Journal Jouer aux jeux Windows sous Windows sous Linux

Posté par . Licence CC by-sa
16
17
sept.
2011

Bonjour à tous !
Vous n'êtes pas sans savoir que de nombreux jeux disponibles sous Windows sont plutôt sympa mais ne sont malheureusement pas disponibles sous Linux et pas utilisables avec wine. En attendant que les éditeurs veuillent bien porter leurs jeux sous Linux (mais c'est pas le sujet aujourd'hui), il faut rebooter si on veut jouer à ces jeux.

Depuis quelques temps, il y a une technologie qui me fait de l'oeil : le vga pci passthrough. La virtualisation est un domaine qui évolue sans cesse et maintenant, avec une carte mère et un processeur supportant la technologie Intel vt-d (ou l'équivalent AMD), on peut donner à une machine virtuelle un accès direct à une carte PCI. Ça évite d'avoir à passer par du materiel virtuel. Alors évidemment, pour moi, l'idée serait d'avoir une machine virtuelle Windows qui a le contrôle sur la carte graphique.

Ainsi, l'idée serait que d'installer les drivers NVIDIA sous Windows et de pouvoir jouer avec une super accélération graphique, bon, certainement avec des performances un peu dégradées, surtout au niveau des IOs, mais ça c'est un détail.

Alors ce rêve n'est pas forcément impossible. Il parrait que ça existe avec VMware ESX/i, enfin, leur solution d'hyperviseur, mais bon, je ne vais pas payer une licence hors de prix et installer ce machin sur ma machine.
Il semblerait que ça ne soit pas possible avec KVM. Apparemment, même si KVM propose une solution pour faire du pci passthrough, ce n'est pas utilisable avec une carte graphique. C'est bien dommage j'aime bien KVM. Notons tout de même qu'on dirait que quelqu'un a travaillé un peu là dessus : http://www.spinics.net/lists/kvm/msg25977.html mais je ne sais pas si ça a évolué ou si ça a été plus ou moins abandonné.

C'est pareil avec VirtualBox, c'est pas possible.

Par contre, la donne semble différente avec Xen ! Ils ont même une page pour ça sur leur wiki : http://wiki.xensource.com/xenwiki/XenVGAPassthrough et des démonstrations sur youtube (toutes réalisées par la même personne on dirait) : http://www.youtube.com/watch?v=yYg6n8yBktM&feature=related

Du coup, personnellement, j'attends la sortie du nouveau kernel 3.1 qui devrait supporter le pci passthrough sur Xen (le module n'est pas encore intégré au noyal pour l'instant, il ne l'est que dans les noyaux patchés avec les patchs Xen), histoire de tester !

Mais là ce que j'aimerais bien savoir, c'est si il y a des gens qui se sont intéressés à ce genre de trucs qui peuvent permettre de jouer dans une machine virtuelle, Quelqu'un a déja essayé ce genre de procédé ? Qu'est ce que ça a donné ? Existe il d'autres solutions de virtualisation avec lesquelles ça pourrait marcher ?

  • # ESXi : pas libre mais gratuit

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Tu risques pas de jouer avec ESXi : pas de carte son virtuelle. Par contre, c'est effectivement gratuit. Et ça a envahi les entreprises ainsi... il faudrait un équivalent libre : ultra simple, installé et configuré en 5 mn chrono, c'est comme ça que ça plaît.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Question d'un beotien

    Posté par . Évalué à 1.

    Actuellement je n'ai plus de Linux, j'utilise MacOS X à la place, et sous cet OS : VMWare Fusion et Parallels Desktop permettent tout deux d'utiliser des jeux 3D Windows.
    Visiblement cela n'a pas l'air d'être le cas sous Linux. C'est une limitation technique ou marketing ?

    • [^] # Re: Question d'un beotien

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est une technologie disponible sous linux, mais je ne sais pas si tu l'as particulièrement testée: elle est très limitée.
      En fait il s'agit d'un passthrough des commandes OpenGL... Donc pour les jeux DirectX, il faut une réimplémentation de Direct3D, de telles réimplementations existent, mais sont assez limitées, par rapport aux fonctionnalités nécessaires aux jeux actuels.

      • [^] # Re: Question d'un beotien

        Posté par . Évalué à 2.

        Justement il me semblait que VMWare avait récupéré Gallium3D par le rachat de
        Tungsten Graphics. Je trouve curieux qu'ils n'en fassent visiblement rien sous Linux.

        • [^] # Re: Question d'un beotien

          Posté par . Évalué à 2.

          Peut-être que Tungsten Graphics les intéresse pour autre chose, un peu comme Oracle & Sun.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Sujet intéressant

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce sujet est très intéressant, si jamais une technologie de "vga passthrough" devenait fonctionnelle cela pourrait changer pas mal de choses. J'ai fait quelques expérimentations sur le VT-d avec KVM il y a quelques temps, j'ai réussi avec une carte réseau mais ils disaient en effet que ce n'était pas encore possible avec une carte graphique.

