Journal Les gens intelligents font moins de sexe (que les autres)

Posté par .
Tags : aucun
0
1
août
2007
D'aprés le site underground de la communité geekesque anglophone (http://science.slashdot.org/science/07/08/01/1254250.shtml ), les adolescents intelligents seraient des branleurs...
Le contenu trouvé au bout de cette URL (gracieusement pretee par h5n1< sur la tribune libre) suscite en moi quelques interrogations:
Tout d'abord un petit resumé de l'article, la reference scientifique est http://www.gnxp.com/blog/2007/04/intercourse-and-intelligenc(...) et il est dit en gros:
Une etude scientifique a demontre que les lyceens avec des QI superieurs a la moyenne ou des QI tres bas ont leurs premieres relations sexuelles beaucoup plus tard que ceux qui ont un QI moyen

Ayant moi meme un petit QI et bien que je ne croyant pas fondamentalement que le QI soit un moyen efficace de mesurer l'intelligence (forcement), je me pose quelques questions (poil au fion), auxquelles j'aimerais bien que vous repondiez, vous qui êtes plus intelligents que moi.
* Est-ce que les gens qui n'ont pas de relations sexuelles s'enferment dans un certain autisme et s'interessent plus a la reflexion, aux sciences ou au maths pour passer le temps au lieu de trainer avec des amis et des personnes du sexe opposé, ce qui fait que leurs resultats aux tests de QI sont plus elevés?
* Est-ce que les membres de MENSA (http://fr.wikipedia.org/wiki/Mensa_(association) ) sont des frustres sexuels qui se regroupent pour niquer et rattraper le temps perdu lors du lycée (Merci à thermos<, membre notoire de MENSA pour toutes ses pistes de reflexions)
* Toi, jeune gros QI qui traine sur linuxfr, quel est ton avis sur le sexe et tes experiences sexuelles par rapport a ton intelligence, ton entourage, ta vie, et ton age.
* Enfin les gens sous linux auraient un plus gros QI que les autres?
  • # Je sais pas si les linuxiens ont un plus gros Q.I. ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    ... mais, il se dit qu'ils ils ont un plus gros zizi : http://linuxfr.org/~Snarky/22869.html

    \_o<

  • # inverse

    Posté par . Évalué à 10.

    "* Est-ce que les gens qui n'ont pas de relations sexuelles s'enferment dans un certain autisme et s'interessent plus a la reflexion, aux sciences ou au maths pour passer le temps au lieu de trainer avec des amis et des personnes du sexe opposé, ce qui fait que leurs resultats aux tests de QI sont plus elevés?"

    Je dirai que c'est plutot l'inverse,
    c'est parce que les gens "surdoués" n'ont pas accès aux fetes/soirées/evenements (parce qu'ils n'aiment pas ça ou qu'on ne les invite pas) qu'ils ont des relations sexuelles plus tardives.

    Après je me méfie des études sur la sexualité aux USA, ils peut y avoir plein de corrélations cachées, par exemple admettons que ceux qui font des études scientifiques viennent de familles plus aissées (tu seras docteur mon fils) qui sont peut etre plus conservatrice/religieuses et du coup ces élèves là sont vierges plus longtemps. Bon là mon exemple est peut etre pas transcandent mais ça illustre.
    • [^] # Re: inverse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je croyais qu'aux USA, dans un souci d'égalité, tout le monde devait passer à la casserole au plus tard au bal de promo ... Enfin, c'est ce que j'ai toujours vu dans tous les feuilletons américains pour adolescent.

      On m'aurait menti ?
      • [^] # Re: inverse

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu sais aux USA, les bals, c'est plus ce que c'était :
        http://www.cyberpresse.ca/article/20070322/CPACTUEL/70322096(...)
        • [^] # Re: inverse

          Posté par . Évalué à 4.

          Y a personne, parmi toutes les têtes "pensantes" qui ont eu l'idée de monter ce type de bals, qui s'est dit qu'une gosse de 9 ans qui promet de rester vierge ne sait même pas de quoi elle parle exactement?
          C'est comme faire promettre à un enfant de 5 ans qu'il ne fumera jamais, ne se mettra jamais une cuite à en repeindre le pneu avant de la première voiture garée...
          Bref, la promesse du père a sans doute plus de valeur que celle de la fille et pour cause!

          D'ailleurs le passage final semble le montrer:
          "Les critiques notent toutefois que la majorité des jeunes qui font ces promesses de chasteté ne les tiennent pas."
    • [^] # Re: inverse

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est parce que les gens "surdoués" n'ont pas accès aux fetes/soirées/evenements (parce qu'ils n'aiment pas ça ou qu'on ne les invite pas) qu'ils ont des relations sexuelles plus tardives.

