 0.

        Il me semble qu'en fait, en plus d'être un titre de transport, ton ticket est également une "attestation d'assurance". On ne peut donc pas faire la grêve de la gratuité car cela aurant des conséquences en cas de pépin.
        • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pas besoin d'aller jusque là. Autoriser un usager à voyager gartuitement, offrir un mois d'électricité ... C'est du vol. C'est faute lourde et tribunal correctionnel.
          Tu peux refuser de vendre des tickets, tu peux refuser de contrôler les tickets. Tu peux refuser de rouler ou de réparer la ligne. Tu peux refuser de faire ton travail. Mais si tu remet tous les compteurs EDF de France à zéro (ce qui serait très rigolo), ou que tu rajoute plein de trains gratuit, tu es un terroriste. Un criminel. Au bucher !!!!

          Tu pense bien que sinon, ils l'auraient déjà fait.
        • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

          Posté par . Évalué à 2.

          Il faudra m'expliquer comment font certaines villes pour proposer des bus gratuits alors.
          • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

            Posté par . Évalué à 2.

            Parce qu'elles ont les finances qui le permettent (plus de crédits à payer), se rendent compte qu'elles y gagnent à favoriser les déplacements en commun pour des raisons X ou Y (aménagement urbain, préservation de lieux touristiques...) ou alors se font financer pour ça.

            The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

          • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il n'y a pas si longtemps, les abonnements et tickets payés par les usagés du réseau de transport en commun nantais permettaient juste de payer les contrôleurs. Et c'est le cas dans de nombreuses villes de France.
            Les impôts sont la plupart du temps le seul financement concret des transports en communs citadins.

            On pourrait donc penser qu'on peut supprimer les contrôleurs et rendre gratuit les lignes, et que ça ne changera rien.
            Or dans ce cas, beaucoup plus de gens se mettraient à utiliser les transports en commun (grâce à la gratuité), et il faudrait alors densifier le réseau (véhicules et lignes supplémentaires), ce qui coûterait plus d'impôts.
            La taxe à l'entrée du réseau est donc un moyen utilisé pour garder raisonnable le prix de fonctionnement du réseau.

            Mais on l'a déjà dit ici à plusieurs reprises, ce raisonnement ne s'applique pas aux voieries publiques. Pour les automobiles, on ne taxe pas l'accès aux routes, et on en construit autant qu'il est nécessaire (dans les limites du possible).

            C'est donc clairement une volonté politique que de privilégier un réseau automobile dense aux détriments d'un réseau de transport en commun accessible.
      • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

        Posté par . Évalué à 3.

        s/agonise/agonisse/. Je conçois que certaines insultes puissent être assassines mais il y a des limites tout de même.
      • [^] # Re: J'ai une question pour Guigui

        Posté par . Évalué à 3.

        Y a aussi le fait que la gratuité n'apporterait pas grand-chose : beaucoup de gens ont un titre de transport valable 1 semaine/mois/année.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.