Journal Andrew Tanenbaum à la retraite

52
10
juil.
2014

Je suppose qu'ici beaucoup de personnes connaissent Andrew Tanenbaum qui est une personne incontournable de l'univers de l'informatique, du moins pour ceux qui programment et aiment savoir comment ça fonctionne à l'intérieur de ces machines qui traitent de l'information.

En effet, il a écrit des ouvrages considérés comme des références sur le réseau, les systèmes d'exploitation ou encore l'architecture des ordinateurs. Si vous n'avez pas lu ces ouvrages, ils sont vivement recommandés comme livres de chevet si ces domaines vous intéressent. D'autant que leur disponibilité en langue française ne devrait pas empêcher les non-anglophones d'en profiter.
Il est également connu pour avoir crée Minix, le système d'exploitation maintenant libre destiné à l'apprentissage de la conception d'un OS et étant une démonstration de fonctionnement d'un système à base de micro-noyau. Ce projet qui a reçu une subvention de l'Union Européenne a été la source d'inspiration (avec le livre associé) qu'un certain Linus Torvalds puisa pour écrire son noyau Linux le jour où une erreur de manipulation de son émulateur de terminal détruisit la partition de Minix et le poussa à améliorer ce programme en Linux que l'on connait.

Quand le professeur Tanenbaum ne trollait pas Linus Torvalds sur la tribune Usenet, il enseignait également à l'université d'Amsterdam aux Pays-Bas. Il enseignait la conception des OS en particulier, et c'est de cette organisation qu'il va prendre congé le 23 octobre 2014. Tout le monde est convié à s'y rendre pour un dernier hommage, hommage à un homme qui a permis à de nombreux informaticiens d'apprendre des choses passionnantes et d'utiliser certains logiciels dont sa contribution directe ou indirecte devrait inspirer un certain respect.

Tout le monde vieillit, hélas les personnes pionnières en informatique commencent à accuser d'un certain âge, mais au moins nous avons la chance de profiter de leurs travaux et de pouvoir encore les remercier directement.

Merci Andrew, et espérons que la retraite n'empêchera pas d'écrire d'autres éditions ou d'autres ouvrages bien complets et utiles !

  • # bouquin

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Son livre restera comme « le Tanenbaum pour le noyau » ou le « Lumbroso pour la thermodynamique » pour ceux qui ont fait une prépa. Désolé pour le lien sur amazon, mais wikipedia ne semble pas recenser le Lumbroso o_O

    Avec le même prénom, il nous reste la branche mm

    • [^] # Re: bouquin

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Euh non, la branche -mm c’est Andrew Morton !

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

      • [^] # Re: bouquin

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Andrew Morton oui, qui a bien le même prénom que Tanenbaum<, comme je l'indiquais ;-)

        • [^] # Re: bouquin

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Wahou la lectures sélective ! j’ai complètement zapé la proposition « avec le même prénom ». o.O

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Souvenirs souvenirs...

    Posté par . Évalué à 10.

    Que de souvenirs. Quand je pense à l'époque où j'ai pu faire tourner minix sur un atari st, de là avec quelques hacks le transformer en serveur à l'aide d'un minitel inversé ! Quelques semaines plus tard un gars se connecte et me le pirate ! première leçon ! que j'ai oublié d'ailleurs, dommage, je ne me souviens même plus de la faille en question.
    Qu'est-ce que j'ai pu apprendre avec minix, c'était à la fois tellement puissant et simple à la fois, une prouesse, un régal. Et tout ce que j'ai pu apprendre j'ai pu le réutiliser tel quel sur unix sco, pas le choix, et linux bien trop longtemps après.
    Minix c'était une des premières possibilité pour un non universitaire d'apprendre tout seul chez soit. Pour moi le premier open source dans toute ça splendeur pédagogique.

    Merci Andrew ! et merci pour le journal, ça me donne l'idée d'aller lui écrire un petit mot tien.

    • [^] # Re: Souvenirs souvenirs...

      Posté par . Évalué à 6.

      j'ai pu faire tourner minix sur un atari st, de là avec quelques hacks le transformer en serveur à l'aide d'un minitel inversé !

      C'est quand je lis des trucs comme ça que je mesure l'ancienneté de l'histoire de cette science à laquelle j'ai adhéré à la fin des nineties Ça me file un coup de jeune c'est toujours bon à prendre ! :)

      Qu'est-ce que j'ai pu apprendre avec minix, c'était à la fois tellement puissant et simple à la fois, une prouesse, un régal. Et tout ce que j'ai pu apprendre j'ai pu le réutiliser tel quel sur unix sco, pas le choix, et linux bien trop longtemps après.

      Et il faut féliciter Andrew qui a souhaité et œuvré pour conserver Minix comme un sujet d'étude cohérent pour quiconque souhaite s'instruire sur l'écriture d'un OS ayant 1 année à consacrer à cette tâche…

  • # interview

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Une interview de Tanenbaum publiée sur LinuxFR en 2011 : http://linuxfr.org/news/entretien-avec-andrew-tanenbaum-a-propos-de-minix

    Ça permet de se souvenir que c'est quand même un sacré trolleur de compétition.

    • [^] # Re: interview

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 11/07/14 à 22:09.

      Et visiblement c'était déjà le cas en 92.
      Relire le débat avec Linus est amusant, voir certaines des affirmations d'Andrew :)

      • [^] # Re: interview

        Posté par . Évalué à 2.

        Mention spéciale à le signature de Linus dans l'une de ses réponses :

        Linus « mon premier, et j'espère mon dernier festival
        incendiaire » Torvalds

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.