      Oui, et ils accumulent du retard en développement social et capacités dans les relations inter-personnelles. Par contre s'ils sont suffisamment épanouis, qu'ils n'ont pas développé un ressentiment envers les "autres", qu'ils n'ont pas réussi à justifier leur exclusion en se convaincant que "les autres djeunz sont cons", leur intelligence peut leur permettre de rattraper rapidement ce retard.

      Oui, c'est du vécu.
      • [^] # Re: inverse

        Posté par . Évalué à 5.

        Par contre s'ils sont suffisamment épanouis, qu'ils n'ont pas développé un ressentiment envers les "autres", qu'ils n'ont pas réussi à justifier leur exclusion en se convaincant que "les autres djeunz sont cons", leur intelligence peut leur permettre de rattraper rapidement ce retard.

        Snif. Moi j'ai toujours été bloqué a la troisième condition. Pas facile tout les jours de se convaincre que le reste du monde n'est profondément mongolien :'

        Mais j'y arrive presque. Je suis pratiquement certains que d'ici quelques mois/années, je serais capable d'y arriver si on m'aide de ce coté. Alors, si vous aussi vous êtes très intelligent et que vous voulez m'aider dans mes problèmes psychologiques et sexuels, appellez-moi.

        Merci d'avance,
        ThesmallgamerS.
  • # Rien de nouveau sous le soleil ...

    Posté par . Évalué à 8.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sublimation_%28psychologie%29

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

    Posté par . Évalué à 9.

    Les adolescents voient leurs notes en classe baisser après leur première relation sexuelle. L'explication avancée étant (en faisant l'hypothèse qu'après la première, ils en aient plein d'autres) que faire des cochonneries étant plus rigolo que réviser ses maths, bah les notes forcément elles dégringolent.

    La corollaire étant que les gens qui retardaient leur première expérience sexuelle le faisait consciemment pour garder de bonnes notes. Là j'ai quelques doutes...

    Sinon, si vous êtes un pervers frustré, il existe un autre genre de LUG (pour le rapport voir les 2 premières raisons dans la section Disparaging) qui à défaut de pouvoir vous admettre (sauf si vous êtes UNE perverse) nourrira vos fantasmes :

    http://en.wikipedia.org/wiki/Lesbian_until_graduation
    • [^] # Re: J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La corollaire étant que les gens qui retardaient leur première expérience sexuelle le faisait consciemment pour garder de bonnes notes. Là j'ai quelques doutes...

      De ma propre analyse statistique, il s'avère que les personnes sujet de mon étude souhaitaient les deux (relations sexuelles et bonnes notes), mais faisaient ce qu'ils pouvaient, et avoir des bonnes notes était bien plus facile que d'avoir un accouplement, dans leur cas.
      Bon, après, mon étude porte que sur une personne, ça vaut ce que ça vaut :)
    • [^] # Re: J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

      Posté par . Évalué à 3.

      L'explication avancée étant (en faisant l'hypothèse qu'après la première, ils en aient plein d'autres) que faire des cochonneries étant plus rigolo que réviser ses maths, bah les notes forcément elles dégringolent.

      Je pense vraiment que les maths, c'est vraiment la matière que je n'ai jamais révisé (sauf en primaire pour expliquer ses cours à ma soeur qui avait deux ans d'avance) Mais je ne faisait pas de cochoneries non plus.
      • [^] # Re: J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        J'ai jamais révisé les maths, et pourtant j'ai toujours eu parmi les meilleurs notes.
        Tout ça pour dire que l'argument ceux qui ont des facilités avec les cours font moins de sexe et sont antisociaux parce qu'ils révisent plus est faux, parce que si t'es vraiment bon en cours, en fait, tu as beaucoup plus de temps libre que les autres. Et oui, c'est dégueulasse mais c'est comme ça.

        (en fait, je devrais nuancer mes propos, dans les personnes qui sont très bon en cours, je pense qu'on peut trouver tous les genres, ce qui bossent pas, ce qui bossent beaucoup et ceux qui bossent un peu, bref, le temps ne fait rien à l'affaire)
    • [^] # Re: J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Tu peux par exemple avec ta copine faire du chantage sexuel "on fait des cochoneries et je t'aide en math" et hop ça permet aux deux parties de trouver une motivation pour travailler.

      Attention il faut faire des cochonneries après le travail, sinon on a tendance à s'éterniser au lit sans vraiment bosser. Au final tu peux mieux travailler en ayant une copine !

      (mais non ce n'est pas du vécu)
    • [^] # Re: J'avais lu une étude qui faisait le lien en sens inverse

      Posté par . Évalué à 0.


      [..]. il existe un autre genre de LUG [...] qui à défaut de pouvoir vous admettre (sauf si vous êtes UNE perverse) [...]