    VMware ESXi est assez exigeant sur le matériel, il faut avoir 2GB de ram minimum et visiblement il ne supporte pas un bon nombre de cartes réseaux. Je n'ai jamais pu l'installer chez moi à cause de cela. Pourtant j'ai des cartes Realtek, intégrées ou PCI qui sont très très communes mais non. Comme solution alternative il y a KVM + libvirt et virt-manager comme console de gestion à distance. Même dans CentOS6 c'est encore pété de bugs, mais les versions de développement sont très très prometteuses.

    • [^] # Re: Sujet intéressant

      Posté par . Évalué à 2.

      Effectivement KVM par rapport aux autres solutions VMWare, VirtualBox, est d'une lenteur inimaginable tant en accès disque, qu'au niveau carte graphique, et ce même avec les extensions SPICE.
      Ma boite à fait le choix de KVM pour une utilisation desktop Windows XP/7, pour le moment les débuts sont plutôt assez difficile malgré notre bonne volonté.

      Comme tu dis cela a l'air d'évoluer dans la bonne direction, visiblement on va investir pas mal sur KVM : http://www.eweek.com/c/a/Linux-and-Open-Source/Red-Hat-and-IBM-Push-Open-Virtualization-into-the-Enterprise-422464/

      • [^] # Re: Sujet intéressant

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        KVM par rapport aux autres solutions VMWare, VirtualBox, est d'une lenteur inimaginable tant en accès disque, qu'au niveau carte graphique, et ce même avec les extensions SPICE.

        C'est un problème de KVM « brut de fonderie ». Je plafonne aux environs de 60 Mo/s (au lieu de 100-120 Mo/s en natif).
        Si tu prends Proxmox tu as de très bonnes performances. Presque les mêmes qu'en natif. Je n'ai pas encore trouvé ce qui fait la différence.

      • [^] # Re: Sujet intéressant

        Posté par . Évalué à 1.

        Le problème ne vient pas forcément de KVM. Dans le cas de virt-manager, c'est ce dernier qui est complètement beugué. On ne peut pas l'utiliser 5 minutes sans le faire crasher et se retrouver devant un beau debug python. Le seul cas où je l'ai vu fonctionner correctement, c'était sur Fedora avec un dépôt pour avoir les dernières nouveautés... Concernant la lenteur de KVM, veille à bien désactiver le cache sur le disque virtuel. Au début je le laissais systématiquement et résultat Windows mettait 1h30 à s'installer... sans cache c'est déjà plus raisonnable. Il y a aussi les pilotes VirtIO pour le disque et la carte réseau qui sont intéressants.

        Avec KVM+Virt-manager l'affichage est basé sur VNC, donc ce n'est pas top si on a besoin de réactivité. En fait c'est plutôt fait pour les serveurs avec accès RDP ou SSH, selon moi. VirtualBox est plus indiqué dans le cas où on a besoin de bonnes performances d'affichage.

        Après je n'ai jamais eu l'occasion de tester VMware moi même, mais d'après ce que j'ai vu en entreprise ça a l'air super, surtout au niveau de la console de gestion.

        • [^] # Re: Sujet intéressant

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 18/09/11 à 13:51.

          Le problème ne vient pas forcément de KVM. Dans le cas de virt-manager, c'est ce dernier qui est complètement beugué.

          Effectivement c'est fort possible, à noter que j'avais essayé la solution sur Fedora 15.

          Concernant la lenteur de KVM, veille à bien désactiver le cache sur le disque virtuel. Au début je le laissais systématiquement et résultat Windows mettait 1h30 à s'installer... sans cache c'est déjà plus raisonnable. Il y a aussi les pilotes VirtIO pour le disque et la carte réseau qui sont intéressants.

          Pour ça en fait on à des images "prétuné" avec VirtIO, etc... mais comme les performances desktop n'étaient pas encore satifaisantes j'avais vu qu'on pouvait rajouter des extensions SPICE et passer par cette solution pour l'affichage. De ce que j'ai compris cela bypass l'affichage VNC.

          Selon moi. VirtualBox est plus indiqué dans le cas où on a besoin de bonnes performances d'affichage.

          Actuellement je suis effectivement assez déçu par KVM en utilisation desktop. Je pensais (aucune idée de pourquoi, probablement car c'est la solution par "défaut" sous Linux) que cela allait justement être plus rapide et "fluide" que Virtualbox. Au feeling les installations de gros logiciels mettent effectivement, au minimum 3 fois plus de temps qu'avec une autre solution. Pour l'affichage idem.
          Après concernant l'utilisation de VirtualBox/VMWare, comme je l'ai indiqué KVM est la solution CORP et pour des raison de licences/concurrence on ne peut pas vraiment en utiliser d'autres. Puis comme je l'ai indiqué on va investir pas mal dessus donc cela devrait s'améliorer dans le futur.

          • [^] # Re: Sujet intéressant

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je rejoins MTux pour VirtualBox pour le desktop.
            Par contre pour du serveur, KVM est imbattable. Il y a bien vmware mais c'est franchement moins pratique et ça ne fait pas ce qui est promis (si une machine tombe en panne, tu ne vois pas la différence. Tu peux passer d'une machine physique à l'autre autant que tu veux, etc). Sans parler du prix.

