Journal La ville allemande de Gummersbach a migré de Windows vers Linux !

1
9
oct.
2014

Gummersbach

Encore une ville qui vient de basculer dans le giron de Linux et ce malgré les critiques et les difficultés rencontrée. Cette ville de 50 000 âme a commencé sa migration en 2007, qui vient de s'achever cette année. Raison invoquée : l'arrêt du support de Windows XP, tant aimé dans les administrations.

A noter que pour des raisons de compatibilité de certains logiciels uniquement compatibles avec Windows, 25 PC sont restés dans le giron de Microsoft.

Et pour répondre aux questions :
- Pourquoi cette distribution ?
=> Certainement parce qu'elle est allemande et supportée en environnement critique
- Ce que la ville a gagné ?
=> Moins de coût de maintenance, même si une formation adaptée est nécessaire
- Les autres gagnants dans l'histoire ?
=> Le bureau Mate et LibreOffice, qui remplace en grande partie MS Office
- Les difficultés rencontrées ?
=> Certains logiciels indispensables à l'administration ne sont compatibles que sous Windows. Certains éditeurs ont fait le portage mais d'autres refusent à cause des technologies employées (Active X, MFC, VB, COM/DCOM…)

  • # Redite

    Posté par . Évalué à 10.

    • [^] # Re: Redite

      Posté par . Évalué à 10.

      Oui, mais elle a beaucoup souffert.

  • # Intérêt de Mate ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    L'autre jour, j'ai utilisé rapidement Gnome Classic. Je ne connais pas Mate mais je me demande s'il apporte encore quelque chose maintenant. Peut-être pour garder les menus traditionnels dans les applis Gnome ? Mais dans ce cas, pas besoin de maintenir tout le bureau ?

    Quel est votre avis ?

    • [^] # Re: Intérêt de Mate ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Si je ne me trompe pas, mate est un fork de gnome 2. Suivant de très loin l'évolution des usines à gaz DEs quasi-monolithiques, je ne serai pas surpris que Gnome Classic, alias gnome 3, soit plus exigeant envers le hardware.

      Hors, il semble que les machines existantes étaient sous XP. On peut en déduire sans trop de risque qu'elles ont un matériel des plus limité, voire obsolète. Le choix de mate, supposément plus léger, permettrait donc de ne pas avoir à renouveler le parc, accroissant ainsi quelques peu les économies engendrées par la migration à une distribution GNU/Linux.

      J'ai bon?

  • # Et la virtualisation ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Je vois de plus en plus souvent des accès Citrix aux applications héritées du passé ou très spécifiques (CAO, etc.) pour ne pas mettre la pagaille sur la gestion des postes de travail.

    Y a-t-il aujourd'hui des applications spécifiques qui ne s'y prêtent pas ?

    BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Et la virtualisation ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai surtout l'impression que c'est utilisé par des personnes qui ne savent pas trop comment mettre en place le nécessaire pour l'utilisation à distance (que ce soit le vendeur ou le client).
      Chaque fois que j'ai vu du Citrix déployé, je n'y ai vu aucune justification du côté du débit (alors que c'était l'argument fort). Un point sympatique est que ça permet d'avoir uniquement une fenêtre précise qui est visualisée à distance. On peut faire pareil avec RDP depuis longtemps mais ce n'est pas à la portée de tout le monde (il faut chercher avec Google, récupérer un exécutable, lire la doc, faire des tests,…).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.