      Bon ben je m'y colle: tu serais pas en train de dire qu'être une femme bisexuelle est être perverse ?
  • # Le QI

    Posté par . Évalué à 1.

    Et sinon, comment que c'est qu'on fait pour mesurer son QI d'une manière à peu près bien ?
    • [^] # Re: Le QI

      Posté par . Évalué à 10.

      Avec un QImètre, non ?
    • [^] # Re: Le QI

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      J'ai trouvé le test interactif Mensa :

      http://www.mensa.be/fr/toelatingstest.html

      Vous avez 20 minutes pour faire les 33 questions, sans tricher et sans vous faire aider. Perso j'ai mis pil poil 15 minutes (un avertissement apparaît à 5 minutes de la fin, il est apparu au moment où j'allais cliquer sur "envoyer") et j'ai fais 30/33.

      Maintenant, il faudrait faire des statistiques et les 2% de moules avec le meilleur score aurait le droit de porter le titre de "MENSA moulesque".

      (pour explication, les vrais MENSA sont ceux qui sont plus intelligents que 98% de la population)
      • [^] # Re: Le QI

        Posté par . Évalué à 10.

        (pour explication, les vrais MENSA sont ceux qui sont plus intelligents que 98% de la population)

        Ce sont ceux qui ont mieux réussi a test de QI. Pas plus intelligents.

        Parce que entre un rond un triangle, une patatoide, et une autre patatoide , savoir trouver l'intru ca ma toujours gonflé ce genre de truc.
        J'ai toujours eu l'impression que ca se résumait à 'tu as pas pensé comme moi, c'est que tu es con alors' \o/
        • [^] # Re: Le QI

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Bas c'est le triangle : il a 3 arretes alors que les autres en ont qu'une (Je ne vois pas d'autres criteres permettant de faire une autre discrimination en 3 + 1).
          • [^] # Re: Le QI

            Posté par . Évalué à 2.

            maispeut etre que les deux patatoides s'inscrive dans le rond et pas le triangle ?
            ou ...
            • [^] # Re: Le QI

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              peut etre que les deux patatoides s'inscrivent dans le rond et pas le triangle


              Et dans ce cas est ce que l'intrus n'est plus le triangle, ou le rond ? En quoi ce critere s'oppose a la conclusion precedente ?

              Les assertions du type "peut etre" ne sont pas a prendre en compte. Il faut trouver une regle deterministique qui matche l'enoncé. En general dans les tests de QI bien faits, les tests de l'intrus pemettent toujours de trouver un ensemble (souvent un singleton) de caracteres discriminants qui designent toujours le meme intrus sans ambiguité.

              Alors oui des fois on peut trouver des criteres capilotractés du type "patatoide" et "triangle" commencent tous les deux par la lettre "X" en austro-bielo-russe ancien alors que ce n'est pas le cas pour "rond". Mais bon faut avoir un peu de bon sens et choisir la regle la plus simple qui met en jeu le moins de connaissance externes en jeu possible (demander l'avis de William of Ockham en cas de doute :o).

              Et si on tombe sur une question avec plusieurs solutions "evidentes" contradictoires alors on en prend une des "bonnes reponses" au hasard et statistiquement, sur l'ensemble des questions le test donnera une bonne estimation du QI.
              • [^] # Re: Le QI

                Posté par . Évalué à 2.

                Les assertions du type "peut etre" ne sont pas a prendre en compte. Il faut trouver une regle deterministique qui matche l'enoncé. En general dans les tests de QI bien faits, les tests de l'intrus pemettent toujours de trouver un ensemble (souvent un singleton) de caracteres discriminants qui designent toujours le meme intrus sans ambiguité.

                On devrait les laisser faire des normes alors :D
                Pour moi un sans ambiguité, c'est un truc énoncé de manière formel et technique.
                si tu dois deviner, il y a déja une ambiguité.

                Faire des corrélations entre trois images, meme si elles paraissent bizarre, ca marche toujours.
                Exemple dans toutes les patatoides et le rond, j'ai le pixel (25,34) blanc, et pas sur le triangle .Donc le triangle est un intrus.
                C'est déterministe a souhait ca aussi ...



                Alors oui des fois on peut trouver des criteres capilotractés du type "patatoide" et "triangle" commencent tous les deux par la lettre "X" en austro-bielo-russe ancien alors que ce n'est pas le cas pour "rond". Mais bon faut avoir un peu de bon sens et choisir la regle la plus simple qui met en jeu le moins de connaissance externes en jeu possible (demander l'avis de William of Ockham en cas de doute :o).
                Et qui détermine qu'elle est plus simple ?
                Le premier qui la pense, c'est donc la plus simple dans l'absolue?
                Le coup du pixel c'est ultra simple.
                pourtant si je prend un carré, un triangle, un hexagone et un rond, tu pense intuitivement que c'est 'le rond' ... Pourquoi ?
                Mais cela demande la connaissance des polygones.
                pourquoi ne serait ce pas celui dont le périmètres est le plus long ou le plus court (moins de connaissance nécessaire, juste un bout de ficelle) , voir celui qui s'approche le plus des bords des cases du test. Juste a savoir appréier une distance.
                Elles sont extrememt simple, ne repose pas sur des connaissances mathématiques quelconque.

                Tu vois rien que dans un énoncé en francais, on peut soulever de grosses ambiguités. Alors quand tu en donne aucun, dire que 'c'est la regle la plus simple sans ambiguité', tu m'excusera mais je trouve ca fort en café.
                • [^] # Re: Le QI

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  c'est justement là qu'est la mesure de l'intelligence à partir du moment où tu considères que l'intelligence est la capacité à abstraire et à percevoir les règles générales à partir d'exemples individuels.

                  Ce qui est d'ailleurs pour moi une bonne définition de l'intelligence car on peut considérer que quelqu'un capable de facilement percevoir les règles sous-jacentes dans des situations données sera capable de prédir l'évolution des situations avec pas mal de succès, il sera capable de choisir les actions à accomplir afin d'obtenir un état donné, il aura une compréhension logique et innée des choses. Et, dans le cas extrême, il en deviendra même inapte socialement, la vie sociale se basant sur beaucoup de choses bien trop illogiques sous certains aspects.

                  Donc pour moi, oui, ces tests sont une bonne mesure d'une forme d'intelligence mais faire 0 à ce test n'implique pas d'être con.

                  Ton exemple du pixel est justement ce que voulait expliquer le commentaire au-dessus avec l'exemple de Guillaume d'Ockham : ce n'est pas un critêre simple ni logique, surtout que le test n'est pas spécialement fait pour être passé sur un écran. Raisonner comme cela est un signe d'un manque de recul et d'abstraction, on se concentre sur la forme des symboles et non sur une signification plus abstraite, on a donc beaucoup moins tendance à découvrir des règles et des vérités sous-jacentes, on est donc moins intelligent dans le sens énoncé ci-dessus et le test remplit son rôle.

                  Ceci dit, je pense que pour avoir la moindre valeur, ce test doit être réalisé plusieurs fois, dans des conditions différentes, et qu'il faut faire une moyenne et une variance pour estimer la part de chance et de réelle intelligence.
                  • [^] # Re: Le QI

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Merci Ploum pour ces précisions. Tu exprimes ce que je voulais dire plus clairement. Je voulais juste ajouter mon avis concernant la notion d'intelligence :

                    Les tests de type QI permettent clairement d'estimer la capacité des individus a trouver des règles (patterns) simples avec un bon pouvoir prédictif comme tu l'as énoncé. C'est selon moi l'élément fondamental de la notion abstraite d'intelligence.

                    Mais il faut être conscient du fait que cette capacité seule n'est pas suffisante pour qu'un humain soit reconnu comme intelligent par ses semblables. On peut penser à d'autres capacités qui entrent aussi en jeu. Par exemple, la capacité de lire les émotions sur le visage / l'attitude de son interlocuteur. Ceux qui arrivent mal à prendre en compte de tels éléments de communication se privent d'une source d'information primordiale pour la prise de décision et par conséquent peuvent avoir un comportement socialement idiot même s'ils sont analytiquement très performants.

                    Réciproquement, la capacité de formuler ses idées de manière claire et impactante permet de mieux communiquer les résultat d'une analyse à ses semblable et permet ainsi d'être jugé comme plus intelligent par ses semblables que celui qui a des idées plus pertinentes mais qui est incapable de les partager.

                    Donc en résumé, le QI permet de fournir une estimation de la performance analytique d'un individus sans prendre en compte les autres capacités cognitives qui permettent à cette intelligence de se révéler dans un environnement social humain.
                    • [^] # Re: Le QI

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Mais justement, ne pourrait-on pas imaginer qu'une personne très intelligente perçoit une suite logique dans "fais la gueule" puis "colère", arrivant de ce fait à impliquer que si "fait la gueule" on peut s'attendre à "colère" ?

                      Et d'une manière générale, est-ce que l'intelligence suprème n'est pas de pouvoir déceler des patterns absolument partout dans l'univers ? Après tout, une loi scientifique énoncée par Newton n'est que l'identification d'un pattern. Une personne qui a de l'emprise sur les foules, c'est qu'elle perçoit le pattern avec lesquels les gens réagissent, les grands analystes détectent les patterns de l'histoire, les financiers ceux de la bourse, les psy comme Freud ceux de l'individu.

                      C'est une question, je n'ai pas d'avis tranché à ce sujet.