            Nous faisions tourner des Windows avec grosses bases MS SQL et plus de cent utilisateurs en TSE. Le tout sur une seule machine physique (8 cœurs, 32 Gio de mémoire). Debian + KVM.
            Jamais eu de soucis.

            • [^] # Re: Sujet intéressant

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Grosses bases MS SQL et pas de soucis ? Pas crédible !

            • [^] # Re: Sujet intéressant

              Posté par . Évalué à 2.

              Il y a bien vmware mais c'est franchement moins pratique et ça ne fait pas ce qui est promis (si une machine tombe en panne, tu ne vois pas la différence. Tu peux passer d'une machine physique à l'autre autant que tu veux, etc).

              Je ne pige pas ce qui ne va pas avec VMware, et surtout je ne vois pas où il ne fait pas ce qui est promis.

              Déjà, en quoi est-il moins pratique que KVM ? En terme d'interface, le client est très bien conçu et comme il est beaucoup moins sujet aux bugs depuis la 4.1, il est maintenant quasi parfait.

              Quand à ceci :

              si une machine tombe en panne, tu ne vois pas la différence. Tu peux passer d'une machine physique à l'autre autant que tu veux,

              Ben oui, c'est le but. Si tu fais un cluster avec tolérance de panne, ta VM se trouve simultanément sur tous les nœuds, et si l'un d'eux tombe en panne, la VM n'est pas affectée (testé en live).

              Sans compter VMotion qui te déplace une VM d'un nœud à l'autre, voire même Storage VMotion pour déplacer d'un datastore à l'autre, toujours à chaud.

              KVM permet tout ça ?

              Sans parler du prix

              Je suis d'accord, mais il faut bien reconnaître que personne n'arrive au niveau de VMware, fonctionnellement et techniquement.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Sujet intéressant

        Posté par . Évalué à 1.

        Je suis surpris sur ce point. J'ai étudié KVM dans un environnement professionnel où la performance est le critère n°1 et KVM n'est pas si mauvais que ca, loin de là. J'ai travaillé seulement sur du Guest Linux, mais on doit pouvoir s'en sortir avec Windows.

        La clé, c'est d'utiliser systématiquement la para-virtu, c'est ce que KVM appelle virt-io, pour le disque, et pour le réseau. Ça nécessite des drivers spécifiques dans le guest, sous Linux aucun problème. Pour Windows, il y les Windows Guest Drivers. Je les ai jamais essayé, mais ca vaut le coup de tenter. Dans cette configuration, on peut même avoir des performances supérieures au disque réel, si tu mets tes images disques de tes VM dans un filesystem sur l'hôte, et non directement un disque.

        • [^] # Re: Sujet intéressant

          Posté par . Évalué à 1.

          En gros ceux qui utilisent Linux chez nous utilisent principalement RHL5.x RLH6.x Fedora 14 et Fedora 15. La partie kernel, kvm, et virt-io est du "vanilla" Redhat. Et sur nos forums on est tous plutôt très déçu des performances KVM, pourtant cela doit bien faire un an que cela tourne chez nous. Pourtant nous y mettons vraiment de la bonne volonté (tuning/retuning/...), déjà parce que comme je l'ai dit c'est la solution CORP, puis elle semble plus "élégante" qu'un VMWare/Virtualbox.

    • [^] # Re: Sujet intéressant

      Posté par . Évalué à 3.

      Comme solution alternative il y a KVM + libvirt et virt-manager comme console de gestion à distance. Même dans CentOS6 c'est encore pété de bugs, mais les versions de développement sont très très prometteuses.

      bizarre ... ça fonctionne bien chez debian au moins depuis squeeze ... après tu n'as pas forcément toutes les fonctionnalités dans virt-manager pour les fonctionnalités avancées mais tu as tout via lib-virt.

      tu as quoi comme problème exactement comme bugs ?

      • [^] # Re: Sujet intéressant

        Posté par . Évalué à 1.

        Je vais apporter ma petite pierre à l'édifice, sur Fedora 15/RHEL 6.1, j'avais de multiples crashs du guest (plusieurs fois par jours de Windows XP), pourtant je n'ai jamais eu le moindre crash sous Virtualbox.
        Je n'ai pas creusé c'était peut être due aux pilotes virt-io (SPICE j'ai abandonné car encore plus instable).
        Sinon effectivement après des passages en plein écrans, après des redimensionnements, des changements de bureau virtuel, des connexions/déconnexions de KVM, j'ai eu des crashs de virt-manager.
        Sur ce dernier point j'ai eu des souçis avec également mais dans une moindre mesure avec VMWare Player. Comme d'habitude un stabilités exemplaire de Virtualbox

        Je me suis également essayé à la virtualisation sous MacOS X et la par contre cela s'inverse, VMWare Fusion est bien plus stable que VirtualBox et également plus réactif. Par contre VirtualBox est le seul qui me permette de faire trouver Gnome 3/Unity.

  • # Xen

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ça existe depuis au moins 4 ans avec Xen.
    Peut-être que ce n'est plus d'actualité car j'ai laissé tomber Xen, mais ça fonctionnait tout à fait bien lorsque j'ai testé.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.