                      Mais il faut reconnaître que même si on est à 100% d'accord avec intelligence = reconnaissance de pattern, le test MENSA ne fait que tester les patterns géométriques et arithmétiques.
                      • [^] # Re: Le QI

                        Posté par . Évalué à 3.

                        donc un chercheur qui arrive a trouver , par le biais de démonstrations mathématiques poussées, une solution générale a toutes les équations différentielles (qu'elle que soit leur ordre) est potentiellement quelqu'un de très con car il est peut etre pas foutu de trouver une pattern quelconque entre une flehe bidule, une fleche machin et une fleche truc muche..
                        Jolie, j'aurais jamais osé ...

                        On peut meme penser qu'il est , avec une probabilité non négligeable, très con, car il a bien tout préciser dans ses démonstrations. Alors que quelqu'un d'intelligent aurait trouver ca évident car après tout, ce n'est ni moins que des règles sous jacentes, donc quelqu'un d'intelligent (dixit votre définition) les trouverait sans probleme.

                        Pour moi l'intelligence, c'est sur ce que les gens sont capables de faire, pas sur l'autocongratulation "z'avez vu je sais bien reconnaitre trois truc. Oua on peut dire que toute l'intelligence vient du fait de savoir reconnaitre trois truc".
                        • [^] # Re: Le QI

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          AMA ton mathematicien aura en moyenne un bon score aux tests de QI. Il peut se planter sur une question ou deux car parti sur une fausse piste mais dans l'ensemble il sera très probablement bien meilleurs que la moyenne car le type de raisonnement inductif qu'il faut faire pour trouver de nouveaux theoremes est similaire au raisonnement des tests de QI (meme si les tests de QI sont évidemment beaucoup plus simples).
                          • [^] # Re: Le QI

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Il peut se planter sur une question ou deux car parti sur une fausse piste
                            Je croyais que ces pistes la étaient évidentes pour les gens intelligents.
                            Soit elles sont "évidentes" et donc on ne peut pas se tromper, soit elle ne le sont pas, et dans ce cas, ca rime plus a rien.
                            Si il peut se tromper sur 'une ou deux pistes', dans ce cas il peut se tromper sur 30 ou 40 pistes, si ce qui l'a induit "en erreur" si on peut parler d'erreur, est présent. Meme cause, meme effets.

                            On peut bien entendu faire le raisonnement inverse , quelqu'un qui n'est pas forcément très intelligent, mais trouve "le truc" , et que ce truc est répété sur les 30 questions, alors il aura un bon score.

                            En conclusion, des faux positifs , des faux négatifs, et dans des proportions difficilement quantifiables, a moins que tu ais des chiffres a ce sujet.

                            au raisonnement des tests de QI (meme si les tests de QI sont évidemment beaucoup plus simples).
                            Tiens avoir des étapes logiques en partant d'hypothèse connu c'est le meme type de raisonnement que de FAIRE des hypothèses, pour arriver a une solution qui nous plait parmis celle proposée ... Pas de mon point de vue mais bon...
                            • [^] # Re: Le QI

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              avoue, tu as fait un super mauvais score hein ? ;-)
                              • [^] # Re: Le QI

                                Posté par . Évalué à 2.

                                lol, moyen, et sachant que je m'estime comme quelqu'un de moyen, ca veut donc dire quoi ?

                                Non mais sans rire, il y a de super matheux qui sont nul en physique, et inversement.
                                Si l'intelligence se résumer a 'trouver une corrélation et c'est tout' on aurait qu'un seul domaine des sciences 'le pattern matching' et puis c'est tout.
                            • [^] # Re: Le QI

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Tiens avoir des étapes logiques en partant d'hypothèse connu c'est le meme type de raisonnement que de FAIRE des hypothèses, pour arriver a une solution qui nous plait parmis celle proposée ... Pas de mon point de vue mais bon...


                              Le premier raisonnement est deductif, le second est inductif.

                              Trouver la forme generale des solutions des eq aux derivées partielles est un raisonnement principalement inductif (tout comme la plupart des tests de QI). Prouver que cette forme generale est bien une solution valide est principalement un raisonnement deductif.
                              • [^] # Re: Le QI

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Trouver la forme generale des solutions des eq aux derivées partielles est un raisonnement principalement inductif
                                Ah voui vraiment ?
                                Et sur quoi te base tu pour dire ca ?
                                sur les ouïe dire ?
                                Pourquoi le chercheur qui trouve ca ne pourrait pas partir des hypothèses que l'on connait déja sur les équa diff et suivre ses 'déductions' pour avoir donc un raisonnement 'déductif' ?

                                (petite aide : on n'as pas encore trouvé cette solution, c'est bien pour ca que je l'ai pris en exemple)

                                Puis plus drole, tu parlais un moment de '2-3 questions fausses' ... Sur 30 questions ca fait quand meme 10% du test qui est faux. Et ca sans que personne ne puisse l'expliciter ni le justifier ...
                        • [^] # Re: Le QI

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ben ton exemple est super parlant : le chercheur aura réussi à trouver un pattern dans toutes les équations différentielles là où personne n'en avait trouvé avant.

                          C'est donc une extraordinaire preuve d'intelligence selon la définition plus haut.

                          Je suis prêt à parier que ce chercheur ferait un très bon résultat au test des ronds et triangles justement, et c'est justement l'assertion que font les gens qui font ce genre de tests. (qui me semble très logique, les modes de fonctionnement étant très similaires)

                          Et je ne comprends pas en quoi le fait de faire une démonstration rend con. Dans ce cas-ci, il s'agit juste d'expliquer et de justifier le pattern qu'il a vu.

                          Et justement, dans mes commentaires plus haut, je pars du principe que quelqu'un capable de distinguer plus facilement les patterns sera plus capable de trouver des moyens pour "faire des choses", pour arriver à son but. Mais définir l'intelligence comme "la capacité à faire des choses" n'est à mon avis pas très productive dans un débat ;-)
                          • [^] # Re: Le QI

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Ben ton exemple est super parlant : le chercheur aura réussi à trouver un pattern dans toutes les équations différentielles là où personne n'en avait trouvé avant.
                            Ahh pattern pour toi c'est un gros fourre tout qui recouvre la logique, l'intuition, l'experimentation, le tatonnement,...
                            Ah d'accord. En gros pattern ne signifie rien du tout.
                            • [^] # Re: Le QI

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Non, un pattern c'est une sorte de schema court et simple qui 'resume' bien un ensemble que d'observations particulieres potentiellement détaillés et compliquées.

                              Trouver des pattern a partir d'une base d'exemples c'est *induire* une regle, une theorie et c'est ce que tente d'evaluer les tests de QI et ce que tache de reproduire les algos d'intelligence artificiel (reseaux de neuronnes, arbre de decisions, Support Vector Machines, programmation logique inductive, classeurs bayesiens naifs ...).

                              Les problemes d'inductions sont souvent durs, particulierement avec des resources de temps et d'espace limitée et c'est probablement pourquoi la notion d'intelligence est (pour moi) tres liée a ce pouvoir inductif en contexte de resources limitées.

                              Prouver qu'un pattern matche ou non un ensemble d'exemples données est un raisonnment deductifs et c'est tres souvent un probleme plus simple pour un meme domaine (exemple la SLD-resolution qui prove que des clause logique sont vrai ou fausse en DATALOG est plus simple que la programmation logique inductive qui cherche a ecrire un programme logique en DATALOG qui 'explique' un ensemble d'exemples positifs et negatifs).
        • [^] # Re: Le QI

          Posté par . Évalué à 2.

          Le problème c'est que QI se rapporte à la notion d'intelligence...
          Et même si l'Homme a passé des centaines d'années à vouloir la définir il n'y en a aucune convaincante et généralisable....
          Donc QI = "..." Rien de bien intéressant...

          Par exemple, un autiste, est-il intelligent ? Beaucoup de fonctions de bases sont inutilisable pour lui, et en même temps il a souvent des capacités plus développer dans d'autres domaines...
          • [^] # Re: Le QI

            Posté par . Évalué à 8.

            visiblement, même en ayant un fort QI, cela ne les empêche pas de ne pas remarquer que leur site est spammé depuis au moins 6 mois, et de ne pas agir en conséquence pour s'en débarrasser :

            http://www.mensa.fr/spip/article.php3?id_article=12

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Le QI

        Posté par . Évalué à 9.

        moins bon :

        Vous avez répondu correctement à 26 questions sur 33.
        Avec ce résultat, vos chances de réussir le test final d'admission
        à Mensa s'élèvent à 58 %.


        mais je suis pénalisé parce que c'est un site belge, et on voit bien qu'il me manque la culture pour appréhender sereinement ce genre de test où il faut jongler avec des frites qui tournent dans tous les sens, avec des bocks de bières vus de dessus etc...

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Hum

    Posté par . Évalué à 4.

    D'une part, il ne faut pas prendre ces études aux pieds de la lettre. Elles sont une sélection de critères arbitraires censés être interpréter au sein d'un groupe d'étude portant sur un ensemble cohérent de populations (tant à travers l'espace que le temps).

    Ainsi, il serait nécessaire de savoir qui a fait l'étude, dans quel cadre, et surtout quelle est sa formation et son milieu de recherche ?



    D'autres part, on peut remarquer que l'étude oppose les QI dans la moyenne aux QI hors moyenne. Les gens a fort ou faible QI sont souvent plus sensibles émotionnellement que les autres, là peut se trouver la raison, entre autres.

    Ceci dit, on ne le répètera jamais assez : un test de QI correspond à une zone culturelle, à un test psychologique qui entre dans un diagnostic, que le résultat peut changer suivant le niveau social de la personne, etc... et que, donc, il n'a rien de mathématique comme on put le défendre certains.
  • # intelligence, sexe, linux etc...

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,
    Personnellement, je pense que le QI et la sexualité n'ont pas de rapport.
    La correlation établie par les statistique doit avoir une cause externe à ces deux éléments.
    Je suis sous-doué, d'ailleurs contrairement aux sous-doués du film, je n'ai pas passé le bac...
    J'ai eu ma première relation sexuelle largement après 20 ans.

    La raison est que simplement je n'avais pas trouvé la personne avec laquelle je pouvais m'entendre sur ce point et j'étais très timide.
    Ma première relation a été sans lendemain et ne pas laissé de souvenir impérissable. Pour cause, nous ne pouvions pas nous entendre et elle était nettement "moins jeune" que moi. (notez que je suis resté courtois, un gros bourrin aurait écrit "plus vielle.")

    Je suis sous-doué, mais je suis administrateur linux, j'installe des serveurs sous-linux chez des clients, et je fais çà presque tout seul...

    J'ai un niveau scolaire très moyen, je n'ai qu'un diplome technique passé à l'AFPA de niveau 4. Au lycée je m'emmerdais... (pardonnez-moi la violence du terme ). Les disciplines techniques m'intéressaient, mais ... Je ne suivais pas en math.

    On ne passe pas de test de QI comme cela.
    Les tests de QI permettent de mesurer un ensemble de choses : la logique, la capacité de compréhension, la culture générale, le mémoire et j'en oublie peut-être.

    Avoir un gros QI ne veut donc pas dire être intelligent. Cela signifie que l'on a un gros QI et c'est tout.

    A l'époque où le service militaire existait, pendant les "3 jours" on passait des tests de QI simplifiés, notés sur 20.
    C'était peut-être la seule occasion qu'avait un enfant né à la fin des années 60 de passer ce genre d'examen. Je ne crois pas en avoir jamais passé d'autre.

    De toute façon, je suis sous-doué. Certes j'ai bien réussi mes tests à l'armée, mais je suis sous-doué tout de même. Et puis de toute façon qu'est ce que cela peut faire. Est-ce que le QI améliore la vie de tous les jours ?
    NON ! Enfin surtout pas le mien ... :-)

    Le fait d'être sous-doué ne m'a jamais handicapé. J'ai toujours fait croire que j'étais très intelligent.
    Pensez-donc, la plupart des gens croient qu'il faut l'être pour installer des serveurs unix et linux.

    Il y a quelques mois un client m'a dit que d'après lui pour être informaticien, il fallait être vraiment très intelligent. Il semble penser que je suis très intelligent.
    Quelques mois plus tard, Monsieur a fait l'acquisition d'un superbe portable avec Vista préinstallé.
    Ce qui me fait dire que je n'ai pas de mal à paraître intelligent à coté d'un type qui préfère rester otage de Microbe$oft plutôt que de gagner un peu de liberté !


    Bon j'arrête là le délire.
    A bientux.
    • [^] # Re: intelligence, sexe, linux etc...

      Posté par . Évalué à 3.

      Le problème, c'est la définition de l'intelligence.

      En informatique, j'aime bien le dicton qui dit que l'intelligence artificielle englobe la liste des choses que l'ordinateur sait moins bien faire que l'humain. Ça a été dit pour expliquer que dès que l'ordinateur devenait bon pour faire quelque chose, soudain on n'appelait plus ça de l'IA.

      Si on applique le même raisonnement à l'humain, les gens que je trouve plus intelligents que moi sont les gens qui savent faire plus de choses que moi. Et donc les gens intelligents "dans l'absolu" sont ceux qui savent faire plus de choses que la moyenne des gens. Suivant ce point de vue, le QI serait une bonne mesure d'intelligence, mais dans un domaine restreint (logique, mémoire, ...).

      Je me doute que cette définition d'intelligence va déplaire à certains, qui diront que savoir faire les choses n'implique pas de les comprendre, mais bonne chance pour faire une distinction objective entre les deux. Et puis on peut toujours inclure "savoir expliquer la théorie de la relativité" dans la liste des choses que l'on sait faire.
    • [^] # Re: intelligence, sexe, linux etc...

      Posté par . Évalué à 6.

      De toute façon, je suis sous-doué. Certes j'ai bien réussi mes tests à l'armée, mais je suis sous-doué tout de même.
      <mode antimilitariste>
      Étonnant, non ? :)
      </mode antimilitariste>
      • [^] # Re: intelligence, sexe, linux etc...

        Posté par . Évalué à 6.

        De toute façon, comme le disait Einstein, pour marcher au pas, il n'y a pas besoin de cerveau, la moëlle épinière suffit largement...

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Et le QE ?

    Posté par . Évalué à 2.

    On ne parle que de QI, mais ne faut-il pas prendre en compte le QE ?

    Ne serait-il pas plus préponderant pour les relations humaines et donc sexuelles ?

    http://emploi.france5.fr/job/efficace/developpement-personne(...)
  • # Ca me fait penser...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    ...a un bon film qui m'a bien fait marrer : Idiocraty

    Et particulièrement l'intro :
    http://video.google.fr/videoplay?docid=8936873889726559836&a(...)

    Un bon film à voir pendant les vacances, il est malheureusement totalement passé inaperçu à sa sortie.

    Promis j'arrête de coller des liens en flash dès que je suis en vacances :)
  • # oui je confirme

    Posté par . Évalué à 10.

    les mecs plus intelligents font moins de calin car ils s'appercoivent assez rapidement qu'ils sont crevé au boulot le lendemain d'une nuit d'amour.
    Alors que le mec stupide ne fait pas la correlation du coup il recommence le soir meme, le mec intelligent lui vas mettre le ola pour pouvoir donner le meilleur de lui meme sur catia, linux, windows, pb de regulateur de vitesse electronique qui se bloque, etc... ça au moins c'est interressant.

    parceque apres le calin de folie, (pour ceux qui ne savent pas) ben il faut discuter pendant 1H avec la douce des sentiments de la journée, des projet futur, de la copine qui n'a pas telephoné, du chef qui fait de conneries au boulot, c'est quand on fait un bébé, toussa. et pas question de dormir, il faut etre attentif et a l'ecoute. bref c'est assez casse bonbon à faire tous les jours

    et ça le mec intelligent il l'a vite compris ! :-D
    • [^] # Re: oui je confirme

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui mais aussi, le mec intelligent, il se pose la question : à quoi ça sert un """calin de folie""" ? Est-ce mieux qu'une nuit folle passée à programmer ?
      Quel est l'intérêt d'avoir une copine ?

      D'ailleurs, qu'est-ce-qu'une copine, une vraie ? Est-ce quelqu'un à qui on peut dire "la vie est meilleure avec toi que sans toi" ? Dans ce cas, le seul moyen d'avoir une copine, c'est de s'en séparer puis de recoller les morceaux... Pas facile.
      • [^] # Re: oui je confirme

        Posté par . Évalué à 1.

        "Est-ce quelqu'un à qui on peut dire "la vie est meilleure avec toi que sans toi" ?"

        Ben oui, sinon c'est un PCR (plan cul régulier/récurrent), voire un boulet. Bon autour de moi je vois quelques gens qui ont une copine relou mais la garde parce que c'est "normal". Perso j'ai toujours arrêté net les relations qui menaient à rien (après avoir essayé d'éliminer les causes d'incompréhension éventuelles, on est pas des bêtes).

        Dans ce cas, le seul moyen d'avoir une copine, c'est de s'en séparer puis de recoller les morceaux...

        Tu compares l'avant-relation avec le pendant-relation. Et tu attends d'avoir passé la phase d'euphorie qu'on au début, lorsqu'on a pas eu beaucoup de relations et qu'on idolâtre encore un peu trop les femmes.
        • [^] # Re: oui je confirme

          Posté par . Évalué à 4.

          Heu non, moi je n'attends rien.
          Je programme. Sans copine. Et à vrai dire je me demande ce que je manque.
          • [^] # Re: oui je confirme

            Posté par . Évalué à 2.

            bon tu manque les bon moments et les mauvais :-) donc bon tu n'as qu'a penser au mauvais comme cela tu n'a pas de regret...
    • [^] # Re: oui je confirme

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      parceque apres le calin de folie, ben il faut discuter pendant 1H avec la douce

      Tu as de la chance, je t'envie, que 1H...
      (oui, --> [ ] )
      • [^] # Re: oui je confirme

        Posté par . Évalué à 8.

        Moi je l'envie s'il ne doit discuter qu'après le calin :p

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

    • [^] # Re: oui je confirme

      Posté par . Évalué à 4.

      Qui a dit :
      L'intellectuel, c'est quelqu'un qui a trouvé quelque chose de plus intéressant que le sexe


      C'est une vraie question : je ne me souviens plus de la citation exacte et une recherche (rapide, je suis flemmard) ne m'a rien donné.
  • # petit QI, t'es sûr ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    « Ayant moi meme un petit QI [...] je me pose quelques questions (poil au fion) »
    Tu es bien trop modeste. Avec des vannes pareilles, si fines, si précises, si intelligentes, tu dois certainement avoir un énôôôrme QI